1000 citations par et au sujet des juifs 2


501
"Israël contrôle le Sénat ... environ 80% soutiennent complètement Israël, tout ce que veut Israël, l'influence juive à la Chambre des représentants est encore plus grande". (Ils osent parler, Paul Findley, page 66, parlant d'une déclaration du sénateur J. William Fulbright en 1973)


502
"Le mouvement sioniste mondial est une grande affaire: au cours des deux premières décennies qui ont suivi la naissance précaire d'Israël en 1948, les dons ont été estimés à 4 milliards de dollars. Deux ans plus tard, le mouvement recherche cinq cent millions de dollars en 1970. Gottlieb Hammar, principal responsable de l'argent sioniste, a déclaré: «Quand le sang coule, l'argent coule.» (Lawrence Mosher, National Observer, 18 mai 1970) )


503
"... la preuve irréfutable est que Hitler a ordonné le 30 novembre 1941, qu'il ne devait y avoir aucune liquidation des Juifs." (Hitler's War, p., xiv, par David Irving, Viking Press, NY 1977, 926 pages)


504
«Pourtant, j'ai un doigté habile et un phantasme pour vos vices, tout en regardant dans l'exultation, et ainsi je joue mon jeu, avec l'exubérance de l'expérience, les finalités étranges et terriblement subtiles de mon Sang Asiatique qui restent un mystère pour toi. " (Paul Meyer, Akton)


505
"Je sais que je n'ai pas à le dire, mais en ramenant tout le monde sous la bannière sioniste, nous n'oublions jamais que nos objectifs sont la sûreté et la sécurité de l'Etat d'Israël avant tout.Notre objectif sera réalisé en Yiddishkeit, dans une vie juive être vécue partout dans le monde et nos objectifs devront être réalisés, pas simplement par ce que nous incitons les autres à faire.Et ici, dans ce pays, cela signifie souvent travailler sous l'égide de la Conférence du Président [des organisations juives], ou Nous travaillons peut-être à l'unisson avec d'autres groupes qui se sentent comme nous, mais cela aussi fait partie de ce que nous pensons que le sionisme signifie et quel est notre défi. " (Rabbi Israel Miller, L'examinateur juif américain, page 14, le 5 mars 1970)


506
"L'image du monde ... retracée dans mon imagination - l'influence croissante des agriculteurs et des travailleurs, et l'influence politique croissante des hommes de science, peuvent transformer les Etats-Unis en un état providence avec une économie planifiée. et l'Europe de l'Est deviendra une fédération d'Etats autonomes ayant un régime socialiste et démocratique, à l'exception de l'URSS en tant qu'État eurasien fédéré, tous les autres continents seront unis dans une alliance mondiale, dont la police internationale sera à la disposition. Toutes les armées seront abolies et il n'y aura plus de guerres: à Jérusalem, les Nations Unies (A véritablement Nations Unies) construiront un sanctuaire des Prophètes pour servir l'union fédérée de tous les continents;ce sera le siège de la Cour suprême de l'humanité, pour régler toutes les controverses entre les continents fédérés. "(David Ben Gourion)


507
"Vous avez vu toutes les races souillées, mais vous n'avez jamais vu une image défavorable d'un kike parce que les Juifs sont toujours vigilants, ils n'ont jamais permis que cela soit montré à l'écran!" (Marlon Brando, Playboy, janvier 1979)


508
"Le Mossad peut aller voir n'importe quel Juif américain distingué et demander de l'aide." (ancien fonctionnaire de la CIA, 03/09/1979, Newsweek)


509
"Les journalistes, les rédacteurs et les politiciens d'ailleurs vont y réfléchir à deux fois avant de critiquer Israël s'ils savent qu'ils vont recevoir des milliers d'appels en colère en quelques heures ... Le lobby juif est bon pour orchestrer la pression ... La présence d'Israël en Amérique est omniprésente ... Vous ne voulez pas avoir l'air d'essayer ouvertement d'influencer qui ils [les médias] invitent, vous devez les persuader que vous avez les meilleurs intérêts du spectacle à cœur ... Après la hullabaloo au Liban [bombes à fragmentation civile, etc.], la presse ne fait rien sans nous appeler pour commenter. "


510
«En tant que président de la plus grande organisation juive, j'ai disposé de budgets de centaines de millions de dollars, j'ai dirigé des milliers d'employés, et je souligne encore une fois non pas pour un État en particulier, mais dans le cadre de la communauté juive internationale. (Le Parado juif, Nahum Goldmann, p 150)


511
"La Fédération a joué un rôle majeur dans la vie juive à travers le monde, il y a une fédération dans toutes les communautés du monde où il y a un nombre important de Juifs et il existe aujourd'hui un mouvement central capable de rassembler tous ses plans. Proportionnellement, nous avons plus de pouvoir que tout autre groupe comparable, bien au-delà de nos chiffres, parce que nous sommes probablement la minorité la mieux organisée au monde. (Nat Rosenberg, Fédération Juive Alliée de Denver, International Jewish News, 30 janvier 1976)


512
«L'holocauste instille un complexe de culpabilité chez ceux qui se disent coupables et répand la démoralisation, la dégénérescence, éventuellement la destruction de l'élite naturelle parmi un peuple, et transfère un contrôle politique effectif aux éléments les plus bas qui se laisseront entraîner par les Juifs. (SED Brown d'Afrique du Sud, 1979)


513
"Nous [les Juifs] sommes comme un éléphant, nous n'oublions pas." (Thomas Dine, Comité des relations publiques américano-israélien)


514
"Permettre à NBC de téléviser cette affaire [des révélations sur l'ancien Premier ministre Peres formulant la vente d'armes par les Etats-Unis à l'Iran] est la preuve que certaines agences américaines mènent une croisade privée contre Israël, ce qui est très grave. à un ami." (Chicago Tribune 24/11/84)


515
Israël a été pris en train de voler la technologie américaine pour des bombes à sous-munitions et des canons de canon à chromage. Des citation à comparaître contre des citoyens israéliens ont été abandonnées par "notre" gouvernement après qu'Israël ait promis de "coopérer". (Chicago Tribune 24/11/86).


516
"Tout ce que j'avais retenu contre les Juifs, c'était que tant de juifs étaient des hypocrites dans leurs revendications d'être des amis du Noir américain ... En même temps je savais que les Juifs jouaient ces rôles pour une raison stratégique très prudente: plus les préjugés en Amérique qui pourraient être concentrés sur le Nègre, plus les préjugés des Gentils blancs retiendraient ... le Juif. (New York Magazine, 2/4/85)


517
"Les Polonais n'aimaient pas les Juifs et ils étaient pires que les Allemands." (Menachem Begin)


518
"Je suis un sioniste." (Jerry Falwell, heure de l'Ancien Évangile, 27/01/85)


519
"Un sénateur américain devrait avoir le même droit qu'un membre de la Knesset ... d'être en désaccord avec un gouvernement lorsque ses actions pourraient ne pas être dans l'intérêt des Etats-Unis". (Le sénateur Percy, Wall Street Journal, 26 février 1985)


520
"... le métro [juif] va frapper des cibles qui feront haleter les Américains." [Victor Vancier, déclarations de Village Voice du commandant de la Ligue de défense juive de New York, avril 1986)


521
"Le rôle des Juifs qui écrivent dans la presse générale juive et [américaine] est de défendre Israël". (Commentaire de l'éditeur Norman Podhoretz)


522
"Cinq hommes se rencontrent à Londres deux fois par jour et décident du prix mondial de l'or: Mocatta & Goldsmid, Sharps, Pixley Ltd., Samuel Montagu Ltd., Mase Wespac Ltd. et M. Rothschild & Sons." (Times-Washington Post, 29/12/86)


523
"Une grande partie de ce que vous avez lu au sujet de la guerre au Liban - et encore plus de ce que vous avez vu et entendu à la télévision - n'est tout simplement pas vrai." (Martin Peretz, rédacteur en chef de la Nouvelle République)


524
"L'usage de la force, y compris les passages à tabac, a indubitablement eu l'impact que nous voulions - renforçant la peur de la population [occupée] vis-à-vis des forces de défense israéliennes". (Ministre de la Défense Yitzhak Rabin)


525
"Si nous voulons lancer une guerre contre le Washington Post, nous choisirons l'heure et le lieu." (Porte-parole de l'ambassade d'Israël)


526
"Nous les Juifs, nous sommes un peuple inhabituel, nous nous battons pour tout." (Philip Klutznick, ancien président du B'nai B'rith, Ils osent parler, p.276)


527
"Les commerçants juifs ont déjà appris l'avantage à tirer de ce [crédit illimité]: ils conduisent le fermier dans l'endettement irrémédiable, et le garder toujours après que leurs liens se perdent désespérément dans le moulin." (Across the Plains, par l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson, 1850-1894)


528
"... [Israël] est capable d'étouffer la liberté d'expression, de contrôler notre Congrès et même de dicter notre politique étrangère." (Ils osent parler, Paul Findley)


529
1957: Le rabbin juif attaque le Notre Père dans les écoles. (NJO, 8 février 1957).


530
«Cela signifie la guerre et la communauté juive organisée, comme le B'nai B'rith, qui a pesé de tout son poids dans la lutte pour vaincre Taft.» L'ex-président juif «Teddy» Roosevelt a aidé, en grande partie, en organisant et en dirigeant sur un ticket tiers [le parti Bull-Moose], qui a divisé le vote républicain conservateur et a permis à Woodrow Wilson [un Juif Marrino] de devenir président. " (La grande conspiration, par lieutenant-colonel Gordon "Jack" Mohr)


531
"Je désirerais volontairement priver chaque sioniste de ses droits, je serais presque tenté de proscrire les organisations sionistes comme illégales et contre les intérêts nationaux ... J'ai toujours reconnu l'impopularité, beaucoup plus grande que certaines personnes pensent de ma communauté. Nous avons obtenu une bien plus grande part des biens et des opportunités de ce pays que nous ne l'avons numériquement, nous atteignons, dans l'ensemble, la maturité plus tôt, et donc avec des gens de notre âge, nous concurrençons injustement. nos amitiés, et intolérables dans notre attitude, et je peux facilement comprendre que beaucoup de non-Juifs en Angleterre veulent se débarrasser de nous. " (Ambassadeur judéo-américain en Inde, Edwin Montague, Le lien sioniste, p. 737)


532
"Il a joué au golf avec Joe Kennedy [ambassadeur des Etats-Unis en Grande-Bretagne], il a dit que Chamberlain a commencé que l'Amérique et les Juifs du monde ont forcé l'Angleterre à entrer dans la Seconde Guerre mondiale." (Secrétaire de la Marine Forrestal, Journal, entrée du 27 décembre 1945)


533
Vous avez raison, votre reproche, que je suis certain au fond de votre antisémitisme, n'est que trop justifié: sur ce terrain commun, je veux bien vous serrer la main et vous défendre contre toute accusation. Nous avons commis une erreur, mon ami, nous avons commis une grave erreur, et s'il y a une vérité dans notre erreur, il y a 3 000, 2 000 ou peut-être 100 ans, il n'y a plus que fausseté et folie, une folie qui produira une misère encore plus grande et une plus grande anarchie, je vous l'avoue ouvertement et sincèrement et avec tristesse ... Nous qui nous sommes posés comme les sauveurs du monde ... Nous ne sommes que des séducteurs du monde, des destructeurs , c'est des incervis, c'est des bourreaux ...nous qui avons promis de vous conduire au ciel, avez finalement réussi à vous conduire vers un nouvel enfer ... Il n'y a pas eu de progrès, encore moins de progrès moral ... et c'est notre morale qui interdit tout progrès, et ce qui est pire - il s'oppose à toute reconstruction future et naturelle dans ce monde en ruine ... Je regarde ce monde, et frémis de son horreur: je frémis tout le minerai, comme je connais les auteurs spirituels de toute cette horreur ... "(L'importance mondiale de la révolution russe, par George Lane-Fox Pitt-Rivers, juillet 1920)et c'est notre moralité qui interdit tout progrès, et ce qui est pire - elle s'oppose à toute reconstruction future et naturelle dans ce monde ruiné qui est le nôtre ... Je regarde ce monde, et frémis de son horreur: je tremble tout le minerai, comme je connais les auteurs spirituels de toute cette horreur ... "(L'importance mondiale de la révolution russe, par George Lane-Fox Pitt-Rivers, juillet 1920)et c'est notre moralité qui interdit tout progrès, et ce qui est pire - elle s'oppose à toute reconstruction future et naturelle dans ce monde ruiné qui est le nôtre ... Je regarde ce monde, et frémis de son horreur: je tremble tout le minerai, comme je connais les auteurs spirituels de toute cette horreur ... "(L'importance mondiale de la révolution russe, par George Lane-Fox Pitt-Rivers, juillet 1920)par George Lane-Fox Pitt-Rivers, juillet 1920)par George Lane-Fox Pitt-Rivers, juillet 1920)


534
"La révolution bolchevique [la révolution russe de 1917] était en grande partie le résultat de l'idéalisme juif." (Hébreu américain, 10 septembre 1920)


535
"Si c'est de l'antisémitisme de dire que le communisme aux États-Unis est juif, qu'il en soit ainsi, mais pour l'esprit sans préjugés, cela ressemblera beaucoup à l'américanisme." Le communisme dans le monde entier, pas seulement en Russie, est juif. " (Henry Ford Sr., 1922)


536
"Vous Israélien, vous ne devriez jamais devenir indulgent si vous voulez tuer vos ennemis, vous n'aurez pas pitié d'eux jusqu'à ce que vous ayez détruit toute leur soi-disant culture arabe, sur les ruines desquelles nous bâtirons notre propre civilisation." (Menachin Begin, 28 octobre 1956, lors d'une conférence à Tel Aviv)


537
La scène était prête pour le joueur de flûte de Harvard à mener un défilé de jeunes hypnotisés vers une nouvelle dimension de l'expérience spirituelle que la science leur avait dit qu'il n'existait pas. Le LSD de Timothy Leary (avec les autres psychédéliques) s'est avéré être le tremplin pour des voyages spirituels au-delà de l'univers physique du temps, de l'espace et de la matière vers une dimension étrange où les nectars enivrants étaient des aventures abondantes et exotiques. Pour des millions, c'était une expérience «hallucinante» qui a changé pour toujours leur vision du monde.
Les Beatles ont joué un rôle clé en menant une génération de jeunes dans la drogue. Leary, de retour d'Inde, les appelait «les quatre évangélistes». Se relaxant dans son tipi et écoutant le groupe des Lonely Hearts Club de l'album des Beatles, Leary a déclaré: «Les Beatles ont pris ma place. Ce dernier album - une célébration complète du LSD. " Les Rolling Stones et d'autres grands groupes de rock étaient aussi des évangélistes. En 1969, le magazine Life citait Jimi Hendrix: «... à travers la musique, vous pouvez hypnotiser les gens ... Et quand vous les atteignez [à] leur point le plus faible, vous pouvez prêcher dans les esprits subconscients ce que nous voulons dire.' Il était franc à admettre, 'Certainement j'essaye de changer le monde.' Lloyd Richards, doyen de la Yale School of Drama, a déclaré: «Les arts définissent ce que la nouvelle société est en train d'évoluer ... Le pouvoir impressionnant de la musique de façonner la pensée des masses (et en particulier de sa jeunesse) a été démontrée par ceux qui savent incontestablement ce qu'ils font. Crosby, du groupe Crosby, Stills & Nash, s'est vanté:
Je me suis dit que la seule chose à faire était de sceller leurs esprits. Je pense toujours que c'est la seule chose à faire. ... Je ne parle pas de kidnapping ... [mais] de changer les systèmes de valeurs des jeunes ... »
Tout ce qui précède était des Juifs!


538
Vous ne pouvez pas être des juifs anglais, nous sommes une race, et nous ne pouvons perpétuer qu'une race: notre mentalité est de caractère edomite, et diffère de celle d'un Anglais ... Assez de subterfuges! Affirmons ouvertement que nous sommes des juifs internationaux. (Extrait du manifeste de la «Fédération juive mondiale», 1er janvier 1935, par l'intermédiaire de son porte-parole, Gerald Soman).


539
"La division des Etats-Unis en deux fédérations de force égale a été décidée longtemps avant la guerre civile par les hautes puissances financières [juives] de l'Europe Ces banquiers avaient peur des Etats-Unis, s'ils restaient dans un bloc et comme une nation La voix des Rothschild dominait: ils prévoyaient un formidable butin s'ils pouvaient substituer deux républiques faibles, endettées aux financiers juifs, à la république vigoureuse, confiante et Par conséquent, ils ont commencé leurs émissaires à travailler afin d'exploiter la question de l'esclavage et ainsi de creuser un abîme entre les deux parties de la République ... ""(La Vieille France, n ° 216, mars 1921)


540
Le «nouvel ordre mondial en préparation doit se concentrer sur la création d'un monde de démocratie, de paix et de prospérité pour tous». (Nelson Mandela, dans le Philadelphia Inquirer (octobre 1994)).


541
"Mais une étude de l'histoire raciale de l'Europe indique qu'il y aurait eu peu de guerres, probablement pas de guerres majeures, mais pour l'organisation des propagandistes de la paix juifs pour faire se mordre les non-Juifs eux-mêmes. les stratèges juifs veulent la paix, APRES qu'ils subjuguent toute opposition et opposition potentielle.
La question est de savoir à qui la paix ou les guerres devons-nous «profiter»? L'homme doit-il être libre de suivre sa conscience et d'adorer son propre Dieu, ou doit-il accepter la conscience et le dieu des sionistes? »(L'ordre mondial ultime, Robert H. Williams, page 49).


542
"Dans les études et à l'écran, les Juifs pourraient simplement créer un nouveau pays - un empire à eux seuls, pour ainsi dire, où ils seraient non seulement admis, mais gouverneraient aussi. , ses traditions et ses archétypes. " (Un empire de leurs propres [Comment les Juifs ont inventé Hollywood], par Neal Gabler (Crown Publishers, Inc. NY Copyright 1988, pp. 5-6)


543
"La télévision nous a permis de créer une culture commune, sans laquelle nous n'aurions pas pu atteindre notre objectif." (American Story, Public Television, Dr Morris Janowitz, professeur de psychologie, Université de Chicago, 1er décembre 1984)


544
"Le peuple juif dans son ensemble sera son propre Messie, il atteindra la domination du monde par la dissolution des autres races ... et par l'établissement d'une république mondiale dans laquelle les Juifs exerceront partout le privilège de la citoyenneté. L'Ordre Mondial des Enfants d'Israël ... fournira tous les chefs sans rencontrer d'opposition ... "(Karl Marx dans une lettre à Baruch Levy, cité dans Review of Paris, 1er juin 1928, p 574)


545
"Ce deuxième mouvement vise à l'établissement d'une nouvelle domination raciale du monde ... les esprits en mouvement dans le deuxième plan sont des radicaux juifs.Au sein des rangs du communisme est un groupe de ce parti, mais il ne s'arrête pas là. Ses leaders Le communisme n'est qu'un incident: ils sont prêts à utiliser la révolte islamique, la haine de l'Empire central d'Angleterre, les desseins du Japon sur l'Inde et les rivalités commerciales entre l'Amérique et le Japon. -Anglo-saxonne ... L'organisation du mouvement radical juif mondial a été perfectionnée dans presque tous les pays. " (The Chicago Tribune, 19 juin 1920)


546
"Nous, Juifs, nous avons gâché le sang de toutes les races, nous avons terni et brisé leur puissance, nous avons tout fait pourri, pourri, décomposé et pourri." (Le chemin de Sion, Munzer)


547
"Il y a une conspiration juive contre toutes les nations, elle occupe presque partout les avenues du pouvoir - un double assaut de la révolution juive et de la finance, de la révolution et de la finance juives Si j'étais Dieu, je nettoierais ce désordre nettoyant les changeurs de monnaie de la Réserve Fédérale, il dit dans Sa Parole que l'or et l'argent seront jetés dans les rues, puisqu'ils n'utilisent plus d'argent dans les Cieux, nous n'en aurons pas besoin quand Il arrivera ici. Ce sera fait sur la terre comme au ciel Oh, je remercie Dieu pour cela! Alléluia! Je parie que vous n'avez jamais entendu autant de louanges. (La Nouvelle Mercure, Paris 1917, René Groos)


548
"Les dirigeants bolchevistes de la Russie sont juifs, la révolution russe avec toutes ses horribles horreurs était un mouvement juif". (The Jewish Chronicle, 22 septembre 1922)


549
"Quand seuls les Juifs sont présents, nous admettons que Satan est notre dieu." (Harold Rosenthal, ancien assistant administratif du sénateur Jacob Javits, dans une interview enregistrée)


550
"La Ligue des Nations est une idée juive que nous avons créée après un combat de 25 ans, Jérusalem deviendra un jour la capitale de la paix mondiale". (Nahum Sokolow, lors du Congrès sioniste à Carlsbad en 1922)

551
Le rabbin Julius T. Loeb, un dirigeant sioniste juif de Washington, a été cité dans "Who's Who dans la capitale de la nation", 1929-1930, faisant référence à Jérusalem comme "la capitale des États-Unis du monde".


552
"Jusqu'à ce que l'humanité écoute le message sur la trompette hébraïque soufflé, et la foi du peuple du monde entier est la foi qui est la nôtre." (Poète juif, Israël Zangwill)


553
"Nouvel ordre mondial: l'essor de l'Etat-Région" (Titre de l'article de Kenichi Ohmae, leader de la réforme politique au Japon, dans le Wall Street Journal (août 1994)).


554
Les nations exhorteront à la tranquillité: elles seront prêtes à tout sacrifier pour la paix, mais nous ne leur donnerons pas la paix tant qu'elles ne reconnaîtront pas ouvertement notre super gouvernement international et la soumission. (Congrès sioniste à Bâle en 1897)


555
"La tâche du prolétariat est de créer une patrie encore plus puissante avec un pouvoir de résistance beaucoup plus grand, les Etats-Unis républicains de l'Europe, comme la fondation des Etats-Unis du monde." (Léon Trotzky (Bronstein), bolchevisme et paix mondiale, 1918)


556
"L'une des principales raisons de ma visite aux Etats-Unis est d'intéresser les Américains à l'embellissement de Jérusalem, capitale du monde, tout autant qu'à la capitale israélienne." (Maire de Jérusalem, South African Jewish Times du 14 mars 1952)


557
"Personne ne prétend qu'un enfant japonais ou indien est anglais parce qu'il est né en Angleterre, il en va de même pour les Juifs". (Jewish World, Londres, 22 septembre 1915)


558
"C'est le Juif qui ment quand il jure allégeance à une autre foi, qui devient un danger pour le monde." (Rabbi Stephen Wise, New York Tribune, 2 mars 1920).


559
"Nous sommes juifs et rien d'autre, une nation au sein d'une nation". (Dr Chaim Weisman, leader sioniste juif dans sa brochure, (Grande-Bretagne, Palestine et les Juifs.)


560
"Un juif reste juif, l'assimilation est impossible, parce qu'un juif ne peut changer son caractère national, quoi qu'il fasse, il est juif et reste juif, la majorité l'a découvert, mais trop tard, les juifs et les païens découvrent que Il n'y a pas de problème, les deux croyaient qu'il y avait un problème. (Les Juifs, Ludwig Lewisohn, dans son livre "Israël", 1926)


561
"Une question juive existe, et il y en aura une aussi longtemps que les juifs resteront juifs.Il est un fait que les Juifs se battent contre l'Eglise catholique.Ils sont des penseurs libres et constituent une avant-garde de l'athéisme, du bolchevisme et de la révolution. L'un devrait se protéger contre l'influence néfaste de la morale juive, et en particulier boycotter la presse juive et ses publications démoralisantes. " (Lettre pastorale publiée en 1936. «Une réponse aux critiques du père Caughlin», page 98)


562
Max Nordau, un Juif, parlant au Congrès sioniste de Bâle en août 1903, a fait cette étonnante "prophétie": laissez-moi vous dire les mots suivants comme si je vous montrais les échelons d'une échelle qui monte et monte: Herzl, le Le Congrès sioniste, la proposition anglo-ougandaise, LA GUERRE FUTURE, la conférence de paix, OU SERA CRÉÉ AVEC L'AIDE DE L'ANGLETERRE UNE PALESTINE LIBRE ET JUIVE. "(Waters Flowing Eastward, p.


563
"Une fois que nous percevons que c'est le judaïsme qui est la cause première de l'antisémitisme, sinon des aspects irrationnels ou inexplicables de l'antisémitisme deviennent rationnellement explicables ... Seul quelque chose représentant une menace pour les valeurs fondamentales, les allégeances et les croyances des autres pourrait provoquer une telle et la haine durable ... Ce Judaïsme a fait ... "(Pourquoi les Juifs: par Denis Prager et Joseph Telushkin, 1985)


564
Walther Rathenau, le banquier juif derrière le Kaiser, écrit dans le Weiner Frei Presse allemand, le 24 décembre 1912, a déclaré: "Trois cents hommes, chacun connaissant tous les autres, gouvernent le sort du continent européen, et ils élisent leur successeurs de leur entourage. " La confirmation de la déclaration de Rathenau intervient vingt ans plus tard, en 1931, lorsque Jean Izoulet, membre éminent de l'Alliance Israélite Israélite Universelle, écrit dans son Paris la Capitale des Religions: "Le sens de l'histoire du siècle dernier est que 300 financiers juifs, tous les Maîtres des Loges, dirigent le monde. " (Les eaux s'écoulent vers l'est, page 108)


565
"La cause ultime de l'antisémitisme est celle qui a fait des juifs le judaïsme juif: il y a quatre raisons fondamentales à cela et chacune tourne autour du défi juif aux valeurs des non juifs ... En affirmant ce qu'ils considéraient comme le seul et unique Dieu de toute l'humanité, niant ainsi la légitimité des dieux de tous les autres, les Juifs sont entrés dans l'histoire et ont souvent été, depuis, en guerre avec les valeurs chéris des autres et en affirmant continuellement leur propre identité nationale en plus de l'identité nationale. les non-juifs parmi lesquels ils ont vécu, les juifs ont créé ou intensifié des passions antisémites ... Cette tentative de changer le monde, de défier les dieux, religieux ou laïques, des sociétés qui les entourent,et de faire des demandes morales aux autres ... a toujours été une source de tension entre les Juifs et les non-Juifs ... "


566
"L'Acte final du Cycle d'Uruguay, marquant la conclusion des négociations commerciales les plus ambitieuses de notre siècle, donnera naissance - au Maroc - à l'Organisation mondiale du commerce, troisième pilier du Nouvel Ordre Mondial, aux côtés des Nations Unies et le Fonds monétaire international. " (Partie de la publicité pleine page par le gouvernement du Maroc dans le New York Times (avril 1994)).


567
Le comte Czernin, ministre autrichien des Affaires étrangères a écrit: "Ce bolchevisme russe est un danger pour l'Europe, et si nous avions le pouvoir, en plus de nous assurer une paix acceptable, de forcer d'autres pays à la loi, il serait mieux de n'avoir rien à faire avec des gens comme eux, mais de marcher sur Pétersbourg et d'arranger les choses: leurs chefs sont presque tous juifs, avec des idées tout à fait fantastiques, et je n'envie pas le pays qu'ils gouvernent. ils commencent: tout ce qui rappelle le moins le travail, la richesse et la culture doit être détruit, la bourgeoisie exterminée, la liberté et l'égalité ne semblent plus avoir leur place dans leur programme:seulement une suppression bestiale de tout sauf du prolétariat lui-même. "(Waters Flowing Eastward, p 46-47)


568
«La principale caractéristique de la religion juive consiste en ce qu'elle est étrangère à l'au-delà, une religion, pour ainsi dire, essentiellement et essentiellement mondaine (Werner Sombart, Les Juifs et la vie économique, p.291).


569
"Parmi les spectacles auxquels nous invite le XXe siècle, il faut compter le règlement définitif de la destinée des Juifs d'Europe: tout porte à croire que, maintenant qu'ils ont jeté leur dé et franchi leur Rubicon, il ne leur reste plus qu'à devenir maîtres. de l'Europe ou de perdre l'Europe, comme ils l'ont perdu dans les temps anciens, quand ils s'étaient placés dans une position similaire (Nietzsche) (Les puissances secrètes derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, page 119).


570
Bonnes nouvelles d'Auschwitz!
Ce qui suit provient de l'ANM de l'Australie, PO Box 40, Summer Hill, NSW 2130:
Cher lecteur respecté, Depuis 1945, il y a eu beaucoup de réclamations contradictoires concernant le nombre de Juifs (et d'autres) qui sont morts à Auschwitz-Birkeneu (Oswiecim, camp de concentration). Cependant, ce ne sont que des recherches récentes et l'accès à des documents jusqu'ici indisponibles, que ces chiffres ont drastiquement diminué, indiquant peut-être que plus de notre peuple survit. Peut-être que les 6 moulins souvent annoncés (bien que notre meilleur chiffre soit 4,3 millions) pourraient aussi avoir besoin d'être revus à la baisse, nous l'espérons.
Dr Nathan Nussbaum, directeur honoraire du Centre d'études juives sur l'Holocauste.
Selon les documents officiels en République française (Institut d'examen des criminels de guerre), le nombre de morts à Auschwitz était de: 8 000 000
Selon le quotidien français "Le Monde" (20 avril 1978): 5 000 000
Selon la plaque commémorative sur le monument de la chambre à gaz à Auschwitz-Birkenau (plus tard retiré en 1990 par le gouvernement polonais): 4 000 000
Selon la "confession" de Rudolf Hoess, le dernier commandant d'Auschwitz. Dossier d'interrogatoire GV et déclaration écrite avant son "suicide": 3 000 000
Selon une déclaration de Yeduha Bauer, directeur de l'Institut pour la communauté juive contemporaine à l'Université hébraïque de Jérusalem: 1 600 000
Selon "La Monde" (1er septembre 1989): 1 433 000
Selon le professeur Raul Hilberg (professeur de recherche sur l'Holocauste et auteur du livre "The Annihilation of European Jewry", 2e édition 1988: 1,250,000
Selon les historiens polonais, GV DPA - Rapport de juillet 1990 et annonces publiques correspondantes: 1 100 000
Selon Gerald Reitlinger, auteur de "Die Endlbsun": 850.000 _________ A l'automne 1989, le président soviétique Mikhaïl Gorbatchev a ouvert les archives soviétiques, et le public a vu pour la première fois, le registre complet des morts à Auschwitz - qui parle comme une clé document de 74 000 morts.


571
«Rollin, Pierred Leroux et un groupe de socialistes, parmi lesquels figurait Maurice Joly [Son père était Philippe Lambert Joly, né à Dieppe, procureur général du Jura sous Louis-Philippe pendant dix ans, et sa mère Florentine Corbara Courtois, la fille de Laurent Courtois, trésorier général de Corse, qui avait une haine invétérée contre Napoléon Ier. Maurice Joly est né en 1831 à Lons-le-Saulnier et fit ses études à Dijon: là il avait commencé ses études de droit, mais partit pour Paris en 1849, pour obtenir un poste au ministère de l'Intérieur sous M. Chevreau et juste avant le coup d'État, il ne termina ses études de droit qu'en 1860. [Se suicider en 1878].
Joly, trente ans plus jeune que Crémieux, avec une haine héréditaire des Bonapartes, semble être tombé très largement sous son influence. Grâce à Crémieux, Joly se familiarise avec les communistes et leurs écrits. Cependant, jusqu'en 1871, quand son ambition pour un poste gouvernemental l'a transformé en communiste violent, il n'avait pas dépassé le socialisme en 1864, il était tellement impressionné par la façon dont ils présentaient leurs arguments qu'il ne pouvait pas, si l'occasion se présentait, s'abstenir de l'imiter.
Et cette chance est venue en 1864-1865, lorsque sa haine de Napoléon, aiguisée par Crémieux, l'a conduit à publier anonymement à Bruxelles les Dialogues aux Enfers entre Machiavel et Montesquieu. Dans cet ouvrage, il nous dit: «Machiavel représente la politique de Might, tandis que Montesquieu défend celle de droite: Machiavel sera Napoléon, qui décrira lui-même son abominable politique. Il était naturel qu'il choisît l'Italien Machiavel pour Bonaparte et le Français Montesquieu pour l'homme d'État idéal: il était également naturel qu'il mettât dans la bouche de Machiavel quelques-unes des mêmes expressions que Venedey y avait placées, et que Joly avait admiré. Son propre point de vue était: Le socialisme me semble l'une des formes d'une nouvelle vie pour les peuples émancipés des traditions du vieux monde. J'accepte un grand nombre des solutions offertes par le socialisme; mais je rejette le communisme, soit en tant que facteur social, soit en tant qu'institution politique. Le communisme n'est qu'une école de socialisme. En politique, je comprends les moyens extrêmes pour arriver à ses fins, en ce sens qu'au moins je suis jacobin.


572
"On peut retracer l'influence juive dans les dernières explosions révolutionnaires en Europe.Une insurrection a eu lieu contre les traditions, la religion et la propriété, la destruction du principe sémitique, l'extirpation de la religion juive, soit sous sa forme mosaïque ou chrétienne, l'égalité des hommes et l'annulation de la propriété sont proclamées par les sociétés secrètes qui forment le gouvernement provisoire, et les hommes de la race juive se trouvent à la tête de chacun d'eux.Le Peuple de Dieu [le dieu des Juifs est Satan] coopère avec les athées les plus ardents accumulateurs de propriété se lient aux communistes: la race choisie et choisie marche main dans la main avec l'écume des castes inférieures de l'Europe.Et tout cela parce qu'ils veulent détruire ce christianisme ... "(The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 120-121)


573
Il n'y avait pas d'opposition organisée contre Bela Kun, comme Lénine il s'entourait de commissaires ayant l'autorité absolue des 32 commissaires principaux, qui étaient des Juifs, une proportion à peu près semblable à celle de la Russie. Bela Kun alias Kohn, Bela Vaga (Weiss), Joseph Pogany (Schwartz), Sigismond Kunfi (Kunstatter), et d'autres chefs Alpari et Szamuelly qui ont dirigé la Terreur rouge, ainsi que les exécutions et les tortures de la bourgeoisie. (Un rapport sur les activités révolutionnaires publié par un comité de la législature de New York, présidé par le sénateur Lusk, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, p. 124)


574
"Nous, les Juifs, avions plus de pouvoir que les Américains pendant la guerre [Première Guerre mondiale]." Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon de Poncins, p. 205)


575
«Avec lui (Bela Kun), vingt-six commissaires composaient le nouveau gouvernement [de Hongrie], sur les vingt-six commissaires, dix-huit étaient juifs, proportion inouïe si l'on considère qu'en Hongrie il y avait au total 1 500 000 Juifs sur une population de 22 millions Ajoutez à cela que ces dix-huit commissaires avaient entre leurs mains la direction effective du gouvernement: les huit commissaires chrétiens n'étaient que des confédérés: en quelques semaines, Bela Kun et ses amis avaient renversé en Hongrie l'ordre séculaire et l'on voyait se lever les rives du Danube, une nouvelle Jérusalem sortie du cerveau de Karl Marx et construite par des mains juives sur des pensées anciennes.
Pendant des centaines d'années, à travers tous les malheurs, un rêve messianique d'une ville idéale, où il n'y aura ni riches ni pauvres, et où règneront la parfaite justice et l'égalité, n'a jamais cessé de hanter l'imagination des Juifs. Dans leurs ghettos remplis de la poussière des rêves antiques, les juifs incultes de Galice s'obstinent à observer, au clair de lune, dans les profondeurs du ciel, un signe précurseur de la venue du Messie. Trotsky, Bela Kun et les autres ont, à leur tour, pris ce rêve fabuleux. Mais, fatigués de chercher dans le ciel ce royaume de Dieu qui ne vient jamais, ils l'ont fait descendre sur terre (sic). »(J. et J. Tharaud, Quand Israël est roi, p. 1921, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p. 123)


576
Trois cents hommes, qui se connaissent tous, dirigent les destinées économiques du continent et cherchent des successeurs parmi leurs amis et leurs relations, ce n'est pas le lieu d'examiner les causes étranges de cet étrange état de choses qui jette un rayon de lumière. sur l'obscurité de notre avenir social. " (Walter Rathenau, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p.169)


577
les sols étaient tachés de sang. les cadavres furent jetés par les fenêtres tandis que Szamuelly était assis sur sa petite table à écrire, dans la voiture du salon garnie de soie rose et ornée de miroirs. Un seul geste de sa main portait sur la vie ou la mort. »(C. De Tormay, Le livre proscrit, p.204, Paris, 1919, Les puissances secrètes derrière la révolution, par Vicomte Léon de Poncins, p. par Vicomte Leon De Poncins, p. 122) par Vicomte Leon De Poncins, p. 122)


578
"Du point de vue strictement financier, les événements les plus désastreux de l'histoire, guerres ou révolutions, ne produisent jamais de catastrophes, les manipulateurs de l'argent peuvent tirer profit de tout pourvu qu'ils soient bien informés d'avance ... Il est certain que les Juifs dispersés sur toute la surface du globe sont particulièrement bien placés à cet égard. " (G. Batault, Le problème juif, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, p.


579
"Onze petits hommes ont fait la révolution (à Munich, en Allemagne, 1918), a déclaré Kurt Eisner dans l'ivresse du triomphe à son collègue le ministre Auer Il semble juste juste pour préserver un souvenir durable de ces petits hommes, ils sont les Juifs Max Lowenberg, Kurt Rosenfeld, Caspar Wollheim, Max Rothschild, Karl Arnold, Kranold, Rosenhek, Birenbaum, Reis et Kaiser Ces dix hommes avec Kurt Eisner van Israelovitch étaient à la tête du Tribunal révolutionnaire d'Allemagne. sont des francs-maçons et appartiennent à la loge secrète N. 11 qui a eu sa résidence à Munich n ° 51 Briennerstrasse. " (Mgr Jouin, Le péril judéo-maáonique, tome I, page 161, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, p.125)


580
"La maçonnerie est une institution juive, dont l'histoire, les diplômes, les charges, les mots de passe et les explications sont juifs du début à la fin." (Extrait de Gregor Shwarz Bostunitch: Die Freimaurerei, 1928, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, P. 101)


581
«La franc-maçonnerie était une bonne et solide institution en principe, mais les agitateurs révolutionnaires, principalement juifs, profitant de son organisation comme société secrète, la pénétrèrent peu à peu, la corrompirent et la détournèrent de son but moral et philanthropique pour l'employer à des fins révolutionnaires, ce qui expliquerait pourquoi certaines parties de la franc-maçonnerie sont restées intactes, comme la maçonnerie anglaise.
À l'appui de cette théorie, nous pouvons citer ce Juif, Bernard Lazare a dit dans son livre: l'antisemitiseme: « Quelles étaient les relations entre les Juifs et les sociétés secrètes? Ce n'est pas facile à élucider, car nous manquons de preuves fiables. De toute évidence, ils ne dominaient pas dans ces associations, comme prétendaient les écrivains dont je viens de parler; ils n'étaient pas nécessairement l'âme, la tête, le grand maître de la maçonnerie comme l'affirme Gougenot des Mousseaux. Il est certain cependant qu'il y avait des juifs dans le berceau même de la maçonnerie, juifs kabbalistiques, comme le prouvent certains des rites qui ont été conservés.
Il est très probable que, dans les années qui ont précédé la Révolution française, ils sont entrés de plus en plus nombreux dans les conseils de cette secte et ont fondé eux-mêmes des sociétés secrètes. Il y avait des Juifs avec Weishaupt et Martinez de Pasqualis. Juif d'origine portugaise, il organisa de nombreux groupes d'illuminés en France et recruta de nombreux adeptes qu'il initia au dogme de la réintégration. Les loges martinezistes étaient mystiques, tandis que les autres ordres maçonniques étaient plutôt rationalistes; un fait qui nous permet de dire que les sociétés secrètes représentaient les deux faces de la mentalité juive: le rationalisme pratique et le panthéisme, ce panthéisme qui bien que métaphysique soit le reflet de la croyance en un seul dieu, pourtant conduit parfois à la tehurgie cabalistique. On pourrait facilement montrer les accords de ces deux tendances, l'alliance de Cazotte, de Cagliostro, de Martinez, de Saint-Martin, du comte de Saint-Bermain, d'Eckartshausen, des encyclopédistes et des jacobins, et de la manière dont malgré leur opposition, ils arrivèrent au même résultat, l'affaiblissement du christianisme. Cela servira encore une fois à prouver que les Juifs pouvaient être de bons agents des sociétés secrètes, parce que les doctrines de ces sociétés étaient en accord avec leurs propres doctrines, mais pas qu'elles en étaient les initiateurs. "(Bernard Lazare, l ' Antisemitisme, Paris, Chailley, 1894, p 342, Les pouvoirs secrets derrière la révolution,


582
"Il y a un pouvoir caché derrière cette" bête sans nom "(l'esprit révolutionnaire) qui est le secret de ses réalisations étonnantes (juives), mais c'est le pouvoir même que l'Anglais moyen refuse de prendre en compte. sur le pays pour faire face au péril rouge, mais lequel de ceux-ci montre une vision suffisamment claire pour détecter la force derrière elle, ou si détecter, le courage de la combattre? Pourtant tant que cette question est évitée, si longtemps la Bête continuer à marcher en avant et à triompher.
> Depuis des temps immémoriaux, les juifs cabalistiques ont eu leurs grands adeptes, qui ont réussi leur quête de connaissances cachées et maîtrisé certains secrets de la nature; et qui, ayant ainsi acquis des pouvoirs occultes, ont utilisé ces pouvoirs pour la poursuite de leurs propres objectifs politiques. Ces objectifs ont été réalisés dans les loges de la maçonnerie continentale et d'autres sociétés secrètes, et nous avons l'autorité de Disraeli lui-même que ces Juifs ont été trouvés à la tête de chacun d'eux (cité dans Patriot, 9 juin et 21 juillet, 1927).


583
«Cela me rappelle ce que Mentor a écrit dans la Chronique juive à l'époque de la Révolution russe sur le même sujet: en effet, c'était en fait ce que M. Cox dit maintenant: après avoir montré ce bolchevisme en raison de la La tyrannie impitoyable de ses adeptes était une grave menace pour la civilisation Mentor observait: «Pourtant, c'est essentiellement la révolte des peuples contre l'état social, contre le mal, les iniquités qui ont été couronnées par le cataclysme de la guerre sous laquelle le monde a gémi pendant quatre ans. Et il a continué: "il y a beaucoup dans le fait du bolchevisme lui-même, dans le fait que tant de juifs sont bolchevistes,


584
"Comme nous l'avons déjà vu, ces pouvoirs occultes étaient sans doute derrière le Grand Orient illuminé et la Révolution française, ainsi que derrière Babeuf et ses successeurs directs les bolcheviks.
L'existence de ces pouvoirs n'a jamais été mise en cause sur le continent: l'Église catholique a toujours reconnu le fait, et a donc interdit à ses enfants, sous peine d'excommunication, d'appartenir à n'importe quel ordre de la franc-maçonnerie ou à toute autre société secrète. Mais ici en Angleterre [et en Amérique], les hommes sont susceptibles de traiter le tout avec mépris, et nous rappellent que, par notre propre démonstration, la maçonnerie anglaise est une chose totalement différente du continent dans la mesure où elle interdit la discussion de la religion et la politique dans ses loges.
C'est parfaitement vrai, et aucun maçon anglais n'est autorisé à assister à une réunion du Grand Orient ou de toute autre maçonnerie irrégulière. Mais il n'en est pas moins vrai que Thomas Paine, qui était à Paris au moment de la révolution et y prit une part active, rentra dans ce pays et y établit huit loges du Grand Orient et d'autres sociétés révolutionnaires (V. , Preuves d'une conspiration).
Mais ce n'est pas tout. Il y a des sociétés occultes qui fleurissent en Angleterre aujourd'hui, telles que la société théosophique, sous Mme Besant, avec son ordre de l'Étoile à l'Est, et l'ordre de la Table Ronde. Ces deux derniers sont, sous la direction de Krishnamurti, des véhicules pour la manifestation de leur Messie, ou Maître du Monde. Ceux-ci sont associés aux maçons continentaux, et prétendent être sous l'influence directe des grands Maîtres, ou de la grande Loge blanche, Cabalistes juifs.
La co-maçonnerie est une autre branche de la société théosophique de Mme Besant, et en février 1922, l'alliance entre celle-ci et le Grand Orient fut célébrée au grand temple du Droit Humain à Paris.
Aussi la «Société anthroposophique» de Steincrites, qui est rosicrucienne et liée à la maçonnerie continentale. Ces groupes et ceux de Mme Besant visent les États-Unis d'Europe du Grand Orient.
Mais il y a une autre société secrète liée au mouvement du Dr Steiner qui réclame notre attention ici: La Stella Matutina. C'est un ordre rosicrucien de la maçonnerie qui passe comme un «ordre élevé et saint pour le développement spirituel et le service de l'humanité», mais en réalité une «société politico-pseudo-religieuse d'occultistes étudiant la magie pratique la plus élevée».
Et qui sont ceux qui appartiennent à cette Stella Matutina? Ecclésiastiques anglais! Dignitaires de l'église! Un au moins du clergé rouge nommé ci-dessus! Les membres du clergé d'une communauté religieuse où les jeunes hommes sont formés pour le ministère! Les ecclésiastiques anglais et autres sont sans doute eux-mêmes dupes d'une puissance dirigeante, inconnue d'eux, comme le sont ses buts ultimes. Le Stella Matutina avait parmi ses membres le notoire Aleister Crowley, qui, cependant a été expulsé de l'ordre de Londres. Il est un adepte et pratique la magie sous sa forme la plus vile. Il a un ordre à l'OTO qui est actuellement en train d'en attirer beaucoup à la perdition. Le Sunday Express et d'autres journaux ont exposé cette méchanceté sans faille.
Il y a un autre fait intéressant qui montre le lien entre l'occultisme et le communisme. En juillet 1889, le Congrès international des travailleurs se tint à Paris, Mme Besant étant l'une des déléguées. Parallèlement, les marxistes ont tenu leur congrès international et Mme Besant a proposé, sous de grands applaudissements, une fusion avec eux. Et un autre congrès international se tenait alors à Paris, à savoir celui du spiritualiste. Les délégués de ces occultistes étaient les invités du Grand Orient, dont ils occupaient le quartier général au 16, rue Cadet. Le président des Spiritualistes était Denis, et il a clairement indiqué que les trois congrès se sont entendus, car, Dans un discours qu'il a ensuite prononcé, il a dit: «Les puissances occultes sont à l'œuvre parmi les hommes. Le spiritisme est un germe puissant qui va se développer et entraîner la transformation des lois, des idées et des forces sociales. Il montrera sa puissante influence sur l'économie sociale et la vie publique. »(The Nameless Beast, par Chas H. Rouse, p 15-17, Boswell, Londres, 1928, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 111-112) 15-17, Boswell, Londres, 1928; Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 111-112) 15-17, Boswell, Londres, 1928; Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 111-112)


585
"Quand le Juif applique sa pensée, toute son âme à la cause des ouvriers et des dépouillés, des déshérités de ce monde, sa qualité fondamentale est qu'il va à la racine des choses: en Allemagne, il devient Marx et Lasalle. , Haas et Edward Bernstein, en Autriche Victor Adler, Friedrich Adler, en Russie, Trotsky Comparez un instant la situation actuelle en Allemagne et en Russie: la révolution a libéré les forces créatrices et admiré la quantité de Juifs qui s'y trouvaient prêts pour un service actif et immédiat: révolutionnaires, socialistes, mencheviks, bolcheviks, majoritaires ou socialistes minoritaires, quel que soit le nom qu'on leur assigne,tous sont Juifs et on les trouve comme les chefs ou les ouvriers dans toutes les parties révolutionnaires. "(Rabbi JL Manges, parlant à New York en 1919, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p 128)


586
Les Juifs ont conduit courageusement à la victoire les masses du prolétariat russe. Ce n'est pas sans raison que, dans les élections de toutes les institutions soviétiques, les Juifs sont dans une majorité victorieuse et écrasante ...
Le symbole juif qui depuis des siècles a lutté contre le capitalisme (CHRISTIAN) est devenu celui aussi du prolétariat russe. On peut le voir dans l'adoption de l'Étoile rouge à cinq branches, qui a longtemps été, comme on le sait, le symbole du sionisme et du judaïsme. Derrière cet emblème défile la victoire, la mort des parasites et de la bourgeoisie ... "(M. Cohen, dans Communist of Kharkoff, avril 1919, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 128-129)


587
Il y a de belles et remarquables exceptions, mais les grandes puissances des combinaisons de financement américano-anglo-allemandes se sont tournées vers le prix affiché par un peuple à genoux. Le plus important est l'adhésion de la cause bolchevique à la ténacité des banquiers américains, anglo-allemands, qui aiment s'appeler des financiers internationaux pour honorer et dissimuler leur véritable fonction et limitation. Plus précisément, le banquier le plus important de ce groupe et parlant pour ce groupe, né en Allemagne comme il arrive, a donné l'ordre à ses amis et associés que tous doivent maintenant travailler pour la reconnaissance soviétique. "(Article par Samuel Gompers, New York Times, mai 7, 1922, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p. 133)


588
«Le mode de gouvernement le plus propice au plein développement de la guerre de classe est le régime démagogique qui est également favorable aux deux intrigues de la finance et de la révolution.Quand cette lutte est lâchée sous une forme violente, les dirigeants des masses sont rois, mais l'argent est dieu: les démagogues sont les maîtres des passions de la populace, mais les financiers sont les maîtres des démagogues, et c'est en dernier ressort la richesse largement répandue du pays, la propriété rurale , immobilier, qui, aussi longtemps qu'ils durent, doit payer pour le mouvement.
Quand les démagogues prospèrent parmi les ruines de l'ordre social et politique et des traditions renversées, l'or est le seul pouvoir qui compte, c'est la mesure de tout; il peut tout faire et règne sans entrave contre tous les pays, au détriment de la cité de la nation ou de l'empire enfin ruiné.
En faisant cela, les financiers ne travaillent-ils pas contre eux-mêmes? On peut se demander: en détruisant l'ordre établi, ne détruisent-ils pas la source de toutes les richesses? C'est peut-être vrai à la fin; mais tandis que des états qui comptent leurs années par des générations humaines sont obligés, pour assurer leur existence, de concevoir et de mener une politique clairvoyante en vue d'un avenir lointain, la finance qui vit de ce qui est présent et tangible suit toujours »(G. Batault, Le problème juif, p.227, Les pouvoirs secrets de la révolution, par le vicomte Léon de Poncins, p. -136)


589
Il est également un fait que la communauté juive, dans son ensemble, s'efforçait avec le plus grand courage d'obtenir le renversement de la monarchie russe qu'elle considérait comme l'obstacle le plus redoutable sur le chemin de leurs ambitions et de leurs affaires. Tout cela peut être admis, ainsi que l'argument selon lequel, individuellement ou collectivement, la plupart des Juifs peuvent profondément détester le régime bolchevik, mais il reste vrai que tout le poids de la communauté juive était dans les échelles révolutionnaires contre le gouvernement du tsar. Il est vrai que leurs frères apostats, qui sont maintenant dans le siège du pouvoir, ont peut-être dépassé leurs ordres; c'est déconcertant, mais cela ne change rien au fait. Il se peut que les Juifs, souvent les victimes de leur propre idéalisme, ont toujours joué un rôle dans la réalisation des événements qu'ils désapprouvent le plus vivement; c'est peut-être la malédiction du Juif Errant. »(GT Pitt River, La signification mondiale de la Révolution russe, page 39, Blackwell, Oxford, 1921, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p. 135)


590
Le Juif Weininger a expliqué pourquoi tant de juifs sont communistes: "Le communisme n'est pas seulement une croyance nationale, mais il implique l'abandon des biens immobiliers, en particulier des biens fonciers, et les Juifs, étant internationaux, n'ont jamais acquis le goût des biens immobiliers Ils préfèrent l'argent, qui est un instrument de pouvoir. " (Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, P. 137)


591
«L'intellectuel socialiste peut écrire sur les beautés de la nationalisation, sur la joie de travailler pour le bien commun sans espoir de gain personnel: l'ouvrier révolutionnaire ne voit rien pour l'attirer dans tout cela, questionnez-le sur ses idées de transformation sociale, et il s'exprime généralement en faveur d'une méthode par laquelle il va acquérir quelque chose qu'il n'a pas, il ne veut pas voir la voiture du riche socialisée par l'Etat, il veut y conduire lui-même. Donc, en réalité, ce n'est pas un socialiste mais un anarchiste dans l'âme, ce qui n'est pas naturel dans certains cas, et l'homme qui n'a aucune des bonnes choses de la vie qui voudrait s'emparer de sa part doit au moins paraître compréhensible.Ce qui n'est pas compréhensible, c'est qu'il devrait renoncer à tout espoir de posséder quoi que ce soit. »(NH Webster, Les sociétés secrètes et le mouvement subversif, p.327, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p.


592
L'approvisionnement en métal de l'État comprenait quatre milliards de marks sans compter les richesses accumulées de la famille impériale, des monastères et des propriétés privées. En dépit de son industrie relativement peu développée, la Russie a pu vivre de manière autonome. Toutes ces conditions économiques rendaient presque impossible à la Russie de devenir l'esclave du capital juif international par les moyens qui avaient réussi en Europe occidentale.
Si l'on ajoute d'ailleurs que la Russie a toujours été la demeure des principes religieux et conservateurs du monde, avec l'aide de son armée elle avait écrasé tous les mouvements révolutionnaires sérieux et qu'elle n'autorisait aucune société politique secrète sur son territoire, elle On comprendra pourquoi la communauté juive mondiale fut obligée de marcher vers l'attaque de l'Empire russe. »(A. Rosenbert dans le Weltkampf, 1er juillet 1924, Les puissances secrètes derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, p.139)


593
Il y a peu de ressemblance entre le Slav mystique et indécis, la Magyar violente mais traditionnelle, et le lourd Allemand délibéré, et pourtant le bolchevisme a tissé la même toile sur eux tous, par les mêmes moyens et avec les mêmes signes. les trois races ne se révèlent pas moins dans les conceptions terribles qui ont été accomplies, en parfait accord, par des hommes de la même mentalité à Moscou, Buda Pesth et Munich.
Dès le début de la dissolution en Russie, Kerensky était sur place, puis Trotsky, à l'affût, à l'ombre de Lénine. Quand la Hongrie s'évanouissait, affaiblie par la perte de sang, Kunfi, Jaszi et Pogany attendaient derrière Karolyi, et derrière eux Bela Hun et son état-major. Et quand Bavard chancelait, Kurt Eisner était prêt à produire le premier acte de la révolution. Dans le deuxième acte, Max Lieven (Levy) proclama la dictature du prolétariat à Munich, une nouvelle édition du bolchevisme russe et hongrois.
Si grandes sont les différences spécifiques entre les trois races que la similitude mystérieuse de ces événements ne peut pas être due à aucune analogie entre eux, mais seulement à l'œuvre d'une quatrième race vivant parmi les autres, mais sans mélange avec eux.
Parmi les nations modernes avec leurs courts souvenirs, le peuple juif ... Qu'il soit méprisé ou craint, il reste un éternel étranger. il vient sans invitation et reste même lorsqu'il est chassé. Il est dispersé et pourtant cohérent. Il prend sa demeure dans le corps même des nations. Il crée des lois au-delà et au-dessus des lois. Il nie l'idée d'une patrie mais il possède sa propre patrie qu'il porte avec lui et qui s'établit partout où il va. Il nie le dieu des autres peuples et reconstruit partout le temple. Il se plaint de son isolement et, par des canaux mystérieux, il relie les parties de l'infinie Nouvelle Jérusalem qui couvre tout l'univers. Il a des liens et des liens partout, ce qui explique comment le capital et la presse, concentrés entre ses mains, conservent les mêmes desseins dans tous les pays du monde, et les intérêts de la race qui sont identiques dans les villages ruthènes et dans la ville de New York; s'il glorifie quelqu'un, il est glorifié partout dans le monde, et s'il veut ruiner quelqu'un, le travail de destruction est effectué comme s'il était dirigé par une seule main.
Les ordres viennent des profondeurs de l'obscurité mystérieuse. Ce que le juif se moque et détruit parmi les autres peuples, il le conserve fanatiquement au sein du judaïsme. S'il enseigne la révolte et l'anarchie aux autres, il manifeste en soi une admirable obéissance à ses guides invisibles.
A l'époque de la révolution turque, un juif a dit fièrement à mon père: "C'est nous qui le fabriquons, nous, les Jeunes Turcs, les Juifs". Pendant la révolution portugaise, j'ai entendu le marquis de Vasconcellos, ambassadeur portugais à Rome, dire: «Les juifs et les franc-maçons dirigent la révolution à Lisbonne. Aujourd'hui, alors que la plus grande partie de l'Europe est livrée à la révolution, ils sont partout en tête du mouvement, selon un plan unique. Comment ont-ils réussi à dissimuler ce plan qui embrassait le monde entier et qui n'était pas l'œuvre de quelques mois, voire d'années? Ils utilisaient comme écran des hommes de chaque pays, aveugles, frivoles, vénaux, avancés ou stupides, et qui ne savaient rien. Et ainsi ils ont travaillé en sécurité, ces organisateurs redoutables, ces fils d'une race ancienne qui sait garder un secret. Et c'est pourquoi aucun d'eux n'a trahi les autres. »(Cécile De Tormay, Le livre proscrit, p.135, Les puissances secrètes derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, pp. 141-143)


594
"Dans nos décrets, il est clairement proclamé que la religion est une question pour le particulier, mais tandis que les opportunistes avaient tendance à voir dans ces mots le sens que l'Etat adopterait la politique des bras croisés, le révolutionnaire marxiste reconnaît le devoir de l'Etat. mener une lutte résolue contre la religion au moyen d'influences idéologiques sur les masses prolétariennes. " (Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, page 144)


595
«L'idée d'autorité, et donc le respect de l'autorité, est une notion antisémite: c'est dans le catholicisme, dans le christianisme, dans les enseignements mêmes de Jésus, qu'elle trouve à la fois sa laïcité et sa consécration religieuse. Kadmi Cohen, p. 60; Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon de Poncins, p. 192)


596
"Les commissions extraordinaires ne sont pas un moyen de justice, mais" d'extermination sans pitié "selon l'expression du Comité central communiste: la Commission extraordinaire n'est pas une" commission d'enquête ", ni une cour de justice, ni un tribunal. , il décide pour lui-même de ses propres pouvoirs. »C'est un moyen de combat qui opère sur le front intérieur de la guerre civile: il ne juge pas l'ennemi mais l'extermination, il ne pardonne pas à ceux qui sont de l'autre côté barricade, il les écrase.
Il n'est pas difficile d'imaginer comment cette extermination sans pitié opère dans la réalité quand, au lieu du «code mort des lois», règne l'expérience et la conscience révolutionnaires. La conscience est subjective et l'expérience doit faire place au plaisir et aux caprices des juges.
«Nous ne faisons pas la guerre contre les individus en particulier», écrit Latsis (Latsis a dirigé la Terreur en Ukraine) dans la Terreur rouge de novembre 1918. «Nous exterminons la Bougeoisie (classe moyenne) en tant que classe. Ne cherchez pas dans l'enquête les documents et les preuves de ce que l'accusé a fait en actes ou en paroles contre l'Autorité soviétique. La première question que vous devez lui poser est: à quelle classe appartient-il, quelle est son origine, son éducation, son instruction, sa profession? »(SP Melgounov, La terreur rouge en Russie de 1918 à 1923. Payot, 1927, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 147-148)


597
"En 1923, Trotsky et Lunatcharsky ont présidé une réunion à Moscou organisée par la section de propagande du parti communiste pour juger Dieu: cinq mille hommes de l'Armée rouge étaient présents, l'accusé a été reconnu coupable de divers actes ignominieux et l'audace de ne pas apparaître, il a été condamné par défaut. " (Ost Express, 30 janvier 1923. Cf. Berliner Taegeblatt 1er mai 1923. Voir les détails de la lutte bolchevique contre la religion dans L'assaut du ciel par A. Valentinoff (Boswell), Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pages 144-145)


598
"Il existe un plan d'organisation mondiale dont on a beaucoup parlé depuis plusieurs années, en faveur duquel une propagande déterminée a été faite parmi les masses, et vers laquelle nos dirigeants actuels nous font glisser progressivement et inconsciemment. c'est dire l'organisation socialiste collectiviste, c'est celle qui est la plus en harmonie avec le caractère, les aptitudes et les moyens d'action de la race juive, c'est celle qui porte la signature, la marque de commerce de ce nouveau peuple régnant. c'est ce qu'elle veut imposer au monde chrétien, parce que c'est seulement par ce moyen qu'elle peut dominer le monde chrétien.
Au lieu de porter un caractère militaire ou politique, la dictature imposée par la race juive sera une dictature financière, industrielle et commerciale. Au moins pour un temps, il se montrera le moins possible. Les Juifs ont doté le monde commercial, industriel et financier de la Compagnie Join-Stock, grâce à laquelle ils sont capables de cacher leurs immenses richesses. Ils doteront tout le monde chrétien de ce qu'ils ont donné à la France: la Société par actions pour l'exploitation des nations, république, grâce à laquelle ils pourront cacher leur royauté.
Nous nous dirigeons alors vers la République universelle, car c'est seulement ainsi que la royauté financière, industrielle et commerciale juive peut être établie. Mais sous son masque républicain, cette royauté sera infiniment plus despotique qu'aucune autre. Ce sera exactement ce que l'homme a établi sur l'animal. La race juive nous maintiendra grâce à nos besoins.
Elle s'appuiera sur une police fortement organisée et soigneusement choisie, si généreusement payée, qu'elle sera prête à faire quoi que ce soit, tout comme les présidents des républiques, qui reçoivent douze cent mille francs et qui sont choisis spécialement pour cela, sont prêts à mettre leur signature à n'importe quoi. Au delà de la politique, rien que des ouvriers d'un côté, et de l'autre des ingénieurs, des directeurs, des administrateurs. Les travailleurs seront tous les non-juifs. Les ingénieurs, les directeurs et les administrateurs seront, au contraire, juifs; nous ne disons pas les Juifs et leurs amis; nous disons, les Juifs; car les Juifs n'auront plus d'amis. Et ils auront cent fois raison, dans une telle situation, de ne compter que sur ceux qui seront de la «Race». Cela peut nous sembler impossible. et cependant cela se fera de la manière la plus naturelle du monde, parce que tout aura été préparé secrètement, comme l'était la révolution (française et russe).
De la manière la plus naturelle du monde, nous disons qu'il faut toujours des ingénieurs, des directeurs et des administrateurs pour que le troupeau humain puisse travailler et vivre et que, de plus, la réorganisation du monde que nous aurons désorganisé ne puisse pas être manié savvy par ceux qui auront précédemment rassemblé dans la richesse partout.
En raison de cette situation privilégiée que nous laissons s'établir à leur profit, les Juifs seuls seront à même de tout diriger. Les peuples mettront la main à la roue pour amener cet état de choses, ils collaboreront à la destruction de tout autre pouvoir que celui de l'Etat tant qu'ils auront la liberté de croire que l'Etat, cet Etat qui possède tout, est eux-mêmes.
Ils ne cesseront de travailler pour leur propre servitude jusqu'au jour où les Juifs leur diront: «Nous vous demandons pardon! Tu n'a pas compris. L'Etat, cet Etat qui possède tout, n'est pas toi, c'est nous! Les gens voudront alors résister. Mais il sera trop tard pour l'empêcher, car toutes les forces morales ayant cessé d'exister, toutes les forces matérielles auront été brisées par cette même cause. Les moutons ne résistent pas au chien de berger entraîné à les conduire et possédant de fortes mâchoires. Tout ce que la classe ouvrière pourrait faire serait de refuser de travailler. Les juifs ne sont pas assez simples pour ne pas prévoir cela. Ils auront des provisions pour eux et pour leurs chiens de garde. Ils permettront à la famine de maîtriser la résistance. Si le besoin s'en faisait sentir, ils n'auraient aucun scrupule à jeter sur le peuple, mutinés mais non armés, leur police rendue invincible parce qu'ils recevraient les armes les plus à jour contre les foules impuissantes. N'avons-nous pas déjà une vision de l'invincibilité des forces organisées contre la foule (rappelez-vous Tenamin Square en Chine).
La France a su, et elle n'a pas oublié la domination de la terreur maçonnique. Elle le saura, et le monde connaîtra avec elle la règle de la terreur juive. "(Copin Albancelli, La conjuration juive contre les peuples, E. Vitte, Lyon, 1909, p.450, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte. Leon De Poncins, pp. 145-147)


599
Oui, certainement votre Russie est en train de mourir, il n'y a plus nulle part, si elle a jamais existé, une seule classe de la population pour laquelle la vie est plus dure que dans notre paradis soviétique ... Nous faisons des expériences sur le corps vivant le diable le prends exactement comme un étudiant de première année travaillant sur un cadavre d'un vagabond qu'il s'est procuré dans le théâtre d'opération de l'anatomie Lisez attentivement nos deux constitutions, il est dit franchement que ce n'est pas l'Union Soviétique ni ses parties ce qui nous intéresse, mais la lutte contre le capital mondial et la révolution universelle à laquelle nous avons toujours tout sacrifié, à laquelle nous sacrifions le pays auquel nous nous sacrifions.(Il est évident que le sacrifice ne s'étend pas aux Zinovieffs) ...
Ici, dans notre pays, où nous sommes des maîtres absolus, nous ne craignons personne. Le pays épuisé par les guerres, la maladie, la mort et la famine (c'est un moyen dangereux mais splendide), n'ose plus faire la moindre protestation, se trouvant sous la menace perpétuelle de la Tchéka et de l'armée ...
Souvent nous sommes nous-mêmes surpris par sa patience qui est devenue si connue ... il n'y a pas, on peut être certain dans toute la Russie, une seule maison dans laquelle nous n'avons pas tué d'une manière ou d'une autre le Père, le Mère, un frère, une fille, un fils, un parent proche ou un ami. Très bien alors! Félix (Djerjinsky) marche pourtant tranquillement sur Moscou sans garde, même la nuit ... Quand nous lui faisons des remontrances pour ces promenades, il se contente de rire avec dédain et de dire: «Quoi! Ils n'oseraient jamais «psakrer» et il a raison. Ils n'osent pas. Quel étrange pays! »(Lettre de Boukharine à la Grande-Bretagne, La Revue universelle, 1er mars 1928. Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p. 149)


600
«Tout le sol de ciment du grand garage (la salle d'exécution de la Tcheka de Kief) était inondé de sang, ce sang ne coulait plus, il formait une couche de plusieurs centimètres: c'était un horrible mélange de sang. des cerveaux, des morceaux de crâne, des touffes de poils et d'autres restes humains: tous les murs criblés de milliers de balles étaient couverts de sang, des morceaux de cervelle et de cuir chevelu leur collaient.
Une gouttière de vingt-cinq centimètres de large sur vingt-cinq centimètres de profondeur et d'environ dix mètres de long courait du centre du garage vers un drain souterrain. Ce caniveau longeait toute sa longueur jusqu'au sommet du sang ... Habituellement, dès que le massacre avait eu lieu, les corps étaient transportés hors de la ville dans des camions à moteur et enterrés à côté du tombeau dont nous avons parlé; nous avons trouvé dans un coin du jardin une autre tombe qui était plus âgée et contenait environ quatre-vingts corps. Ici nous avons découvert sur les corps des traces de cruauté et de mutilations les plus variées et inimaginables. Certains corps ont été éventrés, d'autres ont été coupés, certains ont été littéralement déchiquetés. Certains avaient les yeux éteints et la tête, le visage, le cou et le tronc sont couverts de plaies profondes. Plus loin, nous avons trouvé un cadavre avec un coin enfoncé dans la poitrine. Certains n'avaient pas de langues. Dans un coin de la tombe, nous avons découvert une certaine quantité de bras et de jambes ... »(Rohrberg, Commission d'enquête, août 1919, SP Melgounov, La terreur rouge en Russie, Payot, 1927, page 161, Les pouvoirs secrets derrière Révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 149-150)

601
"Pendant l'hiver 1920, l'Union des Républiques Soviétiques Socialistes comprenait 52 gouvernements avec 52 Commissions Extraordinaires (Tcheka), 52 sections spéciales et 52 tribunaux révolutionnaires, ainsi que d'innombrables" Este-Chekas ", Chekas pour les systèmes de transport, Chekas pour les chemins de fer, Il faut ajouter à cette liste de chambres de torture des sections spéciales, 16 tribunaux de l'armée et des divisions, en tout mille chambres de torture, et si l'on prend en compte Considérant qu'il existait à cette époque des Chekas cantonaux, nous devons ajouter encore plus.
Depuis lors, le nombre des gouvernements soviétiques a augmenté: la Sibérie, la Crimée et l'Extrême-Orient ont été conquis. Le nombre de Chekas a augmenté en proportion géométrique.
Selon des données directes (en 1920, quand la Terreur n'avait pas diminué et que les informations sur le sujet n'avaient pas été réduites), il était possible d'arriver à une moyenne journalière pour chaque tribunal: la courbe des exécutions passe de un à cinquante figure dans les grands centres) et jusqu'à cent dans les régions récemment conquises par l'Armée rouge. Les crises de la Terreur étaient périodiques, puis elles ont cessé, de sorte qu'il est possible d'établir la figure de cinq victimes par jour multipliée par le nombre de mille tribunaux qui en donnent cinq mille, et environ un million et demi par an ! »(SP Melgounov, p.104, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p.151)


602
"Comment réaliser le nouvel ordre mondial" (Titre de l'extrait de Henry Kissinger, dans le magazine Time (mars 1994)).


603
"Rappelons que le 17 juillet 1918 à Ekaterinbourg, et sur l'ordre de la Tchéka (ordre donné par le juif Sverdloff de Moscou), la commission d'exécution commandée par le Juif Yourowsky, assassiné par balle ou à la baïonnette du tsar, la tsarine Czarevitch, les quatre Grandes Duchesses, le docteur Botkin, l'homme de service, la servante, la cuisinière et le chien, les membres de la famille impériale qui succédaient le plus au trône furent assassinés la nuit suivante. Mikhaïlovitch, Constantinovitch, Vladimir Paley et la grande-duchesse Élisabeth Feodorovna furent jetés à Alapaievsk, en Sibérie, et le grand-duc Michael Alexandrovitch fut assassiné à Perm avec sa suite.
Dostoiewsky n'avait pas raison quand il disait: «Il me vient quelquefois quelque chose de bizarre: que se passerait-il en Russie si, au lieu de trois millions de Juifs, il y avait trois millions de Russes et quatre-vingt millions de Juifs? Qu'est-ce qui serait arrivé à ces Russes parmi les Juifs et comment auraient-ils été traités? Auraient-ils été placés sur un pied d'égalité avec eux? Auraient-ils permis de prier librement? N'auraient-ils pas simplement fait d'eux des esclaves, ou pire encore: n'auraient-ils pas simplement écorché la peau d'eux? Ne les auraient-ils pas massacrés avant d'être complètement détruits, comme ils l'ont fait avec d'autres peuples de l'Antiquité à l'époque de leur histoire ancienne? "(Nicholas Sokoloff, L'enquête judiciaire sur l ' Assassinat de la famille impériale. Payot, 1924; Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 153-154)


604
C'est ce que Bucher a prouvé pour la ville de Frankfort-sur-le-Maine, et il est facile de le prouver pour beaucoup d'autres villes et d'autres pays. Voici une preuve irréfutable des tendances naturelles des Juifs pour le commerce des prêteurs d'argent; au Moyen-Age et plus tard, nous voyons surtout des gouvernements qui s'efforcent de diriger les Juifs vers d'autres carrières sans y parvenir. »(Warner Sombart, Les Juifs et la vie économique, page 401, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, p. 167-168)


605
«L'homme ne peut expérimenter que le bien ou le mal dans ce monde, si Dieu veut punir ou récompenser, il ne peut le faire que pendant la vie de l'homme, c'est donc ici que le juste doit prospérer et l'impie souffrir. (Kadmi Kohen: Nomades, F. Alcan, Paris, 1929, p 277, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, p.


606
«Comment le monde civilisé permet-il à un tel état de choses de régner sur la sixième partie du globe? S'il y avait encore une monarchie en Russie, il va sans dire que personne ne l'admettrait. les deux hémisphères, les protestations enflammées de toutes les ligues des droits de l'homme, les articles dans les journaux indignés, une entente rapide et unanime entre toutes les classes sociales et toute une série de mesures nationales, économiques, diplomatiques et militaires pour la destruction de cette peste, mais la démocratie d'aujourd'hui en est beaucoup moins troublée que d'un rhume de Macdonald ou d'un froid de Carpentier.
Et bien que la bourgeoisie occidentale sache parfaitement que le pouvoir soviétique est son ennemi irréconciliable, avec lequel aucune entente n'est possible, que d'ailleurs, ce serait inutile puisque la Russie économiquement n'est plus qu'un cadavre, néanmoins le flirt de cette bourgeoisie avec le Komintern dure et menace de devenir une longue histoire d'amour.
A cette question, il n'y a qu'une réponse: comme en Europe occidentale le judaïsme international tient entre ses mains le pouvoir politique aussi fortement que les communistes juifs le tiennent en Russie, il fait tout ce qui est humainement possible pour retarder le jour où ce dernier tombera. »(Weltkampf, Munich, juillet 1924, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, page 156).


607
"En ce qui concerne les juifs, leur rôle dans le socialisme mondial est si important qu'il est impossible de le passer sous silence: ne suffit-il pas de rappeler les noms des grands révolutionnaires juifs des XIXe et XXe siècles, Karl Marx, Lassalle, Kurt Eisner, Bela Kuhn, Trotsky, Léon Blum, pour que les noms des théoriciens du socialisme moderne soient en même temps cités: s'il n'est pas possible de déclarer le bolchevisme, pris dans son ensemble, une création juive néanmoins vrai que les juifs ont fourni plusieurs dirigeants au mouvement marximaliste et qu'en fait ils y ont joué un rôle considérable.
Tendance juive envers le communisme, en dehors de toute collaboration matérielle avec les organisations de partis, quelle forte confirmation ne trouve-t-on pas dans la profonde aversion qu'un grand juif, un grand poète, Henry Heine éprouvait pour la loi romaine! Les causes subjectives, les causes passionnées de la révolte du Rabbin Aquiba et de Bar Kocheba en l'an 70 après JC contre la Pax Romana et le Jus Romanum, ont été comprises et ressenties subjectivement et passionnément par un Juif du 19ème siècle qui apparemment n'avait pas maintenu connexion avec sa race!
Les révolutionnaires juifs et les communistes juifs qui attaquent le principe de la propriété privée, dont le monument le plus solide est le Codex Juris Civilis de Justinien, d'Ulpian, etc ... ne font rien de différent de leurs ancêtres qui ont résisté à Vespasien et Titus. En réalité, ce sont les morts qui parlent. »(Kadmi Kohen: Nomades, F. Alcan, Paris, 1929, p.26, Les puissances secrètes derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, pp. 157-158)


608
"Aucun voyageur n'a vu une parcelle de terrain labourée par des Juifs, une manufacture créée ou fournie par eux, et dans tous les endroits où ils ont pénétré, ils abandonnent exclusivement le commerce des courtiers, des marchands de biens de seconde main et des usuriers. parmi eux, ils deviennent marchands, marchands et banquiers ... Le roi de Prusse veut les établir dans ses États et en faire des citoyens, il a été obligé d'abandonner son idée parce qu'il a vu qu'il ne ferait que multiplier la classe des détaillants et des usuriers. Plusieurs princes d'Allemagne et des barons de l'Empire les ont convoqués à leurs états, croyant en tirer de grands avantages pour leur commerce;mais le stock-jobbing des juifs et de leur usure leur a bientôt apporté la plus grande partie de la monnaie courante dans ces petits pays qu'ils ont appauvris à la longue. "(rapport officiel du baron Malouet à M. de Sartinne sur les demandes des Juifs portugais en 1776, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, p.167)


609
"Cela peut sembler étonnant à certains lecteurs, mais il n'en est pas moins vrai qu'un nombre considérable de délégués [à la Conférence de Paix à Versailles] ont cru que les véritables influences derrière le peuple anglo-saxon étaient les Juifs ... La formule en que cette politique a été lancée par les membres de la conférence, dont elle a affecté les pays et qui la considéraient comme fatale à la paix de l'Europe de l'Est, elle se termine ainsi: désormais le monde sera gouverné par les peuples anglo-saxons qui, à leur tour, sont influencés par leurs éléments juifs. " (Dr. EJ Dillion, L'histoire intérieure de la conférence de paix, pp 496-497, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, P. 170)


610
"Un homme intelligent, parfaitement familier avec les journaux, peut, après une conversation d'une demi-heure, dire à quelqu'un quel journal il lit ... même les grands prélats de Rome, même les cardinaux Amette et Mercier se montrent plus influencés par la presse de leur pays eux-mêmes réalisent probablement ... souvent j'ai remarqué que c'est selon son journal qu'on juge la bulle papale ou le discours du Premier ministre. " (J. Eberle, Grossmacht Press, Vienne, 1920, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p.171)


611
"La corruption ne consiste pas à ce que le gouvernement exerce une influence sur la presse, une telle pression est souvent nécessaire, mais dans le fait qu'elle s'exerce secrètement, de sorte que le public croit qu'il lit une opinion générale alors qu'en réalité il est ministre qui parle, et la corruption du journalisme ne consiste pas à servir l'Etat, mais dans ses convictions patriotiques étant proportionnées au montant d'une subvention. (Eberle, p.128, Grossmacht Press, Vienne, p.128, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, p.


612
"Les grandes agences télégraphiques du monde qui sont partout la principale source de nouvelles pour la presse (tout comme les grossistes approvisionnent les détaillants), qui répandent loin et loin ce que le monde devrait savoir ou ne devrait pas savoir, et sous la forme ils le souhaitent, ces agences sont des propriétés juives ou obéissent à la direction juive, la situation est la même pour les petites agences qui fournissent des nouvelles aux journaux de moindre importance, les grandes agences de publicité qui reçoivent des publicités commerciales et qui les insèrent dans les journaux. le prix d'une grande commission pour eux-mêmes, est principalement entre les mains des Juifs, ainsi que de nombreux journaux provinciaux.Même quand la voix juive n'est pas entendue directement dans la presse, les grandes influences indirectes, la franc-maçonnerie, la finance, etc.
Dans de nombreux endroits, les Juifs se contentent de cette influence cachée, tout comme dans la vie économique ils considèrent les sociétés par actions comme les plus rentables. Les éditeurs peuvent très bien être des Aryens, il suffit que, dans toutes les questions importantes, ils défendent les intérêts juifs, ou du moins qu'ils ne s'y opposent pas. Cela est presque toujours le résultat de la pression des agences de publicité. »Eberle, Grossmacht Press, Vienne, p.204, Les puissances secrètes derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, p.


613
Sinon, elle connaîtrait certains échecs. C'était la tyrannie despotique rétablie, cette fois au profit des Juifs et brutalement exercée par eux dans toute sa plénitude.
Tel qu'il est révélé par ses résultats, la presse viennoise dominée par le judaïsme a été absolument désastreuse. C'est un travail de mort qu'il a accompli. Autour de lui et à l'extérieur tout est vide. Dans toutes les classes de la population sont les germes de la haine, les germes de la discorde et de la jalousie, la dissolution et la décomposition. "F. Trocase, L'Autriche juive, 1898, A. Pierret, éd., Paris, Les Puissances Secrètes Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 175-176)


614
«Quand j'ai commencé à écrire sur Revolution, un éditeur londonien bien connu m'a dit:« Souvenez-vous que si vous prenez une ligne anti-révolutionnaire, vous aurez tout le monde littéraire contre vous. Cela m'a semblé extraordinaire: pourquoi le monde littéraire sympathiserait-il avec un mouvement qui, depuis la révolution française, a toujours été dirigé contre la littérature, l'art et la science, et a ouvertement proclamé sa volonté d'exalter les ouvriers sur l'intelligentsia? «Les écrivains doivent être proscrits comme les ennemis les plus dangereux du peuple», disait Robespierre, son collègue Dumas disait que tous les hommes intelligents devaient être guillotinés: le système des persécutions contre les hommes de talents était organisé ... ils ont crié dans les sections (de Paris) "Méfiez-vous de cet homme car il a écrit un livre." C'est précisément la même politique qui a été suivie en Russie sous le socialisme modéré en Allemagne que les professeurs, et non les «gens», meurent de faim dans les galetas. Pourtant, toute la presse de notre pays est imprégnée d'influences subversives. Burke ne se contente pas de faire des travaux partisans, mais de rédiger des manuels d'histoire ou de littérature destinés à être utilisés dans les écoles. On lui reproche de nous avoir mis en garde contre la Révolution française et le panégyrique de Carlyle est applaudi. Et tandis que tous les lapsus d'un écrivain anti-révolutionnaire sont saisis par les critiques et présentés comme un exemple de l'ensemble, les erreurs les plus flagrantes, non seulement de conclusions mais de faits, passent inaperçues si elles sont commises par un partisan du mouvement. Le principe posé par Collot d'Herbois est toujours valable: «Tout est permis pour tout agit dans le sens de la révolution.
Tout cela m'était inconnu quand j'ai commencé mon travail. Je savais que les écrivains français du passé avaient déformé les faits pour convenir à leurs propres opinions politiques, que la conspiration de l'histoire est encore dirigée par certaines influences dans les loges maçonniques et la Sorbonne [Les installations de la littérature et de la science de l'Université de Paris]; Je ne savais pas que cette conspiration était menée dans ce pays. Par conséquent, l'avertissement de l'éditeur ne m'a pas intimidé. Si j'avais tort dans mes conclusions ou dans les faits, j'étais prêt à être contesté. Des années de recherches historiques laborieuses ne devraient-elles pas se rencontrer, soit avec reconnaissance, soit avec réfutation raisonnée et savante?
Mais bien que mon livre reçût ​​dans la presse un grand nombre de critiques élogieuses, les critiques hostiles prirent une forme que je n'avais jamais prévue. Pas une seule tentative honnête n'a été faite pour réfuter ma révolution française ou la révolution mondiale par les méthodes habituelles de la controverse; Les déclarations fondées sur des preuves documentaires se heurtaient à une contradiction flagrante non étayée par une once de contre-preuve. En général, le plan adopté n'était pas de réfuter, mais de discréditer au moyen de mauvaises citations flagrantes, en m'attribuant des opinions que je n'avais jamais exprimées, ou même au moyen de personnalités offensantes. Il sera sûrement admis que cette méthode d'attaque est inégalée dans toute autre sphère de la controverse littéraire. "(NH Webster, Secret Societies and Subversive Movements, Londres, 1924, Préface; Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 179-180)


615
«Si cette hostilité, même aversion, n'avait été montrée aux juifs qu'à une époque et dans un pays, il serait facile de démêler les causes limitées de cette colère, mais cette race a été au contraire un objet de haine pour tous. Il faut donc que les ennemis des Juifs appartenaient aux races les plus diverses, puisqu'ils vivaient dans des pays très éloignés les uns des autres, puisqu'ils étaient gouvernés par des lois très différentes, gouvernées par des peuples opposés. principes, puisqu'ils n'avaient ni les mêmes mœurs, ni les mêmes mœurs, puisqu'ils étaient animés par des dispositions dissemblables qui ne leur permettaient pas de juger de quelque chose d'une certaine manière,il doit donc être que la cause générale de l'antisémitisme a toujours résidé en Israël même et non chez ceux qui ont combattu contre Israël. »(Bernard Lazare, L'antisémitisme, Les puissances secrètes derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, p. 183)


616
«Quelles vertus et quels vices apportèrent au Juif cette inimitié universelle, pourquoi à son tour il fut tour à tour maltraité et détesté par les Alexandrins et les Romains, par les Perses et les Arabes, par les Turcs et par les nations chrétiennes? Aujourd'hui, le Juif était un être insociable, pourquoi était-il insociable, parce qu'il était exclusif et que son exclusivité était à la fois politique et religieuse, ou, en d'autres termes, qu'il gardait son culte politique et religieux et sa loi? (B. Lazare, L'antisémitisme, p.3)


617
"Ils [les Juifs] ont toujours été mécontents, je ne veux pas dire par là qu'ils ont été simplement des fautifs et des opposants systématiques de tout gouvernement, mais l'état de choses ne les satisfaisait pas, ils étaient perpétuellement agités, dans l'attente de Un meilleur état qu'ils ne trouvaient jamais réalisé: leur idéal n'étant pas un de ceux qui se contentent d'espérer, ils ne l'avaient pas placé assez haut pour cela, ils ne pouvaient endormir leur ambition de rêves et de visions: ils croyaient à leur droit d'exiger satisfactions immédiates au lieu de promesses lointaines, d'où jaillit l'agitation constante des Juifs.
Les causes qui ont provoqué la naissance de cette agitation, qui la maintenait et la perpétuaient dans l'âme de quelques juifs modernes, ne sont pas des causes extérieures telles que la tyrannie effective d'un prince, d'un peuple ou d'un code dur; ce sont des causes internes, c'est-à-dire qui adhèrent à l'essence même de l'esprit hébraïque. Dans l'idée de Dieu que les Juifs ont imaginée, dans leur conception de la vie et de la mort, nous devons rechercher les raisons de ces sentiments de révolte dont ils sont animés. »(B. Lazare, L'antisémitisme, p. Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, 185-186)


618
"Quand certains juifs disent se considérer comme une secte religieuse, comme les catholiques romains ou les protestants, ils n'analysent pas correctement leurs propres attitudes et sentiments ... Même si un Juif est baptisé ou, ce qui n'est pas nécessairement la même chose, sincèrement converti au christianisme, il est rare qu'il ne soit pas encore considéré comme un juif, son sang, son tempérament et ses particularités spirituelles restent inchangés. (Le Juif et la Nation, Ad. Lewis, l'Association Sioniste de Londres Ouest, Les Puissances Secrètes Derrière la Révolution, par Vicomte Leon De Poncins, 187)


619
Dotés de toutes les qualités nécessaires pour former politiquement une nation et un Etat, ni les Juifs ni les Arabes n'ont su former une forme définitive de gouvernement. Toute l'histoire politique de ces deux peuples est profondément imprégnée d'indiscipline. Toute l'histoire juive ... est remplie à chaque pas de «mouvements populaires» dont la raison matérielle nous échappe. Plus encore, en Europe, au cours des XIXe et XXe siècles, le rôle joué par les Juifs dans tous les mouvements révolutionnaires est considérable. Et si, en Russie, la persécution précédente pouvait peut-être expliquer cette participation, ce n'est pas du tout la même chose en Hongrie, en Bavière ou ailleurs.


620
«A son insociabilité, le Juif ajoutait l'exclusivité: sans la Loi, sans le Judaïsme pour le pratiquer, le monde ne sortirait pas, Dieu le ferait revenir à l'état de rien, et le monde ne connaîtra pas le bonheur tant qu'il ne sera pas soumis au empire universel de cette loi [juive], c'est-à-dire à l'empire des Juifs, en conséquence le peuple juif est le peuple choisi par Dieu comme dépositaire de ses désirs et désirs, il est le seul avec lequel la Divinité a fait un pacte, c'est l'élu du Seigneur ... Cette foi dans leur prédestination, dans leur élection, a développé chez les Juifs une immense fierté, ils viennent à regarder les non-Juifs avec mépris et souvent avec haine,quand les raisons patriotiques ont été ajoutées aux théologiques. "(B. Lazare, L'antisémitisme, pp. 8-9, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, 184-185)


621
«Il y a dans le destin de la race, comme dans le caractère sémitique, une fixité, une stabilité, une immortalité qui impressionnent l'esprit: on pourrait tenter d'expliquer cette fixité par l'absence de mariages mixtes, mais où trouver la cause de cette répulsion pour la femme ou l'homme étranger à la race? Pourquoi cette durée négative? Il y a une consanguinité entre la Gaule décrite par Jules César et le Français moderne, entre l'Allemand de Tacite et l'Allemand d'aujourd'hui. ce chapitre des Commentaires et des pièces de Molière, mais si le premier est le bourgeon, le second est la pleine floraison.
La vie, le mouvement, les dissemblances apparaissent dans le développement des caractères, et leur forme contemporaine n'est que la maturité d'un organisme qui était jeune il y a plusieurs siècles et qui, dans plusieurs siècles, atteindra la vieillesse et disparaîtra.
Il n'y a rien de cela chez les Sémites [ici un Juif admet que les Juifs ne sont pas des Sémites]. Comme les consonnes de leur [il fait allusion au fait que les juifs ne sont pas des Sémites], ils apparaissent dès l'aube de leur race avec un caractère clairement défini, dans des formes éparses et nécessiteuses, ni capables de grandir ni de un diamant qui peut marquer d'autres substances, mais il est trop difficile d'en marquer d'autres. »(Kadmi Cohen, Nomades, pp. 115-116, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon De Poncins, 188)


622
«Ce serait toutefois incomplet à cet égard si nous ne lui avons pas joint, cause ou conséquence de cet état d'esprit, la prédominance de l'idée de justice.» De plus, l'offset est intéressant, c'est l'idée de justice qui la concurrence avec le passionnalisme de la race est à la base des tendances révolutionnaires juives: c'est en éveillant ce sentiment de justice que l'on peut favoriser l'agitation révolutionnaire, mais l'injustice sociale qui résulte de l'inégalité sociale nécessaire est féconde; excusez-le mais jamais la justice.
La doctrine de l'égalité, les idées de la justice et le passionalisme décident et forment des tendances révolutionnaires. L'indiscipline et l'absence de croyance en l'autorité favorisent son développement dès que l'objet de la tendance révolutionnaire fait son apparition. Mais «l'objet», ce sont les possessions: l'objet de la lutte humaine, depuis des temps immémoriaux, la lutte éternelle pour leur acquisition et leur répartition. C'est le communisme qui combat le principe de la propriété privée.
Même l'instinct de propriété, d'ailleurs, résultat de l'attachement au sol, n'existe pas chez les Juifs, ces nomades, qui n'ont jamais possédé le sol et qui n'ont jamais voulu le posséder. D'où leurs incontestables tendances communistes depuis l'Antiquité. »(Kadmi Cohen, pp. 81-85; Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon de Poncins, pp. 194-195)


623
"Le judaïsme présente un phénomène unique dans les annales du monde, d'une alliance indissoluble, d'un alliage intime, d'une combinaison intime des principes religieux et nationaux ...
Il n'y a pas seulement une différence éthique entre le judaïsme et toutes les autres religions contemporaines, mais aussi une différence de genre et de nature, une contradiction fondamentale. Nous ne sommes pas face à une religion nationale mais à une nationalité religieuse. »(G. Batault, Le problème juif, pp. 65-66, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon de Poncins, 197)


624
quel hymne vigoureux n'a-t-il pas chanté à la glorification des intérêts mondains! Les noms de Trotsky et de Rothschild marquent l'étendue des oscillations de l'esprit juif; ces deux limites contiennent l'ensemble de la société, l'ensemble de la civilisation du XXe siècle. »(Kadmi Cohen, pp. 88, 156, The Secret Powers Behind Revolution, par Vicomte Leon de Poncins, pp. 194-195)


625
"D'un point de vue éthique, on distingue généralement deux types de Juifs: la branche portugaise et la branche allemande [Khazar, Chazar] (Sephardim et Askenazim).
Mais du point de vue psychologique, il n'y en a que deux sortes: les Hassidim et les Mithnagdim. Dans le Hassidim, nous reconnaissons les Zélotes. Ce sont les mystiques, les cabalistes, les démoniaques, les enthousiastes, les désintéressés, les poètes, les orateurs, les frénétiques, les insouciants, les visionnaires, les sensualistes. Ce sont les gens de la Méditerranée, ce sont les catholiques du judaïsme, du catholicisme de la meilleure époque. Ce sont les prophètes qui ont tenu comme Esaïe à propos du moment où le loup se couchera avec l'agneau, quand les épées seront transformées en charrues pour la charrue de Halévy, qui chantera: «Que ma main droite se flétrisse si je t'oublie O Jérusalem! Que ma langue s'attache au toit de ma bouche si je ne prononce pas ton nom. et qui, dans un délire enthousiaste en débarquant en Palestine, embrassa le sol natal et dédaigna l'approche du barbare dont la lance le transperçait. Ce sont les milliers et les milliers d'infortunés, Juifs des Ghettos, qui pendant les croisades, se sont massacrés et se sont laissé massacrer ...
Les Mithnadgim, sont les utilitaristes, les protestants du judaïsme, les nordiques. Froids, calculateurs, égoïstes, positifs, ils ont sur leur flanc extrême des éléments vulgaires, avides de gain sans scrupules, déterminés à réussir par crochet ou par crosse, sans pitié.
Du banquier, homme d'affaires rassemblé, même au colporteur et à l'usurier, à Gobseck et à Shylock, ils forment tout le troupeau vulgaire d'êtres aux cœurs durs et aux mains agrippantes, qui jouent et spéculent sur la misère, à la fois des individus et des nations. Dès qu'un malheur arrive, ils veulent en profiter; Dès qu'une rareté est connue, ils monopolisent les biens disponibles. La famine est pour eux une opportunité de gain. Et ce sont eux, quand la vague antisémite balaie, qui invoquent le grand principe de la solidarité due aux porteurs de la Torche ... Cette distinction entre les deux éléments, les deux extrêmes opposés de l'âme a toujours été. "(Dadmi Cohen, p 129-130, Les pouvoirs secrets derrière la révolution,


626
"Quant au résultat final de la révolution messianique, il sera toujours le même ... les nations seront converties au judaïsme et obéiront à la loi, sinon elles seront détruites, et les juifs seront les maîtres du monde. " (G. Batault, Le problème juif, p.135, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon de Poncins, pp. 203-204)


627
«Nous aurons la Palestine si tu le souhaites ou non, tu peux hâter notre arrivée ou la retarder, mais il vaudrait mieux que tu nous aides, car, à moins que tu ne le fasses, notre pouvoir constructif se transformera en puissance destructrice va renverser le monde. " (Judische Rundschu, n ° 7, 1920, voir Rosenberg, Der Staatsfeindliche Sionismus, Les puissances secrètes derrière la révolution, par le Vicomte Léon de Poncins, p.


628
"L'idée de Dieu, l'image de Dieu, telle qu'elle est reflétée dans la Bible, passe par trois phases distinctes: la première étape est l'Etre Supérieur, assoiffé de sang, jaloux, terrible, guerrier. L'hébreu et son dieu est celui d'un inférieur avec le supérieur qu'il craint et cherche à apaiser.
La deuxième phase les conditions deviennent plus égales. Le pacte conclu entre Dieu et Abraham développe ses conséquences, et les rapports deviennent, pour ainsi dire, selon la stipulation. Dans le Hagada talmudique, les Patriarches s'engagent dans des controverses et des disputes judiciaires avec le Seigneur. La Tora et la Bible entrent dans ces débats et leur intervention est prépondérante. Dieu plaide contre Israël perd parfois le procès. L'égalité des parties contractantes est affirmée. Enfin, la troisième phase du caractère subjectivement divin de Dieu est perdue. Dieu devient une sorte d'être fictif. Ces légendes, dont nous venons de citer une, pour ceux qui connaissent l'esprit vif des auteurs, donnent l'impression, qu'elles,


629
Les Juifs émancipés entrèrent dans les nations comme des étrangers ... Ils entrèrent dans les sociétés modernes non comme des invités mais comme des conquérants. Ils avaient été comme un troupeau clôturé. Soudainement les barrières tombèrent et elles se précipitèrent dans le champ qui leur était ouvert. Mais ils n'étaient pas des guerriers ... Ils ont fait la seule conquête pour laquelle ils étaient armés, cette conquête économique pour laquelle ils se préparaient depuis tant d'années ... Le Juif est le témoignage vivant de la disparition de l'Etat qui avait comme principes théologiques de base, un Etat que les chrétiens antisémites rêvent de reconstruire. Le jour où un juif occupait un poste administratif, l'État chrétien était en danger:


630
"Le pharisaïsme est devenu le talmudisme ... Mais l'esprit de l'ancien pharisien reste inchangé: quand le juif ... étudie le Talmud, il répète les arguments utilisés dans les académies palestiniennes: de la Palestine à la Babylonie, de la Babylonie à l'Afrique du Nord, L'Italie, l'Espagne, la France et l'Allemagne: de celles-ci vers la Pologne, la Russie et l'Europe de l'Est en général, l'ancien pharisaïsme s'est égaré ... »(Les Pharisiens, de Louis Finkelstein, Préface, tome 1).


631
«Nous revenons toujours au même malentendu: les Juifs à cause de leur esprit de révolte, de leur exclusivité et des tendances messianiques qui les animent sont essentiellement des révolutionnaires, mais ils ne s'en rendent pas compte et croient qu'ils travaillent pour le« progrès ». ... mais ce qu'ils appellent la justice est le triomphe des principes juifs dans le monde dont les deux extrêmes sont la ploutocratie et le socialisme: l'antisémitisme actuel est une révolte contre le monde d'aujourd'hui, le produit du judaïsme. " (Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par le Vicomte Léon de Poncins, page 225)


632
"Aucun meilleur titre que la signification mondiale de la révolution russe aurait pu être choisi, car aucun événement à aucun âge n'aura finalement plus de signification pour notre monde que celui-ci.Nous sommes encore trop près pour voir clairement cette révolution, cet événement prodigieux, ce qui était certainement l'un des buts les plus intimes et donc les moins évidents de la conflagration mondiale, cachée comme elle l'était d'abord par le feu et la fumée des enthousiasmes nationaux et des antagonismes patriotiques.
Vous reconnaissez à juste titre qu'il y a une idéologie derrière cela et vous la diagnostiquez clairement comme une idéologie ancienne. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil, ce n'est même pas nouveau que ce soleil se lève à l'Est ... Car le bolchevisme est une religion et une foi. Comment ces croyants à moitié convertis pouvaient-ils jamais rêver de vaincre les «véridiques» et les «fidèles» de leur propre croyance, ces croisés saints, qui s'étaient rassemblés autour de l'étendard rouge du prophète Karl Marx et qui combattaient sous la direction audacieuse de ces officiers expérimentés de toutes les révolutions des derniers jours, les Juifs?
Il n'y a presque pas d'Europe moderne qui ne puisse être rattachée aux Juifs ... toutes les idées et tous les mouvements des derniers jours sont originaires d'une source juive, pour la simple raison que l'idée juive a finalement conquis et subjugué seul univers apparemment irréligieux de la nôtre ...
Il ne fait aucun doute que les Juifs vont régulièrement mieux ou pire que les Gentils dans tout ce qu'ils font, il ne fait aucun doute que leur influence, justifie aujourd'hui un examen très minutieux, et ne peut être envisagée sans alarmisme sérieux. La grande question, cependant, est de savoir si les Juifs sont des malfaiteurs conscients ou inconscients. Je suis moi-même fermement convaincu qu'il s'agit de personnes inconscientes, mais ne pensez pas que je veuille les exonérer. »(Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon de Poncins, page 226)


633
"Le Talmud tire son autorité de la position des anciennes académies (pharisiennes) Les enseignants de ces académies, de Babylonie et de Palestine, étaient considérés comme les successeurs légitimes du Sanhédrin plus âgé ... A l'heure actuelle, les juifs les gens n'ont pas d'autorité centrale vivante comparable à celle des anciens Sanhédrins ou des académies ultérieures.Par conséquent, toute décision concernant la religion juive doit être basée sur le Talmud comme le résumé final de l'enseignement de ces autorités lorsqu'elles existaient. " (Les Juifs - Leur histoire, leur culture et leur religion, par le rabbin Louis Finkelstein, volume 4, page 1332, Jewish Publication Society of America, 1949)


634
"Le Talmud: le sang du coeur de la foi juive ..." (11 novembre 1959, New York Herald Tribune, basé sur Le Talmud, par Herman Wouk).


635
"Les juifs comme des parias: les Juifs ont été un peuple étonnant depuis le début, l'histoire est remplie d'édits préemptoires, expulsant les juifs d'où ils avaient fait leurs maisons.Parfois les édits étaient le résultat d'accusations forgées de toutes pièces contre les Juifs Le judaïsme, plus tard, s'est avéré être faux et, à d'autres moments, ils étaient la conséquence d'une situation économique qui, selon les autorités, serait améliorée si les Juifs étaient enlevés. mais le peuple juif a été traumatisant et peut très bien être indélébile, ce qui est loin d'être complet: une grande communauté juive n'a pas été expulsée par son pays hôte.Seulement pour être de nouveau relâché, plus tard pour être expulsé une fois de plus. "(Almanach juif 1981, p 127)


636
"Le Talmud est à ce jour le sang du coeur circulant de la religion juive Quelles que soient les lois, coutumes ou cérémonies que nous observons - que nous soyons orthodoxes, conservateurs, réformateurs ou simplement spasmodiques - nous suivons le Talmud, c'est notre Common Law." (Le Talmud, par Herman Wouk)


637
"L'histoire complète de la participation imbriquée du gouvernement impérial allemand et de la finance internationale dans la destruction de l'Empire russe n'est pas encore écrite ... Ce n'est pas une simple coïncidence que lors de la fameuse réunion tenue à Stockholm en 1916, entre l'ancien Le ministre allemand de l'Intérieur, Protopopoff, et les agents allemands, le ministère allemand des Affaires étrangères était représenté par M. Warburg, dont les deux frères étaient membres de la banque internationale Kuhn, Loeb and Company, dont feu M. Jacob Schiff était un membre senior. " (Le monde à la croisée des chemins, par Boris Brasol, pp. 70-71, Les souverains de Russie, révérend Denis Fahey, p.7)


638
"Comment j'ai appris à aimer le nouvel ordre mondial" (Article par le sénateur Joseph R. Biden, Jr. dans le Wall Street Journal (avril 1992)).


639
Il est temps de montrer que le cri de bigot est principalement soulevé par les bigots. Il y a un préjugé religieux dans ce pays; il y a, en effet, une persécution religieuse, il y a un repoussement forcé des libertés religieuses de la majorité du peuple. Et ce préjugé et la persécution et l'usage de la force, est juif et rien que juif.
Si c'est l'antisémitisme de dire que le communisme aux États-Unis est juif, qu'il en soit ainsi. Mais pour l'esprit sans préjugés, cela ressemblera beaucoup à l'américanisme. Le communisme dans le monde entier et pas seulement en Russie est juif. »(Juif international, par Henry Ford, 1922)


640
«Le Parti révolutionnaire russe d'Amérique a évidemment repris ses activités, ce qui devrait entraîner des développements importants: la première réunion confidentielle qui a marqué le début d'une nouvelle ère de violence a eu lieu le lundi soir 14 février 1916; , dans le East Side de New York.
Soixante-deux délégués y assistèrent, dont cinquante étaient des «vétérans» de la révolution de 1905, le reste étant de nouveaux membres. Parmi les délégués figuraient un grand pourcentage de juifs, la plupart d'entre eux appartenant à la classe intellectuelle, comme médecins, publicistes, etc., mais aussi quelques révolutionnaires professionnels ... Les actes de cette première réunion étaient presque entièrement consacrés à la discussion de trouver les voies et les moyens pour commencer une grande révolution en Russie comme le «moment le plus favorable pour elle est à portée de main. Il a été révélé que des rapports secrets venaient de parvenir au parti de la Russie, décrivant la situation comme très favorable, lorsque tous les arrangements pour une flambée immédiate ont été achevés. Le seul problème sérieux était la question financière, mais chaque fois que cela a été soulevé, l'assemblée a été immédiatement assurée par certains des membres que cette question n'avait pas à être gênante car des fonds suffisants, le cas échéant, seraient fournis par des sympathisants. le mouvement de libération du peuple de Russie. A cet égard, le nom de Jacob Schiff a été mentionné à plusieurs reprises. "(Le Monde aux chemins de traverse, par Boris Brasol - Un rapport secret reçu par le Quartier général impérial russe de l'un de ses agents à New York. , 1916, Les dirigeants de la Russie, Rév. Denis Fahey, p.6) l'assemblée fut immédiatement assurée par quelques-uns des membres que cette question n'avait pas besoin de causer quelque embarras, car des fonds suffisants, le cas échéant, seraient fournis par des sympathisants du mouvement de libération du peuple russe. A cet égard, le nom de Jacob Schiff a été mentionné à plusieurs reprises. "(Le Monde aux chemins de traverse, par Boris Brasol - Un rapport secret reçu par le Quartier général impérial russe de l'un de ses agents à New York. , 1916, Les dirigeants de la Russie, Rév. Denis Fahey, p.6) l'assemblée fut immédiatement assurée par quelques-uns des membres que cette question n'avait pas besoin de causer quelque embarras, car des fonds suffisants, le cas échéant, seraient fournis par des sympathisants du mouvement de libération du peuple russe. A cet égard, le nom de Jacob Schiff a été mentionné à plusieurs reprises. "(Le Monde aux chemins de traverse, par Boris Brasol - Un rapport secret reçu par le Quartier général impérial russe de l'un de ses agents à New York. , 1916, Les dirigeants de la Russie, Rév. Denis Fahey, p.6) serait fourni par des personnes en sympathie avec le mouvement de libération du peuple de la Russie. A cet égard, le nom de Jacob Schiff a été mentionné à plusieurs reprises. "(Le Monde aux chemins de traverse, par Boris Brasol - Un rapport secret reçu par le Quartier général impérial russe de l'un de ses agents à New York. , 1916, Les dirigeants de la Russie, Rév. Denis Fahey, p.6) serait fourni par des personnes en sympathie avec le mouvement de libération du peuple de la Russie. A cet égard, le nom de Jacob Schiff a été mentionné à plusieurs reprises. "(Le Monde aux chemins de traverse, par Boris Brasol - Un rapport secret reçu par le Quartier général impérial russe de l'un de ses agents à New York. , 1916, Les dirigeants de la Russie, Rév. Denis Fahey, p.6)


641
"Ses doctrines [le judaïsme] ont été portées par des immigrants juifs dans les endroits surpeuplés de la diaspora étaient des sources juives que les branches du Bund les ont nourries, et ont injecté leurs divers dans le sang des autres nations." (Jack B. Tenney, Cry Brotherhood)


642
"Pour eux (les peuples de l'Union Soviétique) Nous chérissons l'affection paternelle la plus chaude Nous savons bien que beaucoup d'entre eux gémissent sous le joug qui leur est imposé par des hommes qui sont en grande partie étrangers aux véritables intérêts de Nous reconnaissons que beaucoup d'autres ont été trompés par des espoirs fallacieux.Nous ne reprochons que le système avec ses auteurs et ses complices qui considéraient la Russie comme le meilleur terrain pour expérimenter un plan élaboré il y a des années et qui, de là, continue à l'étendre. monde à l'autre. " (Lettre Encyclique, Divini Redemptoris, par le Pape Pie XI, Dirigeants de Russie, Rév. Denis Fahey, p.13-14)


643
«Notre pouvoir [bolchevique] repose sur trois choses: d'abord sur les cerveaux juifs, ensuite sur les baïonnettes lettones et chinoises, et troisièmement sur la grossière bêtise du peuple russe. (Red Dusk and the Morrow, Sir Paul Dukes, page 303, Les souverains de Russie, Rév. Denis Fahey, p.


644
"La domination juive en Russie est soutenue par certains Russes ... ils (les Juifs), ayant détruit et pillé la Russie en faisant appel à l'ignorance des travailleurs, utilisent maintenant leurs dupes pour mettre en place une nouvelle tyrannie pire que les autres. le monde a su. " (Les Derniers Jours des Romanov, Robert Wilton, Les Rois de Russie, Rév. Denis Fahey, P. 15)


645
"Nous avons exterminé les propriétaires en Russie, nous allons faire la même chose en Europe et en Amérique". (Le Juif, décembre 1925, Zinobit)


646
«Nous autres juifs, qui nous avons été les sauveurs du monde, nous ne sommes plus que des séducteurs du monde, des destructeurs, des incendiaires, des bourreaux ... Il n'y a plus de doute que l'influence des Juifs justifie aujourd'hui une étude très minutieuse. et ne peut être vu sans alarme sérieuse. " (L'importance mondiale de la révolution russe)


647
"Les parasites doivent manger pour nous priver de nos nutriments, ils aiment prendre le meilleur de nos vitamines et acides aminés, et nous laisser le reste." Beaucoup de gens deviennent anémiques, somnolents après les repas est un autre signe que les vers sont présents. Les parasites ont la capacité de tromper le corps de l'hôte en leur faisant croire que les vers font partie du tissu corporel, ce qui fait que le corps ne combattra pas l'intrus. le parasite. " (Parasites L'Ennemi Intérieur, p.2)


648
"Les Juifs n'ont jamais, comme les autres peuples, quitté le désert et construit leur propre terre En Angleterre au 13ème siècle, sous Edouard I, ils n'ont pas profité de l'offre par laquelle Edward leur a promis de leur donner opportunité pour laquelle les Juifs pleuraient depuis des siècles. " Après avoir emprisonné toute la population juive, dans son domaine d'usure criminelle, et avilissant la pièce du royaume; Edward, avant de les libérer, a mis en vigueur deux nouveaux ensembles de lois.
La première a rendu illégal pour un juif en Angleterre de prêter de l'argent à intérêt. La seconde a abrogé toutes les lois qui empêchaient les Juifs de poursuivre normalement le royaume. En vertu de ces nouveaux statuts, les Juifs pourraient même louer des terres pour une période de 15 ans et les exploiter. Edward a avancé cela comme un test de la sincérité des Juifs quand il a prétendu que tout ce qu'il voulait travailler comme les autres. S'ils prouvaient leur aptitude à vivre comme les autres, l'inférence était qu'Edward leur permettrait d'acheter des terres et de les admettre aux plus hauts privilèges de la citoyenneté. Les Juifs ont-ils profité du décret d'Edwards? Pour contourner cette loi contre l'usure, ils inventèrent de nouvelles méthodes de dépouillement des paysans et des nobles pour que le tollé contre eux devînt plus grand que jamais. Et Edward devait les expulser pour éviter une guerre civile. Il n'est pas enregistré qu'un Juif ait profité du droit de labourer le sol. »(Les Juifs doivent vivre, Samuel Roth)


649
"Qu'est-ce qu'ils planifient pour nous: le sexe, la religion, l'argent dans le Nouvel Ordre Mondial, qui est plus corrompu? Les médias libéraux ou les sociétés multinationales? Pourquoi vraiment beaucoup d'argent veut que vos enfants essaient de la drogue, même pendant qu'ils font campagne décourager ces maux, comment les brillants scientifiques ont inventé les méthodes éprouvées pour détruire votre famille, tout ce que vous avez à faire est de baisser la garde. (Général von Seckt, discours prononcé le 24 janvier 1931 devant la Société économique de Munster, en Westphalie, par CF Melville, Le visage russe de l'Allemagne, pp. 158-159, Les souverains de Russie, Denis Fahey, p. -21)


650
"La renaissance de l'action révolutionnaire à une échelle suffisamment vaste ne sera possible que si nous parvenons à utiliser les désaccords existants entre les pays capitalistes pour les précipiter les uns contre les autres dans les conflits armés." La doctrine de Marx-Engles-Lénine nous enseigne que toute guerre réellement généralisée se termine automatiquement par la révolution, l'essentiel de nos camarades de parti à l'étranger consiste donc à faciliter la provocation d'un tel conflit, ceux qui ne comprennent pas cela ne savent rien du marxisme révolutionnaire. Je rappellerai aux camarades, à vous qui dirigez le travail, l'heure décisive. (Une déclaration faite par Staline, lors d'une session de la Troisième Internationale du Komintern à Moscou, en mai 1938; Cité dans The Patriot, le 25 mai 1939; Les dirigeants de la Russie, Rév. Denis Fahey, p. 16).


651
"Nous devons empêcher une entente criminelle entre les agresseurs fascistes et la clique impérialiste britannique et française." (Déclaration de Dimitrov, secrétaire général du Komintern, The Pravda, 7 novembre 1938).


652
"La vérité est donc que le Komintern russe est toujours engagé à fomenter la guerre pour faciliter la révolution, et que l'un de ses principaux organisateurs, Lozovsky, a été installé comme conseiller principal de Molotov ... Il y a quelques mois il a écrit dans la publication française, L Vie Ouvrière ... que son but principal dans la vie est le renversement de l'ordre existant dans les grandes démocraties. " (La tablette, 15 juillet 1939, Les dirigeants de la Russie, Denis Fahey, p. 21-22)


653
«Nous avons également pris la peine de demander aux gouvernements représentés à la Conférence de Gênes de faire, d'un commun accord, une déclaration qui aurait pu sauver la Russie et le monde de beaucoup de malheurs, exigeant comme préalable à toute reconnaissance de l'Union soviétique. Gouvernement, respect de la conscience, liberté de culte et de biens ecclésiastiques Hélas, ces trois points, si essentiels par-dessus tout à ces hiérarchies ecclésiastiques malheureusement séparées de l'unité catholique, ont été abandonnés au profit d'intérêts temporels qui auraient été mieux sauvegardés si les différents gouvernements avaient d'abord considéré les droits de Dieu, son royaume et sa justice. " (Lettre du pape Pie XI, Sur la campagne soviétique contre Dieu, 2 février 1930; Les dirigeants de la Russie, Denis Fahey, p. 22)


654
toutes les propriétés sont confisquées et toutes les affaires et les biens sont pris en charge par l'État. Il a été dit dans la presse juive américaine que l'avance bolchevique en Ukraine devait sauver les Juifs de rencontrer le sort de leurs coreligionnaires en Allemagne, mais cette même presse est silencieuse quant au sort réservé aux pôles chrétiens. .
En moins d'un mois, en tout cas, le mensonge a été donné à la déclaration de non-ingérence de Molotov. Si jamais le communisme international achevait de mettre un terme au projet de civilisation, il est concevable qu'une forme de gouvernement mondial entre les mains de quelques hommes puisse émerger, ce qui ne serait pas le communisme. Ce serait la domination des tyrans barbares sur le monde des esclaves, et le communisme aurait servi de moyen à une fin. »(The Patriot (Londres), 9 novembre 1939. Les souverains de Russie, Denis Fahey, p. -24)


655
"Le Daily Telegraph rapporta le 9 avril 1937:" Depuis que M. Litvinoff a évincé Chicherin, aucun Russe n'a jamais occupé un poste élevé au Commissariat aux affaires étrangères ". Il semble que le Daily Telegraph ignorait que la mère de Chicherin était juive, que le Russe Molotov, devenu ministre des Affaires étrangères, avait une épouse juive et que l'un de ses deux assistants était le Juif Lozovsky. le traité avec le Japon en 1942, par lequel les pêcheries du Kamtchatka fournissaient aux Japonais une part essentielle de leurs approvisionnements alimentaires. " (La guerre de la survie juive, Arnold Leese, page 84, Les dirigeants de la Russie, Denis Fahey, p.


656
"Quant à celui qui ne sait pas que le mouvement bolchevique révolutionnaire actuel est juif en Russie, je peux seulement dire qu'il doit être un homme qui est pris en charge par les suppressions de notre presse déplorable." (Hebdomadaire de GK, 4 février 1937, Hilaire Belloc)


657
«Je suis tout à fait prêt à admettre que les dirigeants juifs ne sont qu'une fraction proportionnellement infinitésimale, même si les dirigeants britanniques de l'Inde sont une fraction infinitésimale, mais il n'en est pas moins vrai que ces quelques dirigeants juifs sont les maîtres de la Russie. les quinze cents fonctionnaires anglo-indiens sont les maîtres de l'Inde, et tout voyageur en Russie qui nierait une telle vérité, serait refuser à un voyageur de Russie de nier une telle vérité, c'est nier l'évidence de nos propres sens. constatez que parmi un grand nombre de fonctionnaires importants du Foreign Office que vous avez rencontrés, tous sauf deux sont juifs, vous avez le droit de dire que les Juifs dirigent le Foreign Office russe.(Le Corps mystique du Christ dans le monde moderne, extrait de Impressions de la Russie soviétique, par Charles Sarolea, Consul de Belgique à Edimbourg et professeur de littérature française à l'Université d'Edimbourg, pp. 93-94; The Rulers of Russia, Denis Fahey, pp. 31-32)


658
"Le lecteur peut se demander pourquoi les journaux ne mentionnent jamais que le bolchevisme est simplement une conquête juive de la Russie, l'explication étant que les agences de presse internationales sur lesquelles les journaux comptent pour les nouvelles étrangères sont contrôlées par des juifs. l'ex-Cheka), maintenant appelée «Commissariat du peuple aux affaires intérieures». La vie, la mort ou l'emprisonnement des citoyens russes sont entre les mains de ce Juif, et ses espions sont partout: selon le bulletin anti-Komintern (15/4/35), l'organisation de Jagoda entre 1929 et 1934 a conduit entre cinq et six millions de Russes. Le gouvernement de la France (juillet 1936) a pour Premier ministre le socialiste juif Léon Blum.


659
"Je connaissais Otto Kahn [D'après le Figaro, M. Kahn, d'abord allé en Amérique, était un employé de la société Speyer and Company, et a épousé une petite-fille de M. Wolf, l'un des fondateurs de Kuhn, Loeb & Compagnie], le multimillionnaire, depuis de nombreuses années, je le connaissais quand il était un patriote allemand, je le connaissais quand il était un patriotique américain, et naturellement, quand il voulait entrer à la Chambre des Communes, il rejoignait le «parti patriotique». . »(All These Things, AN Field, pp. 56-57; Les règles de la Russie, Denis Fahey, p.


660
«Le marxisme, sur lequel le bolchevisme est fondé, n'exprimait pas vraiment le côté politique du caractère russe et les bolcheviks n'étaient pas des socialistes ou des communistes sincères, mais des juifs, travaillant pour les arrière-pensées du judaïsme.» Lev Cherny divisa ces Juifs en trois classes principales. d'une part, les juifs financiers, qui se sont échoués dans les eaux internationales boueuses, d'autre part, les sionistes, dont les objectifs sont bien connus, et, enfin, les bolcheviks, y compris le Bund juif, le credo de ces bolcheviks, selon le conférencier. est, brièvement, que le prolétariat de tous les pays n'est que des masses gélatineuses qui, si les Intellegentia étaient détruites dans chaque pays, laisseraient ces masses à la merci des Juifs.(La Cause des troubles dans le monde (1920), Gerard Shelley, pp. 136-137, Les souverains de Russie, Denis Fahey, p.37-38).


661
«Les deux grandes institutions britanniques représentées par Eden et moi-même n'avions jamais envoyé de représentant en Russie soviétique jusqu'à présent ... Les hommes d'État britanniques n'étaient jamais allés à Moscou, mon journal n'avait jamais envoyé de correspondant à Moscou à cause de la censure soviétique. Le gouvernement soviétique s'était plaint à plusieurs reprises que des nouvelles russes étaient publiées à Riga et demandait pourquoi un correspondant n'était pas envoyé à Moscou pour voir par lui-même, et la réponse était toujours la censure. J'étais dans la nature d'une tournée de prospection ... Avant que j'aie été là cinq minutes le gouvernement soviétique a commencé à se disputer avec moi au sujet de la chose la plus triviale.Car j'ai écrit qu'Eden avait traversé des rues bordées de 'foules sourdes et silencieuses', je pense que c'était l'expression, et un petit censeur juif est venu, et a dit que ces mots devaient sortir.
Je lui ai demandé s'il voulait que j'écrive que les rues étaient remplies de la bourgeoisie haut-hatte, mais il était catégorique. Tel est le niveau intellectuel des censeurs. Le département de la censure, et cela signifie que toute la machine pour contrôler la maison et museler la presse étrangère, était entièrement composée de Juifs, et c'était quelque chose qui m'intriguait plus que toute autre chose à Moscou. Il ne semblait pas y avoir un seul officiel non-juif dans toute la tenue, et ils étaient juste les mêmes Juifs que vous avez rencontrés à New York, Berlin, Vienne et Prague, bien manucurés, bien nourris, habillés avec une touche de dandy. On m'a dit que la proportion de Juifs dans le gouvernement était faible, mais dans ce département que j'ai appris à connaître intimement, ils semblaient avoir un monopole, et je me suis demandé où étaient les Russes? La réponse semblait être qu'ils se trouvaient dans la foule terne et silencieuse que j'avais vue mais dont on ne devait pas entendre parler ... Je m'écartai pendant une heure ou deux du centre de Moscou et des circuits touristiques battus et je cherchai le vrai Moscou. Je l'ai trouvé. Des rues en panne, des maisons délabrées, des gens mal vêtus aux visages sans expression. Le prix de cette révolution prodigieuse; dans les choses matérielles, ils étaient encore plus pauvres qu'avant. Un marché où les choses étaient achetées et vendues, que dans les pays bourgeois prospères, vous n'auriez guère pris la peine de jeter; des morceaux sales d'une substance grise-blanche et grise que je ne pouvais pas identifier, mais qui était apparemment tenue pour comestible,
Et puis, en regardant plus loin, j'ai vu le signe universel de l'État terroriste, que ce soit l'Allemagne, la Russie ou quoi que ce soit d'autre. Palissades grillagées, tours d'angle avec mitrailleuses et sentinelles. Au dedans, des hommes sans nom, perdus au monde, emprisonnés sans jugement par la police secrète. Les camps de concentration, les prisonniers politiques en Allemagne, les camps de concentration ont tenu des dizaines de milliers, dans ce pays, des centaines de milliers ...
La prochaine chose ... J'étais assis à l'opéra de Moscou. Eden, très Balliol et très bien entretenu, était dans l'ex-box Impérial. Le groupe jouait "God save the King", et la maison était bondée d'hommes et de femmes, garçons et filles, que, selon les normes occidentales, je plaçais comme membres du prolétariat, mais non, m'a-t-on dit, le prolétariat Ce n'est pas une chance, ce sont les membres de la classe privilégiée que l'Etat prolétarien vomit, des hauts fonctionnaires, des ingénieurs et des experts. "(Insanity Fair, Douglas Reed, pp. 194-195, 199-200; Russie, Denis Fahey, pp. 38-40)


662
Le gouvernement s'est-il libéré du contrôle juif et est-il devenu un gouvernement national? Certes, aucune opinion ne pourrait être plus erronée ou plus dangereuse que cela ...
Les Juifs cèdent à certains points et sacrifient certaines vies, dans l'espoir que, par des arrangements astucieux, ils parviendront à sauver leur pouvoir menacé. Ils ont toujours entre leurs mains les principaux leviers de contrôle. Le jour où ils seront obligés de leur abandonner l'édifice marxiste s'effondrera comme un château de cartes.
Pour prouver que, bien que la domination juive soit gravement compromise, les juifs ont encore le contrôle, nous n'avons qu'à prendre la liste des hauts fonctionnaires de l'Etat Rouge. Les deux beaux-frères de Staline, Lazarus et Moses Kaganovitch, sont respectivement ministres des Transports et de l'Industrie; Litvinoff (Wallach-Jeyer-Finkelstein) dirige toujours la politique étrangère de l'Union soviétique ... Le poste d'ambassadeur à Paris est confié au Juif Louritz, à la place du Russe Potemkine, rappelé à Moscou. Si l'ambassadeur de l'URSS à Londres, le juif Maiski, semble être tombé en disgrâce, c'est son confrère juif, Samuel Kagan, qui représente l'URSS au comité de non-intervention de Londres.
Tous les camps d'internement, avec leur population de sept millions de Russes, sont en charge du Juif, Mendel Kermann, aidé par les Juifs, Lazarus Kagan et Semen Firkin. Toutes les prisons du pays, remplies d'ouvriers et de paysans, sont gouvernées par le Juif Kairn Apeter. L'agence de presse et toute la presse du pays sont contrôlées par les juifs ... Le système intelligent de double contrôle, organisé par le regretté Jankel Gamarnik, chef de l'état-major politique de l'armée, fonctionne toujours, pour autant que nous peut découvrir. J'ai devant moi la liste de ces Juifs haut placés, plus puissants que les Bluchers et les Egonoff, auxquels la presse européenne fait si souvent allusion. Ainsi le Juif, Aronchtam, dont le nom n'est jamais mentionné,
Tout cela prouve que le gouvernement de Staline, malgré toutes ses tentatives de camouflage, n'a jamais été et ne sera jamais un gouvernement national. Israël sera toujours le pouvoir de contrôle et la force motrice derrière lui. Ceux qui ne voient pas que l'Union Soviétique n'est pas russe doivent être aveugles. "(Contre-Révolution, Édité à Genève par Léon de Poncins, septembre 1911, Les souverains de Russie, Denis Fahey, pp. 40-42)


663
Il est passé-maître dans cette profession, dans laquelle il n'est pas facile de remplacer ... Le Mexique est devenu le siège des activités bolcheviques dans les pays sud-américains, qui ont tous rompu les relations avec l'Union soviétique. Staline doit rétablir ces relations et une Quatrième Internationale coopérant avec des groupes de Trotsky-communistes donnera à Staline une excellente occasion de revendiquer la Russie soviétique et le communisme officiel. Tous les désordres violents et les effusions de sang que les internationalistes juifs décident de provoquer ne remonteront pas à Moscou, mais à Trotsky-Bronstein, qui réside maintenant au Mexique, dans la demeure de son ami millionnaire, Muralist Diego Rivers. "(Trotsky, par un ancien commissaire russe, Defender Publishers, Wichita, Kansas; Les souverains de Russie, par Denis Fahey, p. 42-43)


664
"Les bolcheviks avaient promis de donner aux ouvriers les industries, les mines, etc., et de les rendre" maîtres du pays ". En réalité, la classe ouvrière n'a jamais souffert de privations telles que celles qui ont été provoquées par la soi-disant époque de «socialisation». A la place des anciens capitalistes, une nouvelle «bourgeoisie» a été formée, composée à 100% de juifs: seul un nombre insignifiant d'anciens capitalistes juifs a quitté la Russie après la tempête de la Révolution.Tous les autres Juifs résidant en Russie bénéficient de la protection spéciale Le conseiller le plus intime de Staline, le Juif Lazare Kaganovitch: toutes les grandes industries et usines, les produits de guerre, les chemins de fer, les grandes et petites entreprises,
Les épouses et les familles des Juifs possèdent des voitures de luxe et des maisons de campagne, passent l'été dans les meilleures stations climatiques ou de baignade de la Crimée et du Caucase, sont habillées de coûteux manteaux d'Astrakhan; ils portent des bijoux, des bracelets en or et des bagues, envoient à Paris pour leurs vêtements et articles de luxe. Pendant ce temps, l'ouvrier, trompé par la révolution, traîne une existence affamée ...
Les bolcheviks avaient promis aux peuples de la vieille Russie la pleine liberté et l'autonomie ... Je me borne à l'exemple de l'Ukraine. L'ensemble de l'administration, les postes importants contrôlant les travaux dans la région, sont entre les mains de Juifs ou d'hommes fidèles à Staline, commandés expressément à Moscou. Les habitants de cette terre jadis fertile et florissante souffrent d'une famine presque permanente »(Giornale d'Italia, 17 février 1938, M. Butenko, ancien chargé d'affaires soviétique à Bucarest, Free Press (Londres), mars 1938; Les règles de la Russie, Denis Fahey, pp. 44-45)


665
"A mon arrivée en URSS en 1934, je me souviens avoir été frappé par l'énorme proportion de fonctionnaires juifs partout: dans la presse et dans les milieux diplomatiques, il était difficile de trouver des non-juifs ... les communistes, que, grâce à la purge anti-juive actuelle ... la Russie n'est plus la terre choisie par Israël ... Ceux qui pensent que c'est faire une erreur. " (Contre-Révolution de décembre 1937, par J. Fontenoy, sur l'antisémitisme en Russie, Les dirigeants de la Russie, Denis Fahey, pp. 43-44)


666
"En décembre 1917, après l'arrivée au pouvoir du gouvernement bolchevique, Lénine et Trotsky choisirent Rothstein pour le poste d'ambassadeur bolchevique en Grande-Bretagne, mais se décidèrent finalement pour Litvinov, car, comme Radek l'observa:" Rothstein occupe un poste un des départements du gouvernement britannique, où il peut nous être plus utile qu'en tant que représentant semi-officiel du gouvernement soviétique. (Patriote, 15 novembre 1923)


667
Meye Genoch Moisevitch Wallach, alias Litvinov, parfois connu sous le nom de Maxim Litvinov ou Maximovitch, qui avait adopté à plusieurs reprises les autres alias révolutionnaires de Gustave Graf, Finkelstein, Buchmann et Harrison, était un Juif de la classe des artisans, né en 1876. Son révolutionnaire carrière date de 1901, date à laquelle il a été continuellement sous la surveillance de la police et arrêté à plusieurs reprises. C'est en 1906, alors qu'il se livrait à la contrebande d'armes en Russie, qu'il vit à Saint-Pétersbourg sous le nom de Gustave Graf. En 1908, il fut arrêté à Paris en rapport avec le vol de 250 000 roubles de l'argent du gouvernement à Tiflis l'année précédente. Il a cependant été simplement déporté de France.
Pendant les premiers jours de la guerre, Litvinov, pour une raison inexpliquée, fut admis en Angleterre «comme une sorte de représentant russe irrégulier» (Lord Curzon, Chambre des lords, 26 mars 1924) et fut plus tard rapporté être en contact avec divers agents allemands, et aussi pour être activement employé à vérifier le recrutement parmi les Juifs de l'East End, et pour être concerné dans la circulation de la littérature séditieuse apportée à lui par un émissaire juif de Moscou nommé Holtzman. Litvinov avait comme secrétaire un autre Juif nommé Joseph Fineberg, un membre de l'ILP, BSP, et IWW (Travailleurs Industriels du Monde), qui a vu à la distribution de ses tracts de propagande et articles. A la conférence de Leeds du 3 juin 1917, mentionné dans le chapitre précédent, Litvinov était représenté par Fineberg. En décembre de la même année, juste après l'arrivée au pouvoir du gouvernement bolcheviste, Litvinov demanda un permis à la Russie et obtint un «permis de non-retour» spécial. Il était de retour, cependant, un mois plus tard, et cette fois en tant qu '«ambassadeur bolchevique» en Grande-Bretagne. Mais ses intrigues étaient si désespérées qu'il fut finalement expulsé du pays. »(La reddition d'un empire, Nesta Webster, pp. 89-90, Les souverains de Russie, Denis Fahey, pp. 45-46) et a reçu un «Permis de non-retour» spécial. Il était de retour, cependant, un mois plus tard, et cette fois en tant qu '«ambassadeur bolchevique» en Grande-Bretagne. Mais ses intrigues étaient si désespérées qu'il fut finalement expulsé du pays. »(La reddition d'un empire, Nesta Webster, pp. 89-90, Les souverains de Russie, Denis Fahey, pp. 45-46) et a reçu un «Permis de non-retour» spécial. Il était de retour, cependant, un mois plus tard, et cette fois en tant qu '«ambassadeur bolchevique» en Grande-Bretagne. Mais ses intrigues étaient si désespérées qu'il fut finalement expulsé du pays. »(La reddition d'un empire, Nesta Webster, pp. 89-90, Les souverains de Russie, Denis Fahey, pp. 45-46)


668
"Malgré les effroyables pogroms qui ont eu lieu, d'abord en Pologne, puis d'une manière sans précédent en Ukraine, et qui ont coûté la vie à des milliers de Juifs, le peuple juif a considéré l'après-guerre comme une ère messianique. ces années, 1919-1920, se sont réjouies en Europe de l'Est et du Sud, en Afrique du Nord et du Sud, et surtout en Amérique. " (Les Juifs, publié par les Juifs de Paris en 1933, Les dirigeants de la Russie, Denis Fahey, page 47)


669
"Les dirigeants de la Russie, alors, sont des politiciens juifs, et ils appliquent au monde la doctrine de Karl Marx (Mordecai) Marx, était un talmudiste clair et lucide ... plein de ce vieux matérialisme hébreu (sic) qui jamais rêve d'un paradis sur terre et rejette toujours l'espoir tenu hors de la chance d'un jardin d'Eden après la mort. " (Bernard Lazare, L'antisémitisme, page 346, Les souverains de Russie, Denis Fahey, p.47)


670
"Les Juifs sont une race méprisable de marchands rusés, une race qui ne désire jamais l'honneur, la patrie et la patrie, qui auraient pu être des vaillants guerriers et des paysans honnêtes ne nous paraissent pas crédibles, car la disposition d'une nation ne change pas. Un ministère dans lequel le Juif est suprême, une maison dans laquelle un Juif a la clé de la garde-robe et la gestion des finances, un département ou un commissaire où le Juif fait l'affaire principale, une université où le Juif agit comme les courtiers et les prêteurs d'argent aux étudiants sont comme les marais de Pontin qui ne peuvent être drainés dans lesquels, selon le vieil adage, les vautours mangent leur cadavre et de sa pourriture les insectes et les vers sucent leur nourriture. "(Johann Gottfried Herder, auteur allemand).


671
"... Le bolchevisme dans sa juste perspective, à savoir, comme le développement le plus récent dans la lutte séculaire menée par la nation juive contre ... le Christ ..." (Les dirigeants de la Russie, Denis Fahey, page 48)


672
"Tous les Juifs, cependant, à proportion qu'ils ne font qu'un avec les dirigeants et les dirigeants de leur race, s'opposeront à l'influence de la Vie surnaturelle de la Grâce dans la société et seront un ferment actif du Naturalisme." (Le corps mystique du Christ dans le monde moderne (deuxième édition), pp. 261, 267, Les dirigeants de la Russie, Denis Fahey, p.


673
"Les Juifs qui sont arrivés aimeraient presque tous rester ici, mais apprendre qu'ils (avec leur usure coutumière et leur commerce trompeur avec les chrétiens) étaient très répugnants aux magistrats inférieurs, ainsi qu'aux gens qui ont le plus d'affection pour vous; la diaconie craignant aussi que, du fait de leur indigence actuelle, ils pourraient devenir une charge dans l'hiver à venir, nous avons, au profit de ce lieu et de la terre faibles et nouvellement développés en général, jugé utile de les obliger à partir amicalement priant aussi très sérieusement à cet égard, pour nous-mêmes comme pour la communauté générale de vos cultes, que la race trompeuse, ennemis odieux et blasphémateurs du nom du Christ,ne soyez pas autorisés à infecter et troubler cette nouvelle colonie, au détriment de vos cultes et de votre mécontentement envers les sujets les plus affectueux de votre culte. »(Peter Stuyvesant, dans une lettre à la Chambre d'Amsterdam de New Amsterdam (New York), 22 septembre 1654).


674
"Ils (les Juifs) travaillent plus efficacement contre nous que les armées ennemies, ils sont cent fois plus dangereux pour nos libertés et la grande cause dans laquelle nous sommes engagés ... Il y a beaucoup à déplorer que chaque état, il y a longtemps , ne les a pas traqués comme des nuisibles à la société et les plus grands ennemis que nous avons au bonheur de l'Amérique. " (George Washington, dans Maxims of George Washington par AA Appleton & Co.)


675
"Le dogme le plus important et le plus important de la croyance juive moderne est que les Ger {goy - goyim} ou étrangers, en fait tous ceux qui n'appartiennent pas à leur religion, sont des bêtes brutes, n'ayant pas plus de droits que la faune du champ " (Sir Richard Burton, Le Juif, Le Gitan et El Islam, page 73)


676
"Les Juifs forment un Etat, et, obéissant à leurs propres lois, ils éludent ceux de leur pays d'accueil.Les Juifs ont toujours considéré un serment concernant un chrétien non contraignant.Pendant la campagne de 1812 les Juifs étaient des espions, ils étaient payés par les deux côtés Ils ont trahi les deux parties: il est rare que la police enquête sur un vol dans lequel un juif ne se trouve ni complice ni destinataire. (Comte Helmuth von Molthke, général prussien)


677
"Les Juifs sont une classe qui viole tous les règlements commerciaux établis par le Département du Trésor, ainsi que les ordres du département et sont ici expulsés du département dans les 24 heures suivant la réception de cet ordre." (Président Ulysses S. Grant)


678
«Devise: tous Juifs pour un et un pour tous: l'union que nous voulons fonder ne sera pas une union française, anglaise, irlandaise ou allemande, mais une union juive, universelle: les autres peuples et races sont divisés en nationalités; nous seuls n'avons pas de concitoyens, mais exclusivement des coreligionnaires: un juif ne deviendra en aucun cas l'ami d'un chrétien ou d'un musulman avant le moment où la lumière de la foi juive, seule religion de la raison, brillera dispersés parmi d'autres nations, qui depuis des temps immémoriaux étaient hostiles à nos droits et intérêts, nous désirons avant tout être et demeurer immuablement juifs.
Notre nationalité est la religion de nos pères, et nous ne reconnaissons aucune autre nationalité. Nous vivons à l'étranger et nous ne pouvons nous soucier des ambitions mutables des pays qui nous sont totalement étrangers, alors que nos propres problèmes moraux et matériels sont menacés. L'enseignement juif doit couvrir toute la terre. Peu importe où le destin devrait mener, dispersé partout sur la terre, vous devez toujours vous considérer comme des membres d'une race choisie.
Si vous réalisez que la foi de vos pères est votre seul patriotisme, si vous reconnaissez que, nonobstant les nationalités que vous avez embrassées, vous restez toujours et partout une seule et unique nation, si vous croyez que la communauté juive est la seule et unique vérité politique, si vous en êtes convaincus, vous, Juifs de l'Univers, venez alors écouter notre appel et nous prouver votre consentement ...
Notre cause est grande et sainte, et son succès est garanti. Le catholicisme, notre ennemi immémorial, est dans la poussière, mortellement blessé à la tête. Le filet que jette le judaïsme sur le globe terrestre s'élargit et se répand chaque jour, et les prophéties capitales de nos livres saints doivent au moins se réaliser. Le temps est proche où Jérusalem deviendra la maison de prière pour toutes les nations et tous les peuples, et la bannière de la monodéité juive sera déployée et hissée sur les rives les plus lointaines. Notre puissance est immense, apprenons à l'adopter pour notre cause. De quoi as-tu peur? Le jour n'est pas loin où toutes les richesses et les trésors de la terre deviendront la propriété des Juifs. "(Adolphe Crémieux,


679
En suivant la Loi des Juifs, telle que définie par le Sanhédrin Juif ou les Anciens Séduits de Sion pour amener la Domination Mondiale par les Juifs car ils ont décrété: "La Loi doit s'accomplir!" Cette loi est l'établissement du Royaume d'Adonaï, le Seigneur Juif de l'Univers, construit sur les ruines de toutes les civilisations anciennes.
LA LOI DE LA RÉVOLUTION CONVOLUÉE DES FORCES SYMBOLISÉES PAR LES QUATRE ACES DU PÔLE NORD.


680
il tourne l'épée et la fait passer à ses côtés pour qu'elle la transperce. Comme il le fait, tenant toujours la coupe à ses lèvres, ses bras l'enlacent, et l'un d'eux, ou les deux, dit: "Je suis toi, et partout où tu le cherches, tu m'excuseras." Et les deux personnages semblent se dissoudre dans la Lumière et une figure énorme et glorieuse émerge ...
Dans le livre T. (le Tarot) il est écrit: 'Aussi le Dragon (ie Draco la constellation du Pôle Nord des Cieux) entoure le pôle de Kether des cieux célestes du pôle Nord du Zodiaque à 45 degrés de Lat. Au nord de l'écliptique, et du Trône des quatre As qui règnent à Kether. Et encore une fois il est dit que le Trône de -
As de Coupes = Tête de Draco. As des épées = Partie antérieure du corps. As des pentacles = partie du corps en arrière. Ace of Wands = Queue de Draco.
Considérez donc la forme de cette Constellation de Draco. Il est alambiqué à quatre endroits répondant à la règle des As. Car dans les quatre forces de Youd, il, Vau, Il, le feu et l'eau sont contraires et aussi la terre et l'air sont contraires. Et le Trône des éléments attirera et saisira, pour ainsi dire, la force de l'élément, de sorte qu'ici sont les forces de l'antipathie et de la sympathie, ou ce que l'on appelle chimiquement répulsion et attraction ... On dit que Kether est en Malkuth et encore que Malkuth soit dans Kether, mais d'une autre manière. Pour le bas à travers les quatre mondes, le Malkuth du moins matériel sera lié au Kether du plus matériel. De la synthèse des dix coruscations de l'Aur procède l'influence dans ... le Kether d'Atziluth, et le lien ou le fil de l'Ain soph est étendu à travers les mondes, à travers les dix sephiroth et dans toutes les directions ... Maintenant le symbole de la connexion entre le Malkuth de Yetzirah (mental) et le Kether d'Assiah (matériel) sera d'une forme qui ressemble quelque peu à un sablier, le fil de l'Ain Soph, auquel il a fait allusion avant, en traversant le centre et en formant la connexion entre les mondes. De sorte que le symbole de la connexion entre les plans est ceci, et aussi le modus operandi de la traduction de la force d'un plan à l'autre est ceci. Et donc le titre de la sphère de Kether d'Assiah signifie le commencement du mouvement tourbillonnant. et le lien ou le fil de l'Ain soph est étendu à travers les mondes, à travers les dix sephiroth et dans toutes les directions ... Maintenant le symbole de la connexion entre le Malkuth de Yetzirah (mental) et le Kether d'Assiah (matériel) sera d'une forme un peu semblable à un sablier, le fil de l'Ain Soph, auquel il a fait allusion avant, en traversant le centre et en formant le lien entre les mondes. De sorte que le symbole de la connexion entre les plans est ceci, et aussi le modus operandi de la traduction de la force d'un plan à l'autre est ceci. Et donc le titre de la sphère de Kether d'Assiah signifie le commencement du mouvement tourbillonnant. et le lien ou le fil de l'Ain soph est étendu à travers les mondes, à travers les dix sephiroth et dans toutes les directions ... Maintenant le symbole de la connexion entre le Malkuth de Yetzirah (mental) et le Kether d'Assiah (matériel) sera d'une forme un peu semblable à un sablier, le fil de l'Ain Soph, auquel il a fait allusion avant, en traversant le centre et en formant le lien entre les mondes. De sorte que le symbole de la connexion entre les plans est ceci, et aussi le modus operandi de la traduction de la force d'un plan à l'autre est ceci. Et donc le titre de la sphère de Kether d'Assiah signifie le commencement du mouvement tourbillonnant.
> D'après le diagramme du sablier, il sera manifeste que le Malkuth de Yetzirah sera l'émetteur des forces Yetziratiques à Kether ou à Assiah, que ce dernier en sera le destinataire, et que le symbole du sablier ou du double cône sera le traducteur d'un plan à l'autre. Par conséquent, considérons la nomenclature du dixième chemin (répondant à Malkuth) et du premier chemin (répondant à Kether).
La dixième partie répondant à Malkuth:
'On l'appelle l'Intelligence resplendissante, et elle est ainsi appelée parce qu'elle est élevée au-dessus de toute tête et est assise sur le Trône de Binah, et qu'elle illumine la splendeur de toutes les Lumières et fait couler le courant de l'influence du Prince de Les visages (Mattatron ou le Seigneur de la Lumière).
Le premier chemin répondant à Kether: «On l'appelle l'intelligence merveilleuse ou cachée (la plus haute couronne). Car c'est la Lumière qui fait comprendre le Primordial sans commencement, et c'est la Gloire Primordiale, car rien de créé n'est digne de suivre son essence.
D'où il est clair que Malkuth est comme le collecteur et la synthèse de toutes les forces à sa place ou au monde: tandis que Kether, étant supérieur à tous, aussi à sa place et dans son monde, sera le destinataire et l'arrangeur des forces de la avion au-delà, de manière à les distribuer dans son sephiroth subordonné d'une manière dûment ordonnée.
Et donc toute force des forces innombrables et innombrables dans Malkuth peut agir à travers le cône supérieur du sablier, et au moyen du cône inférieur traduire son fonctionnement dans le Kether ci-dessous, mais son mode de transmission sera à travers ses cônes par le fil de l'Ain Soph ou de l'unformulated. De sorte que dans la transmission entre les deux mondes, la formulation doit d'abord devenir non formulée ici, elle peut reformuler dans de nouvelles conditions (la mort et la désintégration!). Car il doit être clair qu'une force formulée dans notre monde s'il est traduit dans un autre ne sera pas formulée selon les lois d'un lieu de nature différente,
Et comme il a été dit plus haut, étant donné qu'il existe une division élémentaire principale de la sephira Malkuth dans le diagramme de Minutum Mundum, chacun d'eux aura sa formule de transmission relative au Kether suivant. D'où vient la domination des quatre coquins ou princesses du Tarot autour du pôle Nord dans le livre T. Attribué dans les Cieux - (Le triangle et l'Unité).
Maintenant que Kether doit recevoir de Malkuth, il est nécessaire que dans et autour de Kether il devrait y avoir une force qui fait partie de la nature de Malkuth, bien que plus subtile et raffinée dans la nature, et donc est-ce que le final 'He' ou Princesse les forces ont leur domination placée au-dessus de Kether, afin qu'elles puissent attirer du Malkuth du supérieur et former la base de l'action pour les As. Pour qu'une matière raffinée puisse attirer son semblable, et que les forces spirituelles ne se perdent pas dans le vide et ne produisent ainsi qu'une destruction erronée et tourbillonnante, faute d'une base solide. Et voici la formule mutuelle en toutes choses, d'un esprit et d'un corps, voyant que chacun supplie à chacun ce qui manque à l'autre.
Cependant, ici aussi, il doit y avoir une certaine condition, sinon l'harmonie ne sera pas parfaite, car si le corps n'est pas raffiné dans la nature, il entravera l'action des esprits qui lui sont contigus; et à moins que l'esprit ne veuille s'allier au corps, celui-ci en sera blessé, et chacun réagira naturellement de l'autre ... Mais il est aussi nécessaire de gouverner l'esprit que d'affiner le corps, et de quelle utilité il affaiblit le corps par l'abstinence si, en même temps, l'inconstance et l'orgueil spirituel sont encouragés. C'est simplement traduire un péché en un autre, et donc sont les forces finales de 'Il' nécessaires dans Kether comme il est dit dans la dixième partie de Yetzirah, ' Il est ainsi appelé parce qu'il est élevé au-dessus de toute tête et qu'il est assis sur le trône de Binah. Maintenant, dans l'Arbre, les sephiroth Chokmah et Binah sont référés au monde Briatique, qui est appelé le Trône du monde Atsilutique, auquel Kether est référé dans l'Arbre, et se référant aux dominions des quatre Princesses, tu trouveras que dans la sphère ils incluent Chokmah et Binah aussi bien que Kether.
Maintenant il n'y aura pas une, mais quatre formules de l'application des quatre forces de Malkuth dans la révolution de l'as de Kether, et celles-ci agissant non pas séparément mais simultanément et avec un degré de force différent. Et voyant que tandis que (Malkuth et Kether étaient dans le même plan ou le même monde) la transmission de ces forces de l'un à l'autre se ferait plus ou moins en ligne directe, dans ce cas (Malkuth et Kether étant dans différents plans et les mondes) les lignes de transmission de ces forces sont happées et tourbillonnées par le cône supérieur du symbole du sablier dans le vortex, où passe et passe le fil de l'unformulé - c'est-à-dire Ain Soph (lien éthérique). De là, ils sont projetés dans une circonvolution tourbillonnante (mais selon leur nature) à travers le cône inférieur du symbole du sablier jusqu'à Kether. D'où il résulte que les formules sont de la nature du Dragon ou du Serpent; c'est-à-dire, se déplaçant en convolutions, et sont donc appelés les formules Dragon ou Serpent (ailes, air, ail, eau, ou pied, terre).
Une autre action des forces de Malkuth de Yetzirah transmettant à Kether d'Assiah sera celle des rayons vibratoires continus agissant depuis le centre de la circonférence, et celle mettant en action les forces du Thread de l'Unformulate (Ain Soph).
Souvenez-vous de ce qui est écrit dans le chapitre des Chariots, Ézéchiel 55: 5-6: «Je regardai, et voici! un tourbillon tumultueux est sorti du nord, et un nuage puissant et un feu tourbillonnant violemment sur lui-même et du milieu comme un oeil de l'éclat du milieu du feu, et des formes les plus centrales de quatre chars. '" la méthode que ces maîtres juifs diaboliques de la Kabbale travaillent sur le plan mental ou astral, formant des liens éthériques à travers lesquels ils peuvent agir sur un Ordre et à travers lui directement sur le monde Dr. Felkin (1916) Chefs cachés et secrets, chef de Amen Ra Temple, Édimbourg, Porteurs de lumière des ténèbres, Renseignez-vous, pp. 122-126)


681
"La campagne anti-religieuse du Soviet ne doit pas se limiter à la Russie, elle doit être poursuivie dans le monde entier". (Stephanov, cité dans le gouvernement caché de J. Creagh Scott, page 59)


682
"Au sein du B'nai B'rith, il existe une machinerie de leadership, perfectionnée après quatre-vingt-dix-sept ans d'expérience pour traiter de toutes les questions qui touchent le peuple juif, qu'il s'agisse d'un programme dans un pays lointain ou d'un ouragan sous les tropiques , le problème de la jeunesse juive en Amérique, l'antisémitisme, l'aide aux réfugiés, la préservation des valeurs culturelles juives ... En d'autres termes, le B'nai B'rith est tellement organisé qu'il peut utiliser ses machines pour subvenir aux besoins juifs de presque tous les personnages " (Magazine B'nai B'rith, septembre 1940)


683
The Chicago Tribune, 4 juillet 1933. Un spectacle de «La Romance d'un peuple», retraçant l'histoire des Juifs au cours des quarante derniers siècles, a été donné lors de la Journée juive à Soldier Field, à Chicago les 3 et 4 juillet. Il fut écouté presque en silence par environ 125 000 personnes, la plupart étant des Juifs, la plupart des artistes, 3 500 acteurs et 2 500 choristes, des amateurs, mais avec le don inné de leur race pour un drame vivant et leurs rabbins. et les chantres profondément instruits dans les siècles de rituels pharisiens, une grande partie de la musique et de la pantomime faisant autorité était due.
Prenez le curieux pouce et l'index de l'index par le Souverain Sacrificateur [qui est simplement une image grossière du vagin d'une femme, que les Juifs adorent apparemment] quand il a levé les mains, les paumes vers l'extérieur, pour bénir la multitude. Beaucoup du texte du drame provenait du Talmud [bien que l'on ait dit au public goy que c'était de l'Ancien Testament] et le rituel orthodoxe du Judaïsme. "
Un chant juif à l'unisson, doux et bas, a été immédiatement pris avec effet magique par beaucoup dans le public, et les juifs orthodoxes ont participé à beaucoup de chants et de certains des rituels parlés.
Le correspondant du Tribune a raconté: «Quand j'ai regardé ce spectacle, lorsque j'ai vu les drapeaux des nations portés à leurs places avant la reproduction du Temple juif [Temple d'Hérode] à Jérusalem, et que j'ai vu l'étoile à six branches, Des triangles entrelacés illuminés, qui brillent au-dessus de tous les drapeaux de tous les peuples du monde ... '"
"L'objectif principal, qui est la domination du monde juif, n'est pas encore atteint, mais il sera atteint et il est déjà plus proche que l'imaginent les masses des soi-disant Etats chrétiens: le tsarisme russe, l'Empire allemand et le militarisme sont renversés. les peuples sont poussés vers la ruine, c'est le moment où commence la véritable domination de la communauté juive. (Judas Schuldbuch, Les Sages de Sion)


684
À PROPOS DES PROTOCOLES
Objectifs juifs tels que décrits dans les Protocoles des Sages de Sion:
1) Bannissez Dieu des cieux et le christianisme de la terre.
2) Ne permettre aucune propriété privée de propriété ou d'entreprise.
3) Abolir le mariage, la famille et la maison. Encouragez la promiscuité sexuelle, l'homosexualité, l'adultère et la fornication.
4) Détruire complètement la souveraineté de toutes les nations et tous les sentiments ou l'expression du patriotisme.
5) Établir un gouvernement un-monde à travers lequel l'élite luciférienne Illuminati peut gouverner le monde. Tous les autres objectifs sont secondaires à ce but suprême.
6) Prendre l'éducation des enfants complètement loin des parents. Avec habileté et subtilité, les gens pensent que les lois sur la fréquentation scolaire obligatoire sont absolument nécessaires pour prévenir l'analphabétisme et préparer les enfants à de meilleurs postes et responsabilités. Ensuite, après que les enfants sont obligés de fréquenter les écoles, ils obtiennent le contrôle des écoles normales et des écoles normales, ainsi que la rédaction et la sélection de tous les manuels.
7) Empêchez toute prière et instruction biblique dans les écoles et introduisez de la pornographie, de la vulgarité et des cours sur le sexe. Si nous pouvons rendre une génération de n'importe quelle nation immorale et sexy, nous pouvons prendre cette nation.
8) Détruire complètement chaque pensée du patriotisme, de la souveraineté nationale, de l'individualisme et d'un système d'entreprise concurrentiel privé.
9) Faire circuler de la littérature et des images vulgaires et pornographiques et encourager la vente sans restriction et l'utilisation générale de boissons alcoolisées et de drogues pour affaiblir et corrompre les jeunes.
10) Fomenter, précipiter et financer des guerres à grande échelle pour émasculer et ruiner les nations et les forcer ainsi à former un gouvernement mondial unique.
11) infiltrer secrètement et contrôler les collèges, les universités, les syndicats, les partis politiques, les églises, les organisations patriotiques et les gouvernements. Ce sont des citations directes de leurs propres écrits (The Conflict of the Ages, de Clemens Gaebelein, pp. 100-102).
12) La création d'un gouvernement mondial.


685
"Le lieu idéal pour la Société des Nations n'est pas Genève ou La Haye, Ascher Ginsberg a rêvé d'un Temple sur le Mont Sion où les représentants de toutes les nations devraient consacrer un Temple de la paix éternelle, seulement lorsque tous les peuples de la terre iront Ce temple comme pèlerins est la paix éternelle pour devenir un fait. " (Ascher Ginsberg, dans le journal juif allemand Judisch Rundschu, n ° 83, 1921) On dit qu'Ascher Ginsberg a réécrit les «Protocoles de Sion» dans «Les eaux qui coulent vers l'est», page 38.


686
"Personnellement, je suis plus que jamais enclin à croire que les Protocoles des Sages de Sion sont authentiques, sans lesquels je ne vois pas comment on pourrait expliquer les choses qui se passent aujourd'hui Plus que jamais, je pense que les Juifs sont à la le fond de tous nos problèmes. " (Nesta Webster, dans une lettre écrite le 4 mai 1934 à Arthur Goadby, publiée dans Robert E. Edmondson, I Testify, p.


687
"Si vous n'avez jamais lu les Protocoles, vous ne savez rien de la question juive." (Henry Hamilton Beamish, 30 octobre 1937)


688
«Mon cher interlocuteur, vous êtes trop curieux et vous voulez en savoir trop, nous ne sommes pas autorisés à parler de ces choses, je n'ai pas le droit de dire quoi que ce soit, et vous n'êtes pas censé savoir quoi que ce soit sur les Protocoles. fais attention, ou tu mettras ta vie en danger. " (Arbbi Grunfeld, dans une réponse à Rabbi Fleishman concernant la validité des Protocoles)


689
"Depuis longtemps, je connais bien le contenu des Protocoles, en effet pendant de nombreuses années avant qu'ils ne soient publiés dans la presse chrétienne: les Protocoles des Sages de Sion n'étaient en fait pas du tout les Protocoles originaux, mais Sur les 70 Sages de Sion, en matière d'origine et d'existence des Protocoles originaux, il n'y a que dix hommes dans le monde entier qui sachent.
J'ai participé avec le Dr Herzl au premier congrès sioniste qui a eu lieu à Bâle en 1897. Herzl était la figure la plus en vue au Congrès mondial juif. Herzl prévoyait, vingt ans avant notre expérience, la révolution qui a amené la Grande Guerre, et il nous a préparés à ce qui devait arriver. Il prévoyait la division de la Turquie, que l'Angleterre obtiendrait le contrôle de la Palestine. Nous pouvons nous attendre à des développements importants dans le monde. "(Dr Ehrenpreis, Grand Rabbin de Suède, 1924)


690
tout est fait pour affaiblir le patriotisme, pour ébranler toutes les institutions existantes par la perversion systématique des faits contemporains et historiques. Je ne crois pas que tout cela soit accidentel; Je ne crois pas que le public demande des livres anti-patriotiques et démoralisants placés devant lui; au contraire, il répond invariablement à un appel au patriotisme et à des émotions simples et saines. Le cœur du peuple est encore sain, mais des efforts incessants sont faits pour le corrompre. »(NH Webster, Les sociétés secrètes et les mouvements subversifs, page 342, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, pp. ) ébranler la croyance en toutes les institutions existantes par la perversion systématique des faits contemporains et historiques. Je ne crois pas que tout cela soit accidentel; Je ne crois pas que le public demande des livres anti-patriotiques et démoralisants placés devant lui; au contraire, il répond invariablement à un appel au patriotisme et à des émotions simples et saines. Le cœur du peuple est encore sain, mais des efforts incessants sont faits pour le corrompre. »(NH Webster, Les sociétés secrètes et les mouvements subversifs, page 342, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, pp. ) ébranler la croyance en toutes les institutions existantes par la perversion systématique des faits contemporains et historiques. Je ne crois pas que tout cela soit accidentel; Je ne crois pas que le public demande des livres anti-patriotiques et démoralisants placés devant lui; au contraire, il répond invariablement à un appel au patriotisme et à des émotions simples et saines. Le cœur du peuple est encore sain, mais des efforts incessants sont faits pour le corrompre. »(NH Webster, Les sociétés secrètes et les mouvements subversifs, page 342, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, pp. ) Je ne crois pas que le public demande des livres anti-patriotiques et démoralisants placés devant lui; au contraire, il répond invariablement à un appel au patriotisme et à des émotions simples et saines. Le cœur du peuple est encore sain, mais des efforts incessants sont faits pour le corrompre. »(NH Webster, Les sociétés secrètes et les mouvements subversifs, page 342, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, pp. ) Je ne crois pas que le public demande des livres anti-patriotiques et démoralisants placés devant lui; au contraire, il répond invariablement à un appel au patriotisme et à des émotions simples et saines. Le cœur du peuple est encore sain, mais des efforts incessants sont faits pour le corrompre. »(NH Webster, Les sociétés secrètes et les mouvements subversifs, page 342, Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Léon De Poncins, pp. ) 342; Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 180-181) 342; Les pouvoirs secrets derrière la révolution, par Vicomte Leon De Poncins, pp. 180-181)


691
"La seule déclaration que je veux faire au sujet des Protocoles est qu'ils correspondent à ce qui se passe: ils ont seize ans et ils ont adapté la situation mondiale à son époque. (Henry Ford, dans une interview citée dans le New York World, 17 février 1921)


692
"Vous {non-Juifs} nous en voulons {Juifs}, mais vous ne pouvez pas dire clairement pourquoi ... Il n'y a pas si longtemps, j'entendais que nous étions des marchands d'argent et des matérialistes commerciaux, maintenant la plainte est chuchotée l'art et aucune profession est à l'abri de l'invasion juive ...
Nous nous dérobons à notre devoir patriotique en temps de guerre parce que nous sommes des pacifistes par nature et par tradition, et nous sommes les archi-traceurs des guerres universelles et les principaux bénéficiaires de ces guerres. Nous sommes à la fois les fondateurs et les principaux partisans du capitalisme et les principaux auteurs de la rébellion contre le capitalisme. Sûrement, l'histoire n'a rien à voir avec nous pour la polyvalence! ...
Vous nous accusez d'attiser la révolution à Moscou. Supposons que nous admettons la charge. Qu'en penses-tu? ... Tu fais beaucoup de bruit et de fureur à propos de l'influence juive indue dans tes théâtres et palais de cinéma. Très bien; accordé votre plainte est fondée. Mais qu'est-ce que cela compare à notre influence stupéfiante dans vos églises, écoles, vos lois et votre gouvernement, et les pensées mêmes que vous pensez tous les jours? ... "Les Protocoles des Sages de Sion" qui montre que nous avons comploté d'apporter la fin de la guerre mondiale. Tu crois ce livre. Très bien ... nous allons en garantir chaque mot. C'est authentique et authentique. Mais qu'est-ce que c'est que la conspiration historique indiscutable que nous avons menée,
Si vous êtes vraiment sérieux quand vous parlez de complots juifs, puis-je ne pas attirer votre attention sur un sujet digne d'être évoqué? A quoi sert-il de gaspiller des mots sur le prétendu contrôle de votre opinion publique par des financiers juifs, des propriétaires de journaux et des magnats du cinéma, alors que vous pourriez aussi bien nous accuser du contrôle éprouvé de toute votre civilisation ...
Vous n'avez pas commencé à apprécier la profondeur réelle de notre culpabilité. Nous sommes des intrus. Nous sommes des subverters. Nous avons pris votre monde naturel, vos idéaux, votre destin, et nous avons fait des ravages avec eux. Nous (juifs) avons été au fond non seulement de la dernière guerre (WWI) mais de presque toutes vos guerres, non seulement de la révolution russe mais de toutes les autres grandes révolutions de votre histoire. Nous avons apporté la discorde, la confusion et la frustration dans votre vie personnelle et publique. Nous le faisons toujours. Personne ne peut dire combien de temps nous continuerons à le faire ... Qui sait quelle grande et glorieuse destinée aurait pu être la vôtre si nous vous avions laissés seuls.
Mais nous ne vous avons pas laissé seul. Nous vous avons pris en main et avons abattu la belle et généreuse structure que vous aviez élevée, et changé tout le cours de votre histoire. Nous vous avons conquis comme aucun de vos empire n'a jamais subjugué l'Afrique ou l'Asie. Et nous l'avons fait uniquement par la puissance irrésistible de notre esprit, avec des idées, avec de la propagande ...
Prenez les trois principales révolutions dans les temps modernes, le français, l'américain et le russe. Qu'est-ce que le triomphe de l'idée juive de justice sociale, politique et économique? Et la fin est encore loin. Nous vous dominons toujours ...
Est-il étonnant que vous nous en vouliez? Nous avons mis un frein à vos progrès. Nous vous avons imposé un livre alien {Scofield Bible} et une foi étrangère {judéo-christianisme, un faux christianisme} qui est en contradiction avec votre esprit natal, qui vous garde éternellement mal à l'aise, et qui vous manque le l'esprit de rejeter ou d'accepter pleinement ... Nous avons simplement divisé votre âme, confondu vos impulsions, paralysé vos désirs ...
Alors pourquoi ne devriez-vous pas nous en vouloir? Si nous étions à votre place, nous ne vous aimerions probablement pas plus cordialement que vous. Mais nous ne devrions pas oser vous dire pourquoi ... Les chrétiens s'inquiètent et se plaignent de l'influence du Juif dans votre civilisation. Nous sommes, dis-tu, un peuple international, une minorité compacte parmi vous, avec des traditions, des intérêts, des aspirations et des objectifs distincts des vôtres. Et vous déclarez que cet état de choses est une mesure de votre développement ordonné; ça embrouille ton destin. Je ne vois pas tout à fait le danger. Votre monde a toujours été gouverné par des minorités; et il me semble indifférent de savoir quelle est l'origine lointaine et le credo professé de la clique gouvernante. L'influence, d'autre part,
C'est ce qui nous amuse et nous amuse et nous exaspère parfois à propos de votre jeu d'appâts juifs. Cela semble si prodigieux. Vous allez chuchoter terrifiant de la main du Juif dans ceci et cela et l'autre chose. Cela nous fait trembler. Nous sommes conscients de la blessure que nous avons subie lorsque nous vous avons imposé notre foi et nos traditions étrangères. Et puis vous spécifiez et parlez vaguement de financiers juifs et de promoteurs de films juifs, et notre terreur se dissout dans le rire. Les Gentils, nous voyons avec soulagement, ne connaîtront jamais la véritable noirceur de nos crimes ...
Vous nous appelez subversifs, agitateurs, révolutionnaires. C'est la vérité, et je craque pour votre découverte ... Nous avions indubitablement un doigt important dans la rébellion luthérienne, et c'est tout simplement un fait que nous étions les principaux moteurs des révolutions démocratiques bourgeoises du siècle dernier, à la fois dans France et Amérique. Si nous ne l'étions pas, nous ne connaissions pas nos propres intérêts. Les révolutions républicaines du 18ème siècle nous ont libérés de nos handicaps politiques et sociaux de longue date. Ils nous ont bénéficié ... Vous continuez à faire des cliquetis de conspirations juives et vous citez comme exemples la Grande Guerre et la Révolution Russe! Pouvez-vous vous demander si nous, Juifs, avons toujours pris vos antisémites à la légère, tant qu'ils n'ont pas eu recours à la violence?


693
«La dynamique du groupe antisémite a changé depuis la fin de la guerre, les activistes se sont tournés vers une publication plus large et plus répandue de la littérature haineuse, contrairement à ce qui avait été le cas auparavant: tenir des réunions, manifester et piqueter. relier leur fanatisme à des problèmes typiques et brûlants, et se détourner de la confiance accordée aux Protocoles et autres agrafes. " (Budget du Comité juif américain, 1953, page 28)


694
«Les juifs dans cette sphère d'activité dépassaient de loin tous les autres« marchands »... Le trafiquant juif des femmes est le plus terrible de tous les profiteurs du vice humain: si le juif ne pouvait qu'être éliminé, le trafic des femmes se rétrécirait et deviendrait relativement insignifiant. " (Jewish Chronicle, 2 avril 1910).


695
"Juif et Gentil sont deux mondes, entre vous les Gentils et nous Juifs il y a un gouffre infranchissable ... Il y a deux forces de vie dans le monde Juif et Gentil ... Je ne crois pas que cette différence primale entre Gentils et Juifs soit réconciliable ... La différence entre nous est épouvantable ... Vous pourriez dire: "Eh bien, laissez-nous exister côte à côte et tolérer les uns les autres.Nous n'attaquerons pas votre moralité, ni vous la nôtre." Mais le malheur est que les deux ne sont pas simplement différents, ils s'opposent dans l'inimitié mortelle: aucun homme ne peut accepter les deux, ou, acceptant l'un ou l'autre, ne fait que mépriser l'autre. (Maurice Samuel, vous gentils, pages 2, 19, 23, 30 et 95)


696
"Donné par le sénateur Joseph McCarthy, six mois avant que sa bouche ne soit fermée pour toujours: la reddition de George Washington:" Et beaucoup de gens de la terre sont devenus juifs. " (Esther 9:17) La confession du général Cornwallis au général Washington à Yorktown a été bien cachée par les historiens: les livres d'histoire et les manuels enseignent depuis des années que lorsque Cornwallis a livré son armée au général Washington, l'indépendance américaine est venue et nous vivions heureusement pour toujours jusqu'aux tribulations du XXe siècle.
Jonathan Williams a écrit dans ses Légions de Satan, 1781, que Cornwallis a révélé à Washington qu '«une guerre sainte sera maintenant en Amérique, et quand elle sera terminée, l'Amérique sera censée être la citadelle de la liberté, mais ses millions seront sans le savoir des sujets loyaux. la Couronne.' Cornwallis a continué à expliquer ce qui semblerait être une contradiction de soi: «Vos églises seront utilisées pour enseigner la religion des Juifs et en moins de deux cents ans la nation entière travaillera pour le gouvernement mondial divin. Ce gouvernement qu'ils croient être divin sera l'Empire britannique [sous le contrôle des Juifs]. Toutes les religions seront imprégnées du judaïsme sans même être remarquées par les masses, et ils seront tous sous les yeux invisibles du Grand Architecte de la Franc-Maçonnerie [Lucifer - comme l'a révélé Albert Pike dans Morals and Dogma]. Et en effet George Washington était un Maçon, et il a rendu à travers une fausse religion ce qu'il avait gagné avec son armée. "
Cornwallis savait bien que sa défaite militaire n'était que le début de la Catastrophe Mondiale qui serait universelle et que les troubles continueraient jusqu'à ce que le contrôle de l'esprit puisse être accompli par une fausse religion. Ce qu'il a prédit est arrivé !!! De cela, il n'y a plus aucun doute. Une brève étude de l'histoire religieuse américaine montrera que la maçonnerie et le judaïsme ont infusé dans chaque église en Amérique leur religion phallique voilée. Darby et les frères de Plymouth ont apporté un christianisme juif en Amérique. Les maçons Rutherford et Russell [les deux Juifs] ont commencé les Témoins de Jéhovah afin de répandre le judaïsme à travers le monde sous l'apparence du christianisme.


697
De: Adam et Caïn, p. 178, par Wm. N. Murray, ancien gouverneur de l'Oklahoma (1951): "MW Smith, qui a été pendant de nombreuses années secrétaire privé de Billy (William Ashley) dimanche, l'évangéliste, fait une déclaration sous serment devant un notaire public de Wayne, Michigan La déclaration est à l'effet suivant: Président Coolidge peu avant la fin de son mandat, a déclaré publiquement qu'il n'a pas choisi de concourir à nouveau pour la présidence des États-Unis.Bientôt après, Billy Sunday l'a interviewé. En prenant ses fonctions, il s'est trouvé dans l'impossibilité de remplir ses promesses électorales ou de faire le moindre geste en faveur d'un gouvernement propre.Il a été forcé et conduit par des menaces, même des menaces de meurtre, pour exécuter les ordres des Juifs. Billy Sunday a rendu publique cette déclaration de Coolidge. Il s'en est suivi une attaque générale contre l'évangéliste. Alors son fils a été encadré et s'est suicidé, pendant que la mort du père a été hâtée dans le chagrin pour la perte.


698
CONNAISSEZ-VOUS QUI A VRAIMENT ADOPTÉ LES ESCLAVES NOIRES EN AMÉRIQUE?
Les informations suivantes sont documentées en 4 volumes par Elizabeth Donnan, avec Documents illustrant le commerce des esclaves en Amérique. Ils peuvent être trouvés à la Bibliothèque nationale de Washington, DC et à la bibliothèque Carnegie Institute of Technology, Pittsburgh, PA.
Nom des propriétaires de navires
Abigail .......... Aaron Lopez, Moses Levy et Jacob Franks
Couronne ............ Isaac Levy et Natham Simpson
Nassau ........... Moses Levy
Quatre soeurs ..... Moses Levy
Anne et Eliza ... Justus Bosch et John Adams
Prudent Betty .... Henry Cruger et Jacob Phoenix
Hester ........... Mordecai et Davdi Gomez
Elizabeth ........ Mordecai et Davdi Gomez
Antigua .......... Natham Marston et Abram Lyell
Betsy ............ Wm. De Woolf
Polly ............ James De Woolf
Cheval blanc ...... Jan de Sweevts
Expédition ....... John et Jacob Roosevelt
Charlotte ........ Moïse et Sam Levy; Jacob Franks
Caracoa .......... Moïse et Sam Levy



699
Le Livre Mondial omet toute référence aux Juifs, mais sous le mot Sémite il dit: «Sémites ... Les Sémites sont ceux qui parlent les langues sémitiques, en ce sens les anciens Hébreux, Assyriens, Phéniciens et Cartaginiens étaient des Sémites. certains Éthiopiens sont des gens modernes de langue sémitique, les juifs modernes sont souvent appelés Sémites, mais ce nom ne s'applique qu'à ceux qui utilisent la langue hébraïque: les Juifs étaient autrefois un sous-type de la race méditerranéenne, mais ils se sont mélangés avec d'autres peuples. jusqu'à ce que le nom 'Juif' ait perdu tout sens racial. "


700
1957: Le Congrès juif américain a intenté un procès pour avoir enlevé une crèche de Christ de la propriété de l'école publique à Ossining, NY Les Juifs ont obtenu une injonction et ont prévu de porter l'affaire devant la Cour Suprême des États-Unis. (Jewish Voice, 20 décembre 1957).

701
Les Juifs ont été chassés de tous les pays d'Europe.
Date Lieu
1. 250: Carthage
2. 415: Alexandrie
3. 554: Diocèse de Clément (France)
4. 561: Diocèse d'Uzzes (France)
5. 612: Visigoth Espagne
6. 642: Empire wisigoth
7. 855: Italie
8. 876: Sens
9. 1012: Mayence
10. 1181: France
11. 1290: Angleterre
12. 1306: France
13. 1348: Suisse
14. 1349: Hielbronn (Allemagne)
15. 1349: Hongrie
16. 1388: Strasbourg
17. 1394: Allemagne
18. 1394: France
19. 1422: Autriche
20. 14h24: Fribourg et Zurich
21. 1426: Cologne
22. 1432: Sarriette
23. 1438: Mayence
24. 1439: Augsbourg
25. 1446: Bavière
26. 1453: Franconis
27. 1453: Breslau
28. 1454: Wurtzbourg
29. 1485: Vincenza (Italie)
30. 1492: Espagne
31. 1495: Lituanie
32. 1497: Portugal
33. 1499: Allemagne
34. 1514: Strasbourg
35. 1519: Ratisbonne
36. 1540: Naples
37. 1542: Bohême
38. 1550: Gênes
39. 1551: Bavière
40. 1555: Pesaro
41. 1559: Autriche
42. 1561: Prague
43. 1567: Wurtzbourg
44. 1569: États pontificaux
45. 1571: Brandenburg
46. ​​1582: Pays-Bas
47. 1593: Brandenburg, Autriche
48. 1597: Crémone, Pavie et Lodi
49. 1614: Frankfort
50. 1615: Vers
51. 1619: Kiev
52. 1649: Ukraine
53. 1654: LittleRussia
54. 1656: Lituanie
55. 1669: Oran (Afrique du Nord)
56. 1670: Vienne
57. 1712: Sandomir
58. 1727: Russie
59. 1738: Wurtemberg
60. 1740: LittleRussia
61. 1744: Bohême
62. 1744: Livonia
63. 1745: Moravie
64. 1753: Kovad (Lituanie)
65. 1761: Bordeaux
66. 1772: Juifs déportés dans la région de Pale of Settlement (Russie)
67. 1775: Varsovie
68. 1789: Alace
69. 1804: Villages en Russie
70. 1808: Villages & Countrysides (Russie)
71. 1815: Lübeck et Brême
72. 1815: Franconie, Souabe & Bavière
73. 1820: Brèmes
74. 1843: Frontière russe Autriche & Prusse
75. 1862: Zone aux États-Unis sous la juridiction de Grant
76. 1866: Galatz, Roumanie
77. 1919: Bavière (Juifs nés à l'étranger)
78. 1938-45: Zones contrôlées par les nazis
79. 1948: Pays arabes



702
Boston: John Strugnell, un professeur de Harvard Divinity School, a été enlevé cette semaine en tant que rédacteur en chef des Manuscrits de la Mer Morte non seulement à cause de sa mauvaise santé, mais à cause d'une tirade contre Israël et le judaïsme. Les remarques, dans lesquelles il a appelé le judaïsme "une religion horrible" qui "aurait dû disparaître", ont été une surprise pour certains collègues travaillant avec lui pour déchiffrer les anciens textes de l'Ancien Testament. Strugnell a fait ces remarques dans une récente interview publiée dans Haaretz, un journal de Tel-Aviv. Dans l'interview de Haaretz, Strugnell, âgé de 60 ans, a déclaré qu'il n'était pas contre les juifs mais contre leur religion, selon un compte rendu qui sera bientôt publié dans la Biblical Archaeology Review. "Je peux'


703
KOL NIDRE
La Bible enseigne: «Vous ne déroberez ni ne vous tromperez, ni vous vous mentirez les uns aux autres, et vous ne jurez pas faussement par mon nom, et vous ne profanerez pas le nom de votre Dieu. Je suis le Seigneur. (Lévitique 19: 11-12)
Un des instruments les plus utiles a fourni aux Juifs de contrebalancer les lois de Moïse contre les fautes, se trouve dans le Livre du Talmud de Nedarim (Voeux), et est mis en pratique chaque année le Jour des Expiations dans chaque synagogue à travers le monde. Kol Nidre "(prière de tous les vœux).
Le texte de Kol Nidre se trouve dans "The Jewish Encyclopedia" et publié par Funk and Wagnalls Co., L'histoire, la religion, la littérature et les coutumes du peuple juif des premiers temps à nos jours, page 539. Ceci est une situation talmudique typique: sciemment, à l'avance, chaque déchet ou VÉRITÉ doit être rejeté, avec un soutien religieux. Un verset biblique sans aucune pertinence est utilisé pour la justification.
Chrétiens américains et non-chrétiens ont été inondés de propagande concernant la «fraternité» entre chrétiens, non-chrétiens et juifs. Une telle propagande ne pourrait jamais être efficace si la véritable nature du judaïsme talmudique était connue!
KOL NIDRE: C'est le prologue du service du Jour des Expiations dans les synagogues. Il est récité trois fois par la congrégation permanente de concert avec les rabbins chantant à l'autel. Après le récit de la prière "Kol Nidre" (Tous Voeux), les cérémonies religieuses du Jour des Expiations suivent immédiatement. Les célébrations religieuses du Jour des Expiations sont les jours saints les plus élevés des "Juifs" et sont célébrées comme telles dans le monde entier. La traduction officielle en anglais de la prière "Kol Nidre" (Tous Voeux) est la suivante:
"Tous vœux, obligations, serments, anathèmes, que ce soit appelé" konam "," konas "ou tout autre nom, que nous pouvons faire vœu, ou jurer, ou engager, ou par lequel nous pouvons être liés, de ce jour d'Expiation à la prochaine, (dont nous attendons la bonne venue), nous nous repentons: qu'ils soient réputés absous, pardonnés, annulés, vains et sans effet, ils ne nous lieront pas et n'auront pas de pouvoir sur nous. voeux, les obligations ne sont pas obligatoires, et les serments ne sont pas des serments. (c'est nous qui soulignons)
Les implications, inférences et insinuations de la prière du "Kol Nidre" (Tous Voeux) sont mentionnées dans le Talmud dans le Livre de Nedarim, 23a-23b comme suit:
"Et celui qui désire qu'aucun de ses vœux ne soit fait au cours de l'année sera valide, qu'il se tienne au début de l'année et déclare, tout vœu que je fais dans le futur sera nul (1). (Ses vœux sont alors invalide) pourvu qu'il s'en souvienne au moment du voeu. " (italique dans l'original) Une note de bas de page (1) se lit comme suit: "(1) ... La loi de révocation n'a pas été rendue publique à l'avance." (Souligné dans le texte original)
La plus grande étude de la prière "Kol Nidre" (Tous Voeux) a été faite par Theodor Reik, un élève du Dr Ibrahim Sigmund Freud. L'analyse du contexte historique, religieux et psychologique de la prière «Kol Nidre» (tous vœux) du Professeur Reik présente le Talmud dans sa vraie perspective. Cette étude est contenue dans "The Ritual, Psycho-Analytical Studies". Dans le chapitre sur le Talmud, page 163, il déclare: "Le texte était à l'effet que tous les serments que les croyants prennent entre un Jour d'Expiation et le Jour d'Expiation suivant sont déclarés invalides." (c'est nous qui soulignons)
L'Universal Jewish Encyclopedia confirme que la prière "Kol Nidre" (Tous Voeux) n'a aucune valeur spirituelle comme on pourrait le croire car elle est récitée dans les synagogues le Jour des Expiations comme le prologue des cérémonies religieuses qui la suivent. La signification séculière de la prière "Kol Nidre" (Tous Voeux) est indiquée par l'analyse dans Vol. VI, page 441:
"Le Kol Nidre n'a rien à voir avec l'idée même du Jour des Expiations ... il a atteint une solennité et une popularité extraordinaires en raison du fait que c'était la première prière récitée en ce jour le plus sacré."
À la station de télévision de Chicago en Illinois, le jour de l'expiation en 1992, l'annonceur a dit: "Les synagogues et les temples de la ville étaient bondés hier alors que le jeûne de 24 heures commençait. sonner Kol Nidre, la mélodie traditionnelle utilisée au début de Yom Kippour, comme un geste de bonne volonté. "
Que les chrétiens acceptent cela comme une déclaration vraie, sans aucune question, c'est incroyable. Pour LA prière "Kol Nidre" est une "Licence" pour les Juifs de tromper et de tromper les chrétiens et les non-juifs pour l'année prochaine, car ils ont obtenu le pardon de "leur" dieu pour mentir, tricher, voler et tromper.


704
L'ÉTOILE «SACRÉE» DE DAVID
Les non-juifs ont été submergés de propagande selon laquelle l'étoile de David à six pointes est un symbole sacré de la communauté juive, datant de David et de Salomon, à l'époque biblique, et signifiant le pur «monothéisme» de la religion juive. En réalité, l'étoile à six branches, appelée «David's Shield» ou «Magen David», n'a été adoptée comme instrument juif qu'en 1873, par l'American Jewish Publication Society, elle n'est même pas mentionnée dans la littérature rabbinique.
ne provient probablement pas du rabbinisme, le judaïsme officiel et dominant depuis plus de 2 000 ans. Néanmoins, un bouclier de David a été récemment noté sur une pierre tombale juive à Tarente, dans le sud de l'Italie, qui peut remonter au troisième siècle de l'ère commune.
La première source littéraire juive qui le mentionne, le 'Eshkol ha-Kofer' du karaïte Judah Hadassi dit, au ch. 242: «Sept noms d'anges précèdent la mezouzah: Michael, Garield, etc ... Tetragrammation protège-toi! De même, le signe appelé «bouclier de David» est placé à côté du nom de chaque ange. C'était donc, à cette époque, un signe sur les amulettes. Dans les papyrus magiques de l'antiquité, les pentagrammes, ainsi que les étoiles et autres signes, se retrouvent fréquemment sur les amulettes portant les noms juifs de Dieu, «Sabaoth», «Adonaï», «Eloai» et utilisés pour se protéger contre la fièvre et autres maladies. Curieusement, seul le pentacle apparaît, pas l'hexagramme.
Dans le grand papyrus magique de Paris et de Londres, il y a vingt-deux signes latéraux et un cercle de douze signes, mais ni pentacle ni hexagramme, bien qu'il y ait un triangle, peut-être à la place de ce dernier. Dans les nombreuses illustrations d'amulettes données par Budge dans sa «Magie égyptienne», aucun Pentagramme ou Hexagramme n'apparaît.
Le syncrétisme des influences hellénistique, juive et copte n'a donc pas été à l'origine du symbole. Il est probable que c'est la Cabale qui a dérivé le symbole des Templiers. La Cabale, en effet, utilise ce signe, en y plaçant les dix Sephiroth, ou sphères, et en plaçant sur les Amulettes. Le pentagramme, appelé sceau de Salomon, est aussi utilisé comme talisman, et Henry pense que les hindous l'ont dérivé des sémites [Voici un autre cas où les juifs admettent qu'ils ne sont pas sémites. Tu ne peux pas le voir? Le juif Henry pense qu'il a été dérivé à l'origine des séminaires! Voici un Juif admettant que les Juifs ne sont pas des Sémites!], Bien que le nom ne prouve nullement l'origine juive ou sémitique du signe.
Dans les synagogues, peut-être, il a pris la place de la mezouza, et le nom de «Bouclier de David» peut lui avoir été donné en vertu de ses pouvoirs protecteurs. L'hexagramme a pu être utilisé à l'origine comme ornement architectural sur les synagogues, comme c'est le cas, par exemple, pour les cathédrales du Brandebourg et de Stendal et pour la Marktkirche de Hanovre. Un pentacle sous cette forme, (une étoile à cinq branches est montrée ici), se trouve sur l'ancienne synagogue de Tell Hum. Charles IV, prescrit aux Juifs de Prague, en 1354, un drapeau rouge avec le bouclier de David et le sceau de Salomon, tandis que le drapeau rouge avec lequel les juifs rencontrèrent le roi Matthias de Hongrie au quinzième siècle présentait deux pentacles avec deux étoiles d'or. Le pentacle, par conséquent, peut aussi avoir été utilisé parmi les Juifs. Il apparaît dans un manuscrit dès l'année 1073. Cependant, l'étoile à six branches est utilisée depuis des siècles pour les amulettes magiques et la sorcellerie cabalistique. »(Voir pages 548, 549 et 550 de la Jewish Encyclopedia).


705
Dans un pamphlet, daté de 1836, réédité en 1888 par la "Theosophical Publishing Society", nous lisons: "Le pamphlet prétend avoir été écrit par le juif errant, et décrit comment, à la chute de Jérusalem, il prit le talisman juif, le sceau Salomon (traingles entrelacés) du Temple, et comment par son pouvoir il a assuré la montée des Juifs dans tous les pays à travers l'histoire, jusqu'à ce que par la finance ils aient obtenu le contrôle entier des rois et des rois gentils. " (Patriote, 8 septembre 1927)


706
s Sceau sont les lettres - Alpha et Omega. Les côtés des traingles sont agrandis pour recevoir une lettre inscrite à chacun des quatre angles. Ces quatre lettres forment le mot hébreu (Eheieh) initial et final, par lequel Jéhovah a enseigné à Moïse son nom incommensurable: «Je suis ce que je suis».
L'union syntaxique de ce mot avec les lettres Alpha et Omega et les signes du lingam, dans les traingles entrelacés du Sceau de Salomon, donne donc le texte: 'Je lingram, je suis Alpha et Omega, le Premier et le Dernier, l'éternel La poêle.' Car tout le hiéroglyphe suppose que la devise «Je suis l'Alpha et l'Oméga» est rendue effective par les actes, les phénomènes de la vie humaine ou du microcosme, et la phénoménalité totale ou macrocosme (univers) par le lingam personnifié et déifié. Le même dispositif est trouvé dans certaines sectes sous le formulaire «Génération, Création». Pour les initiateurs, la génération est une opération propre à la divinité, lorsqu'elle est accomplie par eux-mêmes ou par leurs initiés. C'est l'acte divin par excellence.


707
1954: L'avocat de l'ADL, Leonard Schroeter, joue un rôle déterminant dans la préparation des dossiers de déségrégation pour la NAACP pour les audiences devant la Cour suprême des États-Unis. Il a déclaré: "L'ADL travaillait dans tout le Sud pour rendre l'intégration possible le plus rapidement possible." (Oregon Journal, 9 décembre 1954).


708
1957: La région du New Jersey du Congrès juif américain exhorte la législature à défaire un projet de loi qui permettrait la prière dans les écoles. (American Examiner, 26 septembre 1957).
Avez-vous déjà pensé à cela: si le dieu juif est le même que le dieu chrétien, alors pourquoi s'opposent-ils à la prière à Dieu dans les écoles? La réponse est donnée dans une affaire judiciaire de 1960 par une juive Lois N. Milman, si les chrétiens écoutaient et observaient seulement!


709
1960: Un élève juif s'oppose à la prière dans les écoles. La juive Lois N. Milman, s'est opposée à discuter de Dieu dans les écoles de Miami parce que la conversation portait sur "Un Dieu qui n'est pas mon dieu". (À quel point cela est-il vrai?) Dans son procès, elle s'est également opposée à «devoir écouter des chants de Noël dans les écoles» (LA Times, 20 juillet 1960).


710
1962: Le Congrès juif américain a qualifié la décision de Philadelphie contre la lecture de la Bible dans les écoles publiques d'une "grande victoire pour la liberté" Un tribunal spécial de trois juges à Philadelphie a annulé la loi inconstitutionnelle de Pennsylvanie exigeant la lecture de dix versets de la Bible dans les écoles publiques Souvenez-vous que les Juifs prétendent que les cinq premiers livres de la Bible sont aussi leur Bible: commencez-vous à voir quels menteurs ils sont?] La Bible a été lue sans commentaire et les objecteurs ont été excusés à la demande des parents ... Le Congrès juif est une force majeure dans le soutien des défis aux pratiques [chrétiennes] traditionnelles dans les écoles publiques. " (Los Angeles Times, 2 février 1962).


711
1963: Les Juifs Bernard Roseman et Bernard Copley arrêtent la contrebande dans une grande quantité de LSD-25 d'Israël. Le médicament a été fabriqué à l'Institut Wiseman en Israël. [Voyez-vous maintenant pourquoi le gouvernement ne peut pas arrêter le trafic de drogue?] Les juifs remboursent les chrétiens américains pour leur hospitalité et leur aide en rendant les toxicomanes hors de leurs enfants. [Los Angeles Times, 4 avril 1963].


712
1972: Le Congrès Juif Américain dépose une protestation officielle auprès du Département des Postes US concernant un timbre à émettre représentant le christianisme. [Mais les Juifs ont récemment mis clandestinement une soi-disant étoile de David sur un timbre émis par le bureau de poste.] Le département PO a retiré la conception du timbre pour plaire aux Juifs. (Jewish Post & Opinion, 17 août 1972).


713
1972: Le Comité juif contre l'empiètement religieux dans les écoles a déposé devant la Cour fédérale pour interdire le spectacle de Noël à Westfield, NJ. Le procès a chargé, "le pageant favorise la croyance dans la religion au-dessus de la non-religion et favorise la religion chrétienne au-dessus des autres [Juifs]." (New York Daily News, 15 novembre 1972).


714
1973: Le sénateur de l'État juif Anthony Beilenson (représentant Beverly Hills) fait pression sur les représentants de l'État et fait retirer la crèche du Capitole parce qu'elle offense les Juifs de son district. (Union de Sacramento, 22 décembre 1973).


715
1976: Les studios de cinéma juifs d'Hollywood produisent deux films anti-chrétiens. "THE PASSOVER PLOT" qui décrit le Christ comme un révolutionnaire qui utilise la drogue pour tromper les gens en leur faisant croire qu'il a été crucifié. "LA VIE SEXUELLE DE JÉSUS", le Christ est décrit dans une série de rencontres sexuelles, y compris homosexuels [Pensez-y - à maintes reprises, les Juifs font des films décrivant notre Seigneur Jésus-Christ comme un Queer. Comment tout chrétien pensant peut-il croire que ce sont le Peuple de Dieu? COMME LES ÊTRES STUPIDES PEUVENT ÊTRE CHRÉTIENS?] "ACTE LES NOMBREUX VISAGES DE JÉSUS" est construit autour du même thème. [D'autres films réalisés depuis 1976 avec ce même thème, que Jésus-Christ était toxicomane et Queer sont "JESUS ​​CHRIST SUPERSTAR", "
Où diable sont nos soi-disant ministres chrétiens? C'est juste dans leurs chaires, à la télévision et à la radio qui réclament plus d'argent et qui laissent ces pervers antéchrists continuer à blasphémer Dieu Tout-Puissant et le Seigneur Jésus-Christ, alors qu'ils aspirent après ces crevasses sataniques!


716
1977: Le président Jimmy Carter forcé de s'excuser auprès des Juifs vivant en Amérique pour avoir dit à sa classe biblique la vérité, que les Juifs ont tué le Christ. (Presse juive, 13 mai 1977)


717
1977: Les juifs russes arrivant aux Etats-Unis reçoivent Medicaid par les Etats de New York car ils prétendent être des incirconcis ruines de leur vie amoureuse. Ils se plaignent que les filles juives ne les fréquenteront pas sur des motifs RELIGIEUX si elles ne sont pas circoncises [Je me demande si un garçon juif doit montrer aux filles juives son membre privé avant de lui demander une date?] Malgré la séparation constitutionnelle de l'Église et de l'État York et les autorités fédérales donnent à ces juifs étrangers l'argent des contribuables pour être circoncis afin que les filles juives les datent. (Jewish Press, 25 novembre 1977)


718
1977: Les Juifs demandent l'élimination du Juge Toting Bible. La Ligue anti-diffamation a envoyé une lettre au Comité d'État sur la performance judiciaire [Californie] pour que le juge Hugh W. Godwin soit démis de ses fonctions parce que «ses croyances religieuses chrétiennes colorent la manière dont il rend la justice». (LA Herald Examiner, 24 juin 1977).


719
1977: Les dirigeants de l'Eglise luthérienne réclament la suppression de l'hymne "Reproaches" des hymnes luthériens car "l'hymne a le danger de faire fermenter l'antisémitisme". L'ADL a envoyé une lettre félicitant le président de l'église luthérienne américaine pour l'action.


720
1977: Le Comité juif américain était responsable de l'église épiscopale en enlevant deux hymnes "Reproaches" et "Improperia" du Livre de la prière commune parce qu'ils [sincèrement] ont accusé les Juifs de la Crucifixion du Christ. Le rabbin Marc Tannenbaum a félicité l'évêque épiscopal Allin pour "son acte historique de respect du judaïsme et d'amitié pour le peuple juif". (Presse juive).


721
1977: La Commission juive nationale de la loi et des affaires publiques est en train de forcer les cimetières à enterrer les Juifs les jours fériés. Les cimetières étaient normalement fermés aux sépultures les jours fériés. Cependant, puisque les Juifs enterrent leurs morts rapidement après la mort, ils forcent maintenant les cimetières à leur imposer des règles spéciales. Les Juifs ont joué un rôle déterminant dans le retrait des Croix Chrétiennes des tombes des cimetières des anciens combattants parce que les croix les offensent. (Presse juive, 25 novembre 1977).


722
1977: La politique étrangère américaine est maintenant basée sur la façon dont les pays étrangers traitent leurs juifs indigènes. Les sénateurs Moynihan et Javits de New York, deux ardents sionistes, notifièrent au gouvernement soviétique que les expéditions de céréales en provenance des États-Unis seraient annulées si les Soviétiques tentaient le dénonciateur juif Anatoly Sheharansky. [Alors ils l'ont envoyé à l'Etat israélien]. (Presse juive, 25 novembre 1977).


723
1977: Les dirigeants juifs réprimandent les juifs pour avoir célébré Noël et pour avoir essayé de faire leur fête à Hanoukka comme Noël. Dr Alice Ginott a déclaré: «(les Juifs) empruntent le style sinon la substance de Noël et, croyant qu'ils peuvent sortir la religion chrétienne de Noël, créer des vacances artificielles pour leurs enfants ... Hanoukka symbolise la lutte du peuple juif pour maintenir leur identité spirituelle (raciale) contre les forces supérieures. "


724
1977: L'Anti-Defamation League a réussi à faire annuler l'ajout de 11 grandes firmes américaines aux "Pages Jaunes Chrétiennes". Pour annoncer dans le CYP, les gens doivent déclarer qu'ils croient en Jésus-Christ. Les Juifs prétendent qu'ils sont offensés par l'idée d'avoir à dire qu'ils croient en Jésus-Christ et pourtant veulent forcer leur chemin dans les répertoires chrétiens.


725
Partant de simples généralisations, disons qu'à la tête de cette pieuvre se trouvent les intérêts de Rockefeller-Standard Oil et un petit groupe de puissantes maisons de banque généralement appelées banquiers internationaux. La petite coterie des puissants banquiers internationaux dirige virtuellement le gouvernement des États-Unis à des fins égoïstes. Ils contrôlent pratiquement les deux parties, écrivent des plates-formes politiques, font des guillemets de chefs de partis, utilisent les principaux hommes d'organisations privées, et recourent à tous les moyens de nomination pour de hautes fonctions publiques seulement de tels candidats. Entreprise. Ils se compliquent à la centralisation du gouvernement sur la théorie selon laquelle un petit groupe de cueillies à la main, les individus sous contrôle privé au pouvoir peuvent être plus facilement manipulés qu'un groupe plus large parmi lesquels il y aura très probablement des hommes sincèrement intéressés par le bien-être public. Ces banquiers internationaux et les intérêts de Rockefeller-Standard Oil contrôlent la majorité des journaux et des magazines dans ce pays. Ils utilisent les colonnes de ces documents pour faire des soumissions ou chasser les fonctionnaires qui refusent de faire les offres des puissants cliques corrompus qui composent le gouvernement invisible. »(L'ancien maire de New York, John Haylan, s'exprimant à Chicago et cité dans le 27 mars 1927, New York Times) Ces banquiers internationaux et les intérêts de Rockefeller-Standard Oil contrôlent la majorité des journaux et des magazines dans ce pays. Ils utilisent les colonnes de ces documents pour faire des soumissions ou chasser les fonctionnaires qui refusent de faire les offres des puissants cliques corrompus qui composent le gouvernement invisible. »(L'ancien maire de New York, John Haylan, s'exprimant à Chicago et cité dans le 27 mars 1927, New York Times) Ces banquiers internationaux et les intérêts de Rockefeller-Standard Oil contrôlent la majorité des journaux et des magazines dans ce pays. Ils utilisent les colonnes de ces documents pour faire des soumissions ou chasser les fonctionnaires qui refusent de faire les offres des puissants cliques corrompus qui composent le gouvernement invisible. »(L'ancien maire de New York, John Haylan, s'exprimant à Chicago et cité dans le 27 mars 1927, New York Times)


726
"Nous connaissons les puissances qui défient le peuple ... Notre gouvernement est entre les mains des pirates, tout le pouvoir de la politique, du Congrès et de l'administration est sous le contrôle des intérêts financiers ... L'adversaire a la force du capital, dont des milliers de millions sont entre ses mains ... Il saisira le couteau de la loi, qu'il a si souvent utilisé dans son intérêt, il saisira ses forces dans la législature. de ses forces dans la presse, qui attendent toujours le clin d'œil, qui est aussi bien qu'un clin d'œil à un cheval aveugle ... Les cercles politiques sont gérés par des joueurs politiques habiles et sans scrupules, qui possèdent la «machine» par laquelle la population sont à la fois contrôlés et écrasés. "(John Swinton, ancien chef du New York Times, dans son livre, Une Question Momenteuse: Les Attitudes Respectives du Travail et du Capital)


727
"WZ Foster (chef du Parti communiste américain), qui n'avait pas d'argent, est allé à Moscou et est revenu et a annoncé qu'il construisait une grande machine secrète pour saper le mouvement ouvrier américain et le confier à l'Internationale rouge, détenue par Lénine, il a commencé la publication d'un magazine coûteux et a proclamé «mille agents secrets dans mille communautés.» (Samuel Gompers, ancien président de l'American Federation of Labour, dans le New York Times, 1er mai 1922)


728
Aujourd'hui, le Washington Post {et Newsweek} est contrôlé par Meyer Jr. fille Katharine Graham. "


729
Le membre du CFR (et ancien président de Citicorp) The Twilight of Sovereignty de Walter Wriston est publié dans lequel il déclare que «le monde ne peut plus être compris comme une collection d'économies nationales, (mais) une économie mondiale unique ... l'économie exigera des concessions de pouvoir national et des compromis de souveraineté nationale qui semblaient impossibles il y a quelques années et que nous ne pouvons qu'imaginer en ce moment ... Le réseau mondial {information} sera internationaliste dans ses perspectives et approuvera et encouragera le monde entier érosion de la souveraineté traditionnelle ... Les agendas nationaux et internationaux des nations sont de plus en plus établis non pas par un grand plan gouvernemental, mais par les médias. "Il a également parlé de «Le nouveau système financier international ... une nouvelle norme monétaire mondiale ... le nouveau marché monétaire mondial ... le nouveau réseau mondial de communications ... le nouveau système monétaire international» et il dit «Il y a ne pas échapper au système. "


730
Et qui dira que nous sommes dignes de plus? ... Quand un gouvernement devient puissant, il est destructeur, extravagant et violent; c'est un usurier qui prend le pain des bouches innocentes et prive les hommes honorables de leur substance, pour les votes avec lesquels se perpétuer. "(Cicero, 54 BC)


731
"Cela a longtemps été mon opinion, et je n'ai jamais manqué à son expression ... que le germe de la dissolution de notre gouvernement fédéral est dans la constitution de la magistrature fédérale, un corps irresponsable - pour la destitution est à peine un épouvantail - travaillant comme la gravité la nuit et le jour, en gagnant un peu aujourd'hui et un peu demain, et en avançant sans bruit comme un voleur, sur le champ de juridiction, jusqu'à ce que tout soit usurpé des États et que le gouvernement de tous soit consolidé.
A cela je suis opposé; parce que, quand tout le gouvernement domestique et étranger, dans peu comme dans de grandes choses, sera attiré à Washington comme le centre de tout pouvoir, il rendra impuissants les contrôles fournis d'un gouvernement ou d'un autre, et deviendra aussi vénale et oppressive que le gouvernement dont nous nous sommes séparés. "(Thomas Jefferson)


732
"Le peuple juif, Rabbi Judah Halévy (le célèbre poète et philosophe médiéval) explique dans son" Kuzari ", constitue une entité distincte, une espèce unique dans la création, différant des nations de la même manière que l'homme diffère de la bête ou de la bête de la plante ... bien que les Juifs soient physiquement semblables à tous les autres hommes, ils sont dotés d'une "seconde âme" qui les rend une espèce distincte. " (Zimmer, Uriel, Torah-Judaïsme et l'Etat d'Israël, Congrégation Kehillath Yaakov, Inc., NY, 5732 (1972), page 12)


733
Une nation peut survivre à ses imbéciles, et même aux ambitieux, mais elle ne peut survivre à la trahison de l'intérieur: un ennemi aux portes est moins redoutable, car il est connu et porte ouvertement ses bannières. librement, ses murmures sournois bruissant dans toutes les allées, entendu dans les salles mêmes du gouvernement lui-même, car le traître ne semble pas traître, il parle avec les accents familiers à ses victimes, il porte leur visage et leurs vêtements, et il appelle à la bassesse qui habite le cœur de tous les hommes, il pourrit l'âme d'une nation, il travaille secrètement et inconnu dans la nuit pour saper les piliers d'une ville, il infecte le corps politique pour qu'il ne puisse plus résister.Un meurtrier est moins à craindre. "(Cicero)


734
Le rabbin Bakker écrit: «Ce n'est pas une impression rare et on le trouve parfois chez les juifs comme chez les chrétiens - que le judaïsme est la religion de la Bible hébraïque, ce qui est bien sûr une impression fallacieuse.


735
Nous qui avons promis de conduire le monde au ciel, nous avons seulement réussi à vous conduire dans un nouvel enfer. Il n'y a pas eu de progrès, moins de progrès moral. Et c'est seulement notre morale (juive) qui a interdit tout progrès réel, et, ce qui est pire, qui empêche même toute reconstruction future et naturelle dans ce monde en ruine. Je regarde ce monde, et je frémis de son horreur; Je frémis d'autant plus que je connais les auteurs spirituels de cette horreur. ce qui fait obstacle à toute reconstruction future et naturelle dans notre monde ruiné. Je regarde ce monde, et je frémis de son horreur; Je frémis d'autant plus que je connais les auteurs spirituels de cette horreur. ce qui fait obstacle à toute reconstruction future et naturelle dans notre monde ruiné. Je regarde ce monde, et je frémis de son horreur; Je frémis d'autant plus que je connais les auteurs spirituels de cette horreur.


736
Qu'est-ce qui n'allait pas avec ces gens qui ont accepté de l'aide de ma part? Était-ce seulement un accident, qu'ils étaient juifs?


737
Croyez-moi, j'ai essayé de mettre de côté cette vision terrible. Mais les Juifs eux-mêmes ne me laissaient pas faire. De jour en jour, avec des griffes cruelles et impitoyables, ils creusaient dans ma chair et déchiraient les derniers voiles d'allusion. Avec des intrigues subtiles et des saisies sans coeur qui sont l'ensemble des Juifs, ils m'ont conduit du cabinet d'avocats au cabinet d'avocats, et de cour en tribunal, jusqu'à ce que je me retrouve au tribunal de la faillite. Il est devenu tellement que je ne pouvais pas voir un Juif s'approcher de moi sans que mon cœur se lève en moi pour murmurer. Un autre Juif va traquer sa proie! Disraeli a mis la mode juive de dire que chaque pays a le genre de juifs qu'il mérite.


738
A cause de cette haine envers le Christ et le mode de vie chrétien, nous demandons: Le chrétien est-il plus dangereux pour le judaïsme et les autres religions du monde, parce que Dieu leur interdit de blesser son frère, est le même Dieu devant qui nous sommes un jour pour paraître dans le jugement; est-ce Dieu moins grand pour les méchants, ou moins favorable aux justes, parce que sur sa parole nous croyons qu'il est un en essence, bien que trois en personnes? Cette haine des Juifs qui devient de plus en plus frénétique, que même les païens et les infidèles eux-mêmes ne pouvaient justifier sur les prétextes qu'ils présentent à la consommation publique. Quelle rage fanatique doit être celle qui aveugle les juifs, en contradiction avec eux-mêmes, ils applaudissent à la tolérance des anciens philosophes, qui, tout en méconnaissant les mystères du paganisme, n'ont jamais tenté de dépouiller le peuple de sa religion; tandis que d'un autre côté, ils conspirent sans cesse contre les chrétiens et le christianisme sous prétexte qu'il contient une sorte de mystère.
Une autre objection non moins extravagante est celle contre la Révélation elle-même. C'est Dieu, disent-ils, que les chrétiens déclarent avoir parlé; par conséquent, il ne peut y avoir plus de liberté d'opinion chez l'homme en matière de foi. Les soi-disant défenseurs de la liberté et de l'égalité sont alors autorisés à s'élever contre le Christ et le christianisme et son mode de vie qui, disent-ils, nient les gens de leur liberté. Tels sont leurs arguments. Mais jusqu'à quelle longueur leur frénésie les porte-t-elle? Les rabbins ont conspiré pendant des centaines d'années pour renverser chaque autel, catholique, protestant, luthérien ou n'importe laquelle des autres sectes chrétiennes. Quelle idée stupide est-ce? La raison peut-elle être tracée à travers des complots et des conspirations, dont la seule tendance est le renversement de la religion de la race blanche, sous le prétexte de la liberté de culte; nous avons entendu toutes sortes de fausses idées pour écraser le Dieu des chrétiens
Depuis 2000 ans, nous les avons vus conspirer et utiliser tous les artifices d'intrigues rusées pour voler au monde la religion de Dieu, du christianisme. Et parce qu'ils prononcent les sons vides de la Liberté, de l'Égalité et de la Tolérance, les gens confondent leurs paroles avec celles des hommes profonds, quand ils ne sont que des coquilles vides, essayant d'échapper au jugement qu'ils savent venir. Ce qui est peut-être le plus révélateur, c'est que «ce sont les évêques catholiques américains du milieu et de la fin du XIXe siècle qui ont exigé l'élimination de la lecture de la Bible dans les écoles publiques ...» Pourquoi? Tout le poids de l'histoire confirme que la Bible a été et continue d'être opposée par ceux qui cherchent à détruire la liberté, mais ceux qui cherchent à mettre l'humanité dans l'esclavage. Cela en dit long sur la valeur et la vérité de la Bible. Les tyrans de demain de l'Occident peignent même lourdement contre lui, et en particulier, la King James Version du 17ème siècle est basée sur le Textus Receptus (également interdit par Rome) avec des textes hébreux et grecs différents de tous les autres versets modernes, qui viennent des textes alexandrins judaïsés, et contient beaucoup d'erreurs.


739
Dr Albert M. Gessman, écrit dans le numéro d'hiver 1969 du journal juif conservateur, "Issues". Après avoir confronté de façon critique près de neuf pages de différences flagrantes entre le judaïsme et le christianisme au détriment de ce dernier, et après avoir examiné les fondements des deux religions, il conclut qu '«Un héritage ou une tradition judéo-chrétienne au sens propre du terme le mot n'existe pas, il n'a aucun fondement dans les faits historiques. " Il y a Edom [Esaü s'appelle Edom dans Genèse 36: 8. Et Edom est dans Encyclopédie juive moderne, édition de 1925, vol. 5, p. 41.


740
"Un Cultiste est quelqu'un qui a une forte croyance dans la Bible et la Seconde Venue du Christ, qui fréquente fréquemment les études bibliques, qui a un niveau élevé de dons financiers pour une cause chrétienne, qui élève ses enfants à la maison, qui a accumulé des aliments de survie et a une forte croyance dans le 2e amendement, et qui se méfie du grand gouvernement. " (Janet Reno, dans un discours avant un déjeuner ATF, Washington, DC)


741
Dr Abba Hillel Silver, un juif bien connu, en écrivant dans la publication juive, Judaïsme libéral, janvier 1949, sur l'état nouvellement créé d'Israël a déclaré: "Pour la malédiction de Caïn, la malédiction d'être un paria et un vagabond sur la face de la terre a été enlevé ... "


742
"La question de la réticence du président Truman à agir contre le communisme a pris de l'ampleur avec l'adoption de la loi sur la sécurité intérieure de 1950. Sous le titre" Nécessité de légiférer ", les deux chambres du Congrès ont déclaré ce qui suit:
Il existe un mouvement communiste mondial qui, dans ses origines, son développement et sa pratique actuelle, est un mouvement révolutionnaire mondial dont le but est, par la trahison, la tromperie, l'infiltration dans d'autres groupes (gouvernementaux et autres), l'espionnage, le sabotage , terrorisme, et tout autre moyen jugé nécessaire, pour établir une dictature totalitaire communiste dans les pays du monde entier par le biais d'une organisation communiste mondiale ...
Le réseau communiste aux Etats-Unis est inspiré et contrôlé en grande partie par des agents étrangers qui sont envoyés aux Etats-Unis ostensiblement en tant que membres de légations étrangères, affiliés à des organisations internationales, membres de commissions commerciales et à des titres similaires, mais qui utilisent leurs statut diplomatique ou semi-diplomatique comme bouclier derrière lequel s'engager dans des activités préjudiciables à la sécurité publique.
Il y a, en vertu de nos lois actuelles sur l'immigration, de nombreux étrangers qui ont été jugés déportés, dont beaucoup sont dans les classes subversives, criminelles ou immorales qui sont libres d'errer dans le pays à volonté sans surveillance ni contrôle ...
L'organisation communiste aux Etats-Unis, poursuivant ses objectifs déclarés, le succès récent des méthodes communistes dans d'autres pays, et la nature et le contrôle du mouvement communiste mondial lui-même, présentent un danger clair et présent pour la sécurité des Etats-Unis et l'existence d'institutions américaines libres, et oblige le Congrès, afin de pourvoir à la défense commune, à préserver la souveraineté des Etats-Unis en tant que nation indépendante, et à garantir à chaque Etat une forme républicaine de gouvernement, une législation reconnaissant l'existence d'une telle conspiration mondiale et destinée à l'empêcher de réaliser son but dans l'État-Unis. (Le rideau de fer sur l'Amérique,


743
devra être construit de bas en haut plutôt que de haut en bas. Cela ressemblera à une grande «confusion bouillonnante et bourdonnante», pour reprendre la fameuse description de la réalité de William James, mais une fin de la souveraineté nationale, érodée morceau par morceau, accomplira bien plus que l'assaut frontal à l'ancienne. (Richard N. Gardner, Affaires étrangères (avril 1974)).


744
«Du règne de Néron à celui d'Antonin le Pieux, dit encore Gibbon, les Juifs découvrirent une impatience féroce de la domination de Rome qui éclata à plusieurs reprises dans les massacres et les insurrections les plus furieux. les cruautés que les Juifs commirent dans les villes d'Egypte, de Chypre et de Cyrène, où ils entretenaient une amitié traîtresse avec les indigènes qui ne se doutaient de rien ... En Cyrène ils massacrèrent 220 000 Grecs, à Chypre 240 000, en Egypte une très grande multitude. de ces malheureuses victimes ont été sciées en deux ... "(Déclin et chute de l'Empire romain, ii, pp. 3, 83, 85, World Revolution, Nesta Webster, pp. 162-163).


745
"C'est une ruse favorite des juifs de représenter les chrétiens comme leurs seuls ennemis, en réalité la persécution des Juifs a commencé bien avant l'ère chrétienne, et n'a pas été depuis confinée aux pays où la religion chrétienne l'emporte. Accusé d'ingratitude pour avoir eu le privilège d'héberger un grand nombre de juifs parmi eux, le monde païen se révéla tout aussi ingrat: les Égyptiens, les Perses et les Assyriens les maintinrent complètement assujettis, en raison même de leurs caractéristiques raciales. même sous le régime plus libéral des successeurs d'Alexandre le Grand pour les recevoir dans la communauté des nations. " (Révolution mondiale, Nesta Webster, page 162).


746
Cela ne peut être accompli sans l'utilisation des publications d'autres peuples. Il nous est impossible d'être d'accord avec tous les points de vue exprimés dans ces travaux .. dont certains sont assez inflammatoires et même carrément haineux. Je crois qu'il est important de présenter ce matériel pour le laisser intact sans altération. Dans ce cas, cependant, je réécris l'introduction ... l'ancien semblait un peu réactif et raciste. Un peu difficile à éviter parfois. Mais le racisme n'est pas une bonne défense contre le racisme ...


747
Comme je l'ai expliqué plus tôt ... Il s'agit beaucoup d'action et de réaction ... Exemple ... Quand un pendule est déplacé à un extrême, il aura tendance à aller à l'extrême opposé avant de finalement arriver à REST.


748
En d'autres termes, ce que vous êtes sur le point de lire, ce sont d'autres réactions fortes et souvent très inflammatoires à un système de croyance haineux et très destructeur. Les croyants, qui ont l'intention de dominer le monde et d'asservir les masses, suivent attentivement schéma planifié et systématique ... apparemment indifférent à l'opprobre et à la colère souvent violente exercée sur l'ensemble de leur peuple en conséquence.


749
En fait, il semble servir leur but tordu! La base de cette croyance est que tous les non juifs sont sous-humains et doivent être exploités (traites ou enfournés). Quand ces gens obtiennent Irate et essayent de se défendre, ils voient naturellement l'ennemi comme étant tous des «Juifs» et pas seulement leurs leaders corrompus. Ainsi, ces leaders utiliseraient les gens d'IaHUeH comme boucliers pour poursuivre leurs fins mauvaises. Lorsqu'ils sont attaqués, les gens ont tendance à se rapprocher. D'après ce qu'on leur dit de croire pour un non-juif d'affronter un juif, c'est comme un blasphème ... cela rend plus difficile d'isoler le problème très sérieux! Cela se transforme en un cercle vicieux de destruction. Et a causé la souffrance inutile et la mort à des millions de personnes ...
Il semble que la seule solution efficace doit venir des gens "juifs" eux-mêmes .. mais ils n'écoutent toujours pas .. parce qu'on leur dit que chaque fois que quelqu'un mentionne même "Banque multinationale" c'est parce que La personne est une antisémite et veut assassiner tous les "Juifs" partout! Je me demande combien de millions de dollars ont été dépensés par l'ADL pour empêcher les gens de parler mal de ces «banquiers multinationaux (avides de pouvoir, d'argent, d'argent, de mensonge, de voleurs, de meurtriers, de fils de Bélial)» !!!


750
BTW: L'ADL ne pourra pas vous défendre contre IaHUeH ce jour prochain! ... Et si vous commenciez à lire la TORAH plus à la place de vos Traditions Talmudiques Tragiquement Tordues ... vous redéfiniriez rapidement "antisémite" pas de mentionner toute votre façon de penser et de communiquer avec vos voisins !!

751
Ce que des hommes de renommée mondiale ont dit à propos de ces Juifs: "Ils pensent qu'ils apportent le paradis, mais en réalité ils sont des messagers du diable." Le Premier ministre israélien, Shimon Peres, parle des rabbins juifs orthodoxes sur CNN, 14 novembre 1995


752
CICERO (Marcus Tullius Cicero). Statue romaine du premier siècle avant JC, écrivain. Doucement, doucement, je ne veux que les juges pour m'entendre, les juifs m'ont déjà mis dans un beau pétrin, comme ils ont beaucoup d'autres gentilshommes, je ne veux pas donner plus de grain à leurs moulins. (Oration en défense de Flaccus)


753
Cicero servait en tant que conseil de la défense au procès de Flaccus, un fonctionnaire romain qui interférait avec les envois d'or juifs à leur siège international (alors, comme maintenant) à Jérusalem. Cicéron lui-même n'était certainement pas une personne, et pour qu'une de cette stature doive "parler doucement" montre qu'il était en présence d'une sphère d'influence dangereusement puissante, et à une autre occasion, Cicéron écrivit: "Les Juifs appartiennent à une obscurité et force répulsive, on sait combien cette clique est nombreuse, comment ils se collent et quel pouvoir ils exercent à travers leurs unions: ils sont une nation de coquins et de trompeurs.


754
SENECA (Lucius Annaeus Seneca). Philosophe romain du premier siècle. «Les coutumes de cette nation la plus criminelle ont acquis une telle force qu'elles ont maintenant été reçues dans tous les pays: les vaincus ont donné des lois aux conquérants. (De Superstitione)


755
DIO CASSIUS. Historien romain du deuxième siècle. Décrivant le soulèvement juif sauvage contre l'empire romain qui a été reconnu comme le tournant vers le bas au cours de cette grande forme d'état: «Les Juifs détruisaient les Grecs et les Romains, ils mangeaient la chair de leurs victimes, se faisaient des ceintures En tout, 220 000 hommes périrent à Cyrène et 240 000 à Chypre, et pour cette raison aucun Juif ne peut mettre les pieds à Chypre aujourd'hui. (Histoire romaine)


756
DIODORUS SICULUS. Historien grec du premier siècle. Observé que les Juifs traitaient les autres comme des ennemis et des inférieurs. "Usure" est la pratique consistant à prêter de l'argent à des taux d'intérêt excessifs. Cela a pendant des siècles causé une grande misère et la pauvreté pour les Gentils. Cela a amené une forte condamnation des Juifs!


757
BERNARDINO DE FELTRO. Prêtre italien du 15ème siècle. Un homme doux qui exaltait la patience et la charité dans des circonstances normales, il se décrivait comme un «chien aboyant» lorsqu'il traitait avec des Juifs: «Les usuriers juifs saignent les pauvres à mort et engraissent leur substance, et moi qui vis de l'aumône, qui nourrissons puis-je être muet devant la misère outragée? Les chiens aboient pour protéger ceux qui les nourrissent, et moi qui suis nourri par les pauvres, les verrai-je dépouillés de ce qui leur appartient et se taire? (E. Flornoy, Le Bienheureux Bernardin le Feltre)


758
AQUINAS, THOMAS, Saint. Philosophe scolastique du 13ème siècle. Dans son "Sur la gouvernance des Juifs", il écrit: "Les Juifs ne devraient pas être autorisés à garder ce qu'ils ont obtenu des autres par l'usure, il était préférable qu'ils soient obligés de travailler pour pouvoir gagner leur vie au lieu de ne faisant rien mais devenant avare. "


759
HILAIARE BELLOC, dans le livre LES JUIFS, page 9: "Il y a déjà quelque chose comme un monopole juif en haute finance ... voici le même élément de monopole juif dans le commerce de l'argent, et dans le contrôle de divers autres métaux, notamment Ce qui inquiète le plus, c'est que cette tendance au monopole se répand comme une maladie. "


760
HH BEAMISH, dans son discours de New York, le 30 octobre 1937: «La guerre des Boers s'est produite il y a 37 ans, Boer veut dire fermier, beaucoup ont critiqué une grande puissance comme la Grande-Bretagne pour avoir essuyé les Boers. Les mines de diamants de l'Afrique du Sud appartenaient à des Juifs, Rothschild contrôlait l'or, Samuels contrôlait l'argent, Baum contrôlait les autres mines et Moïse contrôlait les métaux de base.


761
W. HUGHES, Premier ministre d'Australie, Saturday Evening Post, 19 juin 1919: "Les Montefiores ont pris l'Australie pour leur compte, et il n'y a pas un champ d'or ou un troupeau de Tasmanie en Nouvelle-Galles du Sud qui ne leur paie pas Ils sont les vrais propriétaires du continent antipodéen, à quoi bon être une nation riche, si la richesse est entre les mains des juifs allemands?


762
LE PAPE CLEMENT VIII: "Tout le monde souffre de l'usure des juifs, de leurs monopoles et de leur tromperie, ils ont mis beaucoup de malheureux dans la pauvreté, en particulier les fermiers, les ouvriers et les très pauvres. à rappeler par intermittence qu'ils jouissaient des droits dans n'importe quel pays depuis qu'ils ont quitté la Palestine et le désert d'Arabie, et par la suite leurs doctrines morales et éthiques ainsi que leurs actes méritent à juste titre d'être critiqués dans n'importe quel pays.


763
NESTA WEBSTER, Dans La Révolution mondiale, Le complot contre la civilisation, page 163: "Depuis les temps les plus reculés, c'est en tant qu'exploitant que le Juif a été connu parmi ses semblables de toutes les races et de toutes les croyances. .. Les Juifs ont toujours formé un élément rebelle dans chaque état. "


764
FRANZ LISZT, célèbre compositeur cité dans le Colonel EN Sanctuary, Are These Things So ?, page 278: "Le jour viendra où toutes les nations au milieu desquelles les Juifs habitent devront se poser la question de leur expulsion en masse, une question qui sera celui de la vie ou de la mort, de la bonne santé ou de la maladie chronique, de l'existence paisible ou de la fièvre sociale perpétuelle. "


765
JÉSUS CHRIST, parlant aux Juifs dans l'Évangile de saint Jean, VIII: 44: «Vous avez pour père le diable, et vous ferez la convoitise de votre père, qui était un meurtrier depuis le commencement, et qui n'a pas demeuré dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui: quand il dit un mensonge, il parle de son propre chef, car il est menteur et père de celui-ci - répondait alors les Juifs - (ce qui montre clairement que le Christ s'adressait les Juifs.)


766
Martin Luther, Table Talk de Martin Luther, traduit par William Hazlet, page 43: «Mais les Juifs sont si endurcis qu'ils n'écoutent rien, bien que vaincus par des témoignages, ils ne cèdent pas un pouce: c'est une race pernicieuse qui opprime tous les hommes. leur usure et leur rapine: s'ils donnent à un prince ou à un magistrat mille florins, ils en extorquent vingt mille aux sujets, nous devons toujours rester sur nos gardes.


767
TOUR. GORDON WINROD, dans son livre Les clés de la compréhension chrétienne, pages 114-115: «Le judaïsme ne connaît pas Jésus-Christ Le judaïsme déteste Jésus-Christ Quand saint Paul était dans le judaïsme avant de se convertir au christianisme, il détestait Jésus-Christ Chrétiens persécutés et christianisme. "


768
Paul a dit: "Vous avez entendu parler de ma carrière antérieure dans le judaïsme - comment j'ai persécuté l'Église de Dieu et fait des ravages, et comment, dans le dévouement au judaïsme, j'ai dépouillé beaucoup d'hommes de mon âge, beaucoup plus zélés qu'eux pour la tradition de mes ancêtres. (Galates 1:13, 14, traduction de Weymouth)


769
Dans le judaïsme, Paul a persécuté les chrétiens à cause de sa haine intense pour les chrétiens et de sa conformité à la tradition des pères. Cela montre que la tradition des enseignements du judaïsme est remplie de haine pour les chrétiens.


770
Peu de gens savent cela parce qu'ils ne lisent pas attentivement leurs Écritures et à cause des grandes douleurs que les Juifs ont prises pour tromper les chrétiens. Les Juifs ont pris soin d'occulter leur conspiration économico-politique pour une domination mondiale complète SOUS de hauts mots qui ont un son "RELIGIEUX" aux oreilles des chrétiens.


771
Les juifs emploient des mots «religieux» tels que «la foi juive», «la religion juive», «les valeurs spirituelles juives», «les doctrines religieuses juives» et des phrases semblables qui trompent et conduisent les ignorants à l'équanimité totale. Derrière ce masque de religiosité se trouve un plan complet pour le gouvernement mondial, la puissance mondiale, la conquête du monde, un royaume juif de ce monde et la destruction du christianisme.


772
TOUR. WILLIAM S. MITCHELL, de Philadelphie, cité dans le livre du comte Cherep-Spiridovich, The Secret World Government, page 194: «S'il y a un ingrat dans l'histoire, c'est le juif: dans ce pays qui l'a lié d'amitié, comploté, miné, prostitué et corrompu et (se cachant à cette heure derrière l'écran plus courageux des autres gens), ose concevoir et planifier la mort de chaque principe chrétien qui l'a protégé. "


773
ST. JUSTIN, martyr, déclarait en 116 après JC: "Les Juifs étaient derrière toutes les persécutions des chrétiens, ils erraient partout dans le pays, haïssant et sapant partout la foi chrétienne".


774
ST. JEAN, Évangile de saint Jean VII: "Après ces choses, Jésus marcha en Galilée: car il ne voulait pas marcher dans la communauté juive parce que les Juifs cherchaient à le tuer."


775
MHDE HEEKELINGEN, en Israël: Son Passe, Son Avenir: "L'ancien rabbin Drach, converti au catholicisme, dit que le Talmud contient" un grand nombre d'extravagances, d'indécences les plus révoltantes, et surtout les plus horribles blasphèmes contre tout ce que la religion chrétienne tient le plus sacré et le plus cher. "


776
"En ce qui concerne la traduction du Talmud par des non-juifs, nous avons toujours préféré celle de Luzsensky, dont l'exactitude a été établie par les tribunaux: en 1923, le procureur de la Hongrie fit saisir son talmud hongrois pour "atteinte à la moralité publique" et "pornographie". En rendant son verdict, la Cour a déclaré "INTER ALIA:"


777
"Les horreurs contenues dans la traduction d'Alfred Luzsensky se retrouvent sans exception dans le Talmud: sa traduction est exacte, car elle rend ces passages, qui se trouvent effectivement dans le texte original du Talmud, après leur véritable signification."


778
QUINTAS SPETIMUS FLORENS TERTULLIEN (160 - 230 apr. J.-C.) Père de l'Église latine "Les Juifs formaient le terreau de toutes les actions antichrétiennes."


779
TOUR. MARTIN LUTHER, sermon à Eisleben, quelques jours avant sa mort, février 1546: "D'ailleurs, vous avez aussi beaucoup de Juifs qui vivent dans le pays, qui font beaucoup de mal ... Vous devriez savoir que les juifs blasphèment et violent le nom de notre Sauveur jour pour jour ... Pour cette raison vous, Milords et hommes d'autorité, ne devez pas les tolérer mais les expulser: ils sont nos ennemis publics et blasphèment incessamment notre Seigneur Jésus-Christ, ils appellent notre Sainte Vierge Marie une prostituée et son Saint Fils un bâtard et pour nous ils donnent l'épithète de changelings et d'avortements, par conséquent traitez-les sévèrement car ils ne font qu'accabler de blasphémer notre Seigneur Jésus Christ, essayant de nous voler nos vies, notre santé, notre honneur et nos biens.


780
MARIA THERESA, reine de Hongrie et de Bohême (1771 - 1789): «Désormais, aucun juif, quel que soit son nom, ne pourra rester ici sans ma permission écrite: je ne connais pas d'autre insecte nuisible dans l'État que cette race, ce qui a appauvri le peuple par sa fraude, son usure et son crédit, et commet tous les actes que méprise un homme honorable, il faut ensuite les enlever et les exclure autant que possible.


781
L'Encyclopédie Universelle Juive déclare que "Le Talmud est la vraie" bible "des Juifs et qu'elle remplace l'Ancien Testament.Ce volume a été condamné à travers les âges pour avoir prêché la haine du Christ et de tous les Chrétiens. pour les détails choquants.


782
DIDEROT, DENIS. Chercheur français du 18ème siècle. Sa célèbre ENCYCLOPEDIE, la bible de l '«illumination» française pré-révolutionnaire, a souvent été dénoncée par les écrivains juifs comme «antisémite». Quelques autres écrits de Diderot sont également antipathiques: «Et toi, peuple fâché et brutal, hommes vils et vulgaires, esclaves dignes du joug [talmudisme] que tu portes ... Va, prends tes livres et éloigne-toi de moi. LA MOISADE) [Le Talmud] enseignait aux Juifs à voler les biens des chrétiens, à les considérer comme des bêtes sauvages, à les pousser au-dessus du précipice ... à les tuer impunément et à proférer chaque matin les plus horribles imprécations contre eux. (JUIFS)


783
NESTA WEBSTER, dans Les sociétés secrètes et les mouvements subversifs, page 370: «La conception juive des Juifs comme peuple élu qui doit gouverner le monde constitue en effet la base du judaïsme rabbinique ... La religion juive prend maintenant position sur le Talmud plutôt que sur la Bible. "


784
F. TROCASE, dans l'Autriche juive: «Aucun obstacle ne les décourage, ils persévèrent dans le monde, à travers les siècles, l'unité de leur race, le Talmud leur a donné une organisation puissante que le progrès moderne n'a pu changer. la haine de tout ce qui n'est pas juif les stimule dans la guerre qu'ils mènent contre la société chrétienne, trop divisée pour pouvoir se battre avec l'énergie nécessaire.


785
LE COMTE HELMUTH VON MOLTKE, général prussien: «Les Juifs forment un état, et, obéissant à leurs propres lois, ils éludent ceux de leur pays d'accueil.Les Juifs considèrent toujours un serment concernant un chrétien qui n'est pas contraignant. espions, ils ont été payés par les deux parties, ils ont trahi les deux parties. "


786
MOHAMMED, dans le Coran: "Quiconque est un ami d'un Juif, leur appartient, devient l'un d'entre eux, Dieu ne peut pas tolérer ce peuple méchant, les Juifs ont erré loin de la religion divine, vous ne devez pas vous abandonner à votre travail. La tromperie juive. "


787
BACON, FRANCIS. Écrivain britannique du 16ème siècle, politicien. Dans sa Nouvelle Atlantide, il a remarqué que les Juifs: "haïssent le nom du Christ et ont une rancœur secrète et innée contre le peuple parmi lequel ils vivent". Il désapprouvait également les usuriers non juifs en tant que «judaïsants» qui porteraient des «bonnets fauves» comme des juifs.


788
LUTHER, MARTIN. Réformateur religieux allemand du 16ème siècle: "Ils sont les vrais menteurs et les limiers, qui ont non seulement perverti et falsifié les Ecritures entières du début à la fin et sans cesser leurs interprétations, mais tous les soupirs anxieux, le désir et le désir de leurs coeurs sont dirigés au temps où un jour ils voudraient s'occuper de nous païens comme ils ont traité avec les païens en Perse au temps d'Esther ... Sur comment ils aiment le livre d'Esther, qui est si bien d'accord avec leur sanguinaire, vengeur et le désir meurtrier et l'espoir Le soleil n'a jamais brillé sur un peuple plus sanguinaire et vindicatif comme ils, qui s'imaginent être le peuple de Dieu, et qui désirent et pensent qu'ils doivent assassiner et écraser les païens. Et la première entreprise qu'ils attendent de leur Messie est de tuer et d'assassiner le monde entier avec l'épée. Comme ils ont d'abord manifesté contre nous chrétiens et voudraient faire maintenant, si seulement ils pouvaient; l'ont aussi souvent essayé et ont été frappés à plusieurs reprises sur leurs museaux ... Leur souffle pue l'or et l'argent des païens; car aucun peuple sous le soleil n'a toujours été, est toujours, et restera toujours plus avare que lui, comme on peut le voir dans son usure maudite. Ils trouvent aussi du réconfort avec ceci: "Quand le Messie viendra, Il prendra tout l'or et l'argent dans le monde et le distribuera parmi les Juifs.
Sachez donc, mes chers chrétiens, qu'à côté du diable, vous n'avez pas plus amer, plus empoisonné, plus véhément et ennemi qu'un vrai juif qui désire ardemment être juif. Il peut y en avoir parmi eux qui croient ce que la vache ou l'oie croit. Mais tous sont entourés de leur sang et de leur circoncision. Dans l'histoire, par conséquent, ils sont souvent accusés d'empoisonner des puits, de voler des enfants et de les mutiler; comme à Trent, Weszensee et autres. Bien sûr, ils nient cela. Qu'il en soit ainsi ou non, je sais très bien que la volonté ne leur manque pas s'ils ne peuvent que la transformer en actes, en secret ou ouvertement.
Une personne qui ne connaît pas le diable, pourrait se demander pourquoi ils sont tellement à l'affinité avec les chrétiens au-dessus de tous les autres; pour lequel ils n'ont aucune raison, puisque nous leur faisons du bien seulement. Ils vivent parmi nous dans nos maisons, sous notre protection, utilisent la terre et les autoroutes, le marché et les rues. Les princes et le gouvernement s'assoient, ronflent et ouvrent leurs gueules, que les Juifs prennent de leur bourse et de leur poitrine, volent et volent tout ce qu'ils veulent. C'est-à-dire qu'ils se laissent abuser et suicider leurs sujets et les réduire à la mendicité avec leur propre argent, à travers l'usure des Juifs. Pour les Juifs, en tant qu'étrangers, ne devrait certainement rien avoir de nous; et ce qu'ils ont certainement doit être le nôtre. Ils ne travaillent pas, ne gagnent rien de nous, nous ne donnons ni ne le leur donnons non plus. Pourtant, ils ont notre argent et nos biens et sont des seigneurs dans notre pays où ils sont censés être en exil!
Si un voleur vole dix gulden il doit pendre; s'il vole des gens sur l'autoroute, sa tête est partie. Mais un juif, quand il vole dix tonnes d'or par son usure, est plus cher que Dieu lui-même!
Est-ce que leur TALMUD et leurs rabbins n'écrivent pas que ce n'est pas un péché de tuer si un Juif tue un païen, mais c'est un péché s'il tue un frère en Israël? Ce n'est pas un péché s'il ne prête pas serment à un païen. Par conséquent, voler et voler (comme ils le font avec leur prêteur) d'un païen, est un service divin ... Et ils sont les maîtres du monde et nous sommes leurs serviteurs - oui, leur bétail!
Je maintiens que dans trois fables d'Esope il y a plus de sagesse à trouver que dans tous les livres des Talmudistes et des rabbins et plus que jamais pourrait venir dans le cœur des Juifs ...
Si quelqu'un pense que je dis trop - je dis beaucoup trop peu! Car je vois dans [leurs] écrits comment ils nous maudissent Goyim et souhaitent comme tout le mal dans leurs écoles et leurs prières. Ils nous volent notre argent à travers l'usure, et partout où ils le peuvent, ils nous jouent toutes sortes d'astuces ... Aucun païen n'a fait de telles choses et personne ne le ferait, sauf le diable lui-même et ceux qu'il possède - comme il possède les Juifs.
Burgensis, qui était un rabbin très instruit parmi eux et par la grâce de Dieu est devenu chrétien (ce qui arrive rarement), est très ému que dans leurs écoles ils nous maudissent si horriblement des chrétiens (comme Lyra écrit aussi) et de là tire la conclusion qu'ils ne doivent pas être le peuple de Dieu.
Voyons maintenant quel beau mensonge épais et gras ils se plaignent d'être captifs parmi nous! Jérusalem a été détruite il y a plus de 1400 ans. Pendant ce temps, nous chrétiens avons été torturés et persécutés par les Juifs du monde entier. En plus de cela, nous ne savons pas encore ce que le diable a apporté dans notre pays. Nous ne les avons pas ramenés de Jérusalem! ... Oui, nous les tenons captifs, comme je voudrais garder mon rhumatisme, et toutes les autres maladies et malheurs, qui doivent attendre comme un pauvre serviteur, avec de l'argent et des biens et tout J'ai! Je souhaite qu'ils étaient à Jérusalem avec les autres Juifs et qui ils voudraient avoir avec eux.
Maintenant, qu'allons-nous faire de ces Juifs juifs rejetés et condamnés? Appliquons la sagesse ordinaire des autres nations comme la France, l'Espagne, la Bohême et autres, qui leur ont fait rendre compte de ce qu'ils avaient volé à travers l'usure, et la divise également; mais les expulsa de leur pays. Car, comme on l'a déjà entendu, la colère de Dieu est si grande au-dessus d'eux que, par une douce miséricorde, ils deviennent seulement plus méchants, à force de traitement, cependant, seulement un peu mieux. Par conséquent, loin avec eux!
Combien plus insupportable est que nous devrions permettre à toute la chrétienté et à nous tous d'être achetés avec notre propre argent, d'être calomniés et maudits par les Juifs, qui, en plus de tout cela, deviennent riches et nos seigneurs, qui se moquent de nous mépris et sont chatouillés par leur audace!
Quelle joyeuse affaire pour le diable et ses anges, et les faire rire à travers leurs museaux comme une truie qui sourit à ses petits cochons, mais qui mérite une vraie colère devant Dieu.
Peut-être que les chrétiens doux et doux croiront que je suis trop rigoureux et drastique contre les pauvres et affligés Juifs, croyant que je les ridiculise et les traite avec beaucoup de sarcasme. Par ma parole, je suis trop faible pour pouvoir ridiculiser une telle couvée satanique. Je voudrais bien le faire, mais ils sont bien plus grands adeptes de la moquerie que moi et possèdent un dieu maître de cet art. C'est le Malin lui-même.
Même sans autre preuve que l'Ancien Testament, je maintiendrais, et personne sur la terre pourrait changer mon opinion, que les Juifs comme ils sont aujourd'hui sont véritablement un mélange de tous les fripons dépravés et malveillants du monde entier, qui ont puis dispersés dans tous les pays, de la même manière que les Tartares, les Gitans et autres ". (Des Juifs et de leurs mensonges)


789
WASHINGTON, GEORGE, dans Maxims of George Washington par AA Appleton & Co .: «Ils (les Juifs) travaillent plus efficacement contre nous que les armées ennemies, ils sont cent fois plus dangereux pour nos libertés et la grande cause que nous sommes engagés dans ... Il est à déplorer que chaque Etat, il y a longtemps, ne les ait pas traqués comme des ennemis de la société et des plus grands ennemis du bonheur de l'Amérique. "


790
STYVESANT, PETER. Gouverneur néerlandais du 17ème siècle en Amérique: "Les Juifs qui sont arrivés aimeraient presque tous rester ici, mais apprendre qu'ils (avec leur usure coutumière et leur commerce trompeur avec les chrétiens) étaient très répugnants aux magistrats inférieurs, ainsi qu'aux gens Ayant le plus d'affection pour vous, la Diaconie craignant aussi qu'en raison de leur indigence actuelle, ils pourraient devenir une charge dans l'hiver à venir, nous avons, au profit de ce faible endroit nouvellement développé et la terre en général, jugé utile de les exiger d'une manière amicale de partir, priant aussi plus sérieusement à ce propos, pour nous aussi pour la communauté générale de vos cultes, que la race trompeuse - tels ennemis haineux et blasphémateurs du nom de Christ - ne soit plus autorisée à infecter et à troubler cette nouvelle colonie. (Lettre à la Chambre d'Amsterdam de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, de New Amsterdam, 22 septembre 1654.)


791
Les Juifs qu'il tenta de chasser ne firent que s'appliquer à leurs compatriotes juifs en Hollande, et l'ordre revint de la part de la Compagnie contre l'expulsion. (Pour une situation similaire pendant la guerre civile, voir ULYSSES GRANT). Parmi les raisons données par «leurs cultes» pour gouverner leur gouverneur, on se démarque de façon assez flagrante, compte tenu de la prétention juive habituelle selon laquelle leur peuple était «pauvre et persécuté»: «... et aussi à cause de la grande quantité du capital qu'ils ont investi dans des actions de cette compagnie. " (Harry Golden et Martin Rywell, LES JUIFS DANS L'HISTOIRE AMÉRICAINE)


792
LA COLONIE DE GEORGIA EN AMÉRIQUE. Le 5 janvier 1734, les administrateurs ont ordonné que trois juifs qui avaient envoyé des corréligionistes dans la colonie sans autorisation "utilisent leurs efforts pour que ces Juifs puissent être retirés de la colonie de Géorgie, comme la meilleure et la seule satisfaction qu'ils puissent donner à les administrateurs pour une telle indignité offerte aux Messieurs agissant sous la charte de Sa Majesté. " (C. Jones, HISTOIRE DE SAVANNAH)


793
JEFFERSON, THOMAS. Homme d'Etat américain du 18ème siècle: "Dispersés comme les Juifs, ils forment encore une nation, étrangère à la terre où ils vivent." (D. Boorstin, THE AMERICANS)


794
"Ceux qui travaillent sur la terre sont le peuple élu de Dieu, s'il a jamais eu un peuple élu." (NOTES SUR LA VIRGINIE)


795
BEAMISH, HENRY H. Editeur britannique du 20ème siècle: "Il n'y a pas besoin d'être délicat sur cette question juive, vous devez les affronter dans ce pays, le Juif devrait être satisfait ici, j'étais ici il y a quarante-sept ans, vos portes étaient ouvert et vous étiez libre, maintenant il vous a absolument à la gorge, c'est leur récompense. »(Discours de New York, 30 octobre 1937)


796
HARRINGTON, Seigneur. Homme d'État britannique du 19ème siècle. Opposition à l'admission des immigrants juifs en Angleterre parce que: «Ils sont les grands prêteurs d'argent et les prêteurs du monde ... La conséquence est que les nations du monde gémissent sous de lourds systèmes de taxation et de dette nationale. ennemis de la liberté. (Discours à la Chambre des lords, 12 juillet 1858)


797
WALTER CRICK, fabricant britannique, dans le NORTHAMPTON DAILY ECHO, 19 mars 1925): «Les juifs peuvent détruire par la finance, les juifs sont internationaux, le contrôle des crédits dans ce pays n'est pas entre les mains des Anglais, mais des Juifs. C'est devenu le plus grand danger auquel l'Empire britannique ait jamais été confronté. "


798
LES HOMMES DU MONDE CÉLÈBRES du passé ont accusé les Juifs de fonder le communisme. Cette accusation est fondée. La philosophie communiste a été rédigée par Karl Marx, descendant d'une longue lignée de rabbins. Son idéologie de la pensée anti-chrétienne et socialiste est décrite dans le "TALMUD" juif qui est la "bible" des Juifs. Parmi les quatre groupes politiques qui ont renversé le tsar Christan de Russie, deux étaient 100% juifs. Ils étaient les menchéviks et le Bund juif. Les deux autres étaient le Parti socialiste révolutionnaire et les bolcheviks. Les deux étaient dirigés par des Juifs mais avaient des membres Gentils. Aujourd'hui, nous savons maintenant que Lénine était juif et que tous les dirigeants de son premier gouvernement étaient juifs. Ils étaient Trotsky, Zinoviev, Kamenev et Sverdlow.


799
CHURCHILL, WINSTON. Politicien britannique du 20ème siècle. En 1920, il a écrit un long article de presse sur la récente saisie de la Russie par les bolcheviks. Après avoir loué ce qu'il appelait les «Juifs nationaux» de la Russie, il déclara: «En opposition violente à toute cette sphère d'efforts juifs, s'élèvent les projets des juifs internationaux: les adhérents de cette sinistre confédération sont pour la plupart des hommes élevés parmi les populations malheureuses. des pays où les Juifs sont persécutés à cause de leur race, la plupart, sinon tous, ont abandonné la foi de leurs ancêtres, et ont séparé de leurs esprits toutes les espérances spirituelles de l'autre monde.Ce mouvement parmi les Juifs n'est pas nouveau. Du temps de Spartacus-Weishaupt à ceux de Karl Marx, et jusqu'à Trotsky (Russie), Bela Kun (Hongrie), Rosa Luxemburg (Allemagne), et Emma Goldman (États-Unis), cette conspiration révolutionnaire mondiale pour le renversement de la civilisation et pour la reconstitution de la société sur la base des arrestations le développement, la malveillance envieuse et l'égalité impossible n'ont cessé de croître. Elle a joué, comme l'a bien montré Mme Webster, un rôle moderne reconnaissable dans la tragédie de la Révolution française. Il a été le ressort de tout mouvement subversif au cours du XIXe siècle;
Il n'est pas besoin d'exagérer le rôle joué dans la création du bolchevisme et dans la réalisation effective de la révolution russe par ces juifs internationaux et pour la plupart athées. C'est certainement le très grand; il l'emporte probablement sur tous les autres. À l'exception notable de Lénine, la majorité des personnalités sont juives. De plus, l'inspiration principale et le pouvoir moteur viennent des dirigeants juifs ... Dans les institutions soviétiques, la prédominance des Juifs est encore plus étonnante. Et le rôle principal, sinon le principal dans le système de terrorisme appliqué par les Commissions extraordinaires pour combattre la contre-révolution a été pris par les Juifs, et dans quelques cas notables par les Juives. La même importance maléfique a été obtenue par les Juifs dans la brève période de terreur durant laquelle Bela Kun a régné en Hongrie. Le même phénomène a été présenté en Allemagne (surtout en Bavière), dans la mesure où cette folie a pu se livrer à la prostration temporaire du peuple allemand. Quoique dans tous ces pays il y ait beaucoup de non juifs aussi mauvais que le pire des révolutionnaires juifs, le rôle joué par ces derniers proportionnellement à leur nombre dans la population est étonnant. ("Le sionisme contre le bolchevisme: une lutte pour l'âme du peuple juif." ILLUSTRATION DIMANCHE HERALD, Londres, 8 février 1920.) Le même phénomène a été présenté en Allemagne (surtout en Bavière), dans la mesure où cette folie a pu se livrer à la prostration temporaire du peuple allemand. Quoique dans tous ces pays il y ait beaucoup de non juifs aussi mauvais que le pire des révolutionnaires juifs, le rôle joué par ces derniers proportionnellement à leur nombre dans la population est étonnant. ("Le sionisme contre le bolchevisme: une lutte pour l'âme du peuple juif." ILLUSTRATION DIMANCHE HERALD, Londres, 8 février 1920.) Le même phénomène a été présenté en Allemagne (surtout en Bavière), dans la mesure où cette folie a pu se livrer à la prostration temporaire du peuple allemand. Quoique dans tous ces pays il y ait beaucoup de non juifs aussi mauvais que le pire des révolutionnaires juifs, le rôle joué par ces derniers proportionnellement à leur nombre dans la population est étonnant. ("Le sionisme contre le bolchevisme: une lutte pour l'âme du peuple juif." ILLUSTRATION DIMANCHE HERALD, Londres, 8 février 1920.) Quoique dans tous ces pays il y ait beaucoup de non juifs aussi mauvais que le pire des révolutionnaires juifs, le rôle joué par ces derniers proportionnellement à leur nombre dans la population est étonnant. ("Le sionisme contre le bolchevisme: une lutte pour l'âme du peuple juif." ILLUSTRATION DIMANCHE HERALD, Londres, 8 février 1920.) Quoique dans tous ces pays il y ait beaucoup de non juifs aussi mauvais que le pire des révolutionnaires juifs, le rôle joué par ces derniers proportionnellement à leur nombre dans la population est étonnant. ("Le sionisme contre le bolchevisme: une lutte pour l'âme du peuple juif." ILLUSTRATION DIMANCHE HERALD, Londres, 8 février 1920.)


800
BAKUNYIN, MIKHYL. Révolutionnaire russe du XIXe siècle: «Marx est juif et entouré d'une foule de petits juifs plus ou moins intelligents, intrigants, agiles et spéculateurs, tout comme les Juifs partout, agents commerciaux et bancaires, écrivains, politiciens, correspondants des journaux de Bref, les courtiers littéraires, tout comme les courtiers financiers, avec un pied dans la banque et l'autre dans le mouvement socialiste, et leurs ânes assis sur la presse allemande, ils ont saisi tous les journaux, et vous pouvez Imaginez ce qu'une littérature nauséabonde en est le résultat.
Maintenant tout ce monde juif, qui constitue une secte exploiteuse, un peuple de sangsues, un parasite vorace, Marx éprouve une inclination instinctive et un grand respect pour les Rothschild. Cela peut sembler étrange. Que pourrait-il y avoir de commun entre le communisme et la haute finance? Ho ho! Le communisme de Marx cherche une forte centralisation de l'État, et là où il existe, il doit inévitablement exister une banque centrale étatique, et là où elle existe, la nation juive parasitaire, qui spécule sur le travail du peuple, trouvera toujours les moyens de son existence...
En réalité, ce serait pour le prolétariat un régime de caserne, sous lequel les ouvriers et le travail étroitement et intimement liés les uns aux autres, non seulement des frontières mais aussi des différences politiques - ce monde juif est aujourd'hui largement à la disposition des Marx ou Rothschil. Je suis sûr que, d'une part, les Rothschild apprécient les mérites de Marx et que, d'autre part, les femmes, converties en masse uniforme, se lèveraient, s'endormiraient, travailleraient et vivraient au rythme du tambour; le privilège de gouverner serait entre les mains de l'homme de l'art et du savant, avec une large marge de manœuvre pour des transactions frauduleuses profitables menées par les Juifs,

801
Cette étonnante prédiction est particulièrement impressionnante pour ceux qui ont observé la scène soviétique et notent ses étranges relations avec les financiers capitalistes - majoritairement juifs - depuis la révolution. La ligne va d'Olof Aschberg, soi-disant "banquier bolchevik" qui a transporté à Trotsky les énormes sommes élevées pour la révolution par les financiers en Europe et en Amérique, à Armand Hammer dans les années 1970, qui s'est spécialisé dans des concessions commerciales de plusieurs millions de dollars. maintenant prétendument «antisémites» commissaires.


802
WILHELM II. Kaiser allemand: "Un Juif ne peut pas être un vrai patriote, il est quelque chose de différent, comme un insecte nuisible, il doit être tenu à l'écart d'un endroit où il peut commettre des méfaits, même s'il y a des pogroms. Le bolchevisme en Russie et en Allemagne aussi, j'étais trop indulgent avec eux pendant mon règne, et je regrette amèrement les faveurs que j'ai montrées aux banquiers juifs les plus éminents. (CHICAGO TRIBUNE, 2 juillet 1922)


803
CARDINAL MINDSZENTY, de Hongrie cité dans B'nai B'rith Messenger, 28 janvier 1949: «Les chevaliers de Hongrie sont les Juifs ... ils démoralisent notre pays et ils sont les leaders du gang révolutionnaire qui torture la Hongrie.


804
HILAIRE BELLOC, historien de renom dans la WEEKLY de GK, 4 février 1937: «La propagande du communisme à travers le monde, dans l'organisation et la direction, est entre les mains d'agents juifs, comme pour quiconque ne sait pas que le mouvement bolchevique en Russie est juif. Je peux seulement dire qu'il doit être un homme qui est pris par la suppression de notre déplorable presse. "


805
ADRIEN ARCAND, discours de New York, 30 octobre 1937: «En ce qui concerne le Mexique, les promoteurs du communisme étaient les Juifs Calles, Hubermann et Aaron Saenz, en Espagne, Aza $ a et Rosenberg, en Hongrie, Bela Kun, Szamuelly, Agoston et une douzaine d'autres juifs, en Bavière, nous avons vu Kurt Eisner et une foule d'autres juifs, en Belgique, le socialisme marxiste a porté au pouvoir Vadervelde alias Epstein et Paul Hymans, deux Juifs, en France, le socialisme marxiste Blum (qui a si bien montré ses instincts juifs dans son immonde livre Du Mariarge), Mandel, Zyromsky, Danain et toute une tribu d'entre eux, en Italie, nous avions vu les Juifs Nathan et Claudio Treves ... Partout, le marxisme amène les Juifs au sommet. Et ce n'est pas un hasard. "


806
A. HOMER, écrit dans le Judaïsme et le Bolchevisme, page 7: «L'histoire montre que le Juif a toujours été, par nature, un révolutionnaire et que, depuis la dispersion de sa race au IIe siècle, il a initié ou aidé des mouvements révolutionnaires dans la religion, la politique et la finance, qui ont affaibli le pouvoir des États dans lesquels il vivait, d'autre part, quelques membres éclairés de cette race ont toujours été à portée de main pour récolter des avantages financiers et politiques coïncidant avec de tels bouleversements.


807
LE CAPITAINE MONTGOMERY SCHYLER, Forces expéditionnaires américaines, Sibérie, dans un rapport du renseignement militaire daté du 1er mars 1919, au lieutenant-colonel Barrows à Vladivostok: «Il est probablement imprudent de le dire haut et fort aux États-Unis, mais le mouvement bolchevique est et a Depuis ses débuts guidés et contrôlés par des juifs russes du type le plus gras, qui ont été aux États-Unis et ont absorbé chacune des pires phases de notre civilisation sans avoir la moindre compréhension de ce que nous entendons vraiment par liberté.


808
MADAME. CLARE SHERIDAN, Voyageur, conférencier à NEW YORK WORLD, 15 décembre 1923: "Les communistes sont des Juifs, et la Russie est entièrement administrée par eux, ils sont dans tous les bureaux du gouvernement, bureau et journal, ils chassent les Russes et responsable du sentiment antisémite qui augmente. "


809
MAJOR ROBERT H. WILLIAMS, dans Fecp and the Minority Machine, page 10: "B'nai B'rith, la fraternité juive secrète, a été organisée en 1843, éveillant les aspirations juives du monde, ou le sionisme, et son nom, signifiant" Fils de l'Alliance », suggère que les 12 hommes qui ont organisé la fraternité visaient à réaliser l'accomplissement de« l'Alliance », ou la prétendue promesse messianique de domination sur tous les peuples. une fédération mondiale ou un gouvernement mondial - ce qui est le but déclaré des communistes et des sionistes. "


810
VLADIMIR, LENIN, Fondateur du Parti Communiste Bolchevik (Extrait d'un article paru dans La Pravda du Nord, octobre-décembre 1913, dans Lénine sur la Question juive, page 10): "Les grands traits universellement progressistes de la culture juive se sont clairement manifestés: l'internationalisme, sa réactivité aux mouvements avancés de notre temps (le pourcentage de Juifs dans les mouvements démocratiques et prolétariens est partout plus élevé que le pourcentage de Juifs dans la population générale.) ... Ces marxistes juifs qui se joignent aux organisations marxistes internationales avec les travailleurs russes, lituaniens, ukrainiens et autres, ajoutant leur force (à la fois en russe et en juif) à la création d'une culture internationale du mouvement ouvrier,Continuent les meilleures traditions de la communauté juive. "


811
JOSEPH STALIN dans une réponse donnée le 12 janvier 1931 à une enquête faite par l'Agence télégraphique juive d'Amérique (Stars and Sand, page 316): «L'antisémitisme est dangereux pour les travailleurs, car c'est une fausse piste qui les détourne De ce fait, les communistes, en tant qu'internationalistes conséquents, ne peuvent être qu'inconciliables et ennemis acharnés de l'antisémitisme: en URSS, l'antisémitisme est strictement poursuivi comme un phénomène hostile au système soviétique. Selon les lois de l'URSS, les antisémites actifs sont punis de mort. "


812
M. OUDENDYK, ministre des Pays-Bas à Petrograd, le 6 septembre 1918, au gouvernement britannique, publié dans l'édition non expurgée d'un recueil de rapports sur le bolchevisme en Russie, avril 1919: "... Je considère que la suppression immédiate Le bolchevisme est le plus grand problème du monde, n'excluant même pas la guerre qui sévit, et si, comme nous l'avons déjà dit, le bolchévisme est immédiatement mis à la porte, il se répandra sous une forme ou une autre sur l'Europe et l'ensemble. Le monde, comme il est organisé et travaillé par des Juifs qui n'ont pas de nationalité, et dont le seul but est de détruire pour leurs propres fins l'ordre de choses existant. "


813
HENRY FORD in (The Dearborn Independent, 12-19 février 1921: "Les juifs ont toujours contrôlé l'affaire ... L'influence cinématographique des Etats-Unis et du Canada ... est exclusivement sous le contrôle, moral et financier, des Juifs. manipulateurs de l'esprit public. "


814
UN CHAMP, dans le plus grand problème d'aujourd'hui: «Une fois que la judéité du bolchévisme est comprise, ses caractéristiques autrement embarrassantes deviennent compréhensibles: la haine du christianisme, par exemple, n'est pas une caractéristique russe, elle est juive.


815
PÈRE DENIS FAHEY; dans son livre The Rulers of Russia, page 25: «Les vraies forces derrière le bolchevisme sont la Russie sont les forces juives, et le bolchevisme est vraiment un instrument entre les mains des Juifs pour l'établissement de leur futur royaume messianique."


816
UN CHAMP, La vérité sur l'effondrement, page 208: "Le monde actuel, cependant, offre un spectacle d'une grande concentration de pouvoir juif." A New York, il y a une concentration de puissance financière juive qui domine le monde entier dans ses affaires matérielles. A côté de cela se trouve la grande concentration physique des Juifs jamais enregistrée.A l'autre bout du globe, il y a eu en Russie la plus grande concentration de l'activité révolutionnaire juive de toute l'histoire ...
Ce qui est extrêmement important dans le monde aujourd'hui, c'est que ce pouvoir de la bourse (le «pouvoir de la bourse» de Théodor Herzl) et l'activité révolutionnaire vont dans le sens de la destruction de tout l'ordre existant des choses, et pas seulement travaillent-ils dans une direction commune, mais il y a une masse de preuves qu'ils travaillent à l'unisson. "


817
Discours de HH BEAMISH, NY, 1937: "Le communisme est le judaïsme, la révolution juive en Russie était en 1918".


818
HILARY COTTER, auteur du cardinal Minszenty, La vérité sur son vrai "crime", page 6: "Le communisme et le judaïsme sont une seule et même chose".


819
ADRIEN ARCAND, leader politique canadien dans le discours de New York, le 30 octobre 1937: «Il n'y a rien d'autre dans le communisme - une conspiration juive pour saisir le monde entier dans ses griffes, et aucun homme intelligent dans le monde ne peut trouver autre chose que le Juifs, qui appellent à juste titre pour eux-mêmes un «paradis sur terre».
Les Juifs sont désireux d'apporter le communisme, parce qu'ils savent ce que c'est et ce que cela signifie. C'est parce que le communisme n'a pas été combattu pour ce qu'il est vraiment - un schéma juif inventé par les juifs - qu'il a progressé contre toute opposition. Nous avons combattu l'écran de fumée présenté par les dialecticiens et les publicistes juifs, refusant de combattre l'inventeur, le profiteur et le ficeleur. Parce que les chrétiens et les gentils en sont venus à craindre les juifs, à craindre la vérité, et ils sont paralysés par les slogans paradoxaux criés par les juifs. "


820
TOUR. KENNETH GOFF, DANS NOTRE ANCIEN FOE, page 99 "Le Frankenstein du communisme est le produit de l'esprit juif, et a été lâché sur le monde par le fils d'un rabbin, Karl Marx, dans l'espoir de détruire la civilisation chrétienne Le témoignage rendu devant le Sénat des États-Unis, extrait des nombreuses pages du rapport Overman, révèle sans l'ombre d'un doute que les banquiers juifs ont financé la révolution russe.


821
PAPES, ROMAN CATHOLIQUE.
SYLVESTRE I. Condamné l'activité anti-chrétienne juive.


822
GREGORY I ('Le Grand'). Protestaient la circoncision en gros des esclaves chrétiens par des commerçants juifs, qui monopolisaient la traite négrière en Europe et au Moyen-Orient et étaient largement soupçonnés de fournir des filles blanches à des acheteurs orientaux et africains.


823
GREGORY VIII. Empêcher les Juifs d'avoir le pouvoir sur les chrétiens, dans une lettre à Alphonse VI de Castille.


824
GREGORY IX. Condamné le TALMUD comme contenant "toute sorte de vileness et de blasphème contre la doctrine chrétienne."


825
BENEDICT XIII. Sa bulle sur la question juive (1450) a déclaré: "Les hérésies, les vanités et les erreurs des TALMUD les empêchent de connaître la vérité".


826
JULIUS III. Contra Hebreos retinentes libros (1554) ordonna aux Talmud de brûler «partout» et établit une censure stricte sur les écrits génocidaires juifs - un ordre qui n'a jamais été annulé et qui est vraisemblablement encore contraignant pour les catholiques.


827
Paul IV. Cum nimis absurdim (1555), promulgué immédiatement après son couronnement, était une puissante condamnation de l'usure juive. Il incarne un code juridique modèle pour limiter le pouvoir juif qui a été recommandé à toutes les communautés.


828
PIUS IV. Écrits génocidaires juifs condamnés.


829
PIUS V. Hebraeorum gens (1569) a expulsé tous les Juifs des États pontificaux.


830
GREGORY XIII. Déclaré que les juifs: "continuent de comploter des crimes horribles" contre les chrétiens "avec une audace croissante chaque jour".


831
CLEMENT VIII. Écrits génocidaires juifs condamnés.


832
ALEXANDER VIII. Écrits génocidaires juifs condamnés.


833
BENEDICT XIV. Quo Primum 1751) a dénoncé le contrôle juif du commerce et la "déstabilisation systématique" du chrétien par l'usure.


834
PIUS VII. Connu généralement comme un «antisémite» par les écrivains juifs.


835
BENEDICT XV. Prévenu, en 1920, contre "l'avènement d'une République universelle qui est désirée par tous les pires éléments du désordre". Cela est ressenti par certains Juifs en raison de leur parrainage actif et de la direction de projets tels que la Société des Nations et les Nations Unies. - Et en effet, tous les papes qui ont publié des éditions de l'Index Expurgatorius, dans lequel les écrits juifs génocidaires et anti-chrétiens sont condamnés, selon les instructions du Concile de Trente.


836
GRANT, USYSSES S. Général américain du 19ème siècle, homme politique. Alors qu'il commandait le 13e corps d'armée, dont le quartier général se trouvait à Oxford, Mississippi, il devint si furieux contre les fidèles du camp juif qui tentaient de pénétrer le territoire conquis qu'il tenta finalement d'expulser les Juifs: «Je crois depuis longtemps que malgré tout la vigilance qui peut être infusée dans les commandants de poste, les règlements spéciaux du Département du Trésor ont été violés, et surtout par des Juifs et d'autres commerçants sans scrupules, si bien que j'en ai été témoin que j'ai ordonné aux commandants de Colomb de refuser tout permet aux Juifs de venir au Sud, et je les ai souvent expulsés du département, mais ils viennent avec leurs sacs de tapis malgré tout ce qui peut être fait pour l'empêcher. Les Juifs semblent être une classe privilégiée qui peut voyager n'importe où. Ils atterriront dans n'importe quelle forêt sur la rivière et se frayer un chemin à travers le pays. Si elles ne sont pas autorisées à acheter du coton elles-mêmes, elles agiront comme agents pour quelqu'un d'autre, qui sera au poste militaire avec un permis du Trésor pour recevoir le coton et le payer en bons du Trésor que le Juif achètera à un taux convenu, payant l'or . (Lettres à CP Wolcott, secrétaire de guerre adjoint, Washington, 17 décembre 1862) Ils atterriront dans n'importe quelle forêt sur la rivière et se frayer un chemin à travers le pays. Si elles ne sont pas autorisées à acheter du coton elles-mêmes, elles agiront comme agents pour quelqu'un d'autre, qui sera au poste militaire avec un permis du Trésor pour recevoir le coton et le payer en bons du Trésor que le Juif achètera à un taux convenu, payant l'or . (Lettres à CP Wolcott, secrétaire de guerre adjoint, Washington, 17 décembre 1862) Ils atterriront dans n'importe quelle forêt sur la rivière et se frayer un chemin à travers le pays. Si elles ne sont pas autorisées à acheter du coton elles-mêmes, elles agiront comme agents pour quelqu'un d'autre, qui sera au poste militaire avec un permis du Trésor pour recevoir le coton et le payer en bons du Trésor que le Juif achètera à un taux convenu, payant l'or . (Lettres à CP Wolcott, secrétaire de guerre adjoint, Washington, 17 décembre 1862)
1). Les Juifs, en tant que classe, violant toutes les réglementations commerciales établies par le Département du Trésor, ainsi que les ordres du Département, sont par la présente expulsés du Département.
2). Dans les vingt-quatre heures suivant la réception de cet ordre par les commandants de poste, ils verront que toute cette catégorie de personnes est munie de laissez-passer et que toute personne revenant après cette notification sera arrêtée et maintenue en détention jusqu'à ce que il leur est donné l'occasion de les envoyer prisonniers, à moins qu'ils ne soient munis de permis délivrés par ces quartiers généraux.
3). Aucun permis ne sera donné à ces personnes pour visiter le siège dans le but de faire une demande personnelle pour les permis commerciaux. Par ordre du Major Général Grant Jno. A. Rawlings, adjudant-général adjoint (General Order Number 11, 17 décembre 1862)
L'ordre d'expulsion a été immédiatement annulé par le général en chef, HW Halleck, à Washington. Apparemment, les Juifs expulsés avaient immédiatement contacté leurs parents et avaient fait pression.


837
SHERMAN, WILLIAM T. Soldat américain du 19ème siècle. Dans une lettre de Memphis, le 30 juillet 1862, il écrivait: «J'ai trouvé tellement de Juifs et de spéculateurs qui pratiquaient le coton, et les sécessionnistes étaient si ouverts à refuser tout sauf l'or, que je me suis senti obligé d'arrêter L'or ne peut avoir qu'un seul usage - l'achat d'armes et de munitions ... Bien sûr, j'ai respecté tous les permis par vous-même ou par le secrétaire du Trésor, mais dans ces nouveaux cas (essaims de juifs), j'ai arrêté il." (Les lettres de Sherman)


838
ROSS, LF militaire américain du 19ème siècle. Comme l'ont fait les généraux ULYSSES S. GRANT et WILLIAM T. SHERMAN, Ross a confronté des marchands de coton juifs qui se livraient à des pillages dans les zones confédérées capturées pendant la guerre civile. Dans une lettre au général John A. McClernand, il écrivait: «Les spéculateurs du coton sont très friands de l'aide pour se débarrasser de leur coton de Middleburg, Hickory Valley, etc., et offrent de payer généreusement pour le service. Ramenez-le avec sécurité, et payez-le au gouvernement: comme quelques-uns des propriétaires juifs ont volé le coton aux planteurs, je n'ai pas de scrupules consciencieux à les faire payer généreusement pour l'emporter.


839
OLMSTED, GREDERICK DROIT. Architecte américain du 19ème siècle, historien. "Au cours des dix dernières années, un essaim de Juifs s'est installé dans toutes les villes du Sud, dont beaucoup d'hommes sans aucun caractère, ouvrant des boutiques de vêtements et de bibelots, ruinant ou chassant de nombreux anciens détaillants commerce illégal avec les simples nègres, que l'on trouve très profitable (The Cotton Kingdom, pour d'autres vues sur l'implication juive dans l'exploitation du Sud, voir ULYSSES S. GRANT et MARK TWAIN.)


840
TWAIN, MARK (SL Clemens). Écrivain américain du 19ème siècle. "Dans les états américains du coton, après la guerre ... le Juif descendit en force, s'installa dans la plantation, approvisionna à crédit tous les besoins des Nègres et, à la fin de la saison, fut le propriétaire de la part du Nègre de la récolte actuelle et une partie de la suivante.Avant longtemps, les Blancs ont détesté le Juif.
Le Juif est légiféré hors de Russie. La raison n'est pas cachée. Le mouvement a été institué parce que le paysan chrétien n'avait aucune chance contre ses capacités commerciales. Le juif était toujours prêt à prêter sur une récolte. Lorsque le jour du règlement arriva, il possédait la récolte; l'année suivante, il possédait la ferme - comme Joseph.
Dans l'Angleterre de l'époque de John, tout le monde s'est endetté au Juif. Il a rassemblé toutes les entreprises lucratives dans ses mains. Il était le roi du commerce. Il devait être banni du royaume. Pour des raisons similaires, l'Espagne a dû le bannir il y a 400 ans, et l'Autriche quelques siècles plus tard.
De tous les temps, l'Europe chrétienne a été obligée de restreindre ses activités. S'il s'engageait dans un commerce, le chrétien devait s'en retirer. S'il s'est installé en tant que médecin, il a pris l'entreprise. S'il exploitait l'agriculture, les autres agriculteurs devaient trouver autre chose. La loi devait intervenir pour sauver le chrétien de la maison des pauvres. Pourtant, presque privé d'emplois, il a trouvé des moyens de gagner de l'argent. Même pour devenir riche. Cette histoire a un aspect commercial plus sordide et pratique. Les préjugés religieux peuvent en expliquer une partie, mais pas les neuf autres.
Les protestants ont persécuté les catholiques - mais ils ne leur ont pas pris leurs moyens de subsistance. Les catholiques ont persécuté les protestants - peu ils n'ont jamais fermé l'agriculture et l'artisanat contre eux. Je suis convaincu que la Crucifixion n'a pas grand chose à voir avec l'attitude du monde envers les Juifs; que les raisons sont beaucoup plus anciennes que cet événement ...
Je suis convaincu que la persécution du Juif n'est pas en grande partie due aux préjugés religieux. Non, le Juif est un argent-getter. Il en a fait la fin et le but de sa vie. Il était à Rome. Il y est allé depuis. Son succès a fait de toute la race humaine son ennemi.
Vous direz que le juif est partout numériquement faible. Quand j'ai lu dans la Cyclopedia Britannica que la population juive aux États-Unis était de 250 000, j'ai écrit à l'éditeur et lui ai expliqué que je connaissais personnellement plus de juifs que cela, et que ses chiffres étaient sans aucun doute une erreur de 25 000 000. Les gens m'ont dit qu'ils avaient des raisons de soupçonner que pour des raisons commerciales, de nombreux juifs ne se disaient pas juifs. Cela semble plausible. Je suis fortement d'avis que nous avons une immense population juive en Amérique. Je suis assuré par des hommes compétents pour parler que les Juifs sont extrêmement actifs en politique. ("Concernant les Juifs", Harper's Monthly Magazine, septembre 1899)
L'opinion de Twain sur les Juifs est probablement le secret le mieux gardé de l'histoire littéraire américaine. Immédiatement après sa mort, sa fille excentrique Clara a épousé - ou était mariée par - le pianiste juif, Ossip Galbrilowitsch. Les éditeurs de Twain ont reçu des instructions rapides pour supprimer "Concerning the Jews" des œuvres rassemblées, où il était apparu dans le livre The Man That Corrupted Hadleybury & Other Stories. (1) Depuis que les Juifs ont fourni la plupart des agitateurs et des orateurs qui ont poussé la campagne d'abolition qui a abouti à la guerre civile (que les banquiers juifs ont largement financé, des deux côtés), Il semble légitime de se demander s'il y avait eu une planification préalable pour le pillage économique de gros et de détail effectué par des marchands de tapis juifs principalement après la guerre. (2) Nous avons cité une foule d'autres auteurs sur la terrible déprédation économique que les juifs ont visitée sur les gens de la Russie tsariste.


841
ERNEST RENAN, historien français: «Les juifs ne sont pas simplement une communauté religieuse différente, mais - et c'est le facteur le plus important - ethniquement une race tout à fait différente L'Européen a senti instinctivement que le Juif est un étranger qui a immigré d'Asie. La civilisation vaincra l'antipathie contre l'Israélite qui professe simplement une autre religion, mais jamais contre le Juif racialement différent ... En Europe de l'Est, le Juif est le cancer qui ronge lentement la chair des autres nations. le peuple est son seul but: l'égoïsme et le manque de courage personnel sont ses principales caractéristiques, le sacrifice de soi et le patriotisme lui sont totalement étrangers.


842
GOLDWIN SMITH, professeur d'histoire moderne à Oxford, écrit dans le dix-neuvième siècle, octobre 1881: «Le Juif seul considère sa race comme supérieure à l'humanité, et ne s'attend pas à son union ultime avec les autres races, mais à son triomphe. à son ascendant final sous la direction d'un Messie tribal. "


843
HL MENCKEN: écrivain américain du 20ème siècle: «Les Juifs pourraient être considérés comme la race la plus désagréable jamais rencontrée, comme ils le font couramment, ils n'ont aucune des qualités qui caractérisent l'homme civilisé: courage, dignité, incorruptibilité, aisance, confiance Ils ont la vanité sans orgueil, la volupté sans goût et l'apprentissage sans sagesse: leur force, telle qu'elle est, est gaspillée sur des objets puérils, et leur charité est surtout une forme d'étalage. (Traité sur les dieux)


844
Le fait que ce qui est communément appelé des droits est souvent vraiment des privilèges est démontré dans le cas des Juifs. Ils s'indignent amèrement de leur exclusion de certains hôtels, centres de villégiature et autres lieux de rassemblement, et font des efforts résolus pour y entrer. Mais au moment où un nombre considérable d'entre eux intervient, les attractions du lieu diminuent, et les Juifs les plus pressés se tournent vers un où ils sont encore nicht gewuenscht ... "Je suis l'un des rares Goyim à avoir jamais attaqué le TALMUD, je suppose que vous attendez maintenant de moi que ce soit un travail profond et noble, digne Malheureusement, mon rapport doit différer de cette attente, il me semble, à l'exception de quelques points lumineux,
et il y a de bonnes raisons de croire que même Einstein ne tiendra pas: à la longue, son espace incurvé peut être classé avec les bosses psychosomatiques de Gall et de Spurzheim. Mais si cette infériorité du Juif est réelle ou seulement une illusion, il doit être manifeste qu'elle est généralement acceptée. Le Joi ne croit pas, en effet, que le Juif est meilleur que le non-Juif; tout au plus il admettra que le juif est plus intelligent à atteindre le succès mondain. Mais ceci, il attribue à des pratiques aiguisées, pas à une capacité supérieure. "(Minority Report: Notebooks de HL Mencken) Mais si cette infériorité du Juif est réelle ou seulement une illusion, il doit être manifeste qu'elle est généralement acceptée. Le Joi ne croit pas, en effet, que le Juif est meilleur que le non-Juif; tout au plus il admettra que le juif est plus intelligent à atteindre le succès mondain. Mais ceci, il attribue à des pratiques aiguisées, pas à une capacité supérieure. "(Minority Report: Notebooks de HL Mencken) Mais si cette infériorité du Juif est réelle ou seulement une illusion, il doit être manifeste qu'elle est généralement acceptée. Le Joi ne croit pas, en effet, que le Juif est meilleur que le non-Juif; tout au plus il admettra que le juif est plus intelligent à atteindre le succès mondain. Mais ceci, il attribue à des pratiques aiguisées, pas à une capacité supérieure. "(Minority Report: Notebooks de HL Mencken)


845
SHAW, GEORGE BERNARD. Dramaturge britannique du 20ème siècle: "C'est le véritable ennemi, l'envahisseur d'Orient, le druze, le ruffian, le parasite oriental, en un mot: le Juif." (London Morning Post, 3 décembre 1925)


846
Cette soif de bouquets de Juifs est un symptôme de la dégénérescence raciale. Les Juifs sont pires que mon propre peuple. Ces Juifs qui veulent toujours être la race choisie (choisie par le regretté Lord Balfour) peuvent aller en Palestine et cuire dans leur propre jus. Le reste ferait mieux d'arrêter d'être juif et de commencer à être des êtres humains. (Literary Digest, 12 octobre 1932)


847
Wagner, Richard. Compositeur allemand du 19ème siècle: "Le Juif n'a jamais eu d'art propre, donc jamais une vie d'art permettant l'importation ..." Tant que l'art séparé de la musique avait un réel besoin de vie organique, jusqu'à A l'époque de Mozart et de Beethoven, on ne trouvait nulle part un compositeur juif: il était absolument impossible qu'un élément étranger à cet organisme vivant prenne part aux étapes formatrices de cette vie. Ce n'est que lorsque la mort intérieure d'un corps est manifeste, que des éléments extérieurs y gagnent le pouvoir de jugement - mais seulement pour le détruire.
Sur une chose, je suis clair: c'est l'influence que les Juifs ont acquise sur notre vie mentale, comme en témoigne la déviation et la falsification de nos plus hautes tendances culturelles. Si la chute de notre culture peut être arrêtée par un rejet violent de l'élément étranger destructeur, je suis incapable de décider, car cela nécessiterait des forces dont l'existence ne m'est pas connue. (Judaïsme dans la musique)


848
SOMBART, WERNER. Économiste allemand du 20ème siècle: "Le capitalisme est né du prêt de l'argent.Le prêt d'argent contient l'idée de base du capitalisme.Regardez aux pages du TALMUD et vous constaterez que les Juifs ont fait un art de prêter de l'argent. pour leur bonheur principal en possession d'argent, ils sondaient tous les secrets cachés dans l'argent, ils devenaient seigneurs de l'argent et seigneurs du monde ...


849
FITZGERALD, F. SCOTT. Romancier américain du 20ème siècle: "Il lisait une douzaine de noms juifs sur une rangée de magasins dans une grande rue animée, à la porte de chacun se tenait un petit homme noir qui regardait les passants des yeux pleins de suspicion, de fierté, de clarté New York - il ne pouvait pas le dissocier de la lente et ascension de ce peuple - les petits magasins, grandissant, grandissant, se consolidant, bougeant, surveillé par les yeux des faucons et l'attention des abeilles aux détails - ils [étaient des Juifs.]


850
EMERSON, RALPH WALDO. Philosophe américain du 19ème siècle, poète: "La souffrance qui est l'insigne du Juif a fait de lui, en ces jours, le chef des dirigeants de la terre." (Destin un essai)

851

BURTON, SIR RICHARD FRANCIS. Diplomate britannique du 19ème siècle, écrivain. Après une piqûre de consul à Damas, en Syrie, où quelques années auparavant, un prêtre catholique aurait été assassiné dans un rituel de sang par des juifs, Burton s'est intéressé à l'affaire. Ses enquêtes lui ont confirmé que de telles tueries étaient en réalité perpétrées par certaines sectes de Juifs. "La main du Juif était toujours, comme celle d'Ismaël, contre tous ceux qui appartenaient à la Synagogue: ses passions féroces et sa ruse diabolique, combinées avec des facultés intellectuelles anormales, avec une vitalité intense et une persistance de but que le monde a rarement vu. et aiguisé de plus par une soif vive de sang engendrée par la défaite et la sujétion,

852

DREISER, THEODORE. Écrivain américain du 20ème siècle: "New York est pour moi un cri - un rêve de ghetto d'un ghetto La tribu perdue a pris l'île." (Lettre à HL Mencken, 5 novembre 1922) "

853

"Le libéralisme, dans le cas du Juif, veut dire l'internationalisme: si vous écoutez les Juifs parler des Juifs, vous verrez qu'ils ont les idées préconçues, ils sont très pointus dans la pratique, les Juifs manquent de l'intégrité fine qui est finalement endossée, et Certains juifs sont en Allemagne depuis mille ans et il est toujours juif, il a passé 200 ans en Amérique, et il n'est pas devenu un pur Américain. signifie - et il ne le fera pas (Lettre à Hutchins Hapgood, The Nation magazine, 17 avril 1935) "

854

WELLS, HG écrivain britannique du 20ème siècle: "Les Juifs cherchaient un sauveur spécial, un messie, qui devait racheter l'humanité par le processus agréable de restaurer les fabuleuses gloires de David et de Salomon, et enfin amener le monde entier sous la firme, mais talon juif bienveillant. " (Le contour de l'histoire)

855

"Le sionisme est une expression du refus juif de s'assimiler: si les Juifs ont souffert, c'est parce qu'ils se considèrent comme un peuple élu". (L'Anatomie de la frustration)

856

"Une étude attentive des préjugés antisémites et des accusations pourrait être d'une grande valeur pour beaucoup de Juifs, qui ne réalisent pas adéquatement les irritations qu'ils infligent." (Lettre du 11 novembre 1933)

857

Wells avait l'habitude de désigner KARL MARX comme «un Juif de troisième rang superficiel» et «un Juif minable» dans une correspondance privée. (Norman MacKenzie, HG Wells)

858

LINDBERGH, CHARLES. Aviateur américain du 20ème siècle, écrivain. Mercredi 23 août 1939: "Nous sommes troublés par les effets de l'influence juive sur notre presse, nos radios et nos films, cela peut devenir très grave. [Fulton] Lewis nous a parlé d'un cas où les firmes de publicité juives ont menacé de retirer toutes leurs publicités du système Mutual si une certaine caractéristique a été autorisée à aller sur l'air.La menace était assez puissante pour avoir la fonction enlevée. "

859

Jeudi 1er mai 1941: «La pression pour la guerre est forte et grandissante, les gens s'y opposent, mais l'administration semble avoir le« mors entre les dents »et est en route vers la guerre. les intérêts juifs dans le pays sont derrière la guerre et ils contrôlent une grande partie de notre presse et de la radio et de la plupart de nos films: il y a les "intellectuels" et les "anglophiles", et les agents britanniques les intérêts financiers internationaux, et beaucoup d'autres. " (Les journaux de guerre)

860

LE GÉNÉRAL GEORGE VAN HORN MOSELY, dans le New York Tribune, le 29 mars 1939: «La guerre maintenant proposée a pour but d'établir l'influence juive dans le monde entier.

861

HERDER, JOHANN GOTTFRIED. Philosophe allemand du 18ème siècle: "Le peuple juif est et reste en Europe un peuple asiatique étranger à notre partie du monde, lié à cette vieille loi qu'il a reçue dans un climat lointain, et qui, selon sa confession, ne peut faire disparaître avec ... Combien de ces extraterrestres peuvent être tolérés sans blesser le vrai citoyen?
Un ministère dans lequel un Juif est suprême, une maison où un Juif a la clef de la garde-robe et la gestion des finances, un département ou un commissariat dans lequel les Juifs font l'affaire principale, sont des marais Pontins qui ne peuvent être drainés. (Bekehrung der Juden)
Depuis des milliers d'années, depuis leur apparition sur la scène de l'histoire, les Juifs étaient une croissance parasitaire sur la tige des autres nations, une race de courtiers rusés partout dans le monde. Ils ont causé un grand mal à beaucoup d'États mal organisés, en retardant le développement économique libre et naturel de leur population indigène. ("Hebraer", à Ideen)

862

BONAPARTE, Napoléon. L'homme d'Etat français, général: "Les Juifs ont fourni des troupes pour ma campagne en Pologne, mais ils doivent me rembourser: j'ai vite constaté qu'ils ne servent à rien d'autre qu'à vendre de vieux vêtements ..."
«La législation doit être mise en vigueur partout où le bien-être général est en jeu. Le gouvernement ne peut regarder avec indifférence la manière dont une nation méprisable s'empare de toutes les provinces de France: les Juifs sont les maîtres voleurs de l'époque moderne; ils sont les oiseaux charognards de l'humanité ... "Ils doivent être traités avec la justice politique, pas avec la justice civile. Ils ne sont sûrement pas de vrais citoyens. "
"Les juifs ont pratiqué l'usure depuis Moïse et ont opprimé les autres peuples, tandis que les chrétiens n'étaient que rarement des usuriers, tombant en disgrâce quand ils l'ont fait.Nous devons interdire aux Juifs le commerce parce qu'ils en abusent ... Les maux des Juifs ne viennent pas des individus mais de la nature fondamentale de ce peuple. " (Extrait des Réflexions de Napoléon et des discours devant le Conseil d'Etat les 30 avril et 7 mai 1806.)

863

«Rien de plus méprisable ne pouvait être fait que la réception des Juifs par vous, j'ai décidé d'améliorer les Juifs, mais je n'en veux pas plus dans mon royaume, en effet, j'ai tout fait pour prouver mon mépris de la nation la plus vile. dans le monde." (Lettre à son frère Jérôme, roi de Westphalie, 6 mars 1808)

864

(1) Chaque grand et petit juif est le commerce de colportage doit renouveler son permis chaque année.
(2) Les chèques et autres obligations ne sont rachetables que si le Juif peut prouver qu'il a obtenu l'argent sans tricher. (Ordonnance du 17 mars 1808. Code Napoléon.)

865

DE GAULLE, CHARLES. Politicien français du 20ème siècle. S'adressant à l'imbroglio sioniste au Moyen-Orient lors d'une conférence de presse du 27 novembre 1967, il a observé: «Les Juifs restent ce qu'ils ont été en tout temps: un peuple d'élite, sûr de soi et autoritaire».

866

SABLE, GEORGE (Amantine Dupin Dudevant). Romancier français du XIXe siècle: «J'ai vu dans le« Juif errant »la personnification du peuple juif exilé au Moyen Âge, mais ils sont encore une fois extrêmement riches grâce à leur gourmandise impitoyable et à leur activité infatigable. c'est un cœur qu'ils étendent à des peuples d'autres religions et de races qu'ils sont sur le point de se faire des rois du monde: ce peuple peut remercier son obstination que la France soit jugée dans cinquante ans et que certains juifs sages la prophétisent franchement. (Lettre à Victor Lorie, 1857)

867

COMMUNAUTÉ DE STRASBOURG, FRANCE. Dans une adresse à l'ASSEMBLEE en 1790, les dirigeants révolutionnaires de la ville s'opposèrent à la citoyenneté pour les Juifs, car: "Tout le monde connaissait le mauvais caractère inhérent des Juifs et personne ne doutait qu'ils soient des étrangers ... Laissons les" éveilleurs "cesser de diffamer les blâmer pour ce qui ne va pas avec les juifs, leur conduite est leur propre faute, peut-être que les juifs abandonneront peut-être tous les aspects de leur séparation et toutes les caractéristiques de leur nature: laissons-nous attendre que cela arrive; ils sont dignes d'égalité (Tres Humble Adresse Qui Presente la Commune de la Ville Strasbourg)

868

ROBERTS, STEPHEN H. Historien australien du 20ème siècle. Bien que hostile sur presque tous les points au national-socialisme, sa Maison Hitler construite admet que les Juifs étaient une menace en Allemagne: "Il est inutile de nier que de graves problèmes juifs existaient en Allemagne. la première étape de la poussée perpétuelle vers l'ouest des Juifs polonais, à moins d'y être contraints, ils avaient tendance à s'arrêter à Berlin et à Hambourg, où ils obtinrent une part indomptable de bonnes positions professionnelles: à Berlin, par exemple, lorsque les nazis prirent le pouvoir 50,2% des avocats étaient juifs, 48% des médecins étaient juifs, et l'on disait qu'ils s'emparaient systématiquement des principaux postes de l'hôpital.

869

FRANCO, FRANCISCO. Homme d'État espagnol du 20ème siècle. Dans son discours de victoire à Madrid, le 19 mai 1939, il a déclaré: "Ne nous faisons pas d'illusions: l'esprit juif, responsable de l'alliance du capital à grande échelle avec le marxisme, a été le moteur de tant de -Les accords révolutionnaires espagnols ne seront pas supprimés en un jour. "

870

PRIMO DE RIVERA, JOSE. Réformateur politique espagnol du 20ème siècle (assassiné par les communistes). Il a souligné que les instruments de la domination juive dans le monde moderne sont l'argent et la presse, et que le communisme est un instrument du capitalisme juif international utilisé pour détruire et ensuite gouverner les nations. (El Estado Nacional)

871

HH BEAMISH, dans une allocution à New York, du 30 octobre au 1er novembre 1937: "En 1848, le mot" antisémite "fut inventé par les Juifs pour empêcher l'utilisation du mot" Juif ". Le mot juste pour eux est" Juif"...
Je vous supplie tous d'être justes, appelez-les juifs, il n'est pas nécessaire d'être délicat sur cette question juive, vous devez les affronter dans ce pays, le juif devrait être satisfait ici, j'étais ici il y a quarante-sept ans; tes portes ont été ouvertes aux Juifs et ils étaient libres, non il t'a tout à fait à la gorge - c'est ta récompense.

872

CHRISTEA, PATRIARCH. Prélat roumain du 20ème siècle. "Les Juifs ont provoqué une épidémie de corruption et de troubles sociaux, ils monopolisent la presse qui, avec l'aide de l'étranger, dépouille tous les trésors spirituels des Roumains, se défendre est un devoir national et patriotique, pas un antisémitisme. des mesures pour se débarrasser de la peste indiqueraient que nous sommes des lâches paresseux qui se laissent porter sur nos tombes, pourquoi ne pas nous débarrasser de ces parasites qui sucent le sang roumain et chrétien? Il est logique et saint de réagir contre eux. " (New York Herald Tribune, 17 août 1937)

873

HOUSTON STEWART CHAMBERLAIN, auteur mondialement connu des Fondations du XIXe siècle, vol. I, page 337: "La révélation du Christ n'a aucune signification pour le Juif! ... J'ai cherché dans toute une bibliothèque de livres juifs dans l'attente de trouver - naturellement pas la croyance en la Divinité du Christ, ni l'idée de la rédemption , mais le sentiment purement humain de la grandeur du Sauveur souffrant - mais en vain - un Juif qui sent cela, n'est en fait plus un Juif, mais un déni de Judiasme et alors que nous trouvons, même dans le Coran de Mahomet, à moins une vague conception de l'importance du Christ et une révérence profonde pour sa personnalité, un Juif de culture du XIXe siècle (Graetz) appelle le Christ "

874

ADRIEN ARCAND, leader politique canadien des années 1930: «Par l'entremise de leurs agences de presse internationales (juives), ils façonnent votre esprit et vous font voir le monde non tel qu'il est, mais comme ils veulent que vous le voyiez. les éducateurs de notre jeunesse - et avec un seul film en deux heures, peuvent effacer du cerveau d'un enfant ce qu'il a appris en six mois à la maison, à l'église ou à l'école.

875

NESTA WEBSTER, dans son livre Allemagne et Angleterre: "L'Angleterre n'est plus contrôlée par les Britanniques, nous sommes sous la dictature juive invisible - une dictature qui peut être ressentie dans toutes les sphères de la vie".

876

HENRY WALLACE, secrétaire au Commerce, sous la direction du président Harry Truman, écrivait dans sa laiterie en 1946: «Truman était« exaspéré »à cause de la pression juive qu'il soutenait la domination sioniste sur la Palestine. Truman s'est exprimé comme étant très «exténué» avec les Juifs. Il a dit que «Jésus-Christ ne pouvait pas leur plaire quand il était ici sur Terre, alors comment pourrait-on espérer que j'aurais de la chance? Pres. Truman a dit qu'il ne leur servait à rien et se moquait de ce qui leur était arrivé. "

877

WILLIAM JENNINGS BRYANT, trois fois candidat démocrate au poste de président, a déclaré: «New York est la ville du privilège, siège du pouvoir invisible représenté par les forces alliées de la finance et de l'industrie, ce gouvernement invisible est réactionnaire, sinistre, sans scrupules. mercenaire et sordide, il manque d'idéaux nationaux et de conscience ... Ce genre de gouvernement doit être flagellé et détruit.

878

HENRY ADAMS (Descendant du président John Adams), dans une lettre à John Hay, octobre 1895: «La question juive est vraiment le plus sérieux de nos problèmes.

879

PRINTEMPS-RIZ, SIR CECIL. Un politicien britannique du 20ème siècle: "Un par un, les Juifs capturent les principaux journaux d'Amérique." (Lettre de novembre 1914 à Sir Edward Grey, secrétaire aux Affaires étrangères Lettres et Amitiés)

880

CAPOTE, TRUMAN. Écrivain américain du 20ème siècle. Dans une interview, il a attaqué "la mafia sioniste" monopolisant l'édition aujourd'hui, et a protesté contre une tendance à réprimer les choses qui ne rencontrent pas l'approbation juive. (Magazine Playboy, mars 1968)

881

Peu a été publié au sujet de la première vie d'Abraham Lincoln. Cependant, lors d'une recherche de quelques anciens dossiers de propriété et de testament dans un petit palais de justice du centre de la Caroline du Nord, Alex Christopher l'auteur de "Pandora's Box"; dans l'un des vieux livres de la volonté daté vers 1840, il a trouvé la volonté d'un AA Springs. En lisant le testament, il fut choqué et étonné du secret qu'il révélait, mais il faut se rappeler que c'est un fait connu que les testaments, même s'ils sont classifiés comme les documents de propriété et de corporation, ils sont rarement peignés comme il faisait à l'époque, et ces dossiers contiennent de nombreux secrets sombres qui peuvent être cachés dans la vue du public,
Cette pratique de cacher des secrets dans la vue publique et les conspirateurs peuvent dire, face aux faits et accusés de cacher les documents; ils peuvent répondre "Eh bien, il était là dans le dossier public en vue de plan pour tout le monde à trouver." Dans la volonté de AA Springs était la liste de ses biens. il est entré dans les détails à qui la propriété devait être dispersée et il a inclus ses enfants. M. Christopher et d'autres cherchaient à trouver ce que les chemins de fer et les banques que cet homme aurait possédé et avait laissé à son fils Leroy Springs. Il n'a rien trouvé de pareil, mais il a trouvé le prix du siècle. Au bas de la page trois des quatre pages, il y avait un paragraphe où le père, AA Springs,
Cette nouvelle information qu'ils avaient sur la famille Springs (nom réel Springstein), c'était juste une autre torsion à ajouter à la famille déjà manipulatrice. Cette nouvelle information sur Lincoln leur fit un feu pour voir où cette nouvelle piste les mènerait, parce que tout ce qu'ils avaient trouvé dans la saga des chemins de fer et des banques avait été un véritable coup de foudre. Ils ont pensé que celui-ci serait le même; Ils se sont donc enquis des archives locales et des documents historiques sur les familles et ont trouvé une référence à Abraham Lincoln dans la généalogie familiale de la famille de la Caroline sous le nom de McAdden, dans une généalogie publiée sur la famille. Les membres de la famille dans les Carolines étaient dans une édition limitée qui, à un moment donné pouvait être trouvé dans les bibliothèques publiques.
ce qui amène à se demander si le nom Lincoln était réel ou un nom fabriqué pour le sont de Lincolnton. Y avait-il vraiment un Thomas Lincoln? Puisque le printemps était de la race qui s'appelait juive, cela rendait Lincoln partie juive et faisait partie de la famille Springs, il est aussi devenu un parent de la famille Rothschild par le sang. "
Les informations suivantes ont été tirées de l'information qui existe dans le Smithsonian, les Archives nationales, la bibliothèque du Congrès, les fichiers de la police judiciaire, les bibliothèques publiques et privées et les coffres de stockage à travers les États-Unis et l'Europe:
"Abraham Lincoln a été giflé trois fois avec un gant blanc par un membre de la famille royale des Habsbourg de l'Allemagne (famille des Payseur) lors d'une réception de la Maison Blanche en 1862. Le membre de la famille royale allemande a exigé un Les Etats-Unis, Abraham Lincoln Les coups au visage stupéfièrent Lincoln, mais il refusa verbalement de participer au duel en baissant la tête avant de sortir de la salle de réception. mettre le personnage royal européen?
Il semble que la pratique de la promiscuité sévissait dans beaucoup de familles à cette époque et que le roi allemand Léopold avait une fille illégitime nommée Elizabeth qui était envoyée en Amérique, où elle vivait d'une manière très confortable. Bien que Léopold ne puisse pas reconnaître sa position, il était très intéressé par sa vie.
Au début ou au milieu des années 1850, Abraham Lincoln et Elizabeth commencèrent à avoir des liaisons sexuelles qui produisirent des filles jumelles appelées Ella et Emily en 1856. Le père allemand royal qui était si royalement élevé avec d'honnêtes Abe avait probablement pleine connaissance de ce que le vrai ligne de sang de Lincoln était vraiment. La femme d'Abraham, Mary Todd Lincoln, n'a pas découvert Elizabeth, Ella et Emily avant 1865. Avant d'être informée d'Elizabeth et des jumeaux, Mme Lincoln avait développé une dépendance ravageante à l'opium. Son principal fournisseur de drogue était un ancien membre de la communauté du renseignement confédéré, il était un ancien membre parce que les messieurs du Sud n'approuvaient pas sa poussée de drogue et comportement peu fiable.
Après avoir été rejeté par la communauté des renseignements confédérés, le «bonbon» de Mary s'est approché et s'est impliqué avec l'Empire Rothschild de l'Europe, car il a réalisé que les magnats bancaires européens seraient très intéressés par son pipeline à la Maison Blanche.
(À ce moment) Abraham cherchait un problème qui unirait le Nord et le Sud. Après la fin de la guerre civile. La question devait être populaire à tous les niveaux de la population américaine afin qu'ils puissent «rallier les étoiles et les rayures» afin de guérir rapidement les blessures de la guerre la plus sanglante de l'histoire. Lincoln envisageait sérieusement un mouvement ou un événement majeur qui galvaniserait ses compatriotes patriotes du Nord et du Sud pour qu'ils libèrent les Etats-Unis de l'emprise dictatoriale de la lignée des Hapsberg sur le contrôle bancaire en Europe. Tout le temps, les Rothschild tentaient de prendre le contrôle de l'ensemble du système monétaire mondial,
Lincoln se retrouva dans une véritable eau chaude, parce que, selon l'alliance de la Compagnie de Virginie, les 48 familles qui l'avaient formé étaient toutes de la lignée du Saint Graal. Ce pays devait être le prolongement de ce que contrôlaient toutes les familles royales d'Europe. La royauté de l'Europe est Habsbourg, peu importe leur nom. La famille royale d'Angleterre en est un exemple. Maintenant, ce que Lincoln a fait est qu'il voulait devenir indépendant du cogenant (en faveur de sa famille) du côté Rothschild ... les Rothschild et leur lignée familiale ont toujours miné les affaires des Hapsbergs et leur ont volé le contrôle monétaire . Peu importe ce que disent les livres d'histoire, les Rothschild n'ont pas
(Mais Lincoln était tombé de la grâce de Rothschild aussi, dû, en partie à son ordre exécutif pour imprimer les Greenbacks des États-Unis, interférant ainsi avec les profits des banques internationales juives) Il semble que la famille Rothschild voulait Lincoln au maximum. (Donc) le trafiquant de drogue de Mary Todd (John Wilks Booth) a été embauché pour kidnapper le président des États-Unis. Abraham serait mis sur un bateau pour une croisière de deux mois de l'Atlantique où il serait injecté et accro à l'opium, puis jeté dans les rues de Washington. Tandis que le président énergiquement accroché trébuchait dans la capitale de notre pays, la presse serait informée d'Elizabeth, Ella et Emily.
Le trafiquant de drogue (Booth) et collaborateur (agent) des Rothschild ont eu son parfait complice dans le complot visant à kidnapper et à discréditer le leader du continent nord-américain dans la Première Dame Mary Todd Lincoln. Après avoir été informée de l'amant d'Abe et des jumeaux et du complot d'enlèvement par son fournisseur de drogue, Mary a été promue qu'après la démission de son mari ou sa destitution, elle et Abe seraient déplacés en Europe pour vivre heureux avec de l'opium. Superficiellement Mary a exprimé le désir de vivre en Europe avec beaucoup d'opium et pas de guerre civile ou de politique pour distraire son mari ou sa famille. Mais son fournisseur de drogue avait totalement sous-estimé la confusion, le désespoir et la colère de Mary Todd Lincoln.
Les comploteurs ont décidé que l'arrestation présidentielle devait avoir lieu dans un lieu public, mais discret, où des témoins minimum seraient présents. Il y avait trop de témoins potentiels à la Maison Blanche. Deux heures avant la capture, Mary Todd avait une crise de colère, parce qu'Abe avait décidé de ne pas sortir de la Maison Blanche cette nuit-là. L'éclat scandaleux de Mary a incité Abe à changer d'avis et la famille First est partie. Plusieurs minutes après son arrivée à l'endroit de l'enlèvement, Mary a ordonné au garde du corps de la famille de prendre une position qui a placé la Première famille hors de sa vue visuelle. La position a également exigé que le garde du corps traverse plusieurs escaliers pour atteindre Abe et Mary s'il était nécessaire pour n'importe quelle raison. Un wagon avec une couverture en bois est arrivé à l'entrée arrière du lieu de l'enlèvement avec plusieurs hommes, y compris le fournisseur d'opium de Mary. Le plan était que le trafiquant de drogue traverse l'entrée du rez-de-chaussée, descende silencieusement dans un couloir et ouvre une porte déverrouillée dans une pièce sombre où Mary et Abe étaient assis.
Après être entré dans la pièce, l'homme de la drogue de Mary (Booth) dirait au Président qu'un message urgent l'attendait au Département de la Guerre. Avant de descendre au rez-de-chaussée, Abe serait assommé avec une lotion au chloroforme. Les ravisseurs chargeaient le corps mou dans le wagon couvert et rangeaient rapidement Lincoln sur un bateau à opium pour une nouvelle «croisière» de l'océan Atlantique. Lorsque Booth ouvrit la porte de la pièce obscure où Abe et Mary étaient assis, il paniqua et fut choqué. Abe était endormi avec sa tête sur l'épaule gauche de Mary et la Première Dame avait la tête tournée vers la gauche en regardant la porte ... Quand elle était sûre que l'homme qui ouvrait la porte était Booth,
Avant que Mary ait appuyé sur la gâchette, John Wilkes Booth, fournisseur de drogue de la Première Dame, a réalisé qu'il était le pigeon dans tout ce bordel. Mais il ne savait pas s'il était seulement le pigeon de Mary ou aussi un idiot pour la famille Rothschild. Est-ce que les hommes se sont cachés derrière la porte du Ford Theatre pour aider Booth à l'enlèvement ou pour pointer du doigt l'innocent Booth? Booth n'était pas sur le point de courir dans le couloir ou dans l'escalier pour trouver la réponse à cette question. La seule échappatoire était de sauter sur le balcon et de s'écraser sur la scène pendant la représentation. Cette nuit-là, Booth donna une interprétation littérale de la phrase théâtrale «Freiner une jambe», car il fractura l'un des siens pendant son acte de bondissement.
Dans un cas de nouveauté sur un mur dans le théâtre de Ford est «l'arme qui a abattu Abraham Lincoln. Si quelqu'un (assassin) devait tuer un chef d'état, ils utiliseraient un revolver, parce que plusieurs balles pourraient être nécessaires pour accomplir le meurtre et arrêter tous les gardes pendant l'évasion. On n'utiliserait un pistolet que s'il était absolument sûr d'avoir un accès intime à la victime. Le pistolet sur le mur du Ford's Theatre est un derringer, l'arme parfaite pour la femme assassine qui n'a pas assisté aux funérailles de son mari. Mary Todd ne se cachait pas dans sa chambre à cause d'un chagrin et d'un chagrin accablants; elle a été emprisonnée dans sa chambre avec deux gardes armés pendant deux semaines après avoir tué son mari.
Dans les années 1860, un acte du Congrès a ordonné la compensation des veuves des anciens et actifs membres du Congrès, des sénateurs, des vice-présidents et des présidents. La bouche et la durée ont été ratifiées par les deux chambres du Congrès pour chaque veuve. Mary Todd Lincoln a demandé à trois reprises l'indemnisation de ses veufs et s'est vu refuser trois fois l'indemnisation prescrite par les deux chambres du Congrès. Un bienfaiteur inconnu a payé pour le passage de Mary en Europe où elle est morte dans la petite maison en Allemagne.
En 1867, le Service secret a été fondé afin que les forces de l'ordre municipales ivres ne puissent pas involontairement participer avec les Premières Dames ou les Gentilshommes toxicomanes à la vengeance meurtrière des présidents philanthropes des États-Unis. (Pour dissimuler les meurtres commis qui refléteraient une mauvaise lumière pour l'administration présidante, comme le meurtre Foster est en train de faire à l'heure actuelle).
Avant que Booth saute du balcon de la loge présidentielle du théâtre Ford, il a crié au général Riley et à sa femme qui étaient assis à la droite des Lincolns. Les mots de Booth ont exprimé son innocence mais ont aussi scellé le sort des Rileys. Moins d'une semaine après le début de la fusillade, le général Riley et sa femme ont été emmenés dans un asile d'aliénés où ils sont tous deux morts de «causes inconnues» dans les 30 jours suivant leur perpétration. »(Pandora's Box, p. 282-286) .

882

L'ancien sénateur Daniel Inouye (D-HI) a commenté un «gouvernement fantôme» devant un sous-comité sénatorial qui le décrivait comme «... un gouvernement ténébreux avec sa propre force aérienne, sa propre marine, son propre mécanisme de collecte de fonds et sa capacité de poursuivre ses propres idées d '«intérêt national», libres de tout contrôle et de tout équilibre et libres de la loi elle-même ».

883

En 1938-1940, lorsque Franklin Delano Roosevelt collaborait avec Churchill, il dit aux Mères d'Amérique: "Je vous promets, encore et encore et encore, que vos garçons ne seront pas envoyés dans une guerre étrangère." Au moment même où il sollicitait vos votes en vertu de cette promesse, M. Roosevelt disait aux ambassadeurs Bullitt, Biddle et Kennedy de dire à la Grande-Bretagne et à la France que s'ils étaient attaqués, ils pourraient anticiper notre aide.

884

Citant les paroles de l'ambassadeur Bullitt à l'ambassadeur de Pologne, M. Jules Lukesiewies et rapportées au ministre des Affaires étrangères à Varsovie, en février 1939, "Si une guerre éclate, nous ne participerons certainement pas au début, mais nous finirons il." Il a également déclaré à l'ambassadeur: "Le président avait très certainement dit qu'il envoyait des avions en France, car l'armée française était la première ligne de défense des Etats-Unis." (Page 25, document polonais n ° 3).

885

Le 16 janvier 1939, l'ambassadeur Jerzy Potocki rapporte au ministre des Affaires étrangères à Varsovie: «Avant-hier, j'ai eu une longue conversation avec l'ambassadeur Bullitt à l'ambassade, où il m'a appelé. le 21, avec des malles pleines d'instructions et de comptes-rendus des conversations du président Roosevelt et du département d'État et des sénateurs appartenant à la commission des affaires étrangères, dont voici le contenu:
a.     Un nouvel élan de politique étrangère inspiré par le président Roosevelt qui condamne fermement et catégoriquement les États totalitaires.

b.     Les préparatifs de guerre des États-Unis sur mer, sur terre et dans les airs, qui sont exécutés de plus en plus vite au coût colossal de 1 250 000 000 $.

c.      Une assurance morale que les Etats-Unis abandonnent leur politique d'isolement et en cas de guerre sont prêts à accorder un soutien actif à la Grande-Bretagne et à la France, l'Amérique étant prête à mettre à sa disposition toutes ses ressources financières et matérielles.
Dans son rapport au ministre polonais des Affaires étrangères, le 21 novembre 1948, le comte Jerzy Potocki, ambassadeur de Pologne à Washington, en conversation avec M. Bullitt dans son bureau, parlait de l'absence totale de préparation de la Grande-Bretagne à la guerre et de l'impossibilité d'adapter les Britanniques. l'industrie à la production massive, en particulier en ce qui concerne la fabrication d'avions. Il parla avec un enthousiasme inhabituel de l'armée française, mais confirma mon opinion que l'armée de l'air française était désuète. Selon ce que les experts militaires ont dit à M. Bullitt lors de la crise de l'automne 1938, une guerre future durerait au moins six ans et, selon eux, finir dans la destruction totale de l'Europe et l'établissement du communisme dans tous les états. Sans doute, la Russie soviétique gagnerait le plus à la fin de la guerre.
Il a ajouté que lui, Bullitt croyait que la guerre était inévitable et que, à sa fin, le pouvoir à lui seul pouvait mettre fin aux folles aspirations de l'Allemagne à se développer. Il a dit, en réponse à la question de Potocki de "à quoi ressemblerait la guerre", que les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne devaient se réarmer sur une échelle gigantesque s'ils pouvaient affronter l'Allemagne. "Interrogé davantage sur le fait que les Etats-Unis participeraient à une guerre de ce type", at-il répondu, "sans le moindre doute, mais seulement si la Grande-Bretagne et la France font le premier pas".
Le rapport sur la situation internationale du Portugal à Varsovie nous apprend que le lieutenant-colonel Chamberlain de l'armée britannique, lui et les autres membres plus jeunes de l'état-major conviennent que l'Allemagne et l'Italie bluffent et que c'est à nous de commencer la guerre Et le plus tôt sera le mieux. Ils estimaient que maintenant ils pouvaient compter sur l'aide des États-Unis. Un attaché américain qui m'a dit que "nos idéaux sont tout à fait en sympathie avec ceux des démocraties!" En ce moment, les Etats-Unis étudient les possibilités d'une assistance rapide pour la Grande-Bretagne et la France. comme dans la Grande Guerre, Commençons par la coopération active des troupes américaines après une année de guerre, mais que 1000 avions doivent être expédiés dans une semaine ou dix jours après que la guerre a éclaté. "Commandant Gade est un homme d'une grande intégrité et un ami personnel Certains se souviendront des paroles du regretté sénateur Ernest Lundeen devant les femmes réunies à Washington pour faire appel au Congrès contre le projet de loi sur la conscription: «1400 avions avaient déjà été envoyés en France. C'était en 1940 quand nous entendions encore et encore que nos garçons ne seraient pas envoyés se battre sur un sol étranger. Que le projet de loi sur la conscription n'était qu'un projet de loi d'entraînement.

886

Nouvel Ordre Mondial, 1918 à 1995: «L'ancien ordre mondial a changé lorsque cette tempête de guerre a éclaté: le vieil ordre international a disparu aussi soudainement, aussi soudainement et aussi complètement que s'il avait été anéanti par un flot gigantesque, par un Une grande tempête, ou par une éruption volcanique L'ordre du vieux monde est mort avec le coucher du soleil de ce jour et un nouvel ordre mondial est né pendant que je parle, avec des douleurs de naissance si terribles qu'il semble presque incroyable que la vie puisse sortir de une souffrance si terrible et une tristesse si écrasante. " - Nicholas Murray Butler, dans une allocution prononcée devant l'Union League of Philadelphia, le 27 novembre 1915

887

"La conférence de paix s'est réunie, elle prendra les décisions les plus importantes de l'histoire et, sur ces décisions, reposera la stabilité du nouvel ordre mondial et la paix future du monde". - MC Alexander, Secrétaire exécutif de l'Association américaine pour la conciliation internationale, dans une lettre de souscription pour le périodique International Conciliation (1919)

888

"S'il y a ceux qui pensent que nous devons nous lancer immédiatement dans un nouvel ordre mondial, poussés par une compréhension totale et un amour fraternel, ils sont voués à la déception.Si nous approchons de ce moment, ce sera après un effort patient et persistant La situation internationale actuelle de méfiance et de peur ne peut être corrigée que par une formule de statut égal, appliquée de façon continue, à toutes les phases des contacts internationaux, jusqu'à ce que les toiles d'araignée de l'ancien ordre soient balayées des esprits de tous les peuples. terres." - Dr Augustus O. Thomas, président de la Fédération mondiale des associations pour l'éducation (août 1927), cité dans le livre "Compréhension internationale: les agences éducatives pour un monde nouveau"

889

"... quand la lutte semble définitivement s'acheminer vers une social-démocratie mondiale, il peut encore y avoir de très grands retards et déceptions avant de devenir un système mondial efficace et bienfaisant ... D'innombrables personnes ... détesteront le nouvel ordre mondial. Quand nous essaierons d'évaluer sa promesse, nous devons garder à l'esprit la détresse d'une génération ou deux de mécontents, dont beaucoup sont des gens très galants et gracieux. (HG Wells, dans son livre intitulé "The New World Order" (1939)).

890

"Le terme internationalisme a été popularisé ces dernières années pour couvrir une force mondiale financière, politique et économique imbriquée dans le but d'établir un gouvernement mondial.Aujourd'hui, l'internationalisme est proclamé chaire et plate-forme comme une" Société des Nations "ou une" fédération ". Union à laquelle les États-Unis doivent renoncer définitivement à leur souveraineté nationale Le plan du gouvernement mondial est préconisé sous des noms aussi séduisants que le «nouvel ordre international», le «nouvel ordre mondial», «l'Union mondiale aujourd'hui». Communauté mondiale des Nations, «Communauté mondiale», etc. Tous les termes ont le même objectif.la ligne d'approche peut être religieuse ou politique selon le goût ou l'entraînement de l'individu. »- Extrait d'un mémoire adressé à la Chambre des Évêques et à la Chambre des députés cléricaux et laïques de l'Église épiscopale protestante en Convention générale (Octobre 1940)

891

"Dans la première déclaration publique sur la question juive depuis le début de la guerre, Arthur Greenwood, membre sans portefeuille du cabinet de guerre britannique, assura aux Juifs des Etats-Unis que lorsque la victoire serait atteinte, un effort serait fait pour fonder une nouvelle l'ordre mondial basé sur les idéaux de «justice et paix». - extrait de l'article intitulé «Nouvel Ordre Mondial promis aux Juifs», dans le New York Times (octobre 1940)

892

"Si le totalitarisme gagne ce conflit, le monde sera dirigé par des tyrans, et les individus seront des esclaves.Si la démocratie gagne, les nations de la terre seront unies dans une communauté de peuples libres, et les individus, où qu'ils se trouvent, seront les souverains unités du nouvel ordre mondial. " (La Déclaration de la Fédération du Monde, produite par le Congrès sur la Fédération Mondiale, adoptée par les Assemblées Législatives de Caroline du Nord (1941), New Jersey (1942), Pennsylvanie (1943), et éventuellement d'autres états).

893

"Le Nouvel Ordre Mondial Nécessaire pour la Paix: La Souveraineté de l'Etat doit partir, Déclare Notre Dame Professeur" - titre de l'article dans The Tablet (Brooklyn) (Mars 1942)

894

Le sous-secrétaire d'Etat Sumner Welles a appelé ce soir à la création rapide d'une organisation internationale de nations anti-Axis pour contrôler le monde pendant la période entre l'armistice à la fin de la guerre actuelle et la mise en place d'un nouvel ordre mondial permanent. base." - texte d'article dans le Philadelphia Inquirer (juin 1942)

895

"La déclaration a poursuivi en disant que les enseignements spirituels de la religion doivent devenir la base du nouvel ordre mondial et que la souveraineté nationale doit être subordonnée à la loi morale supérieure de Dieu." (Institut américain du judaïsme, extrait d'un article du New York Times (décembre 1942)).

896

«Il y a quelques considérations simples de bon sens applicables à toutes ces tentatives de planification mondiale: 1. Parler de plans pour l'avenir ou construire un ordre mondial est, s'il est bien compris, suggestif, mais c'est aussi La constitution d'un nouvel ordre mondial n'est jamais comme un plan pour un gratte-ciel. (Norman Thomas, dans son livre "What Is Our Destiny" (1944)).

897

"Il [John Foster Dulles] a déclaré directement qu'il avait toutes les raisons de croire que le gouverneur [Thomas E. Dewey de New York] accepte son point de vue et qu'il est personnellement convaincu que c'est la politique qu'il ferait la promotion Il est juste de dire qu'au premier tour, le Sphinx d'Albany s'est établi comme un champion prima facie d'un nouvel ordre mondial fort et définitif. (Extrait de l'article de Ralph W. Page dans le Philadelphia Bulletin (mai 1944))

898

«Les Nations Unies, a-t-il déclaré à un auditoire de l'Université Harvard, n'ont pas pu - et ne peuvent pas - façonner un nouvel ordre mondial que les événements exigent si impérieusement.» Le nouvel ordre mondial qui répondra Selon lui, «il est urgent que les États-Unis prennent les rênes de tous les peuples libres pour que les concepts sous-jacents et les aspirations de la souveraineté nationale soient réellement significatifs grâce à l'approche fédérale». Nelson Rockefeller, de New York, dans un article intitulé «Rockefeller annonce l'union des terres libres: appelle à Harvard la construction d'un nouvel ordre mondial» - New York Times (février 1962).

899

"La cohérence croissante de la pensée régionale asiatique se traduit par une disposition à considérer les problèmes et les loyautés en termes régionaux, et à faire évoluer les approches régionales des besoins de développement et de l'évolution d'un nouvel ordre mondial." (Richard Nixon, Affaires étrangères (octobre 1967))

900

"Il [le président Nixon] a parlé des négociations comme d'un début, ne parlant plus des perspectives de contacts futurs et réitérant simplement la conviction qu'il a apportée à la Chine que les deux nations partagent un intérêt pour la paix et construisent un nouvel ordre mondial." (Extrait d'un article du New York Times (février 1972))



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.