GUIDE D'UTILISATION DE TWITTER







§  À savoir avant de vous lancer
§  Inscrivez vous à Twitter
§  Devenez un utilisateur débutant
§  Devenez un utilisateur curieux
§  Devenez un utilisateur régulier
§  Devenez un utilisateur assidu
§  Devenez un utilisateur influent
À savoir avant de vous lancer
1. Twitter est un réseau social permettant le microblogging en temps réel.
2. Twitter ne sert pas seulement à raconter sa vie, mais à partager des milliards d’informations en temps réel avec des « twittonautes » du monde entier.
3. Vous pourrez ainsi dire ce qui vous plait, mais attention : en moins de 140 caractères.
4. Pour cela, il vous faudra « suivre » des gens, afin de lire ce qu’ils disent (vos abonnements, le Following), et vous faire suivre par d’autres (vos abonnés, les Followers), pour qu’ils lisent ce que vous écrivez.
5. Hormis lors des premiers jours, il est déconseillé d’avoir plus de following que de followers car cela décrédibilisera légèrement votre compte : vous semblerez plus intéressé qu’intéressant !
7. Au début, vous suivrez peu de monde, et serez suivi par peu, réciproquement : n’abandonnez pas, il faut du temps pour commencer à apprécier l’utilité du concept.
9. Si vous suivez correctement ce guide, et ce sur plusieurs mois (j’insiste : plusieurs mois), cela vous sera certainement profitable. Si vous grillez les étapes, vous serez probablement déçu.
Inscrivez-vous à Twitter
10. Choisissez un pseudo (« Username ») court (essayez de ne pas excéder 15 caractères).
11. N’oubliez pas que ce pseudo doit être relativement mémorisable et surtout simple à écrire.
12. Ajoutez votre propre avatar immédiatement (si possible, une image de vous).
13. Remplissez votre localisation (avec votre ville, voire votre région ou votre pays).
14. Remplissez Votre description (expliquez qui vous êtes, ce que vous faites et ce que vous aimez).
15. Rajoutez votre « site internet », à ne surtout pas négliger puisqu’il sera très cliqué.
16. Choisissez la langue souhaitée : Twitter est disponible en français depuis quelques mois, j’ai cependant une large préférence pour la version anglaise.
17. Changez éventuellement le « design » de votre compte (également nommé « Background Twitter »). Pas primordial les premiers jours.
18. Ne protégez pas vos tweets (« protect my tweets »), sauf si vous souhaitez filtrer les profils pouvant les lire.
19. Vous pouvez géolocaliser vos tweets, mais cela peut parfois s’avérer dangereux (vous pourriez par exemple indiquer à des personnes malhonnêtes que vous n’êtes pas chez vous).
Devenez un utilisateur débutant
20. Sur le conseil d’un ami, « followez » une cinquantaine de personnes intéressantes, directement liées à vos centres d’intérêt par exemple.
21. Commencez à « tweeter » des faits (montrant que vous n’êtes pas un robot), et essayez de les varier (un article, un élément courant, un conseil, une question, etc).
22. Répondez aux autres « twittonautes » que vous suivez, (à droite du tweet, passer le curseur fait apparaître une flèche : « Reply To »).
23. Retranscrivez les messages intéressants des « twittonautes » (« RT + @pseudo + message »).
24. Vous pouvez également utiliser la Fonction Retweet, en cliquant sur « Retweet » à côté d’un tweet (automatique, idéal lorsque vous n’avez pas la place de rajouter « RT + @pseudo » avant un tweet).
25. S’il y a un peu de place restante, vous pouvez commenter le RT en ajoutant « // votre message » après le RT, toujours dans le même tweet.
26. Lorsque des gens parlent d’un @Pseudo, vérifiez s’il dit des choses intéressantes à son tour en cliquant sur son pseudo : si oui, followez-le à votre tour.
27. Pensez « qualité » avant de penser « quantité », même si c’est tentant. On découvrira que vous existez dans tous les cas !
28. Si vous avez un site internet ou un blog, ajoutez une icône « Retrouvez-moi sur Twitter », afin d’accentuer la visibilité de votre compte.
29. La récente plateforme @Anywhere proposée par Twitter depuis peu permet de renforcer l’intégration de l’outil sur votre site internet : profitez-en !
30. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, n’hésitez pas à adopter le comportement moyen des twittonautes que vous suivez.
31. Essayez immédiatement de vous appliquer et de ne pas tomber dans certains pièges : oubliez immédiatement l’idée du « langage SMS » pour contracter vos messages.
32. Faites très attention à ce que vous dites : un tweet n’est jamais perdu, et vous risquez des poursuites judiciaires en violant certaines règles.
Devenez un utilisateur curieux
33. Les URL sont souvent trop longues à partager sur un tweet de 140 caractères. Inscrivez-vous à Bit.ly, etraccourcissez vos urls avant de les partager sous leur forme réduite.
34. Vous pouvez également rajouter le caractère « + » après le suffixe d’un lien Bit.ly afin de connaître les statistiquesd’un lien partagé.
35. Si vous souhaitez extraire le « vrai lien » d’une URL raccourcie, ajoutez Untiny à vos favoris et utilisez-le régulièrement.
36. Certaines applications permettent de tweeter via un logiciel, ce sont les « clients twitter ». Essayez de télécharger « Tweetdeck », et liez le logiciel à votre compte avant de l’utiliser.
37. Vous pouvez aussi utiliser « Seesmic for desktop », qui ne passe pas par Adobe Air et est donc légèrement plus léger (et plus rapide !).
38. Si vous avez un iPhone, téléchargez l’application « Twitter for iPhone » (gratuite), la nouvelle application officielle proposée par Twitter.
39. Il existe également une application officielle pour Android, et même, depuis peu, une application officielle pourBlackberry. Choisissez ce qui vous convient le mieux !
40. Uploadez vos photos sur TwitPic avant de les partager sur Twitter, utilisez plutôt leur url raccourcie et leur support.
41. Vous pouvez également uploader vos vidéos sur TwitVid, de la même manière.
42. Si vous avez un site internet ou un blog, vous pouvez par exemple proposer à vos followers de participer à unconcours en retweetant un message spécifique.
43. Retrouvez les twittonautes qui se situent à proximité du lieu dont vous tweetez grâce à LocaFollow.
44. Vous pouvez également suivre une discussion entre deux twittonautes, lorsque celle-ci s’avère longue et clairsemée dans votre timeline, grâce à Bettween !
45. Lorsque vous serez un peu plus habitué à Twitter, vous apprécierez sans doute Please-RT, un site de BD Strips sur l’univers du site de microblogging.
46. Faites tout votre possible afin d’aider les personnes avec qui vous êtes en relation, ils vous en seront très certainement reconnaissants !
47. Pouvoir utiliser Twitter depuis un téléphone est presque essentiel, sachez cependant que ce n’est pas grave si vous ne l’utilisez que depuis votre ordinateur.
48. Pour connaître les profils qui s’abonnent et qui se désabonnent de votre flux, générez un Flux RSS grâce àRSSFriend !
Devenez utilisateur régulier
49. Envoyez votre premier « message privé » (ou DM pour « direct message »). Possible seulement auprès d’une personne qui vous suit, et ne sera lu que par elle.
50. J’ai bien peur que si vous vouliez envoyer un DM à une personne qui ne vous suit pas, il faille lui demander son email ou lui demander qu’elle vous suive !
51. Si vous êtes agacé par la réception de DM automatiques, sachez que vous pouvez demander le retrait de votre compte des bases d’envoi.
52. Commencez à utiliser les tendances de recherches (« Trending Topics »). Vous saurez ainsi de quoi on parle le plus dans le monde de Twitter, et ce en temps réel.
53. Un outil tel que TrendsMap permet de localiser ces fameuses tendances de recherche, ce qui les rend plus pertinentes à nos yeux.
54. Faites votre premier #FF (« followfriday »). Il s’agit d’une liste de @Pseudos que vous conseillez de suivre à vos followers, mais attention : c’est uniquement le vendredi !
55. Du même ordre, le #MM (« musicmonday ») commence à faire son apparition sur le réseau. Vous pourrez ainsi partager vos coups de cœurs musicaux chaque lundi !
56. Enfin, on observe de plus en plus de #JeudiConfession tous les jeudis : il s’agit de faire une déclaration relativement personnelle à son sujet… appelons-ça un aveu !
57. Entrez des « Saved Search » concernant un mot clé qui vous intéresse, et cliquez dessus de temps à autre afin d’exercer une veille à ce sujet.
58. Appliquez-vous : pas trop de majuscules, pas de fautes d’orthographe (!), pas plus d’un tweet toutes les quelques minutes (disons, 3-4 minutes minimum).
59. Vous serez suivis par des robots (faciles à reconnaître même s’il y en a de moins en moins). Ne les supprimez pas forcément de vos followers : ils restent inoffencifs !
60. Ne grillez pas les étapes : si vous tweetez trop, ou trop mal, trop vite, cela sera négatif sur votre image. Un follower perdu ne reviendra probablement pas, même quelques mois plus tard !
61. Ne paniquez pas si vous perdez un ou deux followers de temps à autre. Vérifiez plutôt que votre courbe de followers est globalement croissante sur TwitterCounter.
62. Pour partager des informations de qualité, rien de tel qu’un agrégateur RSS tel que Google Reader. N’hésitez pas à ajouter les flux RSS de sites traitant des sujets qui vous passionnent. Visitez régulièrement votre agrégateur, et partagez-en le meilleur.
63. N’oubliez pas que pour qu’un message soit RT plus facilement, vous devez laisser une vingtaine de caractèresdisponibles (en limitant vos tweets importants à 120 caractères) afin que l’on puisse afficher l’expression « RT @Pseudo : ».
64. De manière exceptionnelle, vous pouvez également ajouter l’expression « (Please RT) » à la fin de votre message pour une accentuation du nombre de RT. N’en abusez surtout pas !
65. Créez votre première « liste Twitter », et ajoutez-y quelques following. Vous pourrez ainsi créer une timeline épurée, avec un contenu très spécifique. Celle-ci peut être privée ou publique !
66. Visionnez les listes dans lesquelles vous êtes cité : elles reflètent la manière dont vous êtes perçu, et peut faire ressortir certaines modifications de comportement à adopter !
67. Cherchez également de nouvelles personnes à suivre dans les listes dans lesquelles vous êtes : elles partageront certainement les mêmes centres d’intérêt que vous !
68. Un outil existe afin de créer une liste Twitter de manière automatique, regroupant les gens avec qui vous avez discuté : il s’agit de ConversationList.
69. Liez votre compte Twitter avec votre Compte Facebook grâce à l’outil officiel. Rajouter le tag #FB à vos tweets les postera également sur Facebook !
Devenez un utilisateur assidu
70. Ecrivez une majorité de tweets de qualité : si possible avec une url (raccourcie !), un texte accrocheur, riche en contenu, qui attirera et réjouira vos followers.
71. Explorez les liens ajoutés en favori par vos contacts, et découvrez ainsi ce qui a particulièrement retenu leur attention : il s’agit très souvent de tweets très intéressants !
72. Vous souhaitez savoir qui vous a bloqué ? Lorsqu’un compte apparait comme sécurisé, affichez le après vous être reconnecté avec un autre compte : s’il ne l’est plus, alors vous êtes bloqué !
73. Ecrivez également un peu sur votre vie de tous les jours (cela prouve que vous êtes un humain derrière un ordinateur, et donc potentiellement agréable !).
74. Lisez et adaptez vous aux 62 conseils pour utiliser Twitter au boulot . Appliquez-les également quand vous n’êtespas au boulot.
75. Continuez à RT des messages intéressants, à commenter des articles partagés et à répondre aux questions posées ou aux faits exprimés.
77. Remerciez les gens qui RT vos tweets (pas un par un, idéalement : seulement lorsqu’un message est retweeté plus de cinq fois, remerciez les 5 @Pseudos d’un coup)
78. Lorsqu’une nouvelle personne vous suit, vérifiez si elle vaut le coup d’être suivie à son tour (en lisant ces 10 derniers tweets par exemple). Si elle suit plusieurs centaines de personnes mais n’est suivie que par quelques dizaines : pas la peine, oubliez-la : elle fait du Mass-Follow.
79. Commencez à fouiner pour découvrir de nouvelles applications tierces potentiellement utiles. OneForty les regroupe toutes, alors n’hésitez-pas.
80. Définissez les utilisateurs influents (via ce classement, par exemple), et apprenez ce qu’ils font, qui ils sont, et pourquoi on parle d’eux. Cela vous servira toujours.
81. Catégorisez vos followers en « groupes », afin de pouvoir cibler vos démarches. Cela est possible via les applications « Seesmic » ou « Tweetdeck ».
82. Les « Listes Twitter » sont depuis peu une opportunité très intéressante : commencez à varier vos groupes en fonction de vos centres d’intérêt.
83. Analysez ces fameuses listes dans lesquelles les autres twittonautes vous placent : l’idéal est de pouvoir apparaître dans des listes avec beaucoup de following.
84. Faites le point : avez vous plus de followers que vos collègues de même influence ? Vos liens sont-ils autant cliqués? Si non, alors quelque chose cloche dans votre manière d’utiliser Twitter !
85. Profitez de l’aspect « temps réel » de Twitter. Si vous avez des informations en live, n’hésitez pas à les partager avec un maximum de personnes possible.
86. N’oubliez surtout pas que le meilleur moyen d’accenter votre visibilité sur le réseau est de se faire retweeter ses messages par sa communauté. Rendez-lez « RT-Friendly » au maximum.
86. Participez à un maximum de twapéros ou de twunchs, ces rendez-vous « réels » avec d’autres twittonautes : vous créerez ainsi probablement de très bons liens avec les internautes !
Devenez un utilisateur influent
88. N’oubliez pas que l’influence commence là où se termine l’ignorance. Cependant, ne parlez jamais de votre niveau d’influence sur Twitter puisqu’il s’agit d’un sujet relativement taboo.
89. Vous aurez de plus en plus de réponses vous concernant : apprenez à répondre en messages privés afin de ne pas engorger vos timeline de tweets inintéressants pour vos followers.
90. A l’inverse, ne vous limitez pas aux DM, et sachez faire quelques réponses « publiques » afin de ne pas laisser croire que vous ne répondez jamais à personne.
91. Ne prenez pas la grosse tête : ne vous vantez pas du nombre de followers que vous avez, quelle que soit la circonstance : pensez influence et non pas taille de votre lectorat.
92. Ne perdez pas vos bonnes habitudes : le succès s’en va aussi vite qu’il arrive. Continuez à partager du contenu de qualité.
93. Ne méprisez pas les gens : n’arrêtez pas de les remercier, de leur répondre, de prendre du temps pour chaque intervention, s’il le faut. Ce sont les pionniers de votre influence.
94. Si vous ne savez pas de quoi parler, ne paniquez pas. Des sites tels que TweetMeme pourraient vous donner bien des orientations !
95. Etre populaire ne fait pas de vous un ami des autres personnes populaires. Les contacts doivent être les mêmes, si vous ne voulez pas paraître arrogant.
96. Changez votre background : présentez-vous, affichez éventuellement une photo, ainsi qu’une série de liens renforçant votre « personal branding » et permettant aux internautes de vous retrouver plus facilement sur le net.
97. Soignez votre image : pas d’insultes, pas de critiques déplacées, pas de « moi je », pas de tweets pouvant déranger vos followers (ils vous le feront remarquer en vous unfollowant).
98. Faites attention aux liens que vous partagez : restez rationnel, et misez toujours un peu plus sur la qualité, quitte à moins tweeter.
99. Signalez vos présence lors d’un rendez-vous important à vos followers, mais très sobrement et sans mépris. Ils se feront peut-être une joie de l’indiquer à leurs propres followers.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.