MIEUX TRAVAILLER AVEC LA BASE DU REGISTRE WINDOWS

My Music, My PLAYLIST :  https://www.youtube.com/watch?v=HQiYe_w78uA&list=PLRpA8pFcR6-gc-


QU'EST-CE QUE LES REGISTRES? POURQUOI LES ORDINATEURS ONT-ILS BESOIN?
Alors nous commençons ici .

Les éléments discrets d'information dans un ordinateur numérique doivent avoir une existence physique dans un support de stockage d'informations.   En outre, lorsque des éléments discrets  d'informations sont représentés sous forme binaire, le support de stockage d'informations doit contenir des éléments de stockage binaires pour stocker des bits individuels.

  Une cellule binaire est un dispositif qui possède deux états stables et qui est capable de stocker un bit d'information.   L'entrée de la cellule reçoit des signaux d'excitation qui la mettent dans l'un des deux états.    L'information stockée dans une cellule est 1 lorsqu'elle est dans 1 état stable et 0 dans un autre état stable.   Des exemples de cellules binaires sont des circuits électroniques à bascule, des noyaux de ferrite utilisés en mémoire et des emplacements perforés avec un trou ou non perforés dans une carte.

Un registre est un groupe de cellules binaires.   Comme une cellule stocke un bit d'information, il s'ensuit qu'un registre avec n cellules peut stocker n'importe quelle quantité discrète d'information qui contient n bits. 

L'état d'un registre est un nombre n-tuple de 1 et 0 avec chaque bit désignant l'état d'une cellule dans le registre.   Le contenu d'un registre est fonction de l'interprétation donnée aux informations qui y sont stockées. 

Un registre de n cellules peut être l' un des 2 n états possibles.   Maintenant, si l'on suppose que le contenu du registre représente un entier binaire,   alors évidemment le registre peut stocker n'importe quel nombre binaire 0 à 2 n -1 .

Prenons un exemple 1100001111001001 ce nombre est l'équivalent binaire de 50121 en nombre décimal si la règle est de prendre la forme décimale binaire codée.   Si le concepteur prend des registres 8bit.   Maintenant, si la cellule prend 7 bits, cela pourrait indiquer quelque chose d'autre.

Dans le code excédentaire 3, le nombre décimal ci-dessus est 9096.   Dans le code EBCDIC ou il est appelé CODE D'INTERCONNEXION DÉCIMAL CODE BINAIRE ÉTENDU, le numéro ci-dessus est C (huit bits gauche) et I (huit bits droit).

De cet exemple, il est clair qu'un registre peut stocker un ou plusieurs éléments discrets d'informations et que la même configuration de bits peut être interprétée différemment pour différents types d'éléments d'information. 


Il est important que l'utilisateur stocke des informations significatives dans des registres et que l'ordinateur soit programmé pour traiter ces informations en fonction du type d'informations  stockées.
Et cela arrive tout le temps. J'espère que vous l'avez aimé                                            Merci d'avoir lu.     


Un ordinateur numérique est caractérisé par ses registres. L'unité de mémoire est simplement une collection de milliers de registres pour stocker des informations numériques. L'unité de traitement est composée de divers registres qui stockent des opérandes sur lesquels des opérations sont effectuées.L'unité de contrôle utilise des registres pour suivre différentes séquences d'ordinateur, et chaque dispositif d'entrée ou de sortie doit avoir au moins un registre pour stocker les informations transférées vers ou depuis le dispositif.



Une opération de transfert inter-registre, une opération de base dans les systèmes numériques, consiste à transférer les informations stockées dans un registre dans un autre. Ensuite, cette information est basée sur un code alphanumérique qui est décidé par le concepteur matériel. Ici, en code alphanumérique, la lettre qui est tapée par l'utilisateur est convertie en un code de 8 bits qui est sous la forme de 1 et 0 côte à côte.  

Le caractère qui est tapé par l'utilisateur va dans le registre d'entrée, sous la forme de 10010100 (c'est un exemple, il peut ou peut ne pas être le même) que la règle décidée par les développeurs de matériel. Ensuite, sur une seconde, le code tapé et converti est placé dans les registres du processeur où le traitement a lieu. Ici le processeur est constitué de registres qui lui sont internes. Le code de huit bits est à nouveau transféré du registre interne du processeur vers les registres de sortie du dispositif de sortie.  

Mieux travailler avec le registre

Le Registre est une base de données utilisée pour stocker la configuration de Windows. Il contient des informations et les différents réglages concernant le matériel, les logiciels, les utilisateurs et les préférences de votre PC. 

A chaque fois que vous modifiez un paramètre d'un module du Panneau de Configuration ou installez un logiciel, les changements sont répercutés et stockés dans le Registre. 



Apprenez à mieux travailler avec le Registre en recherchant des valeurs, exploitant les favoris et en créant vous-même vos propres scripts de modification du Registre. 

Rechercher une valeur

Vous venez d'installer un nouveau logiciel, WinRAR par exemple, et souhaitez savoir comment il a été intégré dans le Registre. Cela peut vous permettre par exemple de trouver et de modifier certains paramètres cachés. 

  • Lancez l'éditeur du Registre en cliquant sur le bouton Démarrer puis sur Exécuter.
  • Saisissez la commande regedit et pressez la touche Entrée.
  • Dans la fenêtre de l'éditeur du Registre qui apparaît, cliquez sur le menu Edition puis sur Rechercher.

  • Saisissez votre mot-clé, le nom d'un logiciel par exemple, dans la zone de texte Rechercher. Comme vous ignorez comment la valeur recherchée a été enregistrée, cochez toutes les options et désactivez la case Mot entier seulement.

  • Le résultat s'affiche après un clic sur le bouton Suivant.

  • Si le résultat de la recherche ne vous satisfait pas, vous avez la possibilité de la répéter en appuyant sur la touche F3.
  • Vous pouvez restreindre le domaine de recherche aux clés, valeurs ou données en activant les options adéquates dans la boîte de dialogue de recherche. Pour trouver une chaîne strictement identique à celle que vous saisissez, cochez la case Mot entier seulement.
Utiliser les favoris

Tout comme Internet Explorer, l'éditeur du Registre comporte un gestionnaire de favoris permettant d'atteindre très rapidement les informations auxquelles vous accédez souvent. Ainsi, beaucoup d'astuces nécessitent des manipulations dans des sous-clés de la branche HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion. Pourquoi, alors, ne pas placer un raccourci vers cette clé pour gagner du temps ? 

  • Pour cela, ouvrez-la normalement en cliquant sur les +.

  • Sélectionnez la clé CurrentVersion, puis cliquez sur le menu Favoris et sur Ajouter aux Favoris.

  • Par défaut, le nom du favori est le nom de la dernière clé sélectionnée (ici CurrentVersion). Si vous souhaitez le modifier, saisissez son nouveau nom dans la zone de texte Nom du Favori. Validez ensuite par OK.
  • Désormais, pour accéder instantanément à la clé HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion, il vous suffira de dérouler le menu Favoris, puis de cliquer sur CurrentVersion (ou sur le nom que vous lui avez donné).
Plusieurs sous-clés CurrentVersion existent. Pour que vous ne vous mépreniez pas, il peut être judicieux d'indiquer devant ce nom de favori la branche principale de la clé sous la forme d'un alias : HKCU par exemple pour HKEY_CURRENT_USER.

Pour supprimer un favori, procédez de la manière suivante : 

  • Cliquez sur le menu Favoris, puis sur Supprimer des Favoris.
  • Choisissez, dans la liste, le ou les favoris que vous souhaitez supprimer. Pour sélectionner plusieurs favoris en même temps, maintenez la touche Ctrl enfoncée tout en les sélectionnant. Cliquez sur le bouton OK pour les supprimer définitivement. Attention, il n'y a pas de message de confirmation ! Vérifiez donc bien que vous ne commettez pas d'erreurs.
Importer et exporter des éléments du Registre

Une fonctionnalité très intéressante de l'éditeur du Registre est sa capacité d'importer et d'exporter des informations du Registre sous forme d'un fichier texte. Portant l'extension .REG, ces fichiers peuvent ensuite être sauvegardés (comme nous l'avons fait pour la sauvegarde complète du Registre) ou envoyés à d'autres personnes pour qu'elles modifient simplement leurs paramètres sans avoir à "trifouiller" dans le Registre. 

Imaginez l'administrateur d'un réseau qui doit effectuer la même manipulation dans le Registre Windows de dizaines de machines. Au lieu de faire les modifications une par une, il lui suffit de créer un fichier texte portant l'extension .REG contenant les éléments à modifier, puis de l'importer dans le Registre de chacun des ordinateurs. Résultat : un gain de temps considérable. 

Vous souhaitez, par exemple, transmettre à un ami la modification que vous avez effectuée (pour 
accélérer le menu Démarrer par exemple) pour qu'elle soit également effective sur son ordinateur. 

  • Déroulez l'arborescence en cliquant sur les signes + jusqu'à atteindre la clé HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop.
  • Déroulez ensuite le menu Fichier et cliquez sur la commande Exporter.
  • Choisissez l'emplacement de sauvegarde, puis donnez un nom au fichier, menushowdelay.reg dans notre exemple.

  • Dans la rubrique Etendue de l'exportation, sélectionnez l'option Branche sélectionnée, puis cliquez sur le bouton Enregistrer.

  • Accédez à votre fichier d'inscription dans le Registre par l'intermédiaire de l'Explorateur.

  • Vous n'avez plus qu'à transmettre à votre ami le fichier d'inscription dans le Registre que vous venez de générer.
  • Ce dernier n'a alors qu'à double-cliquer sur ce fichier, puis à cliquer sur le bouton Oui de la boîte de dialogue qui s'ouvre pour importer le fichier dans son Registre. Il dispose maintenant de la nouvelle donnée de la valeur MenuShowDelay que vous lui avez transmise.
Plus sur les fichiers d'inscription dans le Registre

Il peut être intéressant de voir comment est constitué un fichier d'inscription dans le Registre. Voici la structure d'un fichier portant l'extension .REG: 

Windows Registry Editor Version 5.00 

[HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop] 
"ActiveWndTrkTimeout"=dword:00000000 
"MenuShowDelay"="100" 
"UserPreferencesMask"=hex:9e,3e,00,80 


  • La première ligne indique le type de fichier et sa version. C'est donc un fichier du Registre dans sa version 5.00.
  • [HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop] fait référence à la clé d'où viennent les valeurs que l'on trouve les trois lignes qui suivent.
  • Ainsi, la première valeur, baptisée ActiveWndTrkTimeout, est de type DWORD et contient la donnée 00000000. La seconde valeur est une chaîne, de nom MenuShowDelay, et renferme la donnée 100. Enfin la dernière valeur est de type binaire, de nom UserPreferencesMask, et comprenant les données 9e,3e,00,80 en hexadécimal (d'où le hex).
Attention, lorsque vous effectuez plusieurs modifications en même temps et que votre système devient instable, vous ne saurez pas l'origine exacte du problème. Vérifiez donc auparavant chacune des modifications une par une.
  • Il est alors facile de créer des fichiers REG contenant toutes les modifications que vous souhaitez apporter au Registre, en une seule opération.
N'ouvrez que les fichiers REG dont vous êtes sûr de l'origine. Un utilisateur malintentionné pourrait, en effet, supprimer de cette manière des données de votre Registre. Pour voir son contenu, cliquez dessus avec le bouton droit de la souris, puis sur Modifier. Le fichier s'ouvre dans le Registre. Vous pouvez alors vérifier que le fichier est "correct.

Supprimer des valeurs avec un fichier REG

Il est également possible de supprimer des clés et des valeurs en utilisant un fichier d'inscription du Registre. Pour créer un fichier REG, ouvrez le Bloc-notes de Windows. Il suffira, par la suite, de sauvegarder le fichier avec l'extension .REG. 

  • Pour cela, déroulez le menu Fichier, puis cliquez sur la commande Enregistrer sous.

  • Déroulez la liste Type, puis choisissez Tous les fichiers.

  • Dans la zone de texte Nom du fichier, saisissez le nom de votre fichier suivi de l'extension .REG. Cliquez sur le bouton Enregistrer.
  • Pour supprimer une clé, saisissez l'en-tête caractérisant votre fichier, puis placez un signe "-" devant le nom de la clé que vous souhaitez supprimer. Par exemple, pour supprimer la clé [HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop] (non recommandé), le fichier d'inscription du Registre sera :

    Windows Registry Editor Version 5.00

    [-HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop]
  • La suppression d'une valeur se fait de la même manière, sauf que le signe négatif est placé avant la donnée de cette valeur. Par exemple, pour supprimer la valeur MenuShowDelay, le fichier REG sera :

    Windows Registry Editor Version 5.00

    [HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop]
    "MenuShowDelay"=-"100"
  • Enregistrez enfin votre fichier REG en déroulant le menu Fichier, Enregistrer.
Attention à ne pas supprimer n'importe quelles clés ou valeurs ! Cela peut entraîner des problèmes dans votre Registre. Rappelez-vous que vous devez toujours effectuer une sauvegarde avant de modifier le Registre.

Sauvegarder le Registre
Le Registre est une base de données utilisée pour stocker la configuration de Windows. Il contient des informations et les différents réglages concernant le matériel, les logiciels, les utilisateurs et les préférences de votre PC. Ainsi, à chaque fois que vous modifiez un paramètre dans un module du Panneau de configuration ou que vous installez un logiciel, les changements sont répercutés et stockés dans le Registre. 

Pour optimiser ou personnaliser votre ordinateur, vous pouvez être amené à modifier le Registre. Il est indispensable de sauvegarder le Registre avant chaque modification que vous comptez y réaliser. En effet, une mauvaise manipulation peut rapidement se transformer en cauchemar. 

La sauvegarde du Registre peut s'accomplir en exportant simplement les clés sur lesquelles vous allez travailler, ou bien directement en exportant l'intégralité du Registre pour une sauvegarde complète. 
Exporter le Registre

Très simple à mettre en oeuvre, l'exportation du Registre vous permet de personnaliser l'étendue de la sauvegarde qui peut couvre une simple clé et ses sous-clés ou bien la totalité du Registre. 

  1. Exécutez l'Éditeur du Registre en cliquant sur le bouton Démarrerpuis sur Exécuter. Pressez simultanément sur les touches Windows et R sous Windows 7 et Windows 8.
  2. Dans le champ Ouvrir, saisissez regedit puis cliquez sur le bouton OK.
  3. L'éditeur du Registre s'ouvre alors.
  4. Si vous souhaitez sauvegarder uniquement certaines clés et sous-clés, déroulez les clés jusqu'à l'emplacement à exporter. Si vous souhaitez sauvegarder tout le registre, peu importe où vous trouvez.
  5. Cliquez sur le menu Fichier et sur Exporter.
  6. Dans la fenêtre qui apparaît, choisissez l'emplacement de sauvegarde. Donnez un nom au fichier : registre0727.reg dans notre exemple (comptez 70 Mo environ pour l'intégralité du Registre).

  1. Dans la rubrique Etendue de l'exportation, sélectionnez l'option Tout pour sauvegarder la totalité du Registre ou bien l'option Branche sélectionnée pour exporter seulement la clé et les sous-clés de l'emplacement sélectionné.
  2. Cliquez ensuite sur le bouton Enregistrer
  3. Quelques secondes après, la main vous est rendue, la sauvegarde est effectuée. Vérifiez tout de même sur votre disque dur que la sauvegarde a bien été créée (fichier au format reg).
Restaurer le Registre

La restauration du Registre est nécessaire lorsque vous avez commis des erreurs en modifiant la base des registres et que votre système est devenu instable ou que des messages d'erreurs apparaissent. 

  1. Dans l'explorateur Windows, rendez-vous dans le dossier où vous stockez le fichier de sauvegarde du Registre.
  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le fichier reg créé auparavant. Dans le menu qui apparaît, choisissez la commande Fusionner.
  3. Une boîte de dialogue s'affiche alors et vous demande si vous êtes bien sûr de vouloir ajouter les informations contenues dans ce fichier au Registre. Cliquez sur le bouton Oui pour valider.
  4. Un message vous avertit alors du succès de l'opération. Cliquez sur OK. Votre sauvegarde du Registre est donc restaurée. Redémarrez votre ordinateur pour qu'il prenne en compte les changements que vous venez d'apporter.
Depuis Windows XP, tous les paramètres système de Windows sont enregistrés dans une base de données : le Registre. Il contient des informations et les différents réglages concernant le matériel, les logiciels, les utilisateurs et les préférences de votre PC. 

Le Registre possède une structure en arborescence, dans laquelle les paramètres sont classés par sections représentées par des branches. 

Chaque branche principale, représentée par une icône de dossier, contient des "clés" qui contiennent elles-mêmes d'autres "clés" ou "sous-clés". Ce n'est que tout au bout de cette arborescence que l'on trouve les valeurs contenant les informations stockées dans le Registre. 

Bien que cette structure paraisse compliquée, elle est similaire à celle des dossiers sur votre disque dur. Cette structure hiérarchisée permet de définir très précisément chaque valeur et d'y accéder à tout moment. 

Les branches principales sont aussi appelées "des ruches", hives en anglais, (à cause de leur ressemblance avec la structure en alvéole d'une ruche d'abeilles). Il se peut que vous trouviez cette appellation sur Internet ou dans des documentations techniques.

Le Registre est composé de cinq branches, contenant chacune une section spécifique des informations stockées dans le Registre. Voici un bref aperçu des différentes clés principales, et leur signification. 

Branche
Description
HKEY_CLASSES_ROOT
Contient toutes les informations nécessaires aux liaisons de fichiers. On y trouve donc toutes les associations de fichiers, les raccourcis clavier. Sont présentes également les informations nécessaires à Windows pour intégrer des données en provenance d'autres programmes.
HKEY_CURRENT_USER
Cette branche est liée à la clé principale HKEY_USERS. Elle contient les informations relatives à l'utilisateur courant. Parmi les paramètres enregistrés ici, citons les noms de connexions, la configuration du Bureau, du menu Démarrer et de la barre des tâches.
HKEY_LOCAL_MACHINE
Contient toutes les informations concernant la machine courante : configuration matérielle, composants et logiciels installés, pilotes, etc. Ces informations sont valables pour tous les utilisateurs.
HKEY_USERS
Sont conservées ici les informations concernant tous les utilisateurs identifiés sur le système, que cela soit dans le cadre d'un réseau local ou d'une utilisation multiutilisateur. On trouve aussi bien des paramètres généraux que des informations liées à un utilisateur donné.
HKEY_CURRENT_CONFIG
Cette branche est liée à la clé principale HKEY_LOCAL_MACHINE. On y trouve toutes les clés consacrées aux fonctions Plug&Play. Elle contient les informations de la configuration courante (par exemple un portable branché sur une station d'accueil).

Les clés HKEY_CURRENT_CONFIG et HKEY_CURRENT_USER contiennent toujours les données actuelles. Chaque modification que vous apportez à Windows y est enregistrée en premier. Ces deux clés existent car Windows offre la possibilité d'utiliser plusieurs configurations matérielles et profils d'utilisateurs. 

Pour accéder au Registre, vous devez passer par l'éditeur du Registre. 
Editer le Registre

Pour accéder au Registre, vous devez passer par l'éditeur du Registre. 

  1. Cliquez sur le bouton Démarrer. Sous Windows 8, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l'icône Windows dans la barre des tâches puis sur Exécuter.
  2. Saisissez la commande regedit et pressez la touche Entrée.
  3. Validez par Oui.
  4. Le Registre se présente sous la forme d'une arborescence hiérarchisée de clés qui peuvent contenir des valeurs contenant elles-mêmes des données.

  1. L'éditeur du Registre vous permet de parcourir le Registre en déroulant les clés de son arborescence. Double cliquez sur une clé pour l'ouvrir.

  1. Double cliquez sur une sous-clé pour l'ouvrir, et ainsi de suite.
Créer de nouvelles clés et valeurs

Dans certaines astuces, on vous demandera de créer de nouvelles clés ou de nouvelles valeurs. 

  1. Pour créer une nouvelle clé, placez-vous dans l'arborescence à l'endroit voulu.

  1. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Clé.
  2. Donnez alors un nom à la clé et validez par Entrée.
  3. Plusieurs types de valeurs existent suivant les informations qu'elles peuvent contenir. Pour créer une valeur DWORD, placez-vous à l'endroit où la créer.

  1. Déroulez le menu EditionNouveauValeur DWORD 32 bits.

  1. Donnez alors un nom à la valeur.
  2. Vous pouvez également créer de la même façon des valeurs chaîne ou QWORD 64-bits.
Modifier une valeur

Pour activer un paramètre, la valeur que vous venez de créer doit contenir une donnée. 

  1. Pour modifier le contenu d'une valeur, double cliquez simplement dessus dans la partie droite de la fenêtre.

  1. Remplissez alors le champ Données de la valeur par le contenu à lui donner.

  1. Pour les valeurs DWORD, vous pouvez saisir des données en base Décimale (celle que l'on utilise tous les jours pour compter) ou Hexadécimale. Pensez à sélectionner la base adéquate.
  2. Validez par OK.
Supprimer une valeur

Vous souhaitez désactiver un réglage ou annuler une modification. Vous pouvez supprimer une valeur. 

  1. Souvent, pour désactiver un réglage, il vous suffit de modifier sa valeur. Cela est particulièrement valable pour les valeurs réglées à 1 que vous pouvez désactiver en les passant à 0.
  2. Vous pouvez également supprimer une valeur ou une clé en la sélectionnant et en cliquant sur le menu Edition puis sur Supprimer.
  3. Attention, le registre contenant des informations vitales à Windows, faites attention à ce que vous supprimez.
Appliquer des modifications

Vous avez créé une nouvelle valeur ou modifié un réglage ? Il n'est pas forcément appliqué de suite. 

  1. Le gros du Registre étant chargé au démarrage de Windows, il vous faudra redémarrer votre ordinateur pour pouvoir prendre en compte une nouvelle valeur ou un nouveau réglage. Cliquez sur le bouton Démarrer.
  2. Cliquez sur la flèche à côté du bouton Arrêter et cliquez sur Redémarrer.
  3. Au démarrage suivant, vos modifications dans le Registre sont prises en compte.
Sauvegarder le Registre

Avant de modifier le Registre, nous vous conseillons fortement de le sauvegarder. Vous pouvez créer un point de restauration avant de modifier le Registre (les points de restauration de Windows intègrent le Registre dans la sauvegarde). Vous pouvez aussi sauvegarder uniquement la clé sur laquelle vous travaillez. 

  1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la clé à sauvegarder dans l'arborescence du Registre et choisissez la commande Exporter.
  2. Donnez un nom à la sauvegarde et validez.

  1. Pour la restaurer ainsi que vos réglages précédents, double-cliquez sur le fichier REG de la sauvegarde dans l'Explorateur Windows.

  1. Confirmez l'ajout d'informations par Oui.
Retirer des logiciels du menu ouvrir

Vous avez ouvert accidentellement un fichier MP3 ou une page Web avec Word ? Maintenant, ce logiciel est présent dans le menu Ouvrir avec de l'explorateur Windows à chaque fois que vous sélectionnez ces types de fichier. 

En effet, à chaque fois que vous ouvrez un type de fichier avec un logiciel particulier, Windows l'ajoute automatiquement au menu Ouvrir avec. Si cela peut être pratique pour ouvrir rapidement un fichier avec un autre logiciel que celui utilisé normalement, cela devient vite gênant lorsque des logiciels inadéquats rallongent le menu. 

Pour faire le ménage dans le menu "Ouvrir avec" des différents types de fichiers de votre système et retirer les logiciels inadaptés, vous devez modifier le Registre de Windows. 

Supprimer les entrées inutiles

Vous allez maintenant pouvoir retirer les logiciels du menu Ouvrir avec en supprimant certaines valeurs dans le Registre. 

  1. Dans l'éditeur du Registre, déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSoftwareMicrosoftWindowsCurrentVersionExplorerFileExts.
  2. La liste de tous les types de fichiers enregistrés sur votre ordinateur y est référencée.
  3. Double cliquez sur le nom de l'extension dont vous souhaitez nettoyer le menu Ouvrir avec, PDF par exemple puis ouvrir la clé OpenWithList.

  1. Dans le volet de droite, les logiciels référencés dans le menu Ouvrir avec de ce type de fichiers sont listés. Notez que des logiciels désinstallés peuvent même apparaître dans la liste.
  2. Cliquez sur la valeur dont le champ Données correspond au logiciel à retirer de la liste et pressez la touche Suppr.
  3. Cliquez sur Oui pour confirmer la suppression de cette valeur.
  4. Le logiciel en question est immédiatement retiré de la liste Ouvrir avec du type de fichier.
  5. Recommencez l'opération pour les autres logiciels à retirer de la liste de ce type de fichiers, et faites de même pour les autres types de fichiers à nettoyer.
  6. Notez que le logiciel utilisé par défaut pour ouvrir ce type de fichier ne peut pas être supprimé de la liste (il sera automatiquement ajouté dans ce cas).
Changer le programme ouvert par défaut

Par défaut, lorsque vous double cliquez sur un fichier, il est ouvert dans un logiciel particulier. Vous pouvez facilement le remplacer par un logiciel plus adapté. 

  1. Cliquez avec le bouton droit sur le type de fichier dont vous souhaitez modifier le logiciel par défaut et cliquez sur Ouvrir avecpuis sur Choisir le programme par défaut.
  2. Déroulez les listes Programmes recommandés et Autres programmes et choisissez le logiciel à utiliser à la place.
  3. Vérifiez que la case Toujours utilisé le programme sélectionné pour ouvrir ce type de fichier est bien coché. Dans le cas contraire, votre fichier sera ouvert cette fois ci avec le logiciel sélectionné et ce dernier sera ajouté à la liste Ouvrir avec. En revanche, cela ne changera pas le logiciel utilisé par défaut lorsque vous double cliquerez sur un fichier de ce type.
  4. Cliquez enfin sur OK.
Mieux exploiter sa mémoire vive avec windows
Vous pouvez rendre Windows plus réactifs en modifiant de nombreux paramètres du système. De nombreux réglages peuvent être effectués pour ajuster précisément la façon dont Windows gère la mémoire, un élément qui influe grandement sur les performances globales de votre système. 

Au passage, l'importance de la mémoire vive avec Windows n'est plus à démontrer. Dans notre machine de test, plus d'1 Go sont déjà consommés alors que nous n'avons pas encore ouvert de logiciels.
Lorsque vous exécutez un programme, ce dernier charge en mémoire des bibliothèques dynamiques appelées DLL. Une fois le programme terminé, certaines de ces DLL peuvent rester en mémoire inutilement. Vous pouvez les décharger automatiquement de la mémoire et par conséquent récupérer plus de ressources systèmes. 

Windows, que 512 ko de mémoire vive en tant que mémoire tampon pour ses échanges avec le disque dur. Si vous disposez d'au moins 2 Go de mémoire vive, vous pouvez augmenter la quantité de mémoire allouée : la lecture et l'écriture de fichiers seront accélérées. Vous pouvez également limiter les échanges de données avec le disque dur et gagner du temps en conservant le noyau de Windows dans la mémoire vive. 

Décharger de la mémoire les DLL plus utilisées

Lorsque vous exécutez un programme, ce dernier charge en mémoire des bibliothèques dynamiques appelées DLL. Une fois le programme terminé, certaines de ces DLL peuvent rester en mémoire inutilement. Vous pouvez les décharger automatiquement de la mémoire et par conséquent récupérer plus de ressources systèmes. 

  1. Cliquez sur le bouton Démarrer.
  2. Saisissez regedit dans le champ Rechercher et validez par Entrée.
  3. Dans l'éditeur du Registre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINESOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionExplorer.
  4. Cliquez sur le menu EditionNouveauValeur DWORD 32 bits.
  5. Nommez la valeur AlwaysUnloadDll et double cliquez dessus.
  6. Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur. Validez par OK.
  7. Fermez l'éditeur du Registre puis redémarrez votre ordinateur.
Augmenter la mémoire tampon

Windows, que 512 ko de mémoire vive en tant que mémoire tampon pour ses échanges avec le disque dur. Si vous disposez d'au moins 2 Go de mémoire vive, vous pouvez augmenter la quantité de mémoire allouée : la lecture et l'écriture de fichiers seront accélérées. 

  1. Pour cela, déroulez le menu Démarrer, saisissez la commande Regedit dans le champ de recherche et validez par Entrée.
  2. Dans l'éditeur du Registre qui s'ouvre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMCurrentControlSetControlSession ManagerMemory Management.
  3. Si la valeur IoPageLockLimit n'apparaît pas dans la partie droite, faites un clic droit et choisissez NouveauValeur DWORD 32 bits.
  4. Nommez la valeur IoPageLockLimit et double cliquez dessus.
  5. Sélectionnez la base Hexadécimale.
  6. Saisissez la valeur F0000 et cliquez sur OK.
  7. Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer la modification.
Placer le noyau en mémoire

Vous pouvez également limiter les échanges de données avec le disque dur et gagner du temps en conservant le noyau de Windows dans la mémoire vive. 

  1. Cliquez sur le bouton Démarrer.
  2. Saisissez regedit dans le champ Rechercher et validez par Entrée.
  3. Dans l'éditeur du Registre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMCurrentControlSetControlSession ManagerMemory Management.
  4. Double-cliquez ensuite sur la valeur DisablePagingExecutive.
  5. Attribuez-lui la valeur 1. Validez par OK.
  6. Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer la modification.

Revenir immédiatement à la fenêtre actvée précedemment – windows 10

Dans Windows 10, il vous arrive probablement d'ouvrir plusieurs fenêtres dans un logiciel, comme plusieurs onglets dans un navigateur Web. Si vous êtes sur une page Web et que vous cliquez dans la fenêtre d'un autre logiciel, vous basculez dessus. Or pour revenir sur la page Web où vous étiez avant, vous devez cliquer sur l'icône de votre navigateur dans la barre des tâches puis cliquer sur la miniature de la page en question. Grâce à une petite modification dans le registre, il est possible de sauter l'étape "miniatures" afin de revenir directement sur la fenêtre active précédemment. 

  • Dans le champ de recherche, saisissez la commande Regedit
  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la commande regedit et cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur
  • Déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionExplorerAdvanced.

  • Cliquez sur le menu EditionNouveauValeur DWORD 32 bits (même si vous êtes sous Windows 10 64 bits.

  • Nommez la nouvelle valeur LastActiveClick et double cliquez dessus. 
  • Saisissez 1 dans le champ Donnée de la valeur et validez par OK


  • La modification est immédiate.

Désactiver l'écran de verrouillage - Windows 10


Au démarrage ou en cas d'inactivité, Windows affiche un écran de verrouillage. Plutôt adapté aux tablettes, vous devez faire défiler cet écran vers le haut pour accéder à l'écran d'identification. Vous pouvez le désactiver. 

  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bouton Démarrer.
  • Cliquez sur Exécuter.
  • Saisissez la commande regedit et validez par Entrée.
  • Dans l'éditeur du Registre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINESOFTWAREPoliciesMicrosoftWindows.
  • Cliquez sur la clé Personalization.
  • Si elle n'est pas là, créez-la en cliquant sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Clé. Nommez la nouvelle clé Personalization.
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 Bits (quelle que soit votre édition de Windows).
  • Nommez la valeur NoLockScreen et double cliquez dessus.
  • Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur et validez.
  • Fermez l'éditeur du Registre. L'écran de verrouillage ne sera plus affiché.
  • A la place, l'écran d'identification sera automatiquement affiché.

Activer le thème sombre - Windows 10


Un thème de couleurs sombres est caché dans Windows 10. Voici comment activer ce "Dark Theme" pour les fenêtres des applications Windows. 

  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bouton Démarrer.
  • Cliquez sur Exécuter.
  • Saisissez la commande regedit et validez par Entrée.
  • Déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionThemesPersonalize.
  • Cliquez sur le menu Edition sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits.
  • Nommez la valeur AppsUseLightTheme et laissez-la à 0. Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur.
  • Le thème sombre est désormais utilisé dans les fenêtres des applications Windows.
  • Pour retrouver les couleurs normales, retournez dans la clé HKEY_CURRENT_USERSOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionThemesPersonalize. Double cliquez sur AppsUseLightTheme et saisissez 1 dans le champ Données de la valeur. Validez.

Changer la couleur de l'arrière-plan de la visionneuse de photos - Windows toutes versions


La visionneuse de photos qui est ouverte par défaut lorsque vous ouvrez une image possède un fond blanc qui entoure vos images. Voici comment changer cette couleur. 

  • Cliquez sur le bouton Démarrer, saisissez la commande regedit et validez par Entrée.
  • Dans la fenêtre qui s'ouvre, déroulez la clé HKEY_CURRENT_USER, Software, Microsoft, Windows Photo Viewer, Viewer.
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (quelle que soit votre version de Windows : 32 ou 64 bits).
  • Nommez la valeur BackgroundColor.
  • Double cliquez dessus.
  • Saisissez alors le code couleur en hexadécimal de la couleur à appliquer en fond, précédée de FF, par exemple FF2C6C9D pour du bleu. Notez que vous pouvez utiliser le site ColorPicker pour trouver le code d'une couleur. Validez par OK.
  • Fermez l'éditeur du Registre. La couleur est immédiatement appliquée en fond de la visionneuse de photos.

Accélérer l'aperçu du Bureau - Windows 10


Sous Windows 10, la fonction Aero Peek vous permet d'apercevoir le Bureau par transparence en laissant la souris 1 seconde sur le bouton à droite de la barre des tâches. Il est possible de réduire ce délai pour l'afficher immédiatement. 

  • Dans le champ de recherche, saisissez la commande regedit
  • Cliquez sur Exécuter la commande
  • Déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSoftwareMicrosoftWindowsCurrentVersionExplorerAdvanced
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits
  • Nommez-la DesktopLivePreviewHoverTime et double cliquez dessus. 
  • Sélectionnez l'option Décimale et saisissez la durée en millisecondes pendant laquelle la souris doit rester sur le bouton d'Aero Peek pour afficher le Bureau, 500 par exemple pour une demi-seconde ou 0 pour qu'il s'affiche instantanément. 
  • Cliquez sur OK, fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer la modification.
  • A l'inverse, si vous trouvez Aero Peek inutile ou trop facilement activable, vous pouvez augmenter le délai avant l'aperçu du Bureau ou bien désactiver totalement la fonction. Cliquez pour cela avec le bouton droit sur la barre des tâches et cliquez sur Paramètres.
  • Décochez alors la case Utiliser Aero Peek pour afficher un aperçu du Bureau

Modifier la taille des miniatures de la barre des tâches - Windows 10


Dans Windows 10, lorsque vous passez la souris sur une icône dans la barre des tâches, les miniatures des fenêtres ouvertes sont affichées. Vous pouvez modifier la taille de ces miniatures pour les agrandir ou les réduire en modifiant le Registre. 

  • Dans le champ de recherche, saisissez la commande regedit
  • Cliquez sur Exécuter la commande
  • Dans l'éditeur du Registre, déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSoftwareMicrosoftWindowsCurrentVersionExplorerTaskband
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (même si votre Windows est 64 bits). 
  • Nommez la nouvelle valeur MinThumbSizePx et double cliquez dessus. 
  • Sélectionnez la base Décimale
  • Saisissez alors dans le champ Données de la valeur, la taille des miniatures en pixel : 400 par exemple. Cliquez sur OK
  • Redémarrez alors votre ordinateur pour appliquer la modification. Les miniatures sont ici plus grandes qu'avant. 

Désactiver la recherche Web de Cortana - Windows 10


Par défaut, l'assistant de recherche Cortana applique vos recherches sur votre ordinateur, mais également sur Internet à travers le moteur Bing. Pour limiter la recherche à votre ordinateur, vous pouvez désactiver la recherche Web dans le Registre de Windows. 

  • Dans le champ de recherche, saisissez la commande regedit
  • Cliquez sur Exécuter la commande
  • Déroulez alors la clé HKEY_CURRENT_USERSOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionSearch
  • Cliquez alors sur le menu Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (même si votre Windows 10 est 64 bits). 
  • Nommez la nouvelle valeur BingSearchEnabled
  • Si la clé existe déjà, double cliquez dessus et fixez sa valeur à 0
  • Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur. Les recherches lancées depuis la barre Cortana ne portent désormais que sur votre ordinateur.

Empêcher la copie de fichiers sur une clé USB - Windows toutes versions


Pour éviter qu'un utilisateur de votre ordinateur puisse vous voler des informations, vous pouvez bloquer la copie de fichiers sur tout périphérique USB. 

  1. Cliquez sur le bouton Démarrer. Saisissez la commande regedit dans le champ de recherche.
  2. Dans l'éditeur du Registre qui s'ouvre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMCurrentControlSetControl.
  3. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Clé.
  4. Nommez cette clé StorageDevicePolicies.
  5. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (quelle que soit votre version de Windows).
  6. Nommez-la WriteProtect et double cliquez dessus.
  7. Saisissez 1 et validez OK.
  8. Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur. La copie de fichiers sur des clés ou disques durs USB est désormais interdite.
  9. Pour rendre de nouveau la copie possible, affectez la valeur 0 à la valeur WriteProtect.

Interdire le clic droit sur le Bureau - Windows toutes versions


Pour des raisons de sécurité, vous souhaitez désactiver le clic droit sur le Bureau qui affiche un menu contextuel permettant de réorganiser les icônes, de créer des raccourcis, d'accéder aux paramètres d'affichage, etc. Cela est possible en modifiant le Registre. 

  1. Cliquez sur le bouton Démarrer. Dans le champ Rechercher, saisissez la commande regedit et pressez la touche Entrée.
  2. Dans l'éditeur du Registre qui s'ouvre, déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSoftwareMicrosoftWindowsCurrentVersionPoliciesExplorer.
  3. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits.
  4. Nommez la nouvelle valeur NoViewContextMenu et double cliquez dessus.
  5. Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur. Cliquez sur OK.
  6. Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer la restriction. Le clic droit est alors inactif sur le Bureau. Pour le rétablir par la suite, il vous suffira d'effacer la clé NoViewContextMenu ou de fixer sa valeur à 0.

Réduire la latence pour les jeux - Windows 10


Lorsque vous jouez en réseau (en local ou sur Internet), la latence est très importante. Elle correspondant au temps de réponse entre le moment où vous appuyez sur un bouton ou bougez la souris et le moment où l'action souhaitée est exécutée dans le jeu. Par défaut, Windows regroupe les petits paquets en un seul avant de les envoyer (algorithme de Nagle). En désactivant cette fonction, les petits paquets seront transférés immédiatement, sans délai, réduisant alors votre latence. Attention, cela peut ralentir vos transferts de fichiers. A appliquer donc lorsque vous souhaitez jouer en réseau et à enlever après pour vos téléchargements. 

  1. Dans le champ de recherche, saisissez la commande regedit. 
  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la commande regedit et choisissez la commande Exécuter en tant qu'administrateur. 
  3. Déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, SYSTEM, CurrentControlSet, Services, Tcpip, Parameters, Interfaces. 

  4. Ouvrez ensuite la clé {NIC} où NIC est l'identifiant de votre carte réseau. Pour trouver la bonne clé, ouvrez-les toutes : c'est celle où votre adresse IP locale est spécifiée (si vous ne la connaissez pas, utilisez la commande ipconfig) 

  5. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (même si vous avez un système 64 bits). 

  6. Nommez la nouvelle valeur TcpAckFrequency et double cliquez dessus. 
  7. Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur et validez par OK. (Saisissez 0 pour retrouver le comportement original). 
  8. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits même si vous avez un système 64 bits). 
  9. Nommez la nouvelle valeur TCPNoDelay et double cliquez dessus. 
  10. Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur et validez par OK (Saisissez 0 pour retrouver le comportement original). 
  11. Déroulez ensuite la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Microsoft, MSMQ. 
  12. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Clé. 
  13. Nommez la nouvelle clé Parameters. 
  14. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits. 
  15. Nommez la nouvelle valeur TCPNoDelay et double cliquez dessus. 
  16. Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur et validez par OK. (Saisissez 0 pour retrouver le comportement original). 
  17. Fermez enfin l'éditeur du registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer les modifications. Pour réactiver l'algorithme Nagle, fixez les valeurs créées à 0.

Améliorer le déplacement de la souris en connexion à distance - Windows toutes versions


Lorsque vous prenez le contrôle d'un autre ordinateur à distance grâce à l'outil Connexion Bureau à distance de Windows, vous avez sans doute remarqué que le déplacement de la souris pouvait être saccadé. Pour lui redonner de la fluidité, vous pouvez augmenter la fréquence de mise à jour de la position du pointeur. 

  1. Cliquez sur le bouton Démarrer, saisissez la commande regedit et validez par Entrée.
  2. Dans l'éditeur du registre, déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSoftwareMicrosoftTerminal Server Client.
  3. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits.
  4. Nommez la nouvelle valeur Min Send Interval (avec les espaces). Double cliquez ensuite dessus.
  5. Sélectionnez la base Décimale et saisissez la valeur 10 pour 10 ms et validez par OK.
  6. Fermez l'éditeur du Registre. La modification est effective immédiatement dès votre prochaine connexion à distance.

Désactiver la migration par Windows Update

Méthode A : Par l’éditeur de stratégie de groupe

Si vous avez une machine sous Windows 7 Professionel ou Windows 8.1 Pro, c’est la méthode la plus simple.
Pour ouvrir l’éditeur de stratégie de groupe, il faut démarrer l’outil Exécuter soit en faisant un clic droit sur l’icône du menu Démarrer, comme sur l’image, soit avec le raccourci clavier Touche Windows + R. Tapez ensuite gpedit.msc dans la fenêtre pour démarrer l’éditeur de stratégie de groupe local.

Une fois l’éditeur ouvert, vous repérerez une arborescence sur la gauche. Rendez-vous dans Configuration ordinateur puis Modèles d’administration puis Composants Windows et enfin Windows Update. Il faut ensuite trouver dans la liste à droite le paramètre Turn off the upgrade to the latest version of Windows through Windows Update. C’est simple, il s’agit du seul paramètre en anglais.

Il suffit ensuite de double cliquer sur le paramètre pour accéder à son réglage dans une nouvelle fenêtre. Dans cette fenêtre, il suffit de choisir l’option Désactivé puis Appliquer et OK. La première étape est maintenant terminée, rendez-vous plus bas pour l’étape 2.

Méthode B : par l’éditeur de registre

Si vous avez une machine sous Windows 7 familiale ou Windows 8.1 (non pro), pour réaliser cette étape, il faudra utiliser l’éditeur de registre. L’édition du registre Windows demande beaucoup d’attention puisqu’une erreur de manipulation peut rendre la machine inopérante. En suivant bien les étapes suivantes, aucun problème ne devrait cependant survenir.
Si toutefois, vous ne souhaitez pas modifier vous même le registre de Windows, Ed Bott de ZDNet.com a créé le fichier DisableOSUpgrade.reg permettant d’automatiser l’opération. Il suffit alors de double cliquer sur le fichier et de valider l’opération. Nous avons bien entendu relu le fichier avant de le partager. Le fichier peut se télécharger sur nos serveurs ici.

Pour ouvrir l’éditeur de registre, il suffit de rechercher regedit dans le moteur de recherche du menu ou de l’écran Démarrer.

Une fois l’éditeur ouvert, vous repérerez une arborescence sur la gauche. Rendez-vous dans HKEY_LOCAL_MACHINE puis dans SOFTWARE puis Policies puis Microsoft puis Windowset enfin WindowsUpdate.
Faite ensuite un clic droit sur la partie droite, choisissez Nouveau puis Valeur DWORD 32 bitsque vous nommerez DisableOSUpgrade. Double cliquer sur la valeur créée pour lui assigner la valeur 1 dans le champ Value data. Le résultat devrait être celui de l’image ci-dessus.
Validez en appuyant sur OK. Vous pouvez ensuite passer à l’étape 2 qui utilisera également l’éditeur de registre.

Désactiver la notification de migration GWX

Maintenant que Windows ne se mettra plus automatiquement à jour vers Windows 10, nous allons voir comment désactiver l’outil de migration que l’on voit dans la barre des tâches en bas à droite. Cet outil a tendance à faire de la publicité régulièrement pour Windows 10, ce qui peut gêner les utilisateurs.
Pour le désactiver, nous allons cette fois obligatoirement passer par l’éditeur de registre. Comme nous le disions pour la méthode B de l’étape 1, modifier le registre de Windows peut causer des dysfonctionnements du système sur la machine. Prenez donc bien garde à suivre les instructions suivantes à la lettre.
Comme à la méthode B de l’étape 1, si vous ne souhaitez pas modifier vous même le registre de Windows, Ed Bott de ZDNet.com a créé le fichier DisableGWX.reg permettant d’automatiser cette étape. Il suffit de double cliquer sur le fichier et de valider la modification du registre. Le fichier peut se télécharger sur nos serveurs ici.

Si vous venez de la méthode A de l’étape 1, pour ouvrir l’éditeur de registre il faut rechercher regedit dans le moteur de recherche du menu ou de l’écran démarrer.

À l’aide de l’arborescence sur la droite, rendez-vous dans HKEY_LOCAL_MACHINE puis dans SOFTWARE puis Policies puis Microsoft et enfin Windows.
Nous allons créer une nouvelle Clé, les clés prennent la forme de dossier dans l’éditeur de registre. Comme sur l’image faites un clic droit sur Windows puis Nouveau et enfin Clé que vous nommerez GWX.

Une fois ceci fait, rendez-vous dans le dossier (la clé) GWX, hormis une valeur (par défaut), le dossier devrait être vide. Nous allons créer une valeur DWORD, pour cela faite un clic droit dans la zone de droite, puis Nouveau et choisissez Valeur DWORD 32 bits. Nommez cette valeur DisableGWX.

Double cliquez sur la valeur DisableGWX nouvellement crée et réglez la valeur à 1 dans le champ Value data. Validez avec OK, le résultat devrait être le même que l’imagine si dessus. Fermez ensuite l’éditeur de registre et redémarrez la machine.

Une fois la machine redémarrée, l’outil GWX et sa notification ont disparu. Notez que la mise à jour vers Windows 10 reste possible en utilisant une clé USB ou un DVD comme n’importe quelle version de Windows.

Désactiver la notification de migration GWX

Maintenant que Windows ne se mettra plus automatiquement à jour vers Windows 10, nous allons voir comment désactiver l’outil de migration que l’on voit dans la barre des tâches en bas à droite. Cet outil a tendance à faire de la publicité régulièrement pour Windows 10, ce qui peut gêner les utilisateurs.
Pour le désactiver, nous allons cette fois obligatoirement passer par l’éditeur de registre. Comme nous le disions pour la méthode B de l’étape 1, modifier le registre de Windows peut causer des dysfonctionnements du système sur la machine. Prenez donc bien garde à suivre les instructions suivantes à la lettre.
Comme à la méthode B de l’étape 1, si vous ne souhaitez pas modifier vous même le registre de Windows, Ed Bott de ZDNet.com a créé le fichier DisableGWX.reg permettant d’automatiser cette étape. Il suffit de double cliquer sur le fichier et de valider la modification du registre. Le fichier peut se télécharger sur nos serveurs ici.

Si vous venez de la méthode A de l’étape 1, pour ouvrir l’éditeur de registre il faut rechercher regedit dans le moteur de recherche du menu ou de l’écran démarrer.

À l’aide de l’arborescence sur la droite, rendez-vous dans HKEY_LOCAL_MACHINE puis dans SOFTWARE puis Policies puis Microsoft et enfin Windows.
Nous allons créer une nouvelle Clé, les clés prennent la forme de dossier dans l’éditeur de registre. Comme sur l’image faites un clic droit sur Windows puis Nouveau et enfin Clé que vous nommerez GWX.

Une fois ceci fait, rendez-vous dans le dossier (la clé) GWX, hormis une valeur (par défaut), le dossier devrait être vide. Nous allons créer une valeur DWORD, pour cela faite un clic droit dans la zone de droite, puis Nouveau et choisissez Valeur DWORD 32 bits. Nommez cette valeur DisableGWX.

Double cliquez sur la valeur DisableGWX nouvellement crée et réglez la valeur à 1 dans le champ Value data. Validez avec OK, le résultat devrait être le même que l’imagine si dessus. Fermez ensuite l’éditeur de registre et redémarrez la machine.

Une fois la machine redémarrée, l’outil GWX et sa notification ont disparu. Notez que la mise à jour vers Windows 10 reste possible en utilisant une clé USB ou un DVD comme n’importe quelle version de Windows.

Gérez les programmes qui s’exécutent au démarrage de Windows

Si vous réduisez le nombre de programmes qui sont lancés automatiquement au démarrage de Windows, votre ordinateur devrait afficher le bureau Windows beaucoup plus rapidement lorsque vous l’allumez ou que vous le redémarrez.
Pour gérer les programmes de démarrage de Windows, ouvrez Task Manager (Gestionnaire des tâches) et cliquez sur l’onglet Startup (Démarrage). Sélectionnez les programmes dont vous voulez désactiver le démarrage automatique et cliquez sur Disable (Désactiver).
Windows 10 intègre une fonction de recherche des noms de processus sur Internet : vous pouvez facilement déterminer les programmes qui doivent démarrer automatiquement et les autres.
Pour utiliser cette fonction, faites un clic droit sur n’importe quelle ligne et sélectionnez Search Online (Rechercher en ligne). Votre navigateur par défaut affiche alors les résultats de la recherche sur le nom dudit programme.
Au démarrage de Windows, le lancement des applications chargées depuis le dossier de démarrage est retardé afin que le système ait le temps de charger ses processus. L’ordre est ainsi respecté et l’expérience, plus rapide.
Toutefois, vous pouvez raccourcir encore la durée du démarrage en réduisant le délai de lancement des applications dans le Registre de Windows :
1.    Ouvrez l’Editeur du Registre (regedit.exe).
2.    Localisez l’entrée suivante : HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Serialize
Remarque : si la clé de registre Serialize n’existe pas, créez-la. Cliquez sur la clé dans l’explorateur du volet de gauche, sélectionnez Edit > New > Key (Edition > Nouveau > Clé) dans la barre de menus, saisissez Serialize pour donner ce nom à la clé et appuyez sur Entrée.
3.    Créez une nouvelle valeur DWORD nommée StartupDelayInMSec avec la valeur 0. Pour créer une valeur DWORD, faites un clic droit sur la clé Serialize dans le volet de gauche, puis sélectionnez New > DWORD (32-bit) Value (Nouveau > Valeur DWORD 32 bits). La valeur est définie par défaut sur 0 (figure 3).
4.    Quittez l’Editeur du Registre.
5.    Supprimer le Touch Lockscreen (écran d'accueil avant celui de login)
- Lancer Regedit
- Aller à la clé
6.    HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Personalization
7.    - Vérifier/modifier la valeur
8.    "NoLockScreen"=dword:00000001
9.    Désactiver Cortana
- Lancer Regedit
- Aller à la clé
10. HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\Windows Search
11. - Vérifier/modifier la valeur
12. "AllowCortana"=dword:00000000
13. (mettre 1 pour réactiver)
* il semblerait que sur certains postes Cortana soit capable de détecter qu'il est désactivé, de tenter une réparation et donc de se réactiver. 

Désactiver les services de téléphonie
- Lancer Regedit
- Aller à la clé
14. HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\TapiSrv
15. - Vérifier/modifier la valeur
16. "Start"=dword:00000004
17. (mettre 2 pour réactiver en mode manuel, 3 en mode automatique)

Désactiver les services biométriques
- Lancer Regedit
- Aller à la clé
18. HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\WbioSrvc
19. - Vérifier/modifier la valeur
20. "Start"=dword:00000004
21. (mettre 2 pour réactiver en mode manuel, 3 en mode automatique)

Supprimer les services de tracking
- Lancer une invite de commande en mode "Exécuter en tant qu'administrateur", puis lancer Powershell
- Dans l'environnement Powershell exécuter
22. sc delete DiagTrack
23. - Puis
24. sc delete dmwappushservice
25. - Fermer Powershell, puis exécuter la commande
26. echo "" > C:\ProgramData\Microsoft\Diagnosis\ETLLogs\AutoLogger\AutoLogger-Diagtrack-Listener.etl

Décharger de la mémoire les DLL plus utilisées - Windows toutes versions


Lorsque vous exécutez un programme, ce dernier charge en mémoire des bibliothèques dynamiques appelées DLL. Une fois le programme terminé, certaines de ces DLL peuvent rester en mémoire inutilement. Vous pouvez les décharger automatiquement de la mémoire et par conséquent récupérer plus de ressources systèmes. 

  1. Cliquez sur le bouton Démarrer. Saisissez regedit dans le champ Rechercher et validez par Entrée.
  2. Dans l'éditeur du Registre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWAREMicrosoftWindowsCurrentVersionExplorer.
  3. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits.
  4. Nommez la valeur AlwaysUnloadDll et double cliquez dessus.
  5. Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur. Validez par OK.
  6. Fermez l'éditeur du Registre puis redémarrez votre ordinateur pour appliquer la modification
Le fameux Dark Theme est vraiment sympa et il vous offrira une interface qui ressemble à cela :
Pour l'activer, il vous faudra passer par la base de registre, pour cela, rien de plus simple :
  • Appuyez sur la touche Windows + r
  • Tapez ceci: regedit
  • Maintenant, localisez cette clé : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Themes\Personalize
Notez ici que si Personalize n'existe pas, il suffit, dans regedit, de faire Edition > Nouveau et de créer la clé Personalize
  • Maintenant, créer la valeur DWORD 32 (toujours via le menu Edition) AppsUseLightTheme et attribuez-la la valeur 0
  •  
Maintenant, il va falloir localiser une seconde clé :
  • Localisez la clé suivante: HKEY_CURRENT_USER\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Themes\Personalize
Notez ici que si Personalize n'existe pas, il suffit, dans regedit, de faire Edition > Nouveau et de créer la clé Personalize
  • Créer la valeur DWORD 32 (toujours via le menu Edition) AppsUseLightTheme et attribuez-la la valeur 0
C'est terminé ! Vous devriez pouvoir profiter du thème sombre de Windows 10. Si ce n'est pas le cas fermez votre session puis ouvrez la à nouveau.Pour revenir au thème classique, repassez la valeur à 1.
Si vous êtes quelqu'un de très paresseux (c'est mal, mais je vous comprends), vous pouvez simplement télécharger le petit fichier suivant puis activer ou désactiver le dark theme de Windows 10.

Empêcher la copie de fichiers sur une clé USB - Windows toutes versions


Pour éviter qu'un utilisateur de votre ordinateur puisse vous voler des informations, vous pouvez bloquer la copie de fichiers sur tout périphérique USB. 

  • Cliquez sur le bouton Démarrer. Saisissez la commande regedit dans le champ de recherche.
  • Dans l'éditeur du Registre qui s'ouvre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMCurrentControlSetControl.
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Clé.
  • Nommez cette clé StorageDevicePolicies.
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (quelle que soit votre version de Windows).
  • Nommez-la WriteProtect et double cliquez dessus.
  • Saisissez 1 et validez OK.
  • Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur. La copie de fichiers sur des clés ou disques durs USB est désormais interdite.
  • Pour rendre de nouveau la copie possible, affectez la valeur 0 à la valeur WriteProtect.

Interdire le clic droit sur le Bureau - Windows toutes versions


Pour des raisons de sécurité, vous souhaitez désactiver le clic droit sur le Bureau qui affiche un menu contextuel permettant de réorganiser les icônes, de créer des raccourcis, d'accéder aux paramètres d'affichage, etc. Cela est possible en modifiant le Registre. 

  • Cliquez sur le bouton Démarrer. Dans le champ Rechercher, saisissez la commande regedit et pressez la touche Entrée.
  • Dans l'éditeur du Registre qui s'ouvre, déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERSoftwareMicrosoftWindowsCurrentVersionPoliciesExplorer.
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits.
  • Nommez la nouvelle valeur NoViewContextMenu et double cliquez dessus.
  • Saisissez 1 dans le champ Données de la valeur. Cliquez sur OK.
  • Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer la restriction. Le clic droit est alors inactif sur le Bureau. Pour le rétablir par la suite, il vous suffira d'effacer la clé NoViewContextMenu ou de fixer sa valeur à 0.

Fermer automatiquement les programmes qui ne répondent pas à la fermeture - Windows 10


Lorsque vous arrêtez votre ordinateur, il peut arriver qu'un programme ne réponde pas. Windows vous demande alors ce qu'il doit faire, et stoppe ainsi le processus de fermeture. Vous pouvez configurer le système pour qu'il ferme automatiquement les programmes qui ne répondent pas, sans rien vous demander. 

  • Dans le champ de recherche, saisissez regedit
  • Cliquez sur Exécuter la commande
  • Déroulez la clé HKEY_CURRENT_USERControl PanelDesktop
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits
  • Nommez la valeur AutoEndTasks
  • Double cliquez dessus et fixez sa valeur à 1.


  • Fermez enfin l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur.

Autoriser les chemins de plus de 260 caractères - Windows 10


Sous Windows, la taille des chemins des dossiers et des fichiers ne peuvent pas dépasser les 260 caractères. Depuis l'Anniversary Update vers Windows 10 Build 1607, cette limite peut être retirée via une modification dans le Registre. 

  • Dans le champ de recherche Windows, saisissez regedit. 
  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la commande regedit et cliquez sur Exécuter en tant qu'administrateur. 
  • Déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, \SYSTEM, ControlSet001, Control, FileSystem. 
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (même si vous êtes sous une édition 64 bits).
  • Nommez la nouvelle valeur LongPathsEnabled et double cliquez dessus. 

  • Fixez sa valeur à 1 et validez. 
  • Déroulez ensuite la clé HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM, CurrentControlSet, Control, FileSystem. 
  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Valeur DWORD 32 bits (même si vous êtes sous une édition 64 bits).
  • Nommez la nouvelle valeur LongPathsEnabled et double cliquez dessus. 
  • Fixez sa valeur à 1 et validez. 
  • Vous pouvez désormais utiliser des chemins de plus de 260 caractères pour les répertoires et les noms de fichiers. 
  • Si vous ne vous sentez pas capable de vous plonger dans le Registre de Windows, voici des scripts pour activer/désactiver directement cette fonctionnalité. Décompressez l'archive et double cliquez sur le script qui correspond à ce que vous souhaitez faire. 

Désactiver Cortana dans l'Anniversary Update - Windows 10


La première version de Windows 10 permettait de désactiver facilement l'assistant Cortana avec un simple interrupteur. L'Anniversary Update a enlevé cette possibilité mais Cortana reste désactivable depuis le Registre. 

  • Pressez simultanément sur les touches Windows et R. Dans la fenêtre qui s'ouvre, saisissez la commande regedit et validez par Entrée. 
  • Cliquez sur Oui.
  • Déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Policies, Microsoft, Windows. 

  • Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Clé. 
  • Nommez la nouvelle clé Windows Search. Cliquez dessus pour l'ouvrir. 
  • Cliquez ensuite sur le menu Edition, Nouveau, Valeur DWORD 32 bits (même si vous êtes dans une édition 64 bits). 
  • Nommez la valeur AllowCortana. 
  • Double cliquez dessus et saisissez 0 dans le champ Données de la valeur. Cliquez sur OK. 
  • Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer la modification. La barre de recherche dans la barre des tâches vous permettra maintenant de rechercher uniquement dans les programmes et les fichiers de votre ordinateur. Si vous souhaitez retrouver Cortana, fixez la valeur AllowCortana à 1 dans le Registre. 
  • Si vous ne vous sentez pas capable de vous plonger dans le Registre de Windows, voici des scripts pour activer/désactiver directement cette fonctionnalité. Décompressez l'archive et double cliquez sur le script qui correspond à ce que vous souhaitez faire. 


Bloquer la collecte de données automatique dans Windows 10

Désactiver Cortana

Cortana est l'assistant de recherche de Windows 10. Il vous fournit des suggestions, des rappels, … à partir de données provenant des serveurs de Microsoft. Vous pouvez désactiver l'assistant tout en conservant la recherche locale sur votre ordinateur. 

Depuis la mise à jour Anniversary Update, il n'est plus possible de désactiver Cortana dans ses paramètres. Vous allez devoir passer pour cela par le Registre. 

  1. Pressez simultanément sur les touches Windows et R. Dans la fenêtre qui s'ouvre, saisissez la commande regedit et validez par Entrée.
  2. Cliquez sur Oui.
  3. Déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Policies, Microsoft, Windows.
  4. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau puis sur Clé.
  5. Nommez la nouvelle clé Windows Search. Cliquez dessus pour l'ouvrir.
  6. Cliquez ensuite sur le menu Edition, Nouveau, Valeur DWORD 32 bits (même si vous êtes dans une édition 64 bits).
  7. Nommez la valeur AllowCortana.
  8. Double cliquez dessus et saisissez 0 dans le champ Données de la valeur. Cliquez sur OK.
  9. Fermez l'éditeur du Registre et redémarrez votre ordinateur pour appliquer la modification. La barre de recherche dans la barre des tâches vous permettra maintenant de rechercher uniquement dans les programmes et les fichiers de votre ordinateur. Si vous souhaitez retrouver Cortana, fixez la valeur AllowCortana à 1 dans le Registre.

Désactiver la télémétrie

Diverses informations système sur le comportement de Windows sont transférées à Microsoft. Vous pouvez désactiver cette télémétrie dans le Registre. 

  1. Pressez simultanément sur les touches Windows et R. Dans la fenêtre qui s'ouvre, saisissez la commande regedit et pressez la touche Entrée.
  2. Dans la fenêtre de l'éditeur du Registre, déroulez la clé HKEY_LOCAL_MACHINE, SOFTWARE, Policies, Microsoft, Windows, DataCollection.
  3. Cliquez sur le menu Edition, sur Nouveau, sur Valeur DWORD 32 bits.
  4. Nommez la nouvelle clé AllowTelemetry.
  5. Par défaut, sa valeur est de 0, ce qui signifie que la télémétrie va être désactivée. Fermez enfin l'éditeur du Registre.

Vous pouvez aussi utiliser la commande suivante en invite de commandes avec les droits d'administrateur : 


REG ADD HKLM\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\DataCollection /v AllowTelemetry /d 0 /t REG_DWORD /f


Désactiver les services de tracking

Les services DiagTrack et Dmwappushservice collectent des informations sur l'utilisation et les problèmes de Windows 10 et les envoient à Microsoft à des fins de diagnostics. Vous pouvez les désactiver depuis la console des services. 

  1. Dans le champ Rechercher de la barre des tâches ou du menu démarrer, saisissez la commande services.msc puis validez par Entrée.
  2. Double cliquez sur le service Expériences des utilisateurs connectés et télémétrie.
  3. Déroulez la liste Type de démarrage et sélectionnez l'option Désactivé.
  4. Si le service est en fonctionnement, cliquez sur le bouton Arrêter pour le stopper.
  5. Cliquez enfin sur OK.
  6. Double cliquez sur le service Service de rapport d'erreurs Windows.
  7. Déroulez la liste Type de démarrage et sélectionnez l'option Désactivé.
  8. Si le service est en fonctionnement, cliquez sur le bouton Arrêter pour le stopper.
  9. Cliquez enfin sur OK.
  10. Double cliquez ensuite sur le service dmwappushservice.
  11. Déroulez la liste Type de démarrage et sélectionnez l'option Désactivé.
  12. Si le service est en fonctionnement, cliquez sur le bouton Arrêter pour le stopper.
  13. Cliquez enfin sur OK. Vous pouvez fermer la console des services.

Etre admin sur Windows ou Mac sans connaitre le mot de passe admin / root

Par défaut, l’écran d’ouverture de session d’un poste en groupe de travail affiche la vignette de tous les utilisateurs du système. Si l’on souhaite que certains comptes ne s’affichent pas, il faut alors les désactiver via la clé « UserList » de ma base de registre Windows.
[hop] [hop]
Exemple: Masquer le compte Administrateur (les clés « SpecialAccounts » et « UserList » n’existent pas par défaut).


1
2
[HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon\SpecialAccounts\UserList]
"Administrateur"=dword:00000000

Télécharger le fichier reg : masquer un utilisateur.reg

Comment empêcher un redémarrage automatique de Windows

Les années passent et les mauvaises habitudes restent... Un exemple ?
Et bien au hasard Microsoft, qui avec Windows n'a toujours pas compris que ce serait bien de demander l'avis de ses utilisateurs avant de provoquer un redémarrage forcé de la machine, suite à une mise à jour via Windows Update.
En 2006 déjà, je vous expliquais comment reporter ce reboot à la volée. Mais voici une autre astuce qui permet cette fois de bloquer purement et simplement ce genre de redémarrage forcé, aussi bien sous Windows 7 que Windows 8.
Pour cela, lancer Regedit (l'éditeur de base de registre) via Démarrer / Exécuter. Sous Windows 8, vu qu'il n'y a plus de menu "Démarrer", lancez simplement une recherche de Regedit.
Ensuite, rendez-vous dans la clé
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\WindowsUpdate\AU
Si la clé WindowsUpdate n'existe pas, créez là en faisant un clic droit -> Nouveau -> Clé. Puis créez en une autre dans WindowsUpdate que vous appellerez AU.
Une fois que c'est fait, créez un nouveau DWORD (dans AU) que vous nommerez
NoAutoRebootWithLoggedOnUsers
Et donnez-lui une valeur de 1. Redémarrez ensuite votre ordinateur et vous ne rencontrerez plus de souci avec des reboots intempestifs. Toutefois, il ne faudra pas oublier de redémarrer quand même votre ordinateur après une mise à jour. Mais au moins, c'est vous qui déciderez quand le faire.

Supprimer toute trace d’un logiciel.


Pour supprimer les trace d'une installation d'un logiciel aller dans la base de registre et supprimer la clés qui porte le nom du logiciel dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall et le tour est joue.

Pour supprimer les trace d'une installation d'un logiciel aller dans la base de registre et supprimer la clés qui porte le nom du logiciel dans HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall et le tour est joue.

Ne pas avoir de Documents Recents sauvegardés


Comme vous l'avez certainement remarqué, Windows est capable de garder en mémoire la dernière quinzaine de documents que vous avez pu ouvrir (fichiers texte, images, archives...) dans le Menu Démarrer, sous partie Documents.

Seulement, certains d'entre vous préfère peut etre que ces informations ne soient pas conservées. Outre l'effacement...

Comme vous l'avez certainement remarqué, Windows est capable de garder en mémoire la dernière quinzaine de documents que vous avez pu ouvrir (fichiers texte, images, archives...) dans le Menu Démarrer, sous partie Documents.

Seulement, certains d'entre vous préfère peut etre que ces informations ne soient pas conservées. Outre l'effacement systématique, il existe une astuce permettant de couper cette "sauvegarde" dans Windows.

Pour cela, direction la Base de Registre (tapez regedit dans le menu Démarrer/Executer). Rendez vous à la clé suivante
HKEY_CURRENT_USER \ Software \ Micrososft \ Windows \ Current Version \ Policies \ Explorer

Dans le menu Edition, puis Nouveau, choisissez "Valeur Binaire".Nommez cette valeur NoRecentDocsMenu

Double cliquez sur la nouvelle icone presente, et donnez lui la valeur 01 00 00 00

Au prochain reboot, Windows ne sauvegardera plus les Documents récemment ouverts.
Pour annuler ce changement, il suffit de supprimer la ligne que vous avez créée dans la Base de Registre et de Rebooter

Choisir l'explorateur pour ouvrir les dossiers par défaut


Pour ceux qui préfère utiliser l'explorateur plutot que l'afficheur de dossier standard, il est possible de choisir l'explorateur pour ouvrir les dossiers automatiquement !

Dirigez vous pour cela vers l'éditeur de registre (Démarrez -> Exécuter -> Regedit)

Dans la base de registre, trouvez la clé...

Pour ceux qui préfère utiliser l'explorateur plutot que l'afficheur de dossier standard, il est possible de choisir l'explorateur pour ouvrir les dossiers automatiquement !

Dirigez vous pour cela vers l'éditeur de registre (Démarrez -> Exécuter -> Regedit)

Dans la base de registre, trouvez la clé HKEY_CLASSES_ROOT\CLSID\{20D04FE0-3AEA-1069-A2D8-08002B30309D}\shell
Créez - y la sous clé open
Dans la clé open, créez la sous clé command et réglez sa valeur par défaut sur explorer.exe

Conserver la connection internet lors d'un changement de session


Lors du passage d'une session à une autre, Windows XP ferme la connection internet, ce qui peut se révéler fâcheux si vous aviez un petit téléchargement avancé à 98% sur le feu.

Pour éviter les crises de nerfs, vous pouvez configurer windows pour qu'il conserve la connection lors d'un changement de session.

Pour cela, dirigez vous vers...

Lors du passage d'une session à une autre, Windows XP ferme la connection internet, ce qui peut se révéler fâcheux si vous aviez un petit téléchargement avancé à 98% sur le feu.

Pour éviter les crises de nerfs, vous pouvez configurer windows pour qu'il conserve la connection lors d'un changement de session.

Pour cela, dirigez vous vers l'éditeur de registre (Exécuter -> Regedit).

Cherchez maintenant la clé suivante :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon

Dans cette clé, créez une valeur chaïne que vous nommerez KeepRasConnection.
Donnez à cette chaîne la caleur 1.

Fermez Regedit, redémarrez votre PC, et vous disposerez d'une connection internet continue !

Ouvrir une session automatiquement au démarrage de Windows


Lors du démarrage de Windows, vous êtes à un moment confronté au logon, qui vous demande avec quelle session voulez vous vous connecter, ainsi que le mot de passe qui y est associé. Si vous êtes le seul utilisateur de l'ordinateur, vous pouvez gagner un précieux temps en sautant cette étape.
Pour ce faire, rien de plus simple !
Dépêchez vous...

Lors du démarrage de Windows, vous êtes à un moment confronté au logon, qui vous demande avec quelle session voulez vous vous connecter, ainsi que le mot de passe qui y est associé. Si vous êtes le seul utilisateur de l'ordinateur, vous pouvez gagner un précieux temps en sautant cette étape.
Pour ce faire, rien de plus simple !
Dépêchez vous d'ouvrir l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit") et localisez-y la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\Winlogon
Dans cette clé, 4 chaines sont a prendre en compte :
AltDefaultDomainName Donnez à cette chaine le nom de votre PC
AutoAdminLogon Donnez la valeur 1 à cette chaine
DefaultPassword Inscrivez votre mot de passe dans cette chaine
DefaultUserName Inscrivez votre nom dans cette chaine

Voir les patchs installés sur votre système


Dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"), ouvrez la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\HotFix
Dans cette clé sont inscrits tout les patch que vous avez installé sur votre système. Cette liste peut être utile en cas d'attaque de hackeur. En effet, vous saurez immédiatement si vous disposez du...

Dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"), ouvrez la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows NT\CurrentVersion\HotFix
Dans cette clé sont inscrits tout les patch que vous avez installé sur votre système. Cette liste peut être utile en cas d'attaque de hackeur. En effet, vous saurez immédiatement si vous disposez du patch nécessaire a l'anti-hacking des méchants pirates.

Augmenter les performances du cryptage NTFS


Pour obtenir des performances optimales avec NTFS, dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"), la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\FileSystem
Modifier la valeur de la chaine REG_DWORD
NtfsDisable8dot3NameCreation
passez la de 0 à 1.

Pour obtenir des performances optimales avec NTFS, dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"), la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\FileSystem
Modifier la valeur de la chaine REG_DWORD
NtfsDisable8dot3NameCreation
passez la de 0 à 1.

Fermer les services en même temps que Windows


Lors de la fermeture de Windows, le système est configurer par défaut pour attendre 20 secondes avant de fermer les services ! 20 secondes qui vous font scandaleusement perdre votre précieux temps (car ne l'oublions pas, le tmeps c'est de l'argent héhé). Pour diminuer au maximum cet insupportable temps d'attente, direction l'éditeur de registre...

Lors de la fermeture de Windows, le système est configurer par défaut pour attendre 20 secondes avant de fermer les services ! 20 secondes qui vous font scandaleusement perdre votre précieux temps (car ne l'oublions pas, le tmeps c'est de l'argent héhé). Pour diminuer au maximum cet insupportable temps d'attente, direction l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"). Trouvez la clé sus-dites :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control
Dans cette clé, la valeur nous intéressant est
WaitToKillServiceTimeout
Par défaut, sa valeur est 20000ms (=20s). Donnez lui comme nouvelle valeur 1000ms (=1s). Ne descendez pas en-dessous, cela pourrait endommager le disque !

Accélérer l'ouverture du menu Démarrer


Trop long le temps d'attente pour l'affichage du menu Démarrer ? Ca tombe bien, nous avons la solution pou rendre inexistant l'espace entre le pression sur la touche "Démarrer", et l'ouverture du menu du même nom.

Trop long le temps d'attente pour l'affichage du menu Démarrer ? Ca tombe bien, nous avons la solution pou rendre inexistant l'espace entre le pression sur la touche "Démarrer", et l'ouverture du menu du même nom.
Pour ce faire, ouvrez l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"), la clé :
HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop
Dans cette clé, trouvez la chaine :
MenuShowDelay
et donnez lui pour valeur 0.

Choisir les programmes à executer automatiquement au démarrage de Windows


Vous vous plaignez des démarrages de programmes à rallonge lors de l'allumage de votre PC ? Dormez sur vos 2 oreilles, ClashInfo veille !
Pour sélectionnez vous même les programmes qui s'executeront automatiquement lors du démarrage de Windows, rendez vous sur cette clé, dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit")...

Vous vous plaignez des démarrages de programmes à rallonge lors de l'allumage de votre PC ? Dormez sur vos 2 oreilles, ClashInfo veille !
Pour sélectionnez vous même les programmes qui s'executeront automatiquement lors du démarrage de Windows, rendez vous sur cette clé, dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit") :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Run
Voila, vous avez devant vous la liste de tous ces satanés programmes qui s'ouvrent sans demander votre avis. Supprimez maintenant tous ceux dont l'ouverture automatique est inutile !

Arrêt automatique de tous les programmes lors de la fermeture de Windows


Lors de la fermeture de windows, vous avez souvent droit à des fenêtres d'erreur, demandant la fermeture de tel ou tel programme, totalement inconnu au bataillon, avec barre de progression a l'appui. Ces fenêtres, en plus d'être hautement agaçantes, ralentissent la fermeture de Windows. Mais, merveille des merveilles, nous avons le remède à ce...

Lors de la fermeture de windows, vous avez souvent droit à des fenêtres d'erreur, demandant la fermeture de tel ou tel programme, totalement inconnu au bataillon, avec barre de progression a l'appui. Ces fenêtres, en plus d'être hautement agaçantes, ralentissent la fermeture de Windows. Mais, merveille des merveilles, nous avons le remède à ce vilain problème.
Pour changer, ouvrez l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"). Précipitez vous dès lors sur la clé :
HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop
Cherchez dans cette clé la chaine suivante :
AutoEndTasks
et donnez lui comme valeur 1 (valeur active).
C'en est à présent fini des fenêtres d'erreur, les programmes plantés ont intérêt à se tenir à carreaux !

Supprimer automatiquement les DLL non utilisées


Après leurs utilisations, Windows conserve en mémoire les DLL, même si elles ne sont plus actives, ce qui nuit considérablement aux performances de votre PC.
La solution à ce problème est très simple. Démarrer l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit").
Mettez vous maintenant en quête de la clé...

Après leurs utilisations, Windows conserve en mémoire les DLL, même si elles ne sont plus actives, ce qui nuit considérablement aux performances de votre PC.
La solution à ce problème est très simple. Démarrer l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit").
Mettez vous maintenant en quête de la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer
dans cette clé, créez une valeur REG_DWORD (clique droit -> Nouveau -> Valeur DWORD) et nommez la "AlwaysUnloadDll". Donnez lui la valeur 1 (valeur active).
Windows supprimera a présent de la mémoire les DLL non utilisées !

Optimiser les performances de la mémoire


Mieux gérer votre mémoire peut optimiser ses performances. Ainsi, en configurant votre microprocesseur pour qu'il utilise la mémoire vive plutôt que la mémoire virtuelle, vous pourrez gagner en vitesse.
Pour réussir ce miracle (héhé, vous êtes des génies, rappelez vous en), direction l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit").
Cherchez la clé...

Mieux gérer votre mémoire peut optimiser ses performances. Ainsi, en configurant votre microprocesseur pour qu'il utilise la mémoire vive plutôt que la mémoire virtuelle, vous pourrez gagner en vitesse.
Pour réussir ce miracle (héhé, vous êtes des génies, rappelez vous en), direction l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit").
Cherchez la clé :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Memory Management
Dans cette clé, trouvez la chaine REG_DWORD nommée :
DisablePagingExecutive
et donnez lui comme valeur 1.
Toujours dans la même clé, sélectionnez la chaine REG_DWORD suivante :
LargeSystemCache
et donnez lui également la valeur 1

Enlever les éléments partagés du poste de travail


Pour supprimer le dossier "Eléments partagés" de votre poste de travail, ce qui peut être utile pour la sécurité de vos données si vous êtes connectés sur un réseau local, il suffit de trouver cette clé dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit")...

Pour supprimer le dossier "Eléments partagés" de votre poste de travail, ce qui peut être utile pour la sécurité de vos données si vous êtes connectés sur un réseau local, il suffit de trouver cette clé dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit") :
HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\MyComputer\NameSpace\DelegateFolders\{59031a47-3f72-44a7-89c5-5595fe6b30ee}
et de la supprimer.

Rendre le clique droit sur Demarrer innoffensif


Si vous avez un ordinateur que certaines personnes utilisent en cachette (ex : la femme, ou mère pour les plus jeunes, parano qui veut controler ce que vous faîtes sur votre PC), cette astuces vous sera utile.
En effet, vous pourrez empêcher les options Ouvrir, Explorer et Rechercher de s'afficher lorsque quelqu'un clique droit sur...

Si vous avez un ordinateur que certaines personnes utilisent en cachette (ex : la femme, ou mère pour les plus jeunes, parano qui veut controler ce que vous faîtes sur votre PC), cette astuces vous sera utile.
En effet, vous pourrez empêcher les options Ouvrir, Explorer et Rechercher de s'afficher lorsque quelqu'un clique droit sur démarrer.
Pour ce faire, dirigez vous dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit") vers la clé :
HKEY_CLASSES_ROOT\Directory\Shell\find
et supprimez la.
Réitérez la même opération avec les clés :
HKEY_CLASSES_ROOT\Folder\Explore
HKEY_CLASSES_ROOT\Folder\Open

Lors du prochain démarrage de Windows, les 3 options ne seront plus disponibles.

Supprimer le password de l'écran de veille


Une astuce très pratique, qui vous permettra de supprimer le mot de passe qui vous est demandé au sortir d'une veille, comme dans les grands magasins qui exposent des ordinateurs mais les protègent (bouh que c'est vilain !) ou chez vous, si vous avez oublié votre mot de passe (sic!).
Dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"), recherchez...

Une astuce très pratique, qui vous permettra de supprimer le mot de passe qui vous est demandé au sortir d'une veille, comme dans les grands magasins qui exposent des ordinateurs mais les protègent (bouh que c'est vilain !) ou chez vous, si vous avez oublié votre mot de passe (sic!).
Dans l'éditeur de registre ("Executer -> Regedit"), recherchez la clé suivante :
HKEY_CURRENT_USER\Control Panel\Desktop
Dans cette clé, trouvez la chaîne
ScreenSaveUsePassword
N.B. : Si vous n'avez pas protégez l'écran de veille par un mot de pase, ne cherchez pas cette chaine : elle n'existera pas !
C'est donc cette chaine qu'est enregistré votre mot de passe ! Pour supprimer ce mot de passe, donnez lui la valeur 0. Et sinon, gardez le, mais rappelez vous en à l'avenir ! ;)

L'aperçu rapide pour toutes les extensions de fichier


Windows propose un aperçu rapide des fichiers lorsque vous cliquez dessus. Malheureusement cet aperçu est disponible uniquement pour certains types de fichier.
Pour remédier à ce racisme des extensions de fichier (sic!), dirigez vous vers l'éditeur de registre ("Executer -> regedit").
Ouvrez la clé
HKEY_CLASSES_ROOT\*
Créer alors une...

Windows propose un aperçu rapide des fichiers lorsque vous cliquez dessus. Malheureusement cet aperçu est disponible uniquement pour certains types de fichier.
Pour remédier à ce racisme des extensions de fichier (sic!), dirigez vous vers l'éditeur de registre ("Executer -> regedit").
Ouvrez la clé
HKEY_CLASSES_ROOT\*
Créer alors une nouvelle clé (Clique droit -> Nouveau -> Clé= dans la clé indiquée.
Donnez lui pour nom "Quickview" et voilà, vous disposerez de l'aperçu rapide pour tout les fichiers, ce qui peut s'avérer bien utile lorsque vous ne disposez pas du logiciel nécessaire à l'ouverture d'un fichier.

Activer le pavé numérique au démarrage de Windows


Voici comment activer le pavé (clavier) numérque de manière automatique au démarrage de Windows

Ouvrez la base de registre (Démarrer - Exécuter - tapez regedit) et parcourez la base de registre jusqu'à HKEY_CURRENT_USER / Control Panel / Keyboard. Faites un double clic sur le nom...

Voici comment activer le pavé (clavier) numérque de manière automatique au démarrage de Windows

Ouvrez la base de registre (Démarrer - Exécuter - tapez regedit) et parcourez la base de registre jusqu'à HKEY_CURRENT_USER / Control Panel / Keyboard. Faites un double clic sur le nom InitialKeyboardIndicators et initialisez sa valeur à 2 pour que le pavé numérique soit activer au démarrage de Windows.

Afficher un pense bête à l'allumage de votre ordinateur


Fini les post-it qui envahissent votre bureau, vive la technologie ! Pour mettre en place une fenêtre, qui affichera le texte de votre choix au démarrage de Windows, c'est très simple !
Exécutez l'éditeur de registre (Démarrer->Executer : "Regedit").
Une fois regedit lancé, recherchez la clé...

Fini les post-it qui envahissent votre bureau, vive la technologie ! Pour mettre en place une fenêtre, qui affichera le texte de votre choix au démarrage de Windows, c'est très simple !
Exécutez l'éditeur de registre (Démarrer->Executer : "Regedit").
Une fois regedit lancé, recherchez la clé :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\policies\system
Dans cette clé vous trouverez plusieurs chaines, celle qui nous intéressent sont :
LegalNoticeCaption et LegalNoticeText.
Donnez comme valeur à la première nommé le titre de votre pense bête et à la seconde le texte de votre pense bête.
Voila, au prochain démarrage du PC votre pense bête vous rappellera ce que vous devez faire (ex : laver les chiottes, promener le chien, formater le PC ... )

Empêcher l accès à la base de registre


Il peut s'avérer très utile d'empêcher certains utilisateurs d'accéder à la base de registre de Windows. Pour ce faire, il est possible de désactiver l'éditeur de la base de registre.

Connectez vous avec l'utilisateur pour lequel vous désirez supprimer l'accès à l'éditeur de la base de registre.
Une fois connecté, ouvrez l'éditeur de la base...

Il peut s'avérer très utile d'empêcher certains utilisateurs d'accéder à la base de registre de Windows. Pour ce faire, il est possible de désactiver l'éditeur de la base de registre.

Connectez vous avec l'utilisateur pour lequel vous désirez supprimer l'accès à l'éditeur de la base de registre.
Une fois connecté, ouvrez l'éditeur de la base de registre avec la commande regedit.
Naviguez jusqu'à cette clé : HKEY_CURRENT_USER \ Software \ Microsoft \ Windows \ CurrentVersion \ Policies \ System et éditez la valeur DisableRegistryTools pour mettre 1 comme donnée de valeur.
Fermez l'éditeur puis redémarrer la session de cet utilisateur pour appliquer les modifications apportées.


Enjoy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.